• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Entretien avec Michel Drac
#47 des Tendances

Entretien avec Michel Drac

- Qu'avez-vous pensé de ma réponse à votre vidéo ? 00:00 à 07:07

- Comment articulez-vous la nécessité de vulgarisation et la nécessité de rigueur méthodique ? Où en êtes-vous de votre idée de développer un processus de gestion/validation collective des idées ? 07:07 à 14:59

- Vous dites que "le matérialisme bourgeois n'a rien à proposer au-delà du narcissisme" (p183 dans ESSAIS). Pourtant, dans triangulation, vous décrivez de nombreux courants spirituels gravitant autour du mondialisme et du matérialisme bourgeois. Doit-on voir dans ce constat une évolution de votre part ? 14:59 à 21:30

- Dans "La question raciale", vous opposez aux "racialistes extrémistes", des "antiracialistes extrémistes", en prenant comme exemple le massacre des peaux rouges, le génocide rwandais ou l'épuration des paysans ukrainiens. On pourrait quand même procéder à une objection : ces massacres socio-ethniques, n'ont pas comme fondement principal et explicite, la motivation raciale ou humaniste. 21:30 à 30:12

- Dans "La question raciale", vous déclarez (p327 dans ESSAIS) : « le comportement suicidaire que nous observons chez nombre de nos contemporains européens traduit de leur part une volonté inconsciente de mourir à cette « paléo-humanité » prétechnologique pour que naisse en eux une « néo-humanité » adaptée à l'ère nouvelle. » Ne s'agit-il que de cela ? Le recul de la démographie n'a-t-il pas d'autres explications ? (Notamment pour expliquer l'étonnant contraste entre le « baby-boom » et le « baby-krach » en l'espace d'une seule génération) 30:12 à 32:22

- Dans une courte vidéo qui circule sur YouTube, P. Hillard résume votre point de vue spirituel qui serait, selon lui, « du côté de la loi », tandis que lui serait du côté de « l'amour ». En référence à une conversation (entre lui et vous) dans laquelle vous auriez déclaré "dans l'Ancien Testament, il y a la loi, dans le Nouveau Testament, il y a l'amour, et moi je suis resté fidèle à la loi". Quelle est votre réaction à ce sujet ? 32:22 à 36:28

- Les contours de la notion de satanisme sont finalement assez variables selon les individus et les religions. Bien que vous soyez chrétien, vous intégrez à votre grille de lecture morale la notion de volonté de puissance chère à Nietzsche. Pourriez-vous esquisser, une définition complète et personnelle de ce que recouvre selon vous la notion de satanisme ? 36:28 à 43:00

- Au sujet du RIC, vous semblez penser que le peuple manque de maturité pour exploiter un tel outil. Sans faire du RIC un moyen « réel » pour le peuple de s'autogouverner, ne peut-on pas voir ce dispositif comme un moyen pour le peuple de réaliser la « démopédie » que vous appelez de vos vœux ? 43:00 à 54:36

- Quels sont, selon vous, les facteurs de toutes natures, structurants, favorisant tel ou tel système politique ? 54:36 à 56:58

- La vision que vous donnez des communautés primitives, héritée de P. Clastre, fait la part belle aux violences et aux inégalités. Avez-vous consulté les travaux d'E.Todd relatifs aux familles nucléaires « primordiales » ou les descriptions des démocraties primitives (pouvoir politique presque totalement décentralisé) évoquées par P. Clastre lui-même ? 56:58 à 01:00:13

- Avez-vous lu la critique de François Héran de la thèse de Stephen Smith de la « ruée vers l’Europe » dont il a fait une note de lecture ? Si oui, qu’en pensez-vous ? 01:00:13 à 01:06:17

- Dans votre vidéo consacrée à Zbigniew Brzezinski, vous formulez l'idée que la géopolitique globale serait une perspective surdéterminante. Plus loin, vous reconnaissez une forme de « soumission au dollar » du stratège géopolitique. La perspective surdéterminante ne serait-elle pas la jonction/articulation entre les monnaies et la géopolitique (plutôt que la « seule » géopolitique) puisqu’elle détermine nettement les autres choix géopolitiques/stratégiques ? 01:06:17 à 01:07:05

- Dans la ponérologie politique, vous évoquez des aspects réversibles et non réversibles propres à l'idéologie dominante. De manière très intéressante, vous énumérez certains aspects réversibles. Seriez-vous capable de mentionner les trois (ou cinq) aspects les moins réversibles, les plus structurants, de l'idéologie dominante ? (par ordre décroissant d'importance) 01:07:05 à 01:08:42

Si votre objectif est l'acquisition et la diffusion de connaissances, comment pourriez-vous mobiliser de manière efficace la ressource que constitue l'intérêt de votre public ? 01:08:42

Tags : Politique Internet Société Michel Drac




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Hieronymus Hieronymus 22 août 09:03

    Entretien réalisé quand ? à quelle date ?

    il n’y a aucune indication dans l’article ou sur la vidéo

    en ce moment Drac est souffrant et se retire, cet entretien a pu être réalisé il y a 3 ou 6 mois, ou plus.. on n’en sait rien

    manque de précision et de rigueur => entache la crédibilité


    • 1 vote
      Alban Dousset Alban Dousset 22 août 09:21

      @Hieronymus
      C’était le samedi 17/08/2019, je viens de l’ajouter dans le titre de la vidéo.
      Désolé, c’est un oubli.


    • 1 vote
      Hieronymus Hieronymus 22 août 09:43

      @Alban Dousset
      alles klar smiley


    • 1 vote
      Zatara Zatara 22 août 11:36

      @Hieronymus
      cet entretien s’est déroulé après sa dernière vidéo en date annonçant son retrait temporelle. Il l’évoque rapidement à un moment d’ailleurs... 

      @Alban Dousset
      Merci pour l’entretien au passage, toujours un plaisir rare de l’écouter, et d’observer sa capacité et sa méthode d’analyse.


    • 4 votes
      Conférençovore 22 août 12:03

      Merci pour l’entretien. Je me le garde de côté pour l’écouter tranquillement... Et bon courage à Michel Drac dans l’épreuve qu’il traverse. On ne peut que le remercier pour toutes ces années où il a offert des centaines de fiches de lecture et autres analyses de qualité qui contrastent tellement avec la médiocrité du "youtube game", compétition dérisoire d’egos, de vulgarité et de superficialité dans laquelle il a toujours eu la sagesse de ne jamais concourir.


      • 1 vote
        Conférençovore 22 août 18:40

        Après écoute un rapide retour. D’abord les questions sont pertinentes en cela qu’elles permettent à Drac de prolonger sa pensée. C’est assez rare pour être signalé.

        Sur la question migratoire et l’explosion démographique africaine, le point de vue de Drac est effectivement courageux mais surtout pragmatique. J’irais plus loin : à mon sens, les pseudos-refugiés actuels (pour une bonne partie d’entre eux car nombreux sont ceux qui viennent de pays où il n’y a ni guerre ni famine ni persécutions) augurent le tsunami migratoire de demain. Leur dire "non" comme le font les Australiens est une évidence mais nous devrions renvoyer dés aujourd’hui des centaines de milliers d’entre eux pour qu’ils comprennent que la seule solution durable pour eux est de développer leurs pays respectifs qui, pour certains, regorgent de richesses. Le Cameroun, l’Angola, la RDC, Gabon et bien d’autres sont des mines d’or. Le pb de l’Afrique n’est pas les étrangers qui leur apportent une technologie qui les dépasse, le pb est l’Africain qui ne se projette pas, n’évolue pas. La Rome antique a construit des aqueducs de dizaines de km de long avec une pente constante de qq cm au km et ce, il y a deux millénaires. Rien de tel en Afrique... Tout le savoir est désormais disponible, à eux de se débrouiller et s’ils sont incapables de s’organiser, tant pis. À nous aussi d’apprendre à nous passer des ressources qu’on leur achète et cesser nos ingérences.

        On a l’impression que l’Afrique est ce grand enfant que les parents ne veulent pas lâcher. Ils doivent voler de leurs propres ailes. Quoi que l’on fasse nous serons toujours perçus comme de vilains colons paternalistes alors autant laisser la cigale africaine danser... mais chez elle. Quant aux "migrants", on a bien réussi à dezinguer l’armée régulière libyenne, alors neutraliser les passeurs et autres esclavagistes (bcp de nigérians, grands spécialistes de la traite humaine) ne devrait pas poser de pb avec quelques drones.


        • 1 vote
          Hieronymus Hieronymus 22 août 19:27

          @Conférençovore
          tu tournes autour du pot, le problème il est là :
          https://www.intelligence-humaine.com/africans/#afr1
          avec un QI moyen de 70, le développement on peut toujours y croire, mais y croire seulement
          et puis qu’ils se démm.. entre eux, font c...


        • vote
          Conférençovore 22 août 20:35

          @Hieronymus Je ne tourne jamais autour de rien puisque n’ayant ni totem ni tabou. La question de l’intelligence, celle de la capacité à se projeter au-delà de son immédiat ou de son clan est évidemment centrale.


        • vote
          Croa Croa 25 août 17:02

          À Conférençovore,
          Non, là il est vraiment dégueulasse ! (Personne n’est parfait.)
          .
          Il existe sûrement des solutions d’intégration. Par ailleurs il noirci le problème. L’urgence c’est d’aider l’Afrique, potentiellement très riche économiquement et culturellement, ce qui permettrait notamment de résoudre sur place son problème démographique.


        • vote
          pegase pegase 25 août 17:35

          @Hieronymus
          -
          Le problème numéro 1 c’est que la Chine est en train de mettre la main sur tout le continent africain, matières premières et main d’œuvre y compris ... alors quoi faire ? 


        • 1 vote
          Hieronymus Hieronymus 25 août 18:18

          @pegase
          si les Chinois sont en train de rafler la mise, c’est parce que les Occidentaux ne sont plus assez performants ou plus assez voraces, assez pugnaces
          personne ne croit à un développement (au sens où nous l’entendons) interne de l’Afrique par les Africains eux mêmes
          qu’ils fassent ce qu’ils veulent chez eux, la seule chose que je leur demande, c’est de ne pas venir nous envahir


        • vote
          pegase pegase 25 août 22:21

          @Hieronymus

          personne ne croit à un développement (au sens où nous l’entendons) interne de l’Afrique par les Africains eux mêmes


          -
          Sauf que les chinois construisent des usines et des routes à tour de bras, je pourrais vous montrer des usines entières de confection ou de fabrication super équipées, avec les machines les plus performantes ... Le pire, dans des pays francophones comme le Sénégal ou le Cameroun ...

          Le pays sous développé ce sera bientôt la France ... c’est déjà bien engagé ....


        • vote
          Hieronymus Hieronymus 25 août 22:37

          @pegase
          sauf que les Chinois ne sont pas des Africains
          quelqu’un me confiait (mais c’est très politiquement incorrect) "en Afrique aucune usine ne fonctionne si elle n’est pas dirigée par un Blanc", il aurait pu ajouter : ou un asiatique


        • vote
          pegase pegase 26 août 09:55

          @Hieronymus
          -
          Ah ça, vous partez 15 jours, vous revenez, il n’y a plus d’usine, plus de machines, ils ont piqué même les tuiles du bâtiment, les tuyaux de plomberie et les wc smiley

          Ce problème vous l’avez aussi dans les pays asiatiques, c’est bien beau de délocaliser, il faut un responsable blancos sur place, en plus il faut graisser la patte à la police locale, et on ne peut même pas le leur reprocher, ils gagnent quasi rien ...


        • vote
          Conférençovore 22 août 18:52

          Sur la question de l’envie de mourir des occidentaux (le dysgenisme, l’invasion mig, ces comportements de stérilité et de réduction de la pop plus ou moins conscients, etc.), il est probable que nous ayons intégré les limites de notre propre système. L’Europe par exemple est déjà un continent surpeuplé (500 hab au km2 aux PB) et nous l’avons tellement bétonné que nous observons désormais les conséquences de notre développement fulgurant. Je crois que cette décroissance n’est pas simplement le fruit d’une démoralisation orchestrée par des puissances oligarchiques messianistes mais aussi un processus naturel de toutes civilisations ayant atteint une certaine évolution. Cela se vérifie avec la Chine, Israël, l’Australie, etc. et même avec l’Inde. Il y a peut-être qq chose de l’ordre du biologique dans cette réponse raisonnable en apparence suicidaire en regard de l’explosion démographique africaine.


          • 1 vote
            guepe guepe 22 août 20:09

            @Conférençovore

            La transition démographique africaine est tout de même entrain de se faire. Si on compare les taux de natalité et fécondité entre le début de l’année 2000 et 2017/2018, on observe une diminution assez importante, non présente si on compare entre l’année 1980 et 2000.

            Il y a une vidéo intéressante sur youtube. Elle montre les taux de fécondité les plus hauts et les plus bas des pays dans le monde. Et sans surprise, les plus hauts sont en majorité africains et on observe bien une diminution importante de ces taux.

            On n’est pas à l’abri d’une diminution drastique de ces taux , ça peut arriver. La diminution du taux de natalité est bien plus lié à l’éducation des femmes plus que toute autre chose. Ce n’est pas un hasard si, dans les pays occidentaux, ce sont des pays relativement isolés qui ont un taux de fécondité encore élevée dans la moyenne des pays occidentaux ( Islande, Îles Féroé, Groenland,....) et qu’en Europe, ce sont d’abord les sociétés communistes.

            Même dans le monde musulman, les pays où les femmes font le moins d’enfants sont aussi en général, ceux où elles sont accès à l’Université et à des droits comparables aux pays occidentaux ( Iran, Albanie, Turquie, ... ). L’iran est bien plus pauvre que les pays du Golfe, et pourtant , le taux de fécondité est à 1,6 contre plus de 3 pour les arabes du golfe.

            A côté de ça, des pays très peu dense comme la Lettonie ou l’estonie font peu d’enfants alors que c ’est le contraire aux Philippines et au rwanda, pourtant très dense. Y a pas vraiment de lien même.

            (Attention pour les taux des pays du Golfe, comme ce sont des pays qui sont composés d’immigrés majoritairement mâles , avec peu de femmes et donc, tire vers le bas les taux de fécondité de ces pays ).


          • vote
            guepe guepe 22 août 20:22

            @guepe

            J ai oublié de mettre en lien la vidéo la voici : https://m.youtube.com/watch?v=lFPt5GkOt5g&feature=youtu.be


          • 1 vote
            Conférençovore 22 août 20:31

            @guepe L’Af centrale, de l’Ouest, la corne (dans une moindre mesure) conservent des taux injouables à court terme. Rappelons que la raréfaction des ressources énergétiques, minières, en terres arables, en eau potable etc, est une échéance à très court terme et, en réalité, a déjà commencé. Les Chinois ont entamé la transition démo dans les années 50 et sont 1,3 Md... Les Africains n’ont absolument pas cette structure étatique ni même cette conscience.

            En plus tu compares des situations qui n’ont rien à voir. Les Islandais sont 300k, les pays baltes et encore plus les îles Feroë ont des pop annecdotiques. Leur dynamisme natal n’est en rien un problème, bien au contraire... Ce sont des sociétés à très fort capital social lié à leur homogénéité.


          • vote
            Conférençovore 22 août 20:42

            @guepe Je déteste ce type de vidéo et préfère les tableaux : ils démontrent que les pays à plus haut niveau d’IDH font moins d’enfants (à qq exceptions près). C’est une opposition de modèle k vs r.


          • 3 votes
            Hieronymus Hieronymus 22 août 21:34

            @Conférençovore
            Sur la question de l’envie de mourir des occidentaux


            sur ce problème éminemment central de la volonté de non puissance des états occidentaux, ce que l’on nomme l’ethno-masochisme des Européens, on nous a habitués à penser qu’il s’agissait d’un phénomène naturel et irréversible dû aux traumatismes de la 2nde guerre mondiale
            je m’inscris en faux contre cette opinion ordinairement répandue et je pense qu’il s’agit là certainement d’une des plus graves impostures de notre époque
            ce désarmement moral de l’Occident, qui mène à un suicide lent mais certain des Européens n’est nullement une fatalité mais au contraire le fruit d’une intense propagande orchestrée depuis des décennies par les ténors de l’idéologie mondialiste (soutenus financièrement par l’oligarchie cosmopolite) et que l’on pourrait regrouper sous le vocable de marxisme culturel
            le marxisme culturel, c’est le poison psychique qui a été inoculé à l’Occident sans relâche depuis l’après guerre afin d’annihiler progressivement en lui les réflexes d’auto défense et de réduire à néant son désir de vaincre, tout ce qui fait chez un peuple la grande santé dont parle Nietzsche
            sans la généralisation du marxisme culturel, les Etats européens connaîtraient toujours une forte natalité et un développement exponentiel de leurs économies


          • vote
            Conférençovore 22 août 22:20

            @Hieronymus Ma position est de ne pas croire à l’unicité causale de cette mamonique-ta-race entreprise. Du moins juste à considérer ce que tu présentes, à tort, comme cause des causes n’est qu’un des éléments, certes délétère et pervers (je partage avec toi l’idée qu’il y a volonté de nous démoraliser) de la complexité de notre décadence. Je pense meme qu’il y a une forme de génie dans le désoeuvrement...


          • vote
            Zatara Zatara 22 août 22:46

            @Conférençovore
            Je pense meme qu’il y a une forme de génie dans le désoeuvrement...
            Qu’est ce que tu veux dire par là ?


          • 2 votes
            Conférençovore 23 août 10:18

            @Zatara

            C’était une formulation ironique un peu compliquée à comprendre parce que lapidaire et elle-même désœuvrée. En gros je voulais dire qu’au point où nous en sommes, ne plus rien faire vaut toujours mieux que faire de la merde. Elle signifie qu’il serait plutôt une noblesse que d’admettre avoir été précédés par des génies que nous ne dépasserons sans doute pas, de s’en inspirer pour, de nouveau, aller de l’avant et comprendre nos erreurs passées et actuelles. On peut facilement observer par exemple que les arts sont tous ou presque dans une impasse telle qu’ils ont même basculé dans le dés-oeuvrement, le nihilisme et l’absurde (musique atonale, art contemporain, etc.) en plus de la production industrielle par essence décharnée. Debussy était un génie de son temps ; nos contemporains ont... David Guetta. Il en va de même pour l’architecture et qté de domaines.

            Quel poids exact faut-il attribuer au marxisme culturel pour expliquer un tel effondrement qualitatif ? Impossible d’être formel à ce sujet mais la cause des causes de l’alt-right n’a probablement pas le poids que lui confère cette dernière.

            Ce que l’on peut constater c’est que nous assistons à une forme de décroissance naturelle depuis, en gros, la fin des années 70 et qui s’est accélérée à partir des années 90. Il ne s’agit pas d’une décroissance au strict sens économique (encore qu’à ce sujet, Hiéro se trompe : une fois les éléments structurels d’une société mis en place, la croissance diminue mécaniquement. Les croissances à 2 chiffres n’existent que dans des pays où il n’y a rien et donc tout à construire) ou encore en termes de connaissances, de sciences, etc. mais d’une décroissance civilisationnelle qui semble inéluctable et qui, dans l’idéal, devrait s’accompagner des processus suivants : dénatalité, déconcentration, simplification (par exemple le dèv de la permaculture n’est rien d’autre qu’un retour à la raison et donc à notre nature), retour du sens pratique...

            Avec nos appareils connectés et toute cette superficialité, cet hyper-individualisme et une société qui s’ensauvage, nous sommes encore loin de cette voie et il semble plutôt se profiler une multitude de voies parfois en totale opposition mais les choses pourraient bien vite évoluer. Aussi, contrairement à bcp je ne vois absolument pas la dénatalité européenne et occidentale comme une catastrophe. Ce qui est problématique c’est que certaines pop explosent en effectifs de manière totalement anarchique mettant en péril les équilibres des sociétés développées (et des leurs... mais c’est leur pb) : ce qui se passe en Afrique se passe aussi désormais chez nous eu égard à la présence massive de pop que nous avons laissé venir.

            Le point positif est que nous autres avons naturellement conscience de nos limites et avons l’ingénierie et les ressources intellectuelles disponibles pour inverser la vapeur contrairement à certains peuples qui se reproduisent jusqu’à épuisement de leurs ressources et finissent par migrer chez ceux qui en disposent. Pour en revenir au propos de Drac, il faudra, dans un avenir proche, prendre de très lourdes décisions, comprendre par là bien plus lourdes que de simplement laisser se noyer des migrants (évidemment je ne peux aller plus loin ici...) même si personne (pas même au niveau de l’oligarchie) ne voudra les assumer. Ces décisions sont sans aucun doute discutées dans certains cercles inaccessibles au commun des mortels et même probablement formalisées au travers de programmes inavouables pour l’heure.


          • vote
            Zatara Zatara 23 août 11:47

            @Conférençovore
            Excellent. Juste une remarque :
            Aussi, contrairement à bcp je ne vois absolument pas la dénatalité européenne et occidentale comme une catastrophe.
            Si on n’observe que le phénomène qui ne consiste à avoir qu’un ou 2 enfants, je suis d’accord... mais c’est une question de rapport de force qui se cache sous le seul aspect démographique.... Et comme tu connais très bien les questions démographiques, tu ne t’étonneras pas si certains voient déjà la potentialité d’une guerre civile raciale, avec possible génocide de l’autochtone, le tout pour mieux cacher l’explosion économique de l’occident et justifier des nouveaux conflits en mode tabula rasa.
            Ces décisions sont sans aucun doute discutées dans certains cercles inaccessibles au commun des mortels et même probablement formalisées au travers de programmes inavouables pour l’heure.
            C’est programmé depuis de très nombreuses années et les preuves sont légions...



          • vote
            Hieronymus Hieronymus 23 août 14:04

            @Conférençovore
            il faudra, dans un avenir proche, prendre de très lourdes décisions, comprendre par là bien plus lourdes que de simplement laisser se noyer des migrants (évidemment je ne peux aller plus loin ici...)


            c’est dommage, on aimerait en savoir plus smiley


          • vote
            Zatara Zatara 23 août 14:45

            @Conférençovore
            j’ose espérer que tu as gardé en tête le père Coudenhove dans tes tribulations sur le futur de l’Europe..
            https://www.youtube.com/watch?v=i6RBGEghBKc


          • vote
            Conférençovore 23 août 14:48

            @Zatara Effectivement il y a le risque de se retrouver en minorité et se faire massacrer à la défaveur d’une crise (qui se profile, tout le monde est d’accord là-dessus qq soient les tendances politiques) mais honnêtement je n’y crois pas trop car il faudrait pour cela une action coordonnée des allochtones assez peu probable. En revanche des razzias sporadiques, des pogroms de bobos ne sont pas à exclure : l’hyper-classe et le 1% le savent très bien (Neuilly/Seine qui fait tout pour ne pas avoir de logements sociaux est un bon exemple... sauf qu’en cas d’effondrement, le 93 risque bien de débouler...) et ont des stratégies de repli (par chez moi, il y a qté de milliardaires avec des maisons pharaoniques ultra sécurisées avec pistes d’hélico...). Ensuite se retrouver en minorité n’a pas que des désavantages en termes de résilience (certains le démontrent depuis très longtemps : juifs, arméniens, gitans, etc.) bien que ce ne soit pas souhaitable.

            Pour l’instant nous autres autochtones subissons, sommes relativement désarmés (enfin... Cela dépend où...) en plus d’être les ennemis publics de la ploutocratie contrôlant l’autorité publique (on l’a très bien vu avec la répression des GJ vs. celle des allochtones en banlieue) et, de prime abord, c’est désespérant mais l’histoire n’est pas écrite.

            J’avais déjà lu ce document de l’ONU avec les différents scénarios (dont le pire, préconisant 150 millions de migrants d’ici 2050)... Terrifiant, en effet, mais je ne crois pas qu’on en arrivera là. Le système a bien besoin de ces consommateurs (à 90% en France, les entrants ne viennent pas pour travailler) mais il sait aussi qu’il y a des limites à ne pas franchir, que les peuples européens (mêmes les Allemands castrés...) sont capables de se retourner avec une accumulation de faits divers (cela se vérifie depuis qq années en Scandinavie, Italie, Autriche,etc. avec des changements de cap politiques). Si la question migratoire a été très peu mise en avant publiquement pour ne pas être encore plus ostracisés et perdre une opinion publique nettement favorable, j’ai été surpris par le nombre de personnes très décomplexées à ce sujet sur les ronds-points... Certes, comme le dit Drac, les GJ ne représentent qu’un ou deux millions de personnes mais demain, si le système en fait vraiment trop et que l’effondrement commence, on pourrait bien assister à un réveil massif de peuples autochtones qui n’auront plus rien à perdre. Il y a des signes avant-coureurs qui ne trompent pas comme ces actions de GJ envers certains magistrats, personnels politique, médias, etc.

            Quant au différentiel de natalité, il faut aussi considérer la qualité. Ces familles nombreuses extra-europeennes vont-elles produire des générations de personnes performantes sur le plan intellectuel, scientifique ou décisionnel ? À part les pantins mis en avant pour afficher la diversitude de façade, combien d’entre eux sont Généraux dans l’armée, chefs de grandes entreprises, hauts fonctionnaires, magistrats, décideurs réels (et pas des marionnettes comme Sibeth N’Diaye) ? C’est aussi cette réalité qu’il faut regarder : il suffit de voir les trombinoscopes des grandes écoles (à part sc po, qui n’en est plus une...) pour constater une certaine évidence. Restons optimistes smiley


          • vote
            Zatara Zatara 23 août 15:03

            @Conférençovore
            Encore une fois excellent...

            Quant au différentiel de natalité, il faut aussi considérer la qualité. Ces familles nombreuses extra-europeennes vont-elles produire des générations de personnes performantes sur le plan intellectuel, scientifique ou décisionnel ?

            Tu oublies aussi qui produit de la bouffe locale....stratégiquement, c’est une bombe que personne n’a relevé.


          • vote
            Conférençovore 23 août 15:19

            @Hieronymus Lol, pas envie de finir en cabane non plus... Plus sérieusement, l’écrasante majorité aime la viande mais préfére laisser d’autres faire le sale boulot... La nature humaine...

            Quand je dis qu’il faudrait faire plus que de laisser les migrants se noyer, il est bien évident que dans un premier temps, pour gérer ce cas précis, ce qui conviendrait c’est de faire en sorte qu’ils ne se retrouvent plus dans cette situation, à savoir à bord d’embarcations de fortune. Je n’appelle pas à les laisser crever : on peut, on doit même continuer de les secourir mais... les ramener là d’où ils viennent et mettre un terme à cette filière (comme toutes les autres) et business.

            J’aurais la même attitude que le Capitaine Haddock dans "Coke en Stock" quand il est face à ces fidèles entassés en fond de cale qui, libérés et avertis du risque d’être de nouveau réduits en esclavage, veulent malgré tout aller à la Mecque : après tout, on ne peut rien pour celui qui ne veut rien savoir ni comprendre... "C’est la vie, pas le paradis" comme dirait la philosophe Zazie (oui, j’aime citer les grands auteurs...)


          • vote
            Conférençovore 23 août 15:40

            @Zatara Étant à la campagne depuis qq années, au-delà des producteurs locaux (maraîchers, éleveurs, hapiculteurs, fromagers, etc.), une maison sur deux a un potager, des volailles, un puits, etc, alors on finit par oublier un peu... Bcp de gens sont armés de par la chasse, savent pecher, braconner, etc. Quand la situation se gâtera, on encaissera. Par contre les urbains camés au supermarché aux rayons toujours pleins, j’ai de gros doutes... C’est effectivement une donnée fondamentale : c’est bien gentil les champignonières dans les containers et autres initiatives d’agriculture urbaine qui se développent mais pour faire bouffer 12 millions de Franciliens dont une partie n’est pas réputée pour sa patience et discipline, ça risque de faire léger et d’être un chouia tendu du string...


          • 1 vote
            Hieronymus Hieronymus 23 août 16:59

            @Conférençovore
            Quand je dis qu’il faudrait faire plus


            moi aussi je pense qu’il faudrait faire plus et ne suis pas le seul
            ainsi je songe aux oeuvres de Poséïdon mentionnées par DP
            Drac aussi assume (il a du cran le gros) et je suis d’accord :
            https://www.agoravox.tv/commentaire13189988
            https://youtu.be/UgOJvFhpT34

            écouter à partir de 1’05"21 : si pour dissuader des millions

            1’05"48 : je dis qu’il faut les laisser se n....

            s’il n’existait pas ce Drac, il faudrait l’inventer smiley


          • vote
            Conférençovore 23 août 17:53

            @Hieronymus En effet, il a été couillu sur ce coup-là... et a raison : Mon côté humaniste me fait dire qu’on doit malgré tout les empêcher de se noyer mais pas les accueillir. La politique, ce n’est pas de faire de la chialerie (pour faire plaisir à des boomeuses en mal de maternité, pour reprendre une terminologie "sans accent sur le "e"") en prétendant pouvoir accueillir tout le monde alors qu’on ne le peut materiellement pas. Il suffit d’aller à Paris pour voir que ça ne marche déjà pas. Ils viennent d’annoncer qu’on allait récupérer la moitié du chargement d’un de ces bateaux dont Salvini ne voulait pas : et allez, 150 mig de plus... alors qu’il y en a déjà des milliers dans les rues dont personne ne sait quoi faire. C’est délirant...


          • 5 votes
            medialter medialter 23 août 18:47

            @Conférençovore
            "Elle signifie qu’il serait plutôt une noblesse que d’admettre avoir été précédés par des génies que nous ne dépasserons sans doute pas"
            *
            Hahaha, Qiro qui se médialtérise en sombrant dans le conspirationnisme le plus sombre smiley Ben t’as mis le temps à faire le saumon, meilleur que Drac sur ce coup, qui s’est jamais engagé sur ce terrain glissant pour stagner dans le "tous les scénares sont possibles". Bienvenu au club des papillons, ancienne larve sceptique, mais j’aimerais bien que tu développes un peu, de quand avons nous été précédés ???
            *
            "de s’en inspirer pour, de nouveau, aller de l’avant et comprendre nos erreurs passées et actuelles"
            *
            "Nos" ? Mais cékidonc, "nos" ? Qui doit "s’en inspirer" ? Il existerait donc un contre-pouvoir en France, ou une poche de résistance en attente de son heure ? Pourquoi on ne me dit jamais rien à moi ? Là, en revanche, je souhaiterais lourdement de plus amples informations, qui donc est censé "aller de l’avant" dans ce camp de concentration ultra-vérouillé qu’on nomme la France ?
            *
            "En revanche des razzias sporadiques, des pogroms de bobos ne sont pas à exclure : l’hyper-classe et le 1% le savent très bien (Neuilly/Seine qui fait tout pour ne pas avoir de logements sociaux est un bon exemple... sauf qu’en cas d’effondrement, le 93 risque bien de débouler...) et ont des stratégies de repli (par chez moi, il y a qté de milliardaires avec des maisons pharaoniques ultra sécurisées avec pistes d’hélico...)"
            *
            Dommage, parce que là, ça part en jus de chique smiley Toi et l’autre morbac qui applaudit à chacun de tes posts avec sa "guerre civile raciale" smiley smiley smiley Faut arrêter de vous faire des films à la Rambo qui virent au Piero San Georgio, les mecs, c’est pas parce qu’on déroule des tapis rouges à des fourmilières que ce sont les fourmis les ennemies. Moi, des migrants, j’en ai suffisamment connus pour savoir qu’ils sont souvent plus cools que le souchien moyen qui est un gros con arrogant et prétentieux, pourri par une culture historique de délateur, capable d’un coup de fil pour simplement amputer le voisin. L’ennemi, c’est pas le migrant comme menace physique, qui n’ira jamais plus loin que le vol de poule, l’ennemi c’est le stratège qui a planifier l’effondrement du niveau de vie qui suivra l’invasion massive. Mais comme toi et le morbac n’êtes pas suffisamment couillus, ni pour vouloir identifier l’ennemi, ni pour le nommer, et encore moins pour s’y frotter, parce que c’est quand lui qui vous nourrit, hein, bande d’opportunistes, vous préférez vous focalisez sur les petites gens à qui une mystérieuse main a ouvert les vannes. Bon, je retiens quand même que t’as meilleur niveau que Drac, ce qui n’est vraiment pas dur, cette danseuse qui tourne en rond en se figeant dans les constats sans jamais toucher aux causes est le summum du vide artistique que tu dénonces par ailleurs fort justement. En progrès, mon ami smiley


          • 2 votes
            Conférençovore 23 août 19:45

            Merdia-couille, qué plaizir (accent brésilien à imaginer) dé tou lire débiter... ton ramassis de conneries habituel. Ah ça m’avait presque manqué. Bon alors, je résume : Monsieur connaît des migrants de l’amour (qui lui lustrent le conduit ? sans doute le saurons-nous au prochain épisode), donc bon, le problème n’est pas l’effet mais la cause - qui est nécessairement machiavélique bande de demeurés... mais pour ça il faut avoir passé un demi-siècle à lire la page ouèbe de notre lanceur d’alerte cons-pu... et d’être envoyé la trilogie en l’écoutant à l’envers. Tou n’a pas chanyé cabron. Salutations presques amicale.s


          • 2 votes
            Zatara Zatara 23 août 20:24

            @medilate
            l’ultra individualiste, bouffon des montagnes retranché de l’urbanisation de masse, mais grand connoisseur de l’humain (la chose est entendu chez lui), donne des leçons d’amour de l’immigrant. Mais, tâcheron du briançonnais, l’hypocrite que tu es, s’en carre la rate des migrants, ton pseudo amour n’est que le reflet d’une haine tenace à l’égard de la bipédie en général, et particulièrement les blancs qui t’ont tant fait souffrir étant petit. Niveau folie, on en est là...t’ouvrirait toi même la porte du Bataclan à des terroristes si t’avait pu... juste pour le plaisir.


          • 6 votes
            medialter medialter 23 août 20:32

            @Zatara
            T’as bien mis le doigt dessus, c’est bien des blancs qui ont ouvert la porte du Bataclan ... et des blancs qui ont laissé faire, 2h pour intervenir. Tu peux être bon quand tu réfléchis pas. Qirouille & Zatouille la Kalache, la fête foraine aux petits nègres, tout le talent d’analyse poussé à son terme smiley


          • 1 vote
            Zatara Zatara 23 août 23:07

            @medialter
            Qirouille & Zatouille la Kalache, la fête foraine aux petits nègres

            ah parce que nous sommes des nazis ? c’est ça ton analyse dans ce fil ? Et ça se crois intelligent avec ça smiley

            C’est quoi ton analyse sur ago ? Tu plastronnes comme une pouffiasse avec du vent. En fait, tu sers à rien ici. A part servir de gandalf du coin dés que ça cause alchimie, tu ne sers strictement à rien. Aucune analyse, aucune info, aucune vision, juste une chiasse habituelle pour chougner ton dégout de la race humaine à la face du monde.

            Et tu oses la ramener sur les "gentils" migrants ?

            Mais qu’est ce que ça vaut, ton amour du migrant, depuis ta haine de l’humain, abruti ? Tu réfléchis un peu avant de pondre des posts philosophiquement totalement contradictoire ? Ou c’est le plaisir de montrer tes couches après 30 ans de déféquation cérébrale non assumé derrière un pseudo ? Si je suis un nazi d’après toi, alors c’est vraiment que t’as atteint un stade suprême de la connerie.


          • 1 vote
            Zatara Zatara 23 août 23:29

            @medilate
            .... parce que ta tartufferie, ici et là, cher Medialte, est tellement gouleyante et visqueuse, je ne résiste pas en remettant ci dessous ce fabuleux exemple d’humaniste à vocation ""humanitaire"" exclusivement, hein smiley

            Je confesse donc avoir grassement profité de mon status de papyboomer par des impostures professionnelles où le théâtre ambiant exigeait une adhésion factuelle. J’ai piloté des jets, me suis tapé des putes de luxe, je suis allé aux 4 coins de la planète, tout ça à crédit, crédit que des petites fourmis formatées comme toi sont obligés de rembourser aujourd’hui en se mettant au garde-à-vous tous les matins. Non seulement je me suis rincé sur ta gueule, mais ma qualité de vie actuelle, ma baraque et mes barbaques, c’est toi qui les casque

            https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/moutons-livres-aux-loups-sans-82285#forum13241265

            et c’est ce même tocard qui ose écrire ceci :
            Mais comme toi et le morbac n’êtes pas suffisamment couillus, ni pour vouloir identifier l’ennemi, ni pour le nommer, et encore moins pour s’y frotter, parce que c’est quand lui qui vous nourrit, hein, bande d’opportunistes

            J’en finirai la dessus : Je pense que c’est aussi le cas pour Qiro, mais je ne fais pas de la question migratoire l’alpha et l’omega de tout ce qui se déroule sur terre. Cette simplification, cette réduction ne visant qu’à réduire l’ensemble de la réflexion exposé depuis des années sur ago avec une certaine quantité de post (pas tous de qualité, mais suffisamment nombreux pour trouver quelques pépites), permettant de déployer une vision autrement plus globale que ce seul phénomène, est du même niveau que les procès d’intention (racisme, nazisme, antiseusmitisme, et autres manichéismes binaires à souhait..) pondus chaque jour dans les tribunaux merdiatiques.
            Tu le saurais si tu n’avais pas une mémoire de poisson, incapable de sortir des mêmes cheminements de réflexions, et tombant tous les mois dans les mêmes procés d’intention pour sous cortiqués.
            T’es un abruti Medilate, un gigantesque tartuffe, mais plus encore, un abruti...


          • 2 votes
            medialter medialter 24 août 00:49

            @Zatara
            Mais mon discours ne se limitait pas au migratoire. Pour ma part, j’assume mon anti-républicanisme et mon idéologie d’utiliser le système républicain exclusivement à mes propres fins. Toi &Qiro n’êtes que de petits républicains dans l’ensemble satisfaits de ce que le système vous apporte, en dehors des exactions que vous dénoncez, un système que vous pensez perfectible et légitime pour le vivre-ensemble. Or n’importe quel quidam un peu instruit sait que la constitution n’existe que pour baiser le citoyen au profit exclusif de l’oligarchie. C’est là où apparaît toute l’intelligence de votre démarche : dès que des abrutis de votre genre se font mettre, il viennent jouer les chialeuses en oubliant de rappeler toutefois que c’est ce qu’ils ont défendu qui les sodomise jusqu’à l’oesophage. L’autre Qiro avec son DLF, non mais PTDR smiley Et c’est que le début, les cocos, parce que le système républicain, il a encore une telle marge de manoeuvre qu’il va transformer vos anus en tunnels d’autoroute. Bref, tout ça pour dire qu’en tartufferie, j’ai aucune leçon à recevoir de toi smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès