• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Et une bavure policière de plus

Et une bavure policière de plus

A Saint Denis, les veillées funéraires deviennent risquées quand les flics pointent le bout du nez.

Tags : Police




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • 6 votes
    yoananda2 24 juin 11:37

    @Laurent

    La délinquance n’est pas ethnique, elle est liée à la pauvreté

    A ma connaissance c’est faux. Les statistiques démontrent que la délinquance n’est PAS liée à la pauvreté tout simplement.

    En France par exemple, les départements les plus pauvres (ariège coreze par exemple, mais bon, ce sont des contre-exemples juste, pas des corrélations, encore moins des causalités) ne sont PAS les plus criminels loin s’en faut.

    En France par exemple, les périodes de l’histoire relativement plus pauvres ne sont PAS les plus criminelles non plus.

    Les quartiers les plus criminels actuellement en France ne sont PAS des quartiers défavorisés comme on dit, le gouvernement à bien pris soin de leur mettre métros, entreprises, et université à proximité un peu partout dans les grandes villes.

    Cette histoire de pauvreté délinquante est un mythe savamment entretenu par la gauche, qui d’ailleurs accuse les riches d’être délinquants (financièrement) aussi ...

    Attention, je n’ai pas dit qu’elle était ethnique. J’ai juste dit qu’elle n’était pas liée à la pauvreté.

    Si vous persistez à l’affirmer, il va falloir donner vos sources, et moi, je vais aller voir s’il n’y a pas des petits facteurs de confusion habituels dans votre étude. Je veux bien le faire parce que c’est (selon moi) un mythe qui a la peau dure (et en plus si je me trompe je préfère le savoir).


  • 4 votes
    Laurent 24 juin 12:09

    @yoananda2
    Pour faire simple :

    En Afrique, les pauvres ne sont pas délinquants... qu’on ne me saoûle pas avec ma vision simpliste de l’Afrique, je sais bien que ça ne se réduit pas à ça.

    C’est le différentiel local qui a valeur. Quand les pauvres sont à proximité de l’abondance, du luxe

    , de la facilité, de l’obscène, la tentation est grande.

    Dans les années 50, il y avait du taf, encore quelques valeurs, et la télé, c’était 2H par jour au grand max. Aujourd’hui, pas de taf, les valeurs... le narcissisme, la performance, l’efficacité et la télé (youtube & co, le mobile, etc.) c’est 24/24 avec un déluge de merde..

    A part ça, les conditions sont les mêmes.


  • vote
    yoananda2 24 juin 12:23

    @Laurent
    Ha, alors exit la pauvreté, bonjour les zinégalités. Soit.

    C’est le différentiel local qui a valeur. Quand les pauvres sont à proximité de l’abondance, du luxe

    Les inégalités. Je sais qu’elles sont corrélées avec une plus faible espérance de vie (autant chez les privilégiés que chez les défavorisés d’ailleurs, tout le monde es perdant et pas uniquement les "pauvres"). Mais c’est à peu près tout.

    Quelles sont tes sources ? Moi je veux bien que les inégalités, soient source de délinquance, mais il me faut une source que je puisse vérifier. Parce qu’il y a d’autres hypothèses concurrentes / complémentaires à envisager.

    Aujourd’hui, pas de taf, les valeurs... le narcissisme, la performance, l’efficacité et la télé (youtube & co, le mobile, etc.)

    Heu ... ce sont les inégalités ou ce sont les "valeurs" et le chômage et les médias qui sont source de délinquance ? faudrait savoir ...


  • 1 vote
    Laurent 24 juin 12:40

    @claude
    un cas particulier n’est pas une étude statistique.


  • 5 votes
    Laurent 24 juin 12:47

    @yoananda2
    Les mecs, vous êtes lourds... pourtant je simplifie.

    Quand y’a rien à voler, on vole pas.
    Quand on a tout, on devrait pas voler.

    Quand on est lobotomisé, les inhibitions tombent

    => pauvreté + différentiel + contexte

    Tout le monde n’y va pas mais ça aide bien.

    Les sources ? Tu bosses pour BFM ?
    Tu réclames des sources, Où sont les tiennes ?
    A ce jeu là, t’es pour la république des experts... en fournissant la vaseline.

    Quand vous cesserez d’essentialiser comme ça vous arrange, peut-être que le bon sens vous sera accessible.


  • 1 vote
    yoananda2 24 juin 13:01

    @Laurent
    c’est toit qui affirme que la pauvreté (puis les inégalités, puis un triple facteur pauvreté+inégalités+contexte) est source de délinquance.
    donc en fait tu n’as pas de source. Tu te contente de répéter ce que tu as lu ou entendu sur les médias de gauche en justifiant ça par TON "bon sens".
    Ton affirmation ne vaut pas plus qu’un pet de mouche TANT QUE tu n’auras pas donné de source crédible.


  • 3 votes
    juanyves 24 juin 16:06

    @yoananda2
    tu devrais aller dans les pays pauvres, ceux où règne la misère et tu verras ce que veut dire délinquence. Au Pérou par ex. les gens qui ont du bien sont tous entourés de barbelés électrifiés et dans les rues riches les guérites de guardes privés égayent les trottoirs. Les lieux que tu cites sont des territoires ruraux où l’on sait très bien respecter les voisins, la parole et la propriété bien que ça change aussi. Après tu va vite en disant que les banlieux défavorisées ont à leur porte universités, métro, travail, espaces verts. Ce n’est certainement pas un mythe il suffit d’y alle. Ensuite la délinquence en col blanc, elle n’habite pas dans ces quartier, elle est beaucoup plus pernicieuse et coûte beaucoup plus cher à la société. Mais celle-là elle est propre et cultivée. 


  • vote
    microf 24 juin 16:14

    @juanyves

    Merci !


  • 1 vote
    yoananda2 24 juin 16:28

    @juanyves
    je n’ai pas compris le sens de ton commentaire.

    Les banlieues, j’y suis allé. Pas toutes évidement, mais certaines oui. Au moins dans 2 grandes villes française (pour une demi douzaine de "quartiers" au total). Donc j’ai VU de mes yeux vu : zones défiscalisées pour attirer les entreprises à coté des mosquées, métros spécifiquement prévu pour aller du centre villes vers ces banlieues, et université à proximités. Les espaces verts c’est toi qu rajoute, moi je n’en ai pas parlé. Ce ne sont que quelques exemples à l’appui, car ils font partie d’un programme politique d’urbanisme pour l’ensemble de la France, il y a des dizaines de milliards déversé pour ça.

    Je rappelle que le sujet c’est le lien entre délinquance et pauvreté. Laurent lui même à corrigé son affirmation. Il n’a pas fournit de source à l’appui de ses dire. C’est tout.
    Si tu affirmes que pauvreté et délinquance sont liés, je m’en branle de ton expérience du Pérou, donne des sources, c’est pas plus compliqué que ça.


  • vote
    Laurent 24 juin 12:47

    j’arrête... ça devient lourd.


    • 1 vote
      microf 24 juin 13:33

      @Laurent

      Vous avez bien fait d´arrêter.

      Je ne sais même pas si ceux qui commentent ont visonnés la vidéo oú tout est clair, la police n´avait rien á faire á cet endroit, il n´y avait pas bagarre, c´était même comme dit dans la vidéo, la fin de la veillée mortuaire.

      Toutefois continuez á sensibliser ceux voudront comprendre, la renaissance de la France se fera avec et par des personnes de bons sens comme vous.


    • vote
      méditocrate méditocrate 24 juin 16:53

      @Laurent
      Ne tombez pas dans le panneau de devoir vous justifier, c’est les mêmes méthodes que maître zemmour, de l’instrumentalisation de l’histoire des fausses affirmations présentées comme des évidences, etc, ...

      Par exemple :

      "En France par exemple, les départements les plus pauvres (ariège coreze par exemple, mais bon, ce sont des contre-exemples juste, pas des corrélations, encore moins des causalités) ne sont PAS les plus criminels loin s’en faut."
      Ariège densité de population 31 habitant/km2
      Corrèze 41hab/km2
      Seine saint denis (lieu de la vidéo, dont le sujet n’est pas la délinquance) 6871 hab/km2

      "En France par exemple, les périodes de l’histoire relativement plus pauvres ne sont PAS les plus criminelles non plus."
      Les indicateurs de délinquance n’existaient pas, ou peu, ou sous des formes très peu performantes dans le passé. Quand à savoir à quelle "période de l’histoire relativement pauvre" il est fait allusion ??? Du zemmour quoi 

      "Les quartiers les plus criminels actuellement en France ne sont PAS des quartiers défavorisés comme on dit, le gouvernement à bien pris soin de leur mettre métros, entreprises, et université à proximité un peu partout dans les grandes villes."
      Encore une affirmation fausse, tout a été fait dans le feutré pour enclaver les quartiers pauvres. Les recensements montrent que les services publiques sont sous-dotés dans ces quartiers.

      Bref une série d’affirmations en carton qui se fini sans trembler par :
      "et moi, je vais aller voir s’il n’y a pas des petits facteurs de confusion habituels dans votre étude. Je veux bien le faire parce que c’est (selon moi) un mythe qui a la peau dure"


    • 7 votes
      ezechiel ezechiel 24 juin 13:07

      "Et une bavure policière de plus"

      C’est quoi ce foutage de gueule ??

      Il n’y a rien dans la vidéo, juste une femme qui parle à visage caché !

      Où est la bavure ??

      Les flics, eux, sont terrorisés par les délinquants, oui !


      • 8 votes
        julien julien 24 juin 14:19

        @ezechiel
        Oui du vent, avec Taha Bouhafs à la manœuvre, ça sent la bonne escroquerie de l’extrême-gauche racialiste et victimaire.


      • 1 vote
        sylvain66 24 juin 22:40

        @ezechiel
        ben si la police française est terrorisée par cette bande de connards insupportables on est mal . Disons plutot que ce qu’on voit sur cet article est une ( mauvaise) réponse a ce mépris quotidien


      • 1 vote
        darks67 26 juin 01:28

        @ezechiel
        Je ne sais pas si t’as regardé la vidéo mais on parle de policiers qui ont gazé entre autres, un bébé de 3 ans, on est pas a Gaza il me semble. Après oui je ne vois pas où est le problème si les flics viennent à 10 20 100, et je n’ai aussi rien contre à ce qu’ils interpellent des mineurs, chez eux ou pas, je pense qu’ils ont de bonnes raisons, mais parler comme ils ont fait aux gens ou gazer un bébé, ou une foule de gens, ça non.


      • vote
        ezechiel ezechiel 27 juin 13:07

        @darks67 "Je ne sais pas si t’as regardé la vidéo mais on parle de policiers qui ont gazé entre autres, un bébé de 3 ans, on est pas a Gaza il me semble."

        On peut parler et dire ce qu’on veut, mais il n’y a rien qui prouve que des policiers ont gazé un bébé de trois ans, où vous avez vu ça ?


      • vote
        yoananda2 27 juin 13:25

        @ezechiel
        ça dépends si le bébé avait un gilet jaune ou pas ...


      • 10 votes
        microf 24 juin 17:08

        Ce cri de désespoir vient d´un " de souche "

        Bonjour á tous.

        Sur la tarte á Tain qu´a dégustée Macron, il ya pas mal d´articles qui évoquent le fait que ce jeune homme suivaient nos vidéos,ou celle de papacito et d´autres.

        On a vu ca sur BFM, Le Parisien, Closer, etc. Ils reprennent tous la même information en boucle et font de Damien T. un adepte de l´ultra-droite ", bientôt ils vont inventer la super-méga droite pour faire trembler dans les chaumières.

        C´est trop facile d´enfermer la symbolique de ce geste dans une case infamante pour mettre le problème de fond sous le tapis. Á titre personnel je suis contre la violance, mais il ya quand même plusieurs choses á dire sur cette fameuse tarte : déja Macron si tu veux que ta fonction soit respectée, fait en sorte qu´elle soit respectable.

        Et c´est ce précisément ce que tu t´es attaché á déconstruire méthodiquement au cours des dernières années. Il ne faut donc pas s´étonner du résultat. Et puis, et c´est le plus important, la violence la vraie, n´est pas du tout du côté de ce jeune homme, mais du tien Macron : Les Gilets jaunes c´est 613 blessés, 23 yeux crevés, 5 mains arrachées.

        Donc je veux bien que tu fases le mec sympa avec des youtubeurs, on a tous compris oú tu veux en venir, mais ce qui n´est pas du tout sympa, c´est ta politique Macron, et c´est ca qu´on dénonce, et c´est bien grave qu´une tarte : la vraie violence c´est quand 300.000 personnes dorment dans la rue chaque nuit. La vraie violence, c´est quand 10 millions de Francais se débattent dans la pauvreté. La vraie violence c´est de faire des cadeaux aux riches alors que le pays serre la ceinture. La vraie violence c´est tous ces gens qui meurent dans les couloirs des hopitaux parceque tu les a délaissées, que les soignants sont débordés et que les lits manquent.

        La vraie violence ´est quand des personnes âgées sont obligées de reprendre des petits boulots pour complèter leurs retraite de misère.

        La vraie violence c´est quand nos agricultruers se pendent tous les jours á cause des politiques que tu défends, que tu as instituées.

        La vraie violence, c´est les privatisation á tour de bras á la demande de l´UE oú la vente d´Alstom avec ses turbines nucléaires, oú la privatisation de tout ce qui rapporte de l´argent á l´Etat comme par exemple la francaise des jeux.

        La vraie violence, c´est quand tu réprimes les mouvements populaires en utilisant la police á qui tu fais de fausses promesses..

        La vraie violence c´est quand tu dépenses des millions d´argent public pour ta COM ou pour refaire la vaisselle de l´Elysée, pendant que les francais en chient. La vraie violence, c´est de laisser 100 milliards d´euros s´envoler chaque année dans ds paradis fiscaux pendant que le petit patron est taxé, lui á 40%, et n´a même pas droit au chômage en cas de faillite. La vraie violence, au fond, c´est le mensonge, c´est de te faire passer pour un mec sympa alors que tu es entrain de brader la France pour une minorité d´ultra-riches. C´est ca la vraie violence.

        Tu te souvient de ce que disait l´Abbé Pierre : Vous qui avez tout, vous avez beau jeu d´être pour la Paix, mais avec votre bonne conscience, vous avez plus de sang sur vos mains d´inconscients que n´en aura jamais le désespéré, qui utilisera la violence pour essayer de sortir de son désespoir.

        Voilá ce qu´elle voulait dire cette tarte.

        MACRON médite lá dessus.


        • 4 votes
          ged252 24 juin 18:55

          C’est facile à chaque fois de ne donner qu’une seule version. Ou est la version des policiers quant à ce qui s’est passé et à leurs raisons ? 

          ils ne se déplacent pas à plusieurs dizaines sans avoir de bonnes raisons.

          .

          Que les policiers soient exaspérés et qu’ils n’aient plus aucune patience a force de se faire insulter, cracher dessus et agresser, ça peut se comprendre.

          Surtout dans ces quartiers-là.


          • 6 votes
            Hijack ... Hijack ... 25 juin 00:08

            Ah zut alors, je pensais qu’il s’agissait de bonnes jeunes racailles ...

            Le problème chez les flics, c’est qu’il y a pas mal de dingos chez eux ... pas tous donc, mais pas mal.

            Cela étant, comparés aux flics d’il y a une, deux, voire trois décennies, ceux de nos jours paraissent sympas.

            Ici, c’était pourtant un quartier bien calme dans des lots d’immeubles bien tenus ... malgré ça, ça tourne mal. Imaginons un quartier de jeunes largués de tout ... en plus d’être largués eux-mêmes, qu’on leur envoie ce genre de flics, normal que ça tourne souvent mal.

            La bêtise est la source de tous les maux.


            • vote
              louis 25 juin 15:06

              voila ou cela mène quand on vit avec des trafiquants de drogue , quant a la narratrice elle veut nous faire croire qu’elle est une blanche colombe avec sa branche d’olivier .



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

sls0

sls0
Voir ses articles


Publicité





Palmarès