• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Etienne Klein - La révolution quantique - Reécoutons et Commentons une de ses (...)

Etienne Klein - La révolution quantique - Reécoutons et Commentons une de ses meilleures prestations

Dans cette vidéo, Etienne Klein, en historien de la cosmologie contemporaine, est très passionnant. A voir & à revoir, pour ne pas oublier et/ou comprendre cette révolution quantique en marche qui est loin de nous avoir livré tous ses secrets.

Parenthèse Culture 15 - Etienne Klein - La révolution quantique

 Au cours des années 1920, la physique a connu une telle révolution, un bouleversement majeur qui a concerné le monde de la connaissance et pas seulement les physiciens : les physiciens ont alors compris que les atomes, ces supposés petits grains de matière qu'ils avaient découverts quelques années plus tôt, ne sont pas des objets ordinaires. Une collaboration interdisciplinaire avec notamment les mathématiciens, les philosophes, et autres ontologues, s'impose de plus en plus pour essayer de les comprendre. Leur comportement n'obéissent pas aux lois de la physique de Newton. Des savants comme Poincaré, Hilbert, Einstein, Schrodinger, De Broglie & bien d'autres comme Dirac, émergent alors et proposent des théories d'avant-garde, qui vont faire de la mécanique quantique une science robuste majeure, malgré ses nombreux paradoxes qui la rendent si passionnante et pleine d'imprévus !

Quelles sont ces nouvelles lois ?

Physicien français, ancien élève de Centrale Paris et chroniqueur sur France-Culture, Étienne Klein aborde les grandes révolutions scientifiques. L'influence de Galilée sur la science moderne, la question cruciale de l'irréversibilité du temps, la théorie de la relativité d'Einstein et les grands principes de gravitation, la notion de masse ou la découverte en 2012 du boson de Higgs... Étienne Klein vous invite à le suivre dans les méandres de la cosmologie contemporaine.

Tags : Recherche Prospective et futur Philosophie Enseignement Culture Etonnant Science et techno




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • vote
    Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 6 mars 13:56

    l’Espace vectoriel est la base mathématique de la MQ avec le principe de superposition dérivé des propriétés de l’algèbre linéaire que je rabâche dans mes articles sur la MQ, quand je dis qu’on ne peut pas faire l’économie, pour celui qui veut vraiment la comprendre, d’étudier son formalisme (modélisation mathématique) qui comprend essentiellement l’Espace vectoriel de Hilbert & les équations de Schrödinger, et de Schrödinger/Dirac pour sa version relativiste !

    Si vous faites cet effort, la MQ vous apparaitra relativement facile...

    (Klein en 39)
    "Souvenirs de ma classe de seconde... c’est à dire de terminale d’aujourd’hui"
    ("je crois que c’est vrai ce que je viens de dire là")

    N’oublions pas si vous voulez me comprendre, que je suis beaucoup plus vieux que le camarade Klein, qui en la circonstance balance une grosse vérité que certains ici ne sauraient l’entendre si elle provenait de ma bouche !
    Fabuleux !

    Merci pour votre contribution


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 6 mars 14:05

      @Mao-Tsé-Toung
      On m’a même dit, je ne l’ai pas vérifié, que les "Espaces vectoriels" ne sont plus au programme du Bac... 

      Merci d’infirmer ou de confirmer ces dires


    • vote
      Qamarad Qamarad 6 mars 15:53
      "Reécoutons et Commentons une de ses meilleures prestations"

      Va falloir dire au père Klein qu’il participe à l’émission the Voice smiley


      • vote
        JC_Lavau JC_Lavau 6 mars 20:00

        Mortellement trop long. Je parie qu’il n’est même pas capable de dire que les succès sont tous obtenus avec le formalisme, qui est strictement déterministe, et strictement ondulatoire. En plus d’être fanatiquement incomplet, avec notamment de très très mauvaises conditions aux limites : ils n’ont pas osé dénier les émetteurs, mais ils dénient férocement les absorbeurs, et leurs propriétés, dont certaines sont quantiques.

        Ce formalisme est contradictoire avec la sémantique enseignée en préalable, qui est corpusculiste, totalement inadaptée. Alors ils vous blousent en discours nègre-blanc, avec de la Sainte Dualité, de la magie, du mystère...

        Pas étonnant que les charlatans vous vantent qu’ils font de la médecine magique, mais quantique, hein ! La secte hégémonique leur a fourni les moyens de vous tromper.


        • vote
          Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 6 mars 21:45
          JC_Lavau 6 mars 20:00

          1/

          Mortellement trop long. Je parie qu’il n’est même pas capable de dire que les succès sont tous obtenus avec le formalisme, qui est strictement déterministe, et strictement ondulatoire.

          2/

          En plus d’être fanatiquement incomplet, avec notamment de très très mauvaises conditions aux limites : ils n’ont pas osé dénier les émetteurs, mais ils dénient férocement les absorbeurs, et leurs propriétés, dont certaines sont quantiques.

          3/

          Ce formalisme est contradictoire avec la sémantique enseignée en préalable, qui est corpusculiste, totalement inadaptée. Alors ils vous blousent en discours nègre-blanc, avec de la Sainte Dualité, de la magie, du mystère...

          4/

          Pas étonnant que les charlatans vous vantent qu’ils font de la médecine magique, mais quantique, hein ! La secte hégémonique leur a fourni les moyens de vous tromper.

          °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
          @JC_Lavau
          Bonsoir et grand merci pour votre contribution,
          l’éditeur a encore bugué et a envoyé mon post à la poubelle en me demandant de faire un don, par dessus le marché
          Je le réécris sur le notepad !
          En attendant je vous demande -si vous ne l’avez pas déjà fait de visionner mon article précédent où je précise que ces 2 gus Klei n & Aslangul ne sont pas des physiciens, mais des anonneurs...
          J’argumente sur les 4 points que vous soulevez


        • vote
          JC_Lavau JC_Lavau 7 mars 06:34

          @JC_Lavau. La MQ de la secte hégémonique, celle qui a conquis le monopole de l’enseignement en 1927, par violence pure, est comme un chevalier en armure qui a envoyé son cheval harnaché traverser le gué sans lui.
          Le cheval est arrivé du bon côté, le côté ondulatoire.
          Le chevalier est resté du côté corpusculaire.

          Alors moins vous comprenez la contradiction, et plus ça prouve qu’ils sont l’élite des initiés qui savent, "les modernes à jamais, et après moi il n’y aura plus d’autres prophètes, car la nouvelle physique est complète".


        • vote
          Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 7 mars 01:47

          1/

          "le formalisme, qui est strictement déterministe, et strictement ondulatoire."

          le formalisme

          de la MQ qui nous vient de je ne sais où avec les résultats exceptionnels que l’on connait a un coté magique que personne peut lui enlever ; ce n’est pas Klein qui peut le maitriser & dans sa fonction d’historien ânonneur (pléonasme ici) comment le ferait-il ?

          Seul un génie (un rshi en sanskrit) pourrait le faire ; encore faudrait-il que ce fut sa partie.

          2/

          "très très mauvaises conditions aux limites : ils n’ont pas osé dénier les émetteurs, mais ils dénient férocement les absorbeurs, et leurs propriétés, dont certaines sont quantiques."

          Ici votre critique est recevable ; mais il faut vous adresser à un vrai physicien, pas à un historen

          3/

          "Ce formalisme est contradictoire avec la sémantique enseignée en préalable, qui est corpusculiste"

          Autant que je sache après avoir longtemps dit qu’une particule c’est autre chose qu’une onde et un corpuscule, s’est rallié à la thèse :

          pas de particules ; ce ne sont que des champs !

          4/

          Klein me semble la jouer solo ; il connait ses limites et défend ses acquis sociaux

          Merci pour votre contribution


          • vote
            Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 7 mars 08:25

            La PQ serait complète ?

            Surement pas !

            La PQ

            dont parlent les "universitaires" de France & de Navarre, et partant du monde entier, souffre des limitations, de toutes les limitations,

            qui caractérisent l’homme moderne.

            Comment pourrait-il en être autrement ?

            La MQ particulièrement, avec son formalisme -relativement simple venu d’ailleurs, est à la croisée des chemins : des versions proposées depuis longtemps déjà pour l’interpréter de manière exhaustive, aucune ne peut revendiquer, à juste titre, un quelconque monopole. La version de Copenhague hégémonique aujourd’hui, car très majoritaire, notamment dans le monde de l’enseignement, de l’industrie et de la finance, est probablement la moins convaincante de toutes, pour un esprit indépendant des pouvoirs pré-goulaguiques qui sonnent, avec insistance, depuis un certain temps déjà à nos portes.

            Ma réponse, je n’en fais pas mystère, c’est un changement total & définitif de paradigme que je prône au travers de "mon" Lyceum du Kairos dont le principe fondateur est le respect absolu de la vocation de chacun. Pour ne prendre qu’un exemple, en restant dans le sujet de la MQ, il est urgent que l’apport capital des surdoués,

            non seulement à l’école, mais dans la société toute entière, soit estimé, à sa juste mesure, depuis leur plus jeune âge.

            Merci pour votre contribution

            .



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles







Palmarès