• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Face à l’Europe, l’Allemagne choisit la Russie

Face à l’Europe, l’Allemagne choisit la Russie

Géopolitique

Le Québécois Benjamin Tremblay, qui anime sa chaîne Internet « 7 jours sur Terre », explique l’évolution géopolitique allemande parmi les grands acteurs de la scène mondiale.
 Le Nord Stream est l’incontournable enjeu du rapprochement vers la Russie, avec les serres du pygargue étatsunien sur le dos. Mais l’analyse va plus loin et met à jour un nouveau repositionnement de l'Allemagne vers un autre point d’équilibre entre les puissances qui décident. Avec toujours son pragmatisme : rechercher les intérêts économiques, plutôt qu’affirmer une vision politique internationale.

                                            oO&Oo

Les derniers développements sur le feuilleton Nord Stream 2
https://www.rfi.fr/fr/europe/20210324-nord-stream-2-le-pipeline-de-la-discorde

Sur l’Allemagne et la Chine
https://www.lefigaro.fr/vox/monde/l-accord-commercial-entre-l-union-europeenne-et-la-chine-profitera-d-abord-a-l-allemagne-20210113

 


 

Tags : Europe Etats-Unis Allemagne Russie Géopolitique




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • 2 votes
    sls0 sls0 27 mars 14:15

    Cause d’un effondrement économique.

    Pour l’URSS, une stupidité induite après un longue période bureaucratique fin des années 80.

    Pour les USA dans 20-30 ans ce sera dû a un manque de ressources énergétiques.

    Pour l’URSS ou plutôt la Russie, la stupidité on peut en guérir et c’est ce qu’ils ont fait, même les rétorsions économiques les renforcent, le système est solide. En plus c’est un pays sans problème de ressources à venir.

    Pour les USA, c’est presque un effondrement civilationnel qui s’annonce. Tout le pays est construit sur un squelette d’excès énergétique.

    L’Allemagne elle a un choix, du résilient d’un coté ou du flambeur de l’autre dans un avenir proche. Merkel c’est une scientifique, c’est du temps long dans ses projections.

    Nous on a un président formaté par les marchés financiers où le temps long ce n’est pas en décennies mais en mois. Si les marchés peuvent encore gratter un peu sur le compte des pauvres avant l’effondrement ça lui va bien.

    La peur des USA c’est l’Eurasie, c’est la fin de leur domination. LEurasie c’est l’hyper puissance économique sans la pensée impériale qui est improductive dans leur cas. Les ressources ne sont pas à l’extérieur.


    • vote
      sls0 sls0 28 mars 09:49

      @pegase
      400m de long, 16m de profondeur, une vitesse de 11 à 16km/h.
      C’est hyper sensible à l’effet de succion dans un canal.
      Vu que l’eau ne peut pas circuler librement comment en pleine mer il peut arriver un moment où ça fait un effet venturi entre le bateau et le berge. L’effet est exponentiel au fur et à mesure que la distance diminue.
      Un exemple que ça amplifie sérieusement les mouvements https://youtu.be/2ktwo-k-onk
      Et c’est dans une partie plus large du canal.
      La prochaine fois que vous verrez un parapentiste faire un atterrissage un peut brusque à cause d’un effet venturi, vous pourrez aussi le mettre sur le compte d’un état quelconque.


    • vote
      wendigo wendigo 28 mars 10:00

      @pegase

       Une mise en garde ou une action d’intérêt économique ? Cet incident provoquant une réduction des approvisionnements, ce qui se traduit par des cours à la hausse sur les marchés ..... très bon plan juteux pour les investisseurs.


    • vote
      wendigo wendigo 28 mars 10:03

      @sls0

       Facile de savoir si c’est accidentel ou non, il suffit de regarder les cours en bourse et les volumes d’achats/ventes, des actions des assureurs, affréteurs etc etc .
      Vous qui aimez les chiffres, penchez vous sur ce point, car avant chaque false ou remarque des ventes massives des actions sur ce plan.


    • vote
      sls0 sls0 28 mars 18:59

      @wendigo
      Vous avez des exemples ?
      J’ai regardé à par les contrats à termes sur le cochon et le bois traité qui ont fait un bon, c’est calme pour le reste.
      Donc à priori c’est accidentel sauf bien sûr si vous avez des exemples et les liens éventuellement.
      Bon des noms suffiront j’ai l’appication qui va bien, les liens c’est plus pour les autres, il faut partager l’information et surtout les sources.


    • vote
      ahtupic 30 mars 19:40

      @sls0
      Pour les effets de succion, faut demander au Poudré. Il est spécialiste


    • 2 votes
      Conférençovore Conférençovore 27 mars 15:06

      Il me semble qu’il oublie deux aspects fondamentaux. Le premier est la question de la défense. L’Allemagne est une puissance occupée comme rappelé ici (par les EUA). Ce sur quoi ils lorgnent c’est bien sa force de dissuasion nucléaire d’une part et la force de projection d’autre part de la Fr qu’ils seraient ravis de mutualiser au niveau européen. Nous sommes le seul pays d’Europe à disposer des deux (si on exclut le R.U.) et possédons l’une des meilleurs marines au monde (certains disent même la seconde mondiale) qui nous offrent la possibilité d’intervenir n’importe où dans le monde (sans compter un espace maritime considérable). 

      Le second aspect est démographique : ces 3 dernières années la dénatalité s’est un peu résorbée (grâce à la natalité supérieure des non-Allemands) mais globalement la tendance reste la même. C’est un pays en voie avancée de vieillissement, pb qui pourrait s’avérer extrêmement problématique pour sa croissance. Si avoir une pop vieille est plutôt un avantage sur le plan du chômage, l’industrie allemande a tout de même besoin de personnes qualifiées. La pop étrangère chinoise en Allemagne a presque doublée en 10 ans pour dépasser celle du nombre de Français. C’est sans doute une des clés de ce rapprochement. L’Allemagne a d’ailleurs une pop étrangère ou originaire de pays étrangers très différente de la nôtre. Les pays Africains sont très peu représentés en comparaison des pays Européens, Asiatiques et moyen-Orientaux. Disposer d’une main d’oeuvre qualifiée et adaptée à son industrie sera un défi d’avenir que la Chine / Vietnam pourrait l’aider à relever. 


      • 2 votes
        Tchakpoum Tchakpoum 27 mars 21:26

        @Conférençovore

        Nous sommes le seul pays d’Europe à disposer des deux 

        Oui, mais avec sa souveraineté perdue, la France ne sait plus quoi faire de sa défense. Au point de faire n’importe quoi et devoir réparer les pots qu’elle va casser (Lybie, puis les opérations Serval et Barkhane pour réparer). Sans compter que les autres OPEX en Afrique ressemblent plus à des sables mouvants qu’à des bases militaires américains ou russes. Elle balance maintenant entre les US et l’UE. Elle se perd dans des projets franco-allemands trop épineux, notamment à cause des appétits germaniques (avion SCAF, char MGCS), bref… Quant-à la Russie, il semble que la ligne rouge soit infranchissable. J’en reste à l’hypothèse que Fillon s’est pris ses vestes à cause de sa russophilie, Macron a voulu ouvrir un couloir humanitaire avec Poutine en Syrie et s’est pris Benalla quelques jours après. En tout cas, rien ne s’amorce, même économiquement (hormis la vieille relation de Total), en dépit des déclarations envers la Russie que Macron a osées trois ou quatre fois.

        Finalement, peut-être que l’Allemagne prend le problème à l’inverse. Puisqu’elle n’a jamais eu de souveraineté militaire depuis la sortie de la guerre, elle bénéficie du parapluie américain et évolue vers un second appuie, UE et deux horizons : Russie et Chine. En attendant, elle est le troisième exportateur d’arme au monde, même en s’offrant le « luxe » de refuser de vendre à l’Arabie Saoudite (à cause de la guerre au Yemen et du meurtre de Kashoggi). Se préparer de bonnes cartes, puis voir comment se passera le jeu…

        J’ignorais la présence asiatique en Allemagne. J’ajoute les 3 millions de turcs à gérer, et les Loups Gris, relais des ambitions agitées d’Erdogan. Ce pays a un appui, c’est son arrière-cour : toute la main d’œuvre pas chère d’Europe centrale qui fournit les pièces d’assemblages aux industries allemandes : de quoi se refaire un petit empire économique.


      • vote
        Scalpa Scalpa 27 mars 17:54

        https://www.youtube.com/watch?v=x0CADX05dpY

        The Spacelords - Spaceflowers 

        • 2 votes
          louis 27 mars 21:07

          Nous devrions lui emboiter le pas, je trouve que c’est une de ses meilleures initiatives , mais notre guignol de service pour une raison qui m’échappe refuse en le claironnant sur tous les toits que le Spoutnic , de source sur , est le plus mauvais choix de tous les vaccins ( l’aurait il essayer en douce ? et que c’est a cause de lui qu’il délire ) .


          • 10 votes
            Hijack ... Hijack ... 28 mars 01:53

            Merkel est tout simplement un meilleur capitaine de navire que n’importe politicard français, du passé récent et d’aujourd’hui, surtout est mieux entourée. 

            Probable, que les USA n’ont pas d’autre choix que d’accepter les facilités d’importation depuis la Russie par l’Allemagne ... Merkel sait cela, Poutine également. L’Allemagne a aussi conscience que les USA ne sont plus qu’une puissance, en déliquescence.


            • vote
              PLACIDE2 29 mars 12:07

              @Hijack ...
              "L’Amérique, l’Amérique ,si c’est un rêve je le saurais " joe Dassin : https://media.gab.com/system/media_attachments/files/070/102/893/original/60 56a0cb556bc8f1.mp4


            • 2 votes
              PLACIDE2 28 mars 18:09

               Nos dirigeants doivent être atteint d’une très forte myopie pour ne pas voir tout ce que la Russie peut nous offrir, nous avons à notre porte ,sur le mème continent , tout ce qui fait baver d’envie l’Ami-requin en ressources , outre les échanges culturels avec un pays non prédateur et non hégémonique frontalier de la chine ; il faut être dingue pour refuser une telle opportunité (ou prisonnier ,ou vendu.)


              • vote
                Et Hop ! 29 mars 00:02

                " Face à l’Europe, l’Allemagne choisit la Russie "

                Il n’y a pas un choix entre du gaz d’Europe et du gaz de Russie.

                C’est face à l’UE, en réalité les USA, l’Allemagne choisit la Russie.


                Comme la Russie est en Europe, c’est face aux USA l’Allemagne choisit l’Europe.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès