• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Floyd & Freud

Floyd & Freud

En imputant la responsabilité des actes à des structures abstraites ou des corporations, le réel paraît plus clair mais la vérité se dérobe.

De même, en faisant fond sur un phénomène de masse comme relais d'une certaine pensée ou représention de certaines croyances, l'on oublie tout ce que la masse, comme entité à part entière, transforme au sein même de l'individu. Impulsif, crédule, friand d'illusions et prompt à faire comme le voisin, l'Homme dans la masse invite à la plus grande prudence.

Tags : Manifestation Psychologie George Floyd




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • vote
    beo111 beo111 20 juin 23:44

    Mais il y a pire que les manifestations de masse : les élections de masse !

    Les mêmes causes produisant les mêmes effets, le sentiment de toute-puissance qui peut s’opposer à la masse ? se conjugue très mal avec l’irresponsabilité issue de l’anonymat. Le résultat ? Des décisions stupides.


    • vote
      louis 21 juin 17:34

      Une vidéo très instructive, tout le monde devrait médité les propos de ce jeune homme .

      A écouter obligatoirement jusqu’au bout ( il arrivait a Freud d’avoir de bonnes pensées ) .


      • vote
        rita rita 22 juin 06:32

        Floyd & Freud ou comparez la merde et la crème fraîche ?


        • vote
          tobor tobor 22 juin 22:28

          @rita
          Il ne s’agit pas d’une comparaison mais d’observer l’un avec le filtre de l’autre.
          À toi de voir qui placer où ...


        • 1 vote
          tobor tobor 22 juin 22:25

          Voilà qui me semble bien synthétisé, bien clair et des plus objectif !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

lacartouche


Voir ses articles







Palmarès