• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > François Bégaudeau : le rap, les élections et Zemmour

François Bégaudeau : le rap, les élections et Zemmour

Discussion avec François Bégaudeau autour de son livre Comment s'occuper un dimanche d'élection : La politique est-elle l'affaire de tous ? Est-ce que s'exprimer c'est agir ? Quelle place pour de l'argot populaire dans les revendications politiques ? Du rap ? Autant de questions qu'Alohanews a essayé d'éclairer avec son interlocuteur.

Tags : Politique Eric Zemmour François Bégaudeau




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 11 avril 20:46

    Il est intéressant de se demander ce que serait devenu ce garçon si le ver marxiste n’avait pas rongé son cerveau. 


    • 2 votes
      sylvain66 12 avril 14:56

      @Gaspard Delanuit
      un vieux con reactionnaire ??


    • vote
      Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 13 avril 00:43

      @sylvain66

      Non car le ver marxiste installé dans un cerveau est parfaitement compatible avec le fait d’être un vieux con réactionnaire, ce ne sont pas les exemples qui manquent. 


    • vote
      Mr.Knout Mr.Knout 13 avril 12:34

      @Gaspard Delanuit

      Le problème n’est pas la pensée matérialiste mais le dogmatisme et j’en trouve moins chez Begaudeau que chez ceux plein d’anathèmes du style "cerveau ronger par le ver Marxiste" qui fleurent bon la subversion du département d’état américain.


    • vote
      Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 avril 00:14

      @Mr.Knout

      "Le problème n’est pas la pensée matérialiste"

      Si, c’est bien le problème dont je parle. Begaudeau est intelligent mais son âme est entravée par la pensée matérialiste. D’où ma question plus haut, qui n’est pas une insulte à son égard, d’ailleurs. Et pour y répondre moi-même, je pense qu’il aurait pu devenir un artiste, un poète, peut-être un sage.  

    • 4 votes
      hase hase 11 avril 23:40

      J’adore ce qu’il dit ce garçon !! une authenticité devenue rare ! il est toujours en adéquation avec le moment !!


      • 10 votes
        jack Mandon jack Mandon 12 avril 14:21

        Ce que dit ce personnage n’est pas marxien.

        La publicité mensongère étatique se joue parfaitement du peuple et comme le disait Hegel, « le vrai est devenu le faux et le faux est devenu le vrai ».

        Ainsi Mélanchon-Robespierre renie par trois fois, (c’est même évangélique) la cause populaire : « Votez pour Macron-St Just » en sous-entendu, ne votez pas pour Marine Babeuf.

        Et les suivants qui ne savent que suivre lui emboîtent le pas, Jadot-Hebert, Pécresse-Corday, idem.

        Macron-St Just a prouvé qu’il aime le peuple, au point de le bâillonner, l’isoler, permettre l’utilisation de vaccins meurtriers pour l’aider à mourir, de lui rectifier la vue pour lui apprendre à voir officiellement et convenablement le monde et enfin gaspiller l’argent public, c’est à dire celui du peuple, le cynique paroxystique en costume de Zeus qui bien sur en redemande.

        Voici ce que soutiennent le tribun Robespierre Mélenchon, l’économiste-écolo, Hébert Jadot, et l’ennemie du peuple, Corday Pécresse, puisqu’elle assassina Marat, l’ami du peuple.

        Cette brochette de politicards bourgeois de la croyance absolue sont en parfait accord avec leurs ancêtres de 1789 qui avaient pour idéologie d’éjecter la noblesse coupable, certes, mais surtout pour prendre les affaires en main et donner la pleine puissance à la bourgeoisie entreprenante, certes, mais pour réaliser une société humainement infâme, la nôtre.

        Le programme en cours, bien avancé sous Saint-Just-Macron qui méprise le peuple.


        • 1 vote
          chantecler 13 avril 04:52

          @jack Mandon
          Bonjour,
          L’idée est amusante de faire correspondre nos politicards avec des personnages de la révolution .
          Mais faire d’ E. Macron , un Saint-Just me semble très inapproprié .
          Macron est un monarque , à la tête de toute une aristocratie constituée par les possédants d’aujourd’hui . Ils est l’aboutissement logique du dévoiement constitutionnel .
          Il est une sorte de Napoléon III...
          Comme vous le dites vous même , il n’en a rien à faire du peuple .
          Celui ci doit se résigner à recueillir le ruissellement , c’est à dire quelques gouttes de rosée .
          Mais si je suis mon raisonnement , LN Bonaparte a fini par déchoir à la suite d’une vilaine guerre provoquée par le rusé Bismarck , qui se termine par le "désastre" de Sedan , avec de grandes misères pour la population à la clé : révolte du peuple parisien , lourdes sanctions (indemnités de guerre) , amputation de son territoire (A.L).
          Pour le reste :
          Logiquement quand une construction importante repose sur des fondations pourries il finit par s’ écrouler de lui même ...
          Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a rien à faire .
          Il est possible d’observer , de creuser quelques galeries .
          ....
          PS : au fait ce n’est pas Louis XVI levrai responsable de la révolution française .
          Lui a payé les pots cassés ou la facture ou la ruine accumulées de la monarchie .
          Je dirais Louis XIV l’immense dépensier , le gouffre , et Louis XV le libertin ,et leurs entourages naturellement .


        • vote
          Mr.Knout Mr.Knout 13 avril 12:29

          @chantecler

          En effet moi aussi j’ai tiqué Macron Saint just, nah.

          "PS : au fait ce n’est pas Louis XVI le vrai responsable de la révolution française .
          Lui a payé les pots cassés ou la facture ou la ruine accumulées de la monarchie .
          Je dirais Louis XIV l’immense dépensier , le gouffre , et Louis XV le libertin ,et leurs entourages naturellement ."


          Je pencherai plus pour le non respect du testament de Louis XIV et la prise en main de la monarchie par le Duc d’Orleans, de son droit de remontrance et de son entourage.


        • vote
          medmed 13 avril 19:19

          @jack Mandon

          "Ainsi Mélanchon-Robespierre renie par trois fois,"

          C’est sûr que quand tu fais dire à Melenchon ce qu’il n’a jamais dit, il est très facile de travestir l’histoire. 
          Melenchon a dit "Pas une voix pour Lepen". Je repete...

          Pas une voix pour Lepen

          Pas une voix pour Lepen

          Pas une voix pour Lepen

          Est-ce que tu lis dans ce propos qu’il faut voter Macron ? 
          A t-il seulement prononcé le mot Macron ? 

          Les mots, les ont un sens. Libre à toi de les déformer, mais t’étonne pas qu’on te traite de menteur. Parce que tu es un menteur. 


        • 2 votes
          chantecler 13 avril 05:53

          J’en viens au sujet de ce fil .

          J’ai énormément apprécié cet entretien avec F. Bégaudeau que je redécouvre dans le bons sens :

          J’avais acheté son livre "histoire de la bêtise" que j’avais traversé avec anxiété , vu le titre : où donc allais je pouvoir me situer selon l’auteur ?  smiley

          Bon , bref !

          Il dit ici simplement des tas de choses justes et enrichissantes .

          (Je lui suggérerais bien à l’occasion de laisser un petit glossaire à la fin d’un de ses ouvrages , histoire de préciser le sens et sa définition de certains mots importants selon lui , pour les gens qui ne trimballent pas forcément avec eux un dico quant ils lisent un bouquin , si toutefois ledit dico peut apporter toutes les réponses d’interprétation ...ex : le citoyen c’est y un soleil noir ?

          Bref merci !


          • 2 votes
            medmed 13 avril 20:04

            @chantecler

            ".ex : le citoyen c’est y un soleil noir ?"

            Bégaudeau répondait à une question sur l’emploi du mot "xymore" dans son 
            ouvrage. Il en donne sa définition par un exemple "soleil noir"

            Je sais pas si tu parles de l’entretien ou d’un de ses ouvrages. Mais il m’étonnerait qu’il ait employé l’expression " le citoyen c’est y un soleil noir ? " Vu que le "le soleil noir" est un exemple qu’il emploie dans cet entretien pour définir le mot oxymore.
            Et je ne vois pas le rapport avec "le citoyen" qui vient bien plus tard dans l’entretien, qui, pour lui, défini très mal les individus face au vote.
            Il prend l’exemple du prolétaire face bourgeois, qui ne sont pas égaux face à cet acte. L’un (le bourgeois) étant éclair par rapport au prolétaire qui ne sait pas toujours l’importance du vote dans notre système, et n’en n’a pas tous les codes. 

            Or le mot citoyen suppose que le prolétaire comme le bourgeois sont égaux face à cet acte. Ce qui évidement faux. 
             


          • vote
            chantecler 15 avril 12:47

            @medmed
            Oui ! ++++
            Oxymore la queue .... ?
            En tous cas je me suis régalé !
            Et à notre époque c’est pas souvent !
            Cdt.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès