• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fukushima : les aveux douloureux de Naoto Kan

Fukushima : les aveux douloureux de Naoto Kan

Naoto Kan était Premier Ministre du Japon le 11 mars 2011 quand débuta la catastrophe nucléaire de Fukushima. De pro-nucléaire qu'il était à l'époque, il est devenu un anti-nucléaire irréductible.

Il était en France du 12 au 15 mars. Quel média en a parlé ? Cet évènement était-il si anodin ?

Il nous explique le pourquoi de son revirement politique sur le nucléaire dans une interview choc :

LE NUCLÉAIRE JAPONAIS - Naoto Kan - YouTube

Tags : Nucléaire Japon Fukushima




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    



    • vote
      Lancelot3 23 mars 19:09

      @ldv07
      Merci pour l’info !Je relaye !


    • 11 votes
      ldv07 ldv07 20 mars 13:26

      Je scrutais Naoto Kan assis en face de moi à table. J’essayais de m’imprégner de ce que cet homme contient en lui, qui lui a permis de tenir bon dans une telle épreuve. Aucun officiel français ne l’a jamais rencontré ni interrogé, aucun institut de recherche en sciences politiques, aucun ministre, président. Rien. Personne dans le pays le plus nucléarisé du monde ne s’est intéressé à ce que sa personne peut nous apprendre. Le type des basses besognes à l’Élysée qui passe son temps à s’occuper de nous n’a pas pensé une seconde à lui faire rencontrer Macron au moment où celui-ci doit prendre la décision du grand carénage pour relancer les vieilles centrales. Même juste pour aider cet homme, je parle de Macron, à se préparer au cas où il lui faudrait affronter quelque chose de cet ordre. La radio du pouvoir, France inter, s’est contenté d’un reportage minimaliste dans la ligne pseudo sarcastique du style fin de banquet pour ironiser sur le fait que Naoto Kan est devenu anti-nucléaire après avoir été très pronucléaire.

      La France s’en fout ? La France a la tête ailleurs ? « On ne sort pas du nucléaire comme de sa douche » a même osé le journal du bureau politique du PCF, L’Humanité. Puisse ne jamais venir le jour où il faudra se souvenir que c’est à une telle coalition du silence, de la veulerie, de l’arrogance et du fric au bras long que l’on devra de subir ce qui adviendrait.


      • 1 vote
        V_Parlier V_Parlier 20 mars 21:50

        Le début est bien, mais après il rêve.
        La guerre et les armes c’est comme la pubicité : Tout le monde sait qu’il n’en faudrait pas, mais le premier à ne plus en faire se fera immédiatement bouffer par les autres.


        • vote
          makhno makhno 23 mars 13:14

          Cet homme fait pénitence... ! ....il devient libre....il devient SAGE.... !

          Les Zélites Françaises , elles.... ne l’entendent pas , ne le voient pas.... !
          Elles ignorent le "problème".... !

          Nos "institutions" corrompues comme jamais , privatisent (et même , vendent à des Zétrangers) la plupart (la totalité... ? ) des Entreprises intervenant sur l’INDUSTRIE NUCLEAIRE .... !

          Dans ce cadre , la FRANCE disposant de 58 Réacteurs Nucléaire (record du MONDE) , comment assurer une Sécurité maximale... ?
          Dans ce "domaine" (ultra-sensible... !!! ) : CORRUPTION = CORROSION.... !

          .....et CORROSION = ACCIDENT .... !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrick Samba


Voir ses articles







Palmarès