• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Futur vaccin Covid anodin ?

Futur vaccin Covid anodin ?

La durée moyenne pour mettre au point un vaccin sûr est au bas mot de "dix ans". La procédure accélée va-t-elle garantir cette sûreté médicale. 

Tags : Vaccins Santé




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • vote
    Zip_N 20 mai 10:58

    Le meilleur vaccin anti viral sera le moins cher et celui trouvé le plus rapidement possible. Le prix et le cout traduit un manque d’intelligence rapide pour trouver la solution .SI il faut 10 ans pour trouver le vaccin pour l’année prochaine, c’est que c’est le vaccin de la science fiction. Dans la course au vaccin il va y avoir un laboratoire gagnant, le 1er qui trouve la bonne formule et distribue le vaccin et les autres les perdants, ceux qui ne distribue pas le vaccin et qui auront dépensé des fortunes.Si ils utilisent le même principe de précaution et distribution que la chloroquine pour le bénéfice risque, la sécurité médicale sera encore dans le doute et l’incertitude.

    Il n’est pas fait état de contamination successive recréant les symptômes grippal dans un court laps de temps de quelque mois, cela signifie que le virus créer de l’ immunité à l’organisme pour un certain temps, peut-être 2 ans ? Le virus est comme une armée bien préparée. mais le corps humain aussi vu que les enfants et les jeunes ne portent peu ou pas de symptôme actif de contamination, c’est parce que le virus est trop vieux et fatigué pour porter atteinte aux jeunes.

    Le virus vieilli et fatigué est fragile et meurt vite c’est comme pour l’être humain . Alors le meilleur vaccin est d’utiliser le virus vieilli et fatigué et en faire un patch à appliquer sur l’organisme, cela permettrait d’inverser les rôles en utilisant la même méthode d’attaque que le virus. Le fatiguer et le vieillir 3 jours à l’air libre et ensuite le poser sur un patch à appliquer, pourrait peut-être faire l’affaire ?


    • 2 votes
      acetrip 20 mai 11:04

      se rappeler le scandale du vaccin ROR aux états unis en lien direct avec l’explosion des cas d’autisme des enfants de 18 mois !


      • vote
        JL 20 mai 11:18

        5 mn de vidéo pour ne pas mourir idiot.


        • vote
          beo111 beo111 20 mai 11:58

          Intéressant ce qu’il dit à 1’15 environs. Ça me rappelle mon frère, très certainement vacciné car c’était la mode dans le monde médical à l’époque. Myopathe, il n’a pas vécu 7 ans.

          Il était très calme, moi je le trouvais supérieurement intelligent bien que j’étais son aîné de presque 10 ans. Et évidement il ne bougeait pas beaucoup. À peine était-il capable de soulever 50 grammes d’un centimètre.

          Mais il ne se plaignait pas, il était d’un calme olympien.

          Je l’ai toujours vu comme ça.

          Sauf une fois.

          Il hurlait tellement que j’ai cru qu’il allait sauter au plafond.

          Je n’ai jamais vu une telle fureur, un tel effroi que dans ses traits et dans ses cris à ce moment là.

          Il était pourtant juste devant la télé. Et la scène a duré le temps de la pub pour du papier alu.

          Après il s’est calmé.


          • vote
            tobor tobor 25 mai 01:37

            @beo111
            La scène que votre frère a vu à la télé a dû déclencher la crise et donc ça semble un peu téléphoné mais la pub pour du papier alu renvoyant à l’alu contenu dans les vaccins peuvent créer ce genre de choc ...si l’alu est bien responsable de ses pires maux ! 

            Moi même, vers 7 à 8 ans, j’ai été amené à une crise de pleures et étouffement fini par un gros dégueulis, à cause d’une chansonnette que mes camarades de classe chantaient. Je ne savais absolument pas ce qui m’arrivait... Sans plus jamais y avoir réfléchi, 20 ans plus tard, en un simple déclic le lien évident s’est fait entre cette chansonnette et la maladie de ma mère !


          • vote
            ZardoZ ZardoZ 20 mai 12:54

            Les vaccins iatrogènes pour les moutons porteurs de masques


            • 2 votes
              gaijin gaijin 20 mai 13:31

              @ZardoZ
              " porteurs de masques"
              de muselières faut appeler les choses par leur nom ....



            • 3 votes
              ZardoZ ZardoZ 20 mai 14:26

              Le masque représente également une perte d’humanité et favorise une peur continue. Les mondialistes veulent que vous ayez peur de vos frères humains et que tous les citoyens soient programmés pour avoir peur de vous. Vous êtes également programmé pour avoir peur de votre environnement et de l’air que vous respirez. Ils veulent que vous ayez peur du monde dans lequel vous vivez et que vous croyiez que même sortir est même devenu dangereux. C’est de la programmation mentale et de l’endoctrinement !


            • vote
              tobor tobor 25 mai 01:40

              @ZardoZ
              Depuis le temps que les arguments contre les visages masqués abondent, les bons-élèves ont étés retournés comme des crêpes ! C’est un passeport de malléabilité !


            • 1 vote
              sls0 sls0 20 mai 14:46

              Je n’ai pas regardé la vidéo, blouse blanche, stétoscope, argument d’autorité.

              Il a de la chance d’être domicilié en Espagne, ça le protège de poursuites françaises.



                • vote
                  Scalpa Scalpa 23 mai 21:08

                  The new Covid-19 anthem - "You’ve gotta keep em separated"

                  https://www.youtube.com/watch?v=1jOk8dk-qaU


                  • vote
                    JL 29 septembre 18:14

                    On sait maintenant que le d’un risque d’infection au coronavirus est majoré de 36% pour les personnes ayant reçu une vaccination contre la grippe saisonnière.

                     

                    Mais que sait-on de l’incidence sur la gravité de la maladie ?

                     

                    Je crois qu’on peut affirmer qu’au printemps, on aurait probablement pas eu autant de décès, si les gens ne s’étaient pas faits vacciner contre la grippe saisonnière, puisque,comme il est dit, 36% de plus, ça fait encore des petits ! Beaucoup de petits. Mais les gens qui sont si forts pour nous débiter ad nauseam des études mathématiques pour annoncer des deuxièmes vagues à partir de pouillèmes de taux ceci ou cela, vous disent sans broncher que sans les mesures barrières et l’obligation du masque, nous aurions à Noël prochain des centaines de milliers de morts ! Cf. Patrick Cohen hier soir sur France Cinq.

                     

                     Enfin, cette étude est relative à l’influence du vaccin saisonnier sur l’épidémie due au coronavirus. Mais quand le vaccin contre le coronavirus sera largement injecté, quelle sera son influence sur la grippe saisonnière ? Je rappelle ici ces mots du Pr Montagnier : « Si vous injectez le vaccin de la grippe à quelqu’un infecté par le coronavirus, vous risquez de le tuer dans les jours ou les semaines qui suivent »

                    Le même scénario et les mêmes arguments de part et d’autre se reproduisent à 11 ans d’intervalle.

                     

                     Moi je veux bien qu’on discute des arguments des uns et des autres. Mais il est inadmissible que l’on joue à pile ou face avec nos vies. Or, jouer à pile ou face avec nos vies, c’est ce que fait l’industrie des vaccins.

                     

                    On le voit, à trop vouloir, l’industrie des vaccins nous conduit dans une impasse, sinon dans le gouffre. Je ne crois pas qu’elle soit disposée à « lâcher le morceau ». Et je crains le pire.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

News


Voir ses articles


Publicité





Palmarès