• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Grosse tension entre les agriculteurs et Gabriel Attal ! | Sébastien Béraud (...)

Grosse tension entre les agriculteurs et Gabriel Attal ! | Sébastien Béraud | Géopolitique Profonde

Jeudi 1er février à 18h30 , Sébastien Béraud, Le Souverainiste, Philippe de Veulle et Nicolas Stoquer seront nos invités sur Géopolitique Profonde.

Sébastien Béraud est un éleveur laitier et agriculteur en Haute-Loire, non syndiqué. Il s’est fait connaître en publiant des vidéos sur les réseaux sociaux où il exprime sa colère et son désespoir face à la situation du monde agricole français. Il dénonce la baisse des prix de vente de ses produits, la concurrence déloyale, les accords de libre-échange, l’augmentation des charges, la répression du gouvernement et le manque de soutien des syndicats agricoles, notamment la FNSEA. Il a participé à plusieurs manifestations et blocages, dont celui des portes de Paris en janvier 2024. Il appelle à changer tout le système de l’industrie agricole et à lutter pour la démocratie.

Nicolas Stoquer est un géopolitologue et un expert en intelligence économique. Il est également patron d’émission à Radio Courtoisie, où il anime notamment “Le libre journal de Géopolitique Profonde” en partenariat avec notre média.

Philippe de Veulle est un avocat au barreau de Paris, docteur en droit, diplômé du Centre d’Etudes Diplomatiques et Stratégiques (CEDS) et de l’Université Paris Descartes. Il est spécialisé dans le droit et le contentieux des affaires, le droit international et le droit pénal financier.

Le Souverainiste est un youtubeur qui se définit comme un patriote et un républicain. Il anime une chaîne qui traite de l’actualité politique, économique et géopolitique, avec un regard critique sur l’Union européenne, le mondialisme et le progressisme.

La crise actuelle des agriculteurs en France est sans précédent.

Depuis le 18 janvier 2024, les syndicats agricoles (FNSEA, Coordination rurale, Confédération paysanne) organisent des manifestations et des blocages routiers pour exprimer leur colère et leurs revendications. Ils dénoncent la baisse de leurs revenus, la hausse des charges, la concurrence déloyale permise par les traités de libre-échange, l’empilement des normes lié à une réglementation trop complexe, la fiscalité, la réglementation européenne en matière d’agriculture et les contrôles de l’administration française. Ils demandent au gouvernement de Gabriel Attal des mesures concrètes et rapides pour soutenir le secteur agricole et garantir sa pérennité.

Notre entretien se propose d’analyser cette crise agricole sous différents angles : économique, social, politique, écologique et géopolitique.

Nous aborderons les causes et les conséquences de cette crise, ainsi que les solutions possibles pour sortir de l’impasse.

Ne manquez pas cet entretien car il s’agit d’un débat de fond, sans concession, sur une question cruciale pour l’avenir de notre pays.

L’agriculture est un secteur stratégique, qui assure notre souveraineté alimentaire, notre indépendance économique, notre identité culturelle et notre préservation environnementale. Il est donc essentiel de comprendre les enjeux et les défis auxquels sont confrontés les agriculteurs, qui sont les gardiens de notre patrimoine et de notre territoire.

Rendez-vous donc le 1er février à 18h30 sur GPTV !

Ne subissez plus la dictature financière et quittez le système, avec la revue mensuelle de Géopolitique Profonde :

Cliquez ici !



https://geopolitique-profonde.com

Tags : France Agriculture Union européenne




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • vote
    Conférençovore Conférençovore 4 février 09:19

    "Le Souverainiste"

    J’le connaissais pas celui-là... La famille s’agrandirait-t-elle ?

    https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/en-finir-avec-le-souveraino-99780

    Et puis, excusez du peu : c’est LE Souverainiste. C’est comme Lapeyre : y’en a pas deux ! Lui, c’est THE souveraino-souverainiste-de-la-mort-qui-flingue-tout. THE OUANE !  smiley

    "... est un youtubeur qui se définit comme un patriote et un républicain. Il anime une chaîne qui traite de l’actualité politique, économique et géopolitique, avec un regard critique sur l’Union européenne, le mondialisme et le progressisme."

    Et tellement original avec ça...  smiley


    • vote
      christophe nicolas christophe nicolas 5 février 09:23

      Ils font aux agriculteurs ce qu’ils ont fait à l’industrie, c’est à dire une gestion où le le système hiérarchique massacre le bas en inversant la charité sauf que le jour où un pays n’est plus autonome sur la nourriture, la souveraineté est broyée définitivement et parler de nation devient un non-sens. La hiérarchie qui trahit sa base est le plus puissant facteur de décomposition d’une nation engendrant des troubles sociaux qui peuvent aller jusqu’à destituer cette même hiérarchie.

      Les spéculations sont particulièrement néfastes dans le domaine agricole d’où la mise en place d’un système jusqu’à la PAC qui payait les surplus agricoles sauf que ce système s’est mis à vivre pour lui-même au service de sa hiérarchie, subissant un syndrome de pourrissement interne. 

      C’est un syndrome de type 3ème secret Fatima qui révèle que c’est la hiérarchie de l’Eglise qui martyrise les Saints et non pas les athées qui n’y croient pas comme veut le faire croire la hiérarchie.

      Les soldats ne représentent pas "la lutte des systèmes athées contre l’Eglise et les chrétiens", mais une réalité bien plus triste et douloureuse. Ce sont les membres de la hiérarchie Ecclésiastique qui au cours des siècles ont continué à persécuter, condamner et tuer moralement et/ou physiquement les apôtres, prophètes, saints et charismatiques inspirés et envoyés par le Seigneur pour accomplir des missions dans Son Eglise.

      https://www.madredelleucaristia.it/root/fra/jou/page/ART_FATIMA_BIS.php

      Ce sont dont bien les chefs de la FNSEA qui plantent leurs propres paysans qui veulent une gestion saine de l’agriculture.

      Quel est le but d’un système avec toutes ses instances représentatives ? Défendre son secteur or ce n’est pas ce qu’ils font, la hiérarchie signe des accords qui les avantagent et qui sacrifient sa base en contrepartie. Ce n’est pas la faute du Chili ou de la nouvelle-Zélande qui veulent juste un accords équilibrés, c’est la faute de la hiérarchie agricole qui trahit sa vocation première.

      Le jour où ce système ne sera même plus dans les mains des paysans mais par exemple d’écolos hors sol, géré scientifiquement sur la base de rapport "à la Pfizer" fournis par la hiérarchie affairiste agricole, c’est à dire de rapports dont les observations sont en partie fabriquées à but lucratif, et en partie réelle pour faire passer la pilule, ce sera le règne de l’Antéchrist.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès