• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Hassan Nasrallah à Israël : « Si vous osez attaquer, vous le regretterez (...)

Hassan Nasrallah à Israël : « Si vous osez attaquer, vous le regretterez amèrement ! »

Source : https://www.youtube.com/watch?v=nwqjQdeIrj8

Traduction : sayed7asan.blogspot.fr

Vendredi 30 novembre au soir, le média de guerre du Hezbollah a diffusé cette vidéo sous-titrée en hébreu à l'intention d'Israël, en réponse à de récents exercices militaires israéliens simulant une agression contre le Sud-Liban, à une intensification des violations de l'espace aérien libanais –d'où sont généralement menées les agressions contre la Syrie– par des drones israéliens et à de nouvelles menaces d'assassiner le Secrétaire Général du Hezbollah. Le propos inclus dans la vidéo est extrait du dernier discours de Hassan Nasrallah, le 10 novembre 2018, et les images montrent notamment les coordonnées précises de bases militaires israéliennes qui seraient ciblées en cas d'agression. Rappelons que la politique du Hezbollah est de cibler exclusivement les militaires, et de ne frapper les colonies et villes de l'ennemi qu'en riposte aux agressions israéliennes incessantes contre les civils Libanais. Le ratio civils/militaires des victimes de la guerre de 2006 était de 1/10 côté israélien, et 10/1 coté libanais, preuve éclatante du fait qu'Israël frappe avant tout les civils, et que le Hezbollah favorise les cibles militaires.

Malgré le cessez-le-feu d'août 2006, le Liban et Israël restent en état de guerre, et si les affrontements directs ont cessé, la guerre de l'information et la guerre psychologique continuent de faire rage, de même que les affrontements indirects en Syrie ou même au Yémen, où les avions israéliens participent directement au conflit. Au moment où les pays du Golfe s'engagent ouvertement dans la politique de normalisation des relations avec Israël, où une énième –et futile– tentative d'étrangler l'Iran économiquement est à l’œuvre, et où MBS est en tournée en Afrique du Nord pour promouvoir son accord de paix avec Israël, le Hezbollah rappelle que son hostilité à Israël reste irréductible, manifestant ainsi sa solidarité avec la Résistance à Gaza qui a dernièrement enregistré une nouvelle victoire, qui laisse présager un véritable désastre en cas de confrontation avec un acteur aussi puissant que le Hezbollah. Hassan Nasrallah a du reste plusieurs fois annoncé comme imminente la grande guerre de Libération de la Palestine à laquelle participerait l'Axe de la Résistance étendu (Iran, Syrie, Hezbollah, Irak et Yémen).

Cette vidéo a fait les gros titres des informations en Israël dès vendredi soir et durant tout le week-end, et de hauts responsables militaires de l'entité sioniste y ont réagi. Conformément à sa politique de censure anti-Nasrallah, Youtube a immédiatement supprimé cette vidéo, diffusée, entre autres, par Al-Manar (français) et Sputnik (anglais), au prétexte qu'elle « ne respectait pas les conditions d'utilisation de Youtube », mais des médias israéliens comme Ynet ont pu la diffuser sur la plateforme sans crainte de censure –preuve que le contenu lui-même n'a aucune raison valable d'être censuré selon le règlement intérieur de Youtube. Seules les sources a priori favorables au Hezbollah sont inlassablement traquées par les cyber-soldats de Tsahal et supprimées.

Sayed Hasan
 

Soutenez ce travail en faisant un don, même modeste, et abonnez-vous à la Page Facebook et à la chaine Vimeo pour contourner la censure

 

 

Tags : Israël Liban




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • vote
    zak5 6 décembre 11:40

     1/10 côté israélien, et 10/1 coté libanais, preuve éclatante du fait qu’Israël frappe avant tout les civils, et que le Hezbollah favorise les cibles militaires.

    pas forcement, le ratio peut aussi dire que les israéliens protègent leurs civiles et que le Hezbollah au contraire s’en sert pour faire la une des médiats quand il y a conflit, c’est comme avec le hamas. Ce que je dis est conforme avec l’idéologie islamiste qui hurle sur les toits que les musulmans aiment la mort comme les kouffars aiment la vie.

    Si l’on s’intéresse au ratio population juive israélienne et population musulmane du coin (puisque quand il y a conflit, il y a toujours risque de conflits avec l’ensemble des pays musulmans qui entoure israel et bien au-delà, jusqu’au Maghreb, comme avec les trois guerres du passé), l’on peut dire que quand un juif meurt c’est un juif qui meurt sur une population de 6 millions de juifs, en comparaison c’est un musulman qui meurt sur des centaines de millions de musulmans (voir plus, puisque tout le monde musulman est potentiellement prêt a en découdre avec israel) 


    • vote
      zak5 6 décembre 14:11

      excusez moi je poursuis mon raisonnement ya sidi

      donc vu le ratio morts/population, l’on peut dire qu’israel est toujours menacé de disparaitre bien plus que les pays musulmans du coin. Mais bien entendu, et malheureusement diront certains, les morts de musulmans et notamment de civiles, n’est pas seulement le fait des israéliens , et l’on peut dire même qu’il est surtout le fait de lutte entre musulmans (combien les miliciens du hezbollah ont tué de civiles en syrie ?). Les raisons sont toutes simple, les musulmans du coin sont incapables de se mettre d’accord sur un projet de société sans l’imposer par la force et donc par la violence.

      Je résumerais cela ainsi : si les musulmans déposent les armes, il y aura la paix, si israel dépose les armes, elle disparaitra



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès