• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jean-Louis Harouel : " Jésus ne s’est pas prononcé contre la peine de mort (...)

Jean-Louis Harouel : " Jésus ne s’est pas prononcé contre la peine de mort "

 

Entretien vidéo, réalisé en septembre 2020, avec Jean-Louis Harouel consacré à son ouvrage intitulé : " Libres réflexions sur la peine de mort "

 

Tags : Histoire




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • 2 votes
    mat-hac mat-hac 23 septembre 18:44

    Aime ton prochain comme toi-même.


    • 1 vote
      benjbenj 23 septembre 22:22

      Sachez-le aussi, je redemanderai le sang de vos âmes, je le redemanderai à tout animal ; et je redemanderai l’âme de l’homme à l’homme, à l’homme qui est son frère.


      Il a fait que tous les hommes, sortis d’un seul sang, habitassent sur toute la surface de la terre, ayant déterminé la durée des temps et les bornes de leur demeure

      contre ton propre sang donc ?


      21Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens : Tu ne tueras point ; celui qui tuera mérite d’être puni par les juges. 22Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges ; que celui qui dira à son frère : Raca ! mérite d’être puni par le sanhédrin ; et que celui qui lui dira : Insensé ! mérite d’être puni par le feu de la géhenne


      nous sommes dons si tordu que même les paroles les plus limpides ne sont plus entendues

      Les cheveux gris ne sont pas sagesse


      • 1 vote
        beo111 beo111 24 septembre 07:46

        @benjbenj

        Le Christ délivre un message religieux, pas politique. Il n’est pas contre la civilisation. Qui a besoin d’une armée, d’une police etc.


      • 1 vote
        Hijack ... Hijack ... 24 septembre 15:18

        @beo111

        Exact ! En effet, le Christ logique ne délivre pas de message politique, mais n’a jamais été contre la civilisation qui elle, a besoin d’une police et surtout d’une justice, d’une armée.
        Par conséquent, un Prophète ne peut d’avance prévoir pour telle ou telle société humaine ; c’est aux législateurs de chaque nation d’adapter, modifier les lois le plus humainement/honnêtement possible, lois qui tienne compte de bcp de paramètres liés à cette nation, avec un objectif principal : le bien de tous les habitants de cette nation.

        Si la peine de mort allait dans le sens du bien des habitants de chaque nation ... ça se saurait.


      • 1 vote
        Hijack ... Hijack ... 24 septembre 15:51

        lois qui tiennent compte ... 


      • vote
        Scalpa Scalpa 23 septembre 23:46

        • 1 vote
          Samson Samson 23 septembre 23:49

          « N’allez pas croire que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.
          Car je vous le dis, en vérité : avant que ne passent le ciel et la terre, pas un i, pas un point sur l’i, ne passera de la Loi, que tout ne soit réalisé.
          Celui donc qui violera l’un de ces moindres préceptes, et enseignera aux autres à faire de même, sera tenu pour le moindre dans le Royaume des Cieux ; au contraire, celui qui les exécutera et les enseignera, celui-là sera tenu pour grand dans le Royaume des Cieux.
          « Car je vous le dis : si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des Pharisiens, vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux.
          « Vous avez entendu qu’il a été dit aux ancêtres :Tu ne tueras point ; et si quelqu’un tue, il en répondra au tribunal.
          Eh bien ! moi je vous dis : Quiconque se fâche contre son frère en répondra au tribunal ; mais s’il dit à son frère : “Crétin !”, il en répondra au Sanhédrin ; et s’il lui dit : “Renégat !”, il en répondra dans la géhenne de feu."

          Matthieu V, 17-22

          "Or les scribes et les Pharisiens amènent une femme surprise en adultère et, la plaçant au milieu,
          ils disent à Jésus : "Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère.
          Or, dans la Loi, Moïse nous a prescrit de lapider ces femmes-là. Toi donc, que dis-tu ?"
          Ils disaient cela pour le mettre à l’épreuve, afin d’avoir matière à l’accuser. Mais Jésus, se baissant, se mit à écrire avec son doigt sur le sol.
          Comme ils persistaient à l’interroger, il se redressa et leur dit : "Que celui d’entre vous qui est sans péché lui jette le premier une pierre !"
          Et se baissant de nouveau, il écrivait sur le sol.
          Mais eux, entendant cela, s’en allèrent un à un, à commencer par les plus vieux ; et il fut laissé seul, avec la femme toujours là au milieu.
          Alors, se redressant, Jésus lui dit : "Femme, où sont-ils ? Personne ne t’a condamnée ?"
          Elle dit : "Personne, Seigneur." Alors Jésus dit : "Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, désormais ne pèche plus."

          Jean,VIII, 3-11


          • vote
            beo111 beo111 24 septembre 07:51

            @Samson

            Le Christ fait de la religion, pas de la politique. Il n’est pas opposé à la civilisation qui a besoin d’une armée, d’une police.

            Ce à quoi il s’oppose, c’est à l’instrumentalisation de la morale religieuse pour justifier des violences politiques. Il s’oppose au mélange des genres.


          • vote
            eau_du eau_du 24 septembre 08:12

            Les Dix Commandements de Dieu

            .

            1. JE SUIS LE ­SEIGNEUR, TON DIEU ! TU N’AURAS PAS ­D’AUTRES DIEUX À CÔTÉ DE MOI !
            2. TU N’ABUSERAS PAS DU NOM DU SEIGNEUR, TON DIEU !
            3. TU ­SANCTIFIERAS LE JOUR DU REPOS !
            4. TU ­HONORERAS PÈRE ET MÈRE !
            5. TU NE ­TUERAS PAS !
            6. TU NE ­COMMETTRAS PAS D’ADULTÈRE !
            7. TU NE ­VOLERAS PAS !
            8. TU NE ­PORTERAS PAS DE FAUX ­TÉMOIGNAGE ­CONTRE TON PRO­CHAIN !
            9. TU NE ­CONVOITERAS PAS LA FEMME DE TON PRO­CHAIN !
            10. TU NE CONVOITERAS PAS LA MAISON DE TON PROCHAIN, NI SON DOMAINE, NI SON BÉTAIL, NI RIEN QUI LUI APPARTIENNE !
            .

            Jésus n’était t-il pas un "messager de Dieu" ?


            • vote
              beo111 beo111 26 septembre 09:51

              @eau_du

              Tu ne tueras point, mais il n’y avait pas d’État à l’époque, même pas de juge. Votre pensée est anachronique.


            • vote
              ezechiel ezechiel 26 septembre 12:05

              @eau_du "Jésus n’était t-il pas un "messager de Dieu" ?"

              L’humanité d’il y a 3000 ans, n’est pas la même qu’aujourd’hui,
              le message de Dieu de l’Ancien Testament s’adresse à un monde païen qui pratiquait le meurtre de masse, les sacrifices humains rituels, Sa Parole et Ses lois étaient accordées en conséquence.
              Jésus dans les Évangiles n’a pas aboli la peine de mort, il l’adapte au monde chrétien.

              "C’est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux. Et quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit moi-même. Mais, si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer."
              Matthieu 18:4-6


            • vote
              zzz999 24 septembre 10:26

              Il y a effectivement un problème majeure apparent de cohérence entre le :

              Tu ne tueras point" et le fait pour Dieu d’envoyer tuer des gens à maintes occasions et le fait que Jésus ne renie pas cet héritage n’arrange rien.

              Mais il faut bien comprendre une chose : Ce n’est pas parce que Dieu a décrété :"tu ne tueras point" que les Hébreux ont docilement obéi bien au contraire. Dieu a pu donc se dire : "Vous voulez tuer quand même ?" et bien soit, mais désormais ça sera sur mes ordres et je vous ferai tuer des gens jusqu’à vous en dégoûter de générations en générations (d’où la vient là le dégout atavique des gens normaux quand ils ont tué quelqu’un).

              Pour autant si un sage avait dit à Dieu ce que St paul a transmis dans

               2 Timothée 2 v24  : "Car un esclave du Seigneur n’a pas à se battre ; il faut au contraire qu’il soit doux* envers tous+, capable d’enseigner, qu’il fasse preuve de retenue quand on lui fait du tort, DIEU L’AURAIT-IL PUNI ? EVIDEMMENT NON, car lui avait au contraire tout compris et méritait de sauter une classe par rapport aux gens de l’ancien testament.

              Quelle plus-value spirituelle y aurait-il pu avoir de tuer des gens dans l’ancien testament même sur ordre de Dieu ? AUCUNE ! c’était juste un accomodement temporaire de Dieu vis à vis du comportement détestable des hommes !


              • vote
                alanhorus alanhorus 24 septembre 12:57

                Il y a une méga contradiction par dénonciation de la religion des droits de l’homme or c"est cette religion qui inventa la guillotine.

                La prophétie nous dit qu’ils iront de l’avant mais ne l’accepteront pas, Dieu nous a prévenus. N’ACCEPTEZ PAS LA MARQUE DE LA BÊTE.

                Apocalypse 20 : 4 Et je vis des trônes, et ils s’assirent dessus, et le jugement leur fut donné ; et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités pour le témoignage de Jésus, et pour la parole de Dieu, et qui n’avaient pas adoré la bête, ni son image, ni n’avait reçu sa marque sur leur front, ni dans leurs mains, et ils vécurent et régnèrent avec Christ pendant mille ans.

                Apocalypse 13:15 Et il avait le pouvoir de donner vie à l’image de la bête, afin que l’image de la bête parle à la fois et fasse en sorte que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête soient tués.

                16 Et il fait que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque dans leur main droite ou sur leur front.

                17 Et qu’aucun homme ne puisse acheter ou vendre, sauf celui qui avait la marque, ou le nom de la bête, ou le numéro de son nom.

                18 Voici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence compte le nombre de la bête, car c’est le nombre d’un homme, et son nombre est six cent soixante-six.

                Apocalypse 14 : 9 Et le troisième ange les suivit, disant à haute voix : Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit sa marque sur son front ou dans sa main,

                10 Celui-là boira du vin de la colère de Dieu, qui est versé sans mélange dans la coupe de son indignation ; et il sera tourmenté par le feu et le soufre en présence des saints anges et en présence de l’Agneau.

                http://www.lightministries.com/id519.htm


                • 1 vote
                  Zip_N 24 septembre 19:31

                  Lorsque la vente de véhicule qui vont plus vite que la vitesse maximum réglementé est autorisé, cela vient d’une peine a vouloir vivre correctement.

                  La peine de mort est l’ échec d’une société, c’est comme la guerre, la peine de mort c’est la loi du plus fort et cela offre un très mauvais message. Un comportement ou individu asocial et ultra extrémiste mal jugulé c’est l’échec d’une société. Préventivement pour celui qui cherche à mourir la peine de mort aura aucun effet positif. Et par la suite, abréger la souffrance du condamné prisonnier donne raison à ses mauvais actes, et signifie que c’est un être inutile ; il est accepté qu’il le soit ainsi ; condamné à une mort rapide sans souffrance ni vieillesse.

                  Le droit chemin n’est pas la peine de mort. La peine mort ne peut-être un droit sous couvert de licence.



                    • vote
                      alanhorus alanhorus 25 septembre 07:35

                      Le titre de l’article est faux.

                      L’auteur a t-il oublier la parole du Christ ?" Que celui d’entre vous qui n’a jamais péché lui lance la première pierre "

                      https://www.youtube.com/watch?v=7QFUy7kXqxg

                      Ni Jésus, ni sa mère n’ont compris, ni accepté la mise à mort injuste et illégale du fils de Dieu. Il est l’innocence assassinée bêtement et lâchement.

                      Un des commandements de Dieu est "tu ne tueras point".


                      • vote
                        Zip_N 25 septembre 14:28

                        @alanhorus

                        Les non croyants sans foi ni loi régressent en bandits. C’est vrai que cette simple parole est d’importance pour ceux qui sont dans l’erreur et souhaitent apporter le bien. C’était un peu le far-west à l’époque, dangereux, et il a voulu légitimement remettre l’église au milieu du village. 

                        Dieu en même temps il est science (du vivant), il est né de l’art du ciel et de la terre, c’est lui l’artiste, un artisan qui a matérialisé la parole. C’est le chemin pour la prospérité, il est l’ascendant du savoir. La recherche développe la vérité et le savoir. Avant que les hommes deviennent hommes, bien avant ça, les singes se bouffaient entre eux, ils avaient faim ils se servaient pas que de cacahuètes chez leur voisins  smiley ils avaient pas le même Dieu que les hommes croyants d’aujourd’hui. 


                      • vote
                        alanhorus alanhorus 25 septembre 07:47

                        https://www.youtube.com/watch?v=Hzrexdge95E

                        Jésus enseigne qu’il faut naître de nouveau


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès