• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jean Yves Leloup : "Qui suis-je ? Je suis !"

Jean Yves Leloup : "Qui suis-je ? Je suis !"

"Qui suis-je, où vais-je, dans quel état j'erre ?" avait coutume de dire l'inénarrable Coluche. Mais cette question récurrente du "qui suis-je ?" peut-elle intéresser nos contemporains à une époque du tout-individualisme et du tout-matérialisme ? Ou plus exactement, est-ce que nos contemporains prennent encore le temps de se la poser ? C'est en tout cas ce que propose ici le philosophe et théologien Jean-Yves Leloup, au-travers d'une conférence profonde dans tous les sens du terme. Profonde quant à la qualité et la densité de la conférence en elle-même et profonde car creusant dans le tréfonds de notre être jusqu'à la souce même de ce que nous sommes réellement. De notre "moi conscient" jusqu'à la pleine lumière de notre être, tel est le voyage initiatique que nous évoque Jean-Yves Leloup, disciple spirituel de maître Eckhart et de temps d'autres grands sages ayant vécu une telle expérience. Et qui donne à la fameuse phrase de Jésus, Dieu fait homme, son sens véritable : "Je suis dans le père et le père est en moi". Si l'homme est poussière et retournera à la poussière, il est aussi un être de lumière fait pour y retourner

Tags : Spiritualité




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • vote
    Gollum Gollum 12 janvier 10:36

    Je regarderai ça tantôt….


    Mais vous avez fait une horrible faute d’orthographe dans votre texte. Comme quoi ça arrive aux meilleurs… smiley

    • vote
      micnet micnet 12 janvier 11:04

      @Gollum

      Bonjour à vous,

      Oui je suppose qu’il s’agit de ceci :

      "le voyage initiatique que nous évoque Jean-Yves Leloup, disciple spirituel de maître Eckhart et de TEMPS d’autres grands sages "

      A la question qui suis-je ? Je réponds : "je suis un cancre fini smiley"


    • vote
      Gollum Gollum 12 janvier 11:23

      @micnet

      Oui c’était ça. "je suis un cancre fini"

      Pas seulement. Et fort heureusement. Cela m’arrive aussi de laisser passer des énormités… Pendant longtemps j’écrivais hors à la place de or. C’est Rounga qui m’en fit la remarque. Il me rendit service.

      D’où mon intervention. J’applique à la lettre la fameuse formule : Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.  smiley


    • vote
      micnet micnet 12 janvier 11:34

      @Gollum

      Merci à vous ! Là pour le coup, c’est vraiment de l’inattention car j’ai rédigé le texte un peu trop rapidement et sans prendre le "temps" (ce coup-ci, c’est la bonne orthographe smiley de me relire !


    • vote
      Gollum Gollum 12 janvier 12:23

      D’une rectitude doctrinale parfaite. 


      C’est autre chose que les pseudo-éveillés de Laurent Fendt. (On remarquera d’ailleurs que Leloup ne se prétend pas éveillé lui).

      Je pense à cet aliéné en HP qui se prenait pour le Christ. Et qui finit par s’agacer de l’attitude de Leloup qui se prétend Christ aussi. L’aliéné voulant être le seul Christ.

      Les chrétiens de masse ont la démarche, tout aussi négative, inverse. Ils ne veulent pas être Christ. Pour eux il n’y a que l’homme Jésus comme Christ il n’y en a pas d’autres. Et même les saints ne sont qu’une pâle copie du modèle originel.

      Pour moi il s’agit d’une grave erreur. Et qui aboutit à une méprise totale de la notion d’Oint et à une confusion entre Jésus et Christ.

      • vote
        medialter medialter 12 janvier 14:14

        @Gollum
        Et une méconnaissance de l’oeuvre au rouge qui aboutit à l’incarnation. A noter l’erreur des pères de l’église qui pensaient que seul le christianisme possédait la spécificité de l’incarnation. Le paganisme en était détenteur bien avant. Quand Thétis plonge Achille dans les flammes (baptême du feu), suivant Apollodore, il devient immortel (ou presque, puisqu’elle le tenait par le talon)


      • vote
        Gollum Gollum 12 janvier 14:54

        @medialter

        Non, l’œuvre au rouge c’est la Transfiguration. Fêtée le 6 août. Qui est l’inverse de l’Incarnation (fêtée au 25 décembre). Il s’agit aussi du baptême de Feu, ignoré de la tradition ecclésiale, mais présent sous la forme du sacre des Rois à Reims, et uniquement accordé au Roi.

        Ce baptême de Feu fut prodigué par Marie de Magdala à la veille de la Passion sous la forme de l’onction de l’huile parfumée. Un équivalent du Saint Chrême quoi.

        On retrouve la dialectique Eaux/Feu à travers Jean-le-Baptiste/Myriam de Magdala.

        L’un étant un vieillard ascète homme, l’autre une jeune femme, non ascète, plutôt débauchée…

        Il s’agit d’un couple dialectique.

        Pour le reste du post je suis complètement d’accord. Tout a toujours existé avant.

        Il n’y a que les décérébrés genre la mouche ou d’autres pour ne pas le savoir.

        Notons qu’un chrétien, souvent récupéré par les réactionnaires, le savait pertinemment, ce fut Joseph de Maistre.

        De toute façon les chrétiens de masse ont toujours cru à la nouveauté quasi absolue de leur religion, il n’en est rien. De la même façon que le monothéisme juif ne fut pas non plus une nouveauté.


      • vote
        medialter medialter 12 janvier 19:14

        @Gollum
        Non, le 25 dec, c’est la naissance, cad l’oeuvre au blanc. La transfiguration, c’est la voie sèche, pas de couleur. L’incarnation, c’est le dernier stade (quoi d’autre après ?), cad l’oeuvre au rouge. A chaque alchimiste son école smiley Mais c’est intéressant de connaître celle des autres


      • vote
        Gollum Gollum 13 janvier 09:04

        @medialter

        Bon, on n’est pas d’accord comme d’hab.. smiley

        L’alchimie ne connaît pas l’incarnation d’une certaine manière puisque elle part de la matière. L’incarnation est déjà faite. 

        L’œuvre au blanc je vois ça plutôt au niveau du baptême de Jean le Baptiste.

        Mais visiblement on n’a pas la même définition, quant au mot et à la notion, d’incarnation.

        L’incarnation fait partie des petits mystères. L’esprit descend dans la matière.

        La transfiguration, œuvre au rouge, fait partie des grands mystères. La matière est transfigurée dans l’esprit. Corps glorieux.


      • vote
        Heimskringla Heimskringla 13 janvier 10:19

        Qui suis je ? rien de plus qu’uns support organique, une marionnette biologique, un tas de choses qui me donnent l’impression d’être une "personne". 


        • 1 vote
          Carmela Carmela 13 janvier 11:03

          @Heimskringla

          Bonjour,

          "Qui suis je ? rien de plus qu’uns support organique, une marionnette biologique.."

          Selon vous, quel est le principe qui donne vie à "votre corps marionnette"... les organes fonctionnant tout seuls... ?

          "...un tas de choses qui me donnent l’impression d’être une "personne".

          Est-ce une façon de suggérer que le "tas de choses" pourrait être l’expression, l’articulation d’une âme "passerelle" entre le corps et l’ esprit...cela tout simplement... sans pour autant causer d’un Autre  ?

          Merci aussi à Micnet pour la qualité du partage, je ne connaissais pas Jean Yves Leloup. Une belle personne.

          Bonne année 2018 !



        • vote
          Heimskringla Heimskringla 13 janvier 11:20

          @Carmela

          "Selon vous, quel est le principe qui donne vie à "votre corps marionnette"... les organes fonctionnant tout seuls... ?"

          La biologie, le hasard, une tonne de déterminismes dont j’ai hérité, l’environnement de la société du spectacle qui ne fait de moi pas grand chose de plus qu’un Arlequin dans cette grande comédie qu’on appelle la vie dont je profite de façon individuelle via mes sens (ça me suffit, je trouve ça agréable quand c’est bien utilisé et je n’ai pas d’autres ambitions).

          Est-ce une façon de suggérer que le "tas de choses" pourrait être l’expression, l’articulation d’une âme "passerelle" entre le corps et l’ esprit...cela tout simplement... sans pour autant causer d’un Autre ? 

          Je n’ai pas compris. 


        • vote
          Carmela Carmela 13 janvier 11:34

          @Heimskringla

          Chacun peut ou pas d’ailleurs se représenter "cet Autre" par le présence d’un père, d’un dieu créateur... et de toute origine par exemple smiley




        • vote
          Heimskringla Heimskringla 13 janvier 11:54

          @Carmela

          La mienne, à trop avoir aimé Woodstock, à trop avoir regardé des films sur la Shoah, elle a finit alcoolique 


        • vote
          Carmela Carmela 13 janvier 12:28

          @Heimskringla

          "La mienne, à trop avoir aimé Woodstock, à trop avoir regardé des films sur la Shoah, elle a finit alcoolique "

          Il y a là comme une occasion à ouvrir la voie à un autre champ de conscience, non ? smiley et devenir un peu plus résistant face aux réalités de la mondialisation... 

          Elles ne datent pas d’hier, mais j’apprécie entre autres les réflexions d’Alain de Benoist et je trouve utile parfois d’aller les consulter :

          https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/alaindebenoist/pdf/sur_la_globalisation.pdf

          https://www.alaindebenoist.com/


        • vote
          Heimskringla Heimskringla 13 janvier 13:17

          @Carmela

          Il y a là comme une occasion à ouvrir la voie à un autre champ de conscience, non ?  et devenir un peu plus résistant face aux réalités de la mondialisation... 

          100% d’accord. 

          J’aime bien Alain de Benoist, merci pour les liens. 


        • vote
          Carmela Carmela 13 janvier 13:32

          @Heimskringla

          Merci à vous pour cet échange.

          Bonne journée,


        • vote
          Heimskringla Heimskringla 13 janvier 15:31

          @Carmela

          Idem



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

micnet

micnet
Voir ses articles







Palmarès