• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Juan Branco menacé par les services secrets français et la "ligue du (...)

Juan Branco menacé par les services secrets français et la "ligue du LOL"

La ligue du LOL 

Groupement de journalistes qui, au départ, était constitué d’éditorialistes de Libération et des Inrocks, mais dans lequel il figure à ce jour, selon les informations du site, « une trentaine de personnes pour la plupart issues de nombreuses rédactions parisiennes, du monde de la publicité ou de la communication ». Leur mission ? C’est un site spécialisé dans la vérification des faits !

Dans les faits justement, c’est visiblement tout autre chose : des membres de la « Ligue du LOL » sont accusés de harcèlements sexistes, d'invectives ou encore d'humiliations envers des internautes, des femmes pour la plupart. Plus d’informations ici.

Juan Branco avocat de Maxime Nicoll

Maxime Nicoll victime de menaces de la part des autorités a demandé à Juan Branco de le défendre. Ce dernier ayant accepté, il s’est vu menacé à son tour par les services secrets français et, parallèlement, attaqué par la ligue du LOL. Collusion entre ces deux entités ?

Toujours est-il que Juan Branco exprime clairement son soutien pour le mouvement des gilets jaunes, mouvement qu’en fait il attendait de ses vœux.

 

Publiée par Juan Branco sur Dimanche 10 février 2019

Tags : Journalisme Gilets jaunes




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • 6 votes
    Ozi Ozi 11 février 13:51

    Harcèlements, menaces, diffamation, censure, bande organisée, sous prétexte de site spécialisé dans la vérification des faits.. Cela ressemble furieusement aux méthodes employées par certains pseudos zététiciens du net sur de nombreuses thématiques..

    ----> https://www.youtube.com/watch?v=wMLXUCNU1G4


    • 11 votes
      maQiavel maQiavel 11 février 15:04

      Des oligarques qui créent un système d’asservissement organisé sur la rareté des ressources et qui contraint les individus à se soumettre à cet ordre établit et les oblige à se démarquer en se valorisant pour ramasser des miettes.

      Ok. Cette description pourrait être celle d’une communauté préhistorique en pleine transition néolithique. Mais nan, c’est l’état du journalisme en France. smiley 


      • 18 votes
        Qamarad Qamarad 11 février 15:12

        On pense ce qu’on veut du personnage, mais la formule "Un journaliste, c’est soit une pute soit un chômeur" s’applique plus que jamais smiley


        • 1 vote
          CoolDude 11 février 16:48

          J’hésite comme nominatif :

          Est ce un effet Benella... Ou un effet Macron !?

          "Tu vas les bouffer. T’es plus fort qu’eux"


          • 1 vote
            CoolDude 11 février 17:16

            @CoolDude

            Bref, excès de C... ou de la C... en excés -> excès de Confiance -> Abus de Confiance, Abus de Pouvoir.


          • 13 votes
            Norman Bates Norman Bates 11 février 18:58

            Je remercie Juan Branco, mon sosie officiel, d’avoir accepté ma demande et d’arborer cette belle moustache qui désormais évitera les confusions...

            J’avais bien remarqué ce curieux manège à chacun de mes déplacements...j’étais pris en filature...que ces gens le sachent, on peut éventuellement me prendre en filature, ou à la bonne, mais pas au dépourvu ni en levrette.. !

            Ou alors...ils me surveillent pour d’autres raisons.. ?


            • 2 votes
              maQiavel maQiavel 11 février 19:18

               smiley … 


            • 5 votes
              Norman Bates Norman Bates 11 février 21:37

              @maQiavel

              N’empêche...je ne sais si c’est dans l’air du temps, mais c’est de plus en plus tendu lorsque je croise le regard d’un flic...je sens bien qu’il me dévisage comme si j’étais suspect...bon, en même temps il est payé pour suspecter...moi ça m’oblige à soutenir son regard comme si je n’étais pas coupable...


            • 8 votes
              Norman Bates Norman Bates 11 février 19:35

              "Ligue du LOL"...finalement les "journalistes" sont des joyeux drilles, ils savent rigoler entre des "complotistes" à dénoncer et deux rondelles à laper...

              Pourquoi ils n’ont pas choisi "Ligue de Défense des Journalistes".. ? l’acronyme est déjà occupé.. ?

              En riposte je propose de créer le "Front du MDR" qui sera encadré par le service de sécurité nommé "Protection et Ordre du PTDR"...


              • 3 votes
                TotoRhino TotoRhino 11 février 22:01

                • 1 vote
                  TotoRhino TotoRhino 12 février 06:18
                  Ligue du LOL, ça bouge, depuis qu’elle a été montrée du doigt : https://www.arretsurimages.net/articles/ligue-du-lol-la-journee-des-mises-a-pied

                  • 1 vote
                    pele mele pele mele 13 février 11:44

                    @TotoRhino

                    Ouais, mais y a pas le feu à la maison .....
                    Une mise à pied n’est pas un licenciement, ce n’est qu’une suspension ...

                    "La guerre n’est qu’une suite d’engagement et de drame". Là il n’y a pas l’ombre d’un conflit tout juste une vaste et possible magouille.
                     Les journalistes et les groupes de désinformations ne craignent pas grand chose.

                    Avant notamment au 20 siècle les sociétés étaient déstabilisés par des groupes en uniforme facilement repèrables.
                    La dictature raciste, d’aujourd’hui se dissimule derrière la finance (Macron par exemple ...etc). Elle s’habille en trois pièces gris,noir bleu sombre, chemise blanche,grise,cravate....rien d’exceptionnel. 

                    C’est plus difficile à identifier et plus difficile à s’en débarrasser. 
                    Toutes les élites à venir se soutiennent et sont soutenus par les élites en place.
                    Le verrou est total.

                    Il existe une seule et unique solution pour stopper le cercle vicieux  !

                    "Silence " bon film,   


                  • vote
                    TotoRhino TotoRhino 13 février 12:00

                    @pele mele
                    Oui et non. Des gens ont porté plainte et il me parait assez sain qu’une mise à pied préventive soit entreprise dans les journaux concernés. Nous verrons par la suite leur attitude si une, ou des, condamnation est prononcée ; c’est là qu’il faut les attendre au tournant. Depuis Sarkozy, avec une nette confirmation sous Macron, il faut se rappeller que les élus ou les hommes proches du pouvoir ne subissent plus aucune sanction en cas de défaillance de leur part, l’affaire Benalla en est le plus bel exemple. Mais dans une entreprise privée qui doit défendre une image si elle veut survivre, qui doit faire attention à la pluralité des hommes qui la compose, elle peut encore se sentir obligée de prendre des mesures en pareil cas. Ce n’est pas le Pérou, mais le minimum est là.


                  • 1 vote
                    dédé 12 février 09:11

                    Un portrait de Juan Branco dans l’Express : (ne jamais oublier, pendant la lecture que le patron est Patrick Drahi)

                    https://www.lexpress.fr/actualite/politique/juan-branco-le-radical-chic-qui-veut-la-peau-de-la-macronie_2061348.html


                    • 3 votes
                      quijote 12 février 10:10

                      Quoi ? Mais vous êtes fous ! En tant que dépositaires du Bon, du Bien et du Vrai, ils avaient bien le droit, tout de même, de harceler qui ne pensait pas comme eux ! Enfin, quand même !

                      C’était le Bien à l’oeuvre ! Comme le mur des cons ! Comme dans 1984 ! Ils allaient quand même pas laisser tranquilles ou essayer de convaincre par le dialogue tous ces gens qui ne pensaient pas comme eux. Et qui, par conséquent, pensaient MAL !

                      L’époque est apocalyptique : la saloperie est révélée aux yeux de tous. Les socialos, les antifas, la presse mainstream, ce groupe de merde. Le masque du "Bien" et des gens censés être ses représentants ( autoproclamés ! ) tombe, révélant le visage immonde, mais authentique, de ces âmes totalitaires. Qui mentent, qui harcèlent, qui manipulent. Au nom du Bien !


                      • 3 votes
                        CoolDude 12 février 13:51

                        @quijote

                        Ils ont agi par "Réflexe citoyen"... Quand l’ordre de la/sa vérité est attaquée, il ne faut pas hésiter à sortir sa lourde plume.

                        Il faut savoir qu’après la Génération X et Y... On a la Génération Z et on y est ! Des Héros de tous les jours qui se battent pour un monde meilleurs.

                        Bon, rassurez vous en théorie, après celle-ci, on va être tranquille car on va rentrer dans une nouvelle ère. Après Z, il n’y a rien... ou 0.

                        Ça va être Beau la Génération 0 !




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

TotoRhino

TotoRhino
Voir ses articles







Palmarès