• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’affaire étrange du "suicide" de Christian Jambert

L’affaire étrange du "suicide" de Christian Jambert

Le gendarme est retrouvé suicidé de deux balles dans la tête deux jours pourtant avant son audition comme témoin principal dans l'affaire Émile Louis

 

 

Les disparues de l'Yonne, 40 ans après : un documentaire inédit

https://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Jambert

https://www.liberation.fr/checknews/2019/10/21/combien-de-policiers-et-de-gendarmes-se-sont-suicides-au-cours-des-dernieres-annees_1757682

 

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/qui-protege-emile-louis_490219.html

https://www.humanite.fr/node/239458

De notre envoyé spécial à Auxerre.

Dans la ville, les journaux traitant " l'affaire " disparaissent vite des kiosques. Dans les cafés, on attise les rumeurs : " Je veux bien vous dire, mais ne me citez pas... " Langage codé. " Cherchez l'ogre " (sic). Qui ? Silence. " La calotte et les francs-maçons, ici, sont comme cul et chemise. Vous avez compris ? " Comprendre quoi ? Atmosphère délétère. Émile Louis, assassin présumé de sept jeunes filles handicapées, théoriquement protégées par la DDASS ? Pour certains, ce n'est qu'un prédateur solitaire : " Personne ne pouvait prévoir. " " Trop facile ", disent d'autres qui attendent qu'" on " dénonce un réseau de notables pervers dont l'influence aurait grippé les rouages institutionnels

 

Tags : Manipulation Gendarmerie




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Laconicus Laconicus 22 juin 22:13

    "Le gendarme est retrouvé suicidé de deux balles dans la tête"


    Une double preuve de suicide, que faut-il de plus ?  


    • 4 votes
      alanhorus alanhorus 23 juin 01:35

      Émile Louis

      est un psychopathe pédophile pervers narcissique (comme le sont tous les pédophiles)

      Les pervers narcissiques agissent en meute et on des complices à tous les niveaux, la perversion narcissique est une maladie génétique qui est lié au troisième chromosome. Un pervers narcissique est un criminel qui ne guérira jamais.

      https://www.youtube.com/watch?v=9M_ffvQcPus

      Predatory Narcissists Are Like Child Molesters

      https://www.youtube.com/watch?v=4CEtjwUjdME

      When The Narcissist Knows That You Know

      Activer sous titres et traduction

      https://fr.quora.com/Qu-est-ce-qui-rend-certains-hommes-des-pervers-narcissiques

      Ce n’est pas Émile Louis

      qui a assassiné le gendarme christian Jambert, mais un complice du psychopathe et forcement qui le connaissait très bien, peut être un autre gendarme, car il y a des gendarmes pervers narcissiques.


      • 5 votes
        M. Porte-avions M. Porte-avions 23 juin 02:12

        Triste et sordide histoire ! Ce gars avait compris avant tous les autres seulement la justice locale a complètement failli, si j’en crois FELA d’Hondelatte.

        Vous verrez, un jour, avec ce retournement sémantique de novlangue que nous subissons, il y aura des rues Emile Louis, Guy Georges et Francis Heaulmes... Et ils seront traités en pauvres petites victimes à qui l’on doit compassion.


        • 3 votes
          Vraidrapo 23 juin 07:42

          Le Suicide avec 2 balles dans la tête semble être une "rareté" française, après celui de Pierre Lucet.

          A classer au patrimoine immatériel de l’UNESCO ???

          On peut ajouter la noyade dans 30 cm d’eau de Robert Boulin..

          C’est la Démocratie Galopante version UMPS. smiley


          • 3 votes
            M. Porte-avions M. Porte-avions 23 juin 11:40

            @Vraidrapo
            Bérégovoy y a eu droit aussi à son histoire à dormir debout.


          • 2 votes
            QAmonBra QAmonBra 23 juin 13:57

            Merci @ l’auteur pour ce salutaire rappel.

            Personnellement, ce qui m’a choqué et écoeuré dans le MEURTRE du courageux gendarme C. Jambert, dont le "tord" aux yeux des commanditaires est de ne pas avoir lâché l’affaire, même à la retraite et il y avait probablement de quoi, c’est que ce sont ses propres collègues qui ont salopé l’enquête sur son assassinat !

            Plusieurs notables de la région ont du être soulagés après sa mort, au point pour certains, pas forcément les mêmes mais partageant les mêmes vices, de se croire tout permis. . .


            • vote
              alanhorus alanhorus 23 juin 14:12

              @QAmonBra
              Parmi les gendarmes il y en a des très bon mais il y en a des sacrements pourris.


            • 2 votes
              Et Hop ! 24 juin 10:31

              Cette affaire, est celle d’une institutions publique chargée d’accueillir et de protéger des enfants atteints de déficiences mentales, il y a eu pendant une dizaine d’années des dizaines de filles qui ont disparu :

              1°) la Directrice n’a jamais fait de signalement, ni de recherches, ni porté plainte, prétendant qu’elle croyait que les enfants avaient fait une fugue et qu’ils étaient chez leurs parents,

              2°) l’administration de tutelle (DASS) n’a jamais fait d’enquête,

              3°) les plaintes faites par les parents ont toutes été classées sans suite par le procureur, et les dossiers égarés par le greffe.

              Le chauffeur de bus Émile Louis était le pourvoyeur d’un réseau de pervers assez puissants pour empêcher l’administration et à la justice de faire leur devoir.

              Ni la directrice, ni les magistrats défaillants n’ont jamais été sanctionnés pour complicité.

              Seul le gendarme Jambert a fait son devoir, il est aussi le seul à avoir été sanctionné, puis assassiné.


              • vote
                alanhorus alanhorus 24 juin 12:08

                https://www.terrafemina.com/societe/societe/articles/31815-emile-louis-la-carriere-du-pervers-pepere-en-5-condamnations.html
                Émile Louis a passé une vingtaine d’années de sa vie en prison, mais nombre de ses meurtres n’ont toujours pas été élucidés.

                http://www.denistouret.net/droitsoc/tueurs.html
                Emile Louis n’a rien du gentil pépé qu’un hasard malheureux aurait placé dans le box. C’est un prédateur qui, patiemment, choisit ses proies avant de les amener à lui. Un pervers, déguisé en brave homme, qui « après l’avoir réduit à l’état d’objet » éprouve « une jouissance » à détruire autrui. Philippe Corval, qui l’a rencontré cinq longues fois, ne mâche pas ses mots : « Sadisme et cruauté tissent l’arrière-plan de sa personnalité. »

                Les pervers narcissiques se reconnaissent entre eux et parfois agissent en synergie, ils peuvent se protéger entre eux. Il est essentiel que la justice reconnaisse la dangerosité de cette pathologie et oblige ceux qui en souffre à se faire soigner. A la base on répertorie les pédophiles les tueurs en série, les sadique, les voleurs par ruse les tueurs psychiques la liste est très longue. Ils fonctionnent par la peur l’intimidation le chantage. Ils ont une sexualité déviante et sont souvent impuissants sexuellement ils marquent leurs victimes à vie.

                https://cvpcontrelaviolencepsychologique.com/2013/02/02/le-lourd-secret-du-manipulateur-pervers/

                Les pervers narcissiques se protègent. Ils ont en eux un secret qui ne doit surtout pas être percé à jour et encore moins divulgué. Ils ont une faiblesse, leur orgueil démesuré, un manque, l’empathie et l’affect, une faille, leur manque de construction, leur régression infantile à la moindre contrariété. Leur susceptibilité est sans limite, et comme un enfant, ils se mettront dans une colère noire si vous leur faites le moindre reproche ; tout autant ils se plaindront si vous ne vous occupez pas d’eux comme on s’occupe d’un petit enfant. Mais là où un enfant pleurera, va taper du pied, ils useront de leur force verbale pour vous critiquer, vous blesser, vous dénigrer. Et si la forme peut être très calme, écoutez le fond. Les mots dits posèment peuvent faire de plus grands ravages que les grosses colères.


                • vote
                  Et Hop ! 25 juin 00:35

                  @alanhorus : " Emile Louis n’a rien du gentil pépé qu’un hasard malheureux aurait placé dans le box. C’est un prédateur qui, patiemment, choisit ses proies "

                  Émile Louis travaillait pour un réseau auquel il livrait ses proies, avec la complicité de la Directrice qui n’a jamais signalé les disparitions, et des magistrats qui ont classé et/ou perdu toutes les plaintes des parents.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès