• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’imposture Michel Onfray

L’imposture Michel Onfray

Le philosophe Michel Onfray a récemment défrayé la chronique dans une violente diatribe contre le christianisme publiée chez Bouquins, "Théorie de Jésus, biographie d'une idée". 

 
 

https://www.agoravox.tv/IMG/jpg/Michel_Onfray_anticatholique.jpg

Le philosophe Michel Onfray en conférence à la Grande Loge Nationale Française (GLNF), temple de la franc-maçonnerie anti-catholique.

 
Dons son livre, Michel Onfray prétend que le Christ n'a jamais existé historiquement, c'est juste un ensemble d'idées, de concepts regroupés dans les Évangiles pour donner naissance à un personnage mythique. Pourtant, de multiples documents non chrétiens attestent de l'existence du Christ crucifié adoré par ses disciples (chez Flavius Josèphe, Suétone, Jules l'Africain, Tacite, Pline le Jeune, Lucien de Samosate, Celse, les écrits du Talmud, ...), bien plus par exemple que de contemporains attestant de l'existence de Jules César !
Alors pour quelle raison un tel acharnement, une contre-vérité manifeste, une obsession même, une telle aversion du christianisme qui semble aller contre le bon sens critique ?
 
 
LE REFUS DE LA FOI. POURQUOI DIEU AUTORISE-T-IL LE MAL ?
 
Sa haine du christianisme peut s'expliquer du fait qu'il ne comprend pas pourquoi Dieu, qui a pouvoir sur tout, autoriserait le mal sur Terre. Michel Onfray s’improvise théologien alors qu’il n’a aucune connaissance biblique, dans un débat avec le père Michel, chanoine de l’abbaye de Lagrasse, animé par Eugénie Bastié :
 
 
"le Dieu des chrétiens qui, théoriquement veut tout ce qui advient. C’est-à-dire qui veut la mort des enfants, qui veut la punition des innocents, qui veut que des gens qui incarnent pour moi le mal, n’aient aucun un problème dans la vie, enfin les prospérités au vice et les malheurs à la vertu, pour utiliser le vocabulaire de Sade." 
 
Non, Dieu ne veut pas tout ce qui advient. Cela fait souffrir Dieu, qui regarde Sa créature faire intentionnellement le mal. Chaque rébellion contre Dieu est ainsi une nouvelle blessure, un coup de fouet, un crachat, une trahison infligés au Christ, alors que Dieu a offert à l’homme la volonté, l’intelligence et la Grâce de pouvoir faire le Bien.
 
"Le Christ en Croix" - Pierre Paul Rubens
 
Chaque fois que vous entrez dans une Église, le Christ en Croix, c’est-à-dire un homme torturé, moqué, flagellé, humilié jusqu’à la mort, est là pour montrer les souffrances endurées par ceux qui ont été maltraités, méprisés ou martyrisés. Le poids du péché du Monde.
Dans le but de rappeler aux hommes que, s'ils sont des créatures de la Grâce divine, c'est pour se détourner du démon afin de s’orienter vers le Salut.
Chemin vers le Salut qui n'est pas un lit de roses, car il est difficile de pardonner, d'aider, de faire la charité, dans un monde devenu de plus en plus individualiste.
 
 
LE SERPENT, PRÉTENTION À LA SUPRÉMATIE DE L'HOMME SUR DIEU 
 
Plus loin, Michel Onfray interroge :
"mais comment se fait-il que dans le Paradis, il y ait déjà le serpent ? C'est quand même bizarre. On se dit, il y a le Paradis, et dans le Paradis il y a le serpent ; c'est-à-dire, le mal est dans le Paradis. Qu'est-ce que ça veut dire que dans le lieu même de la félicité, le mal soit là ? Qu'il ait pris la forme du serpent, et que le serpent parle et qu'il soit dans la tentation etc. Parce qu'à un moment donné, on entend, on entend le bruit du serpent dans la Genèse. Et et je me suis dit, mais comment se fait-il ? Il sort pas de nulle part ce serpent, il est dans le Paradis. Donc le mal est consubstantiel au Paradis ? Qu'est-ce que ça veut dire ?"
Le Serpent, tout comme l'homme et la femme, a le libre-arbitre, il a le choix entre faire le Bien ou le Mal, mais choisit sciemment de tromper par ruse la Création la plus aboutie de Dieu, l'homme et la femme en les pervertissant par la connaissance du fruit de l'arbre défendu, le Bien du Mal, prétendant qu'ils deviendraient alors des Dieux.
Le Mal n'est donc pas une création consubstantielle de la créature de Dieu, il est inhérent à l'intelligence, au choix, au libre-arbitre.
 
"Adam et Ève" - Lucas Cranach l'Ancien (1472-1553)
 
Certains hommes ont choisi de s'affranchir sciemment des lois divines naturelles créées pour assurer le bien et le Salut de l'homme, ils épousent ainsi la doctrine du serpent, c'est-à-dire la prétention à se libérer de toutes contraintes, pour devenir au final esclaves du péché.

Le monument des droits de l'homme et du citoyen inauguré sur le champs de Mars à Paris par Jacques Chirac pour le bicentenaire de la révolution française en 1989, est une revanche du serpent sur Dieu. C'est la reconstruction du Temple de Jérusalem qui avait été détruit par le Christ, pour que l'homme puisse vénérer le serpent de la géhenne.
L'homme prétend ainsi prendre la place de Dieu, devenant seul maître de sa destinée, comme l'avaient faits Adam et Ève.
En réalité, l'homme se soumet ainsi au serpent, car sa soif de pouvoir sans limites n'est jamais rassasiée, toujours en demande. Le monument du bicentenaire est une parfaite allégorie de la défiance contre Dieu, tous les personnages représentés autour du Temple se prosternant devant le serpent.
 
 
ADEPTE D'UN JUDAÏSME MATÉRIALISTE
 
En fait, il semblerait que Michel Onfray ait opté pour un judaïsme soft, depuis qu'il a déclaré qu'il avait probablement des origines juives.
 

Michel Onfray se démasque en prônant ouvertement son judaïsme talmudiste matérialiste anti-chrétien dans son précédent livre "Dieu ? Le philosophe et le rabbin", écrit conjointement avec le rabbin Michaël Azoulay :
 
 
"La croyance dans le Dieu des juifs n'est pas la même chose que la croyance dans le Dieu du christianisme et qu'il y a quand même un certain type de rationalité dans le judaïsme qu'on ne trouve pas dans le catholicisme. Cette idée de Marie vierge mère de Dieu, ça suppose un certain type de foi, de croyance, c'est-à-dire à priori on met de côté la raison en disant ce n'est pas le sujet.
Ce n'est pas le cas des juifs qui veulent la raison, qui font la raison, qui construisent la raison, qui sollicitent la raison.
J'ai le projet d'un livre sur la physique quantique qui pourrait s'appeler "méta-physique quantique" qui ne serait pas en contradiction avec le Dieu des juifs et je pourrais croire en ce Dieu là. Le Dieu incarné, Jésus, là non surement pas !
Il y a une convergence dans le judaïsme avec l'intelligence et la raison qu'il n'y a pas dans le christianisme, qui suppose la foi. Le fameux Pascal, "Mettez-vous à genou, priez, et ça viendra", je ne pense pas qu'un juif puisse dire "mettez-vous à genou priez et ça viendra."
 
Dans le monde de Michel Onfray, il n'y a plus de place à la béatitude, la contemplation, la beauté, la Foi, le Don entier et gratuit de soi à l'autre, mais uniquement au matérialisme talmudique qui évacue la notion même de Dieu.
Et pour comprendre ce que représente la raison dans l'Église catholique afin de cultiver sa misère intellectuelle, Michel Onfray devrait au moins s'intéresser aux écrits de Saint Anselme ou de Saint Thomas d'Aquin.
 
 
SAINT PAUL, UN MALADE MENTAL HYSTÉRIQUE ?
 
La perfidie et le mensonge de Michel Onfray se dévoilent dans la propagande judéo-talmudique qu’il déploie, en incriminant les Saints de la religion catholique.
Dans son refus du christianisme, Michel Onfray se livre à un véritable acharnement contre Saint Paul, faisant passer l'Apôtre des gentils, l'évangélisateur du bassin méditerranéen, le docte auteur des épîtres de la Bible, pour un malade mental hystérique !
 
 
Voici comment Michel Onfray perçoit Saint Paul :
"Ce personnage est assez singulier, il a, à mon avis, tout ce qui permet de parler de l'hystérique... C'est vraiment l'hystérie clinique telle qu'on la retrouve décrite dans les manuels de psychiatrie. 
En 34 après Jésus Christ, il s'affale complètement devant du monde, c'est ce que la psychiatrie appelle de l'histrionisme, les scènes d'hystérie ne se font jamais sans public.
Quand on est hystérique, ce n'est jamais tout seul devant sa glace, c'est toujours en présence des autres. Il ne voit pas pendant trois jours, ça s'appelle une amaurose transitoire chez les psychiatres, il entend la voix de Jésus, ça s'appelle des hallucinations auditives, ...hallucinations sensorielles, tendances mythomaniaques, ...il reste trois jours dans cet état de crise sans manger ni boire, on a les agnosies et les anosmies. ...Il part pour trente années dans le bassin méditerranéen, trente années d'évangélisation, ce que le tableau clinique appelle de l'exhibitionnisme moral...
Paul de Tarse souffrait d'impuissance sexuelle...troubles de la sexualité...goût pour la pulsion de mort, et détestation de la pulsion de vie."
 
               "Saint Paul écrivant ses épîtres" - Valentin de Boulogne (1618-1620)
On pourrait dans ce cas généraliser, et considérer que tous les Saints et croyants ayant eu une révélation comme Saint Augustin, Saint Pierre, Clovis, Sainte Geneviève, Saint Benoît, Hildegarde de Bingen, Sainte Catherine de Sienne, Constantin, Saint François d'Assise, ... sont des hystériques bon pour l'hôpital psychiatrique !
Pour Michel Onfray, il est inenvisageable que Saint Paul ait tout simplement donné sa vie au Christ, dans une Foi entière et gratuite pour sauver les âmes.
Michel Onfray poursuit dans le mensonge :
 
 
"Il y a des auto-da-fé chez Paul, c’est-à-dire que dans les Actes des Apôtres, il assiste à un auto-da-fé. Alors évidemment, on parle de livres de magie, il est bien évident que ce ne sont pas des livres de magie, ce sont des livres des autres religions. J’avais vu, dans une petite ville d’Australie, Saint Paul a joui de l’auto-da-fé, il y avait chez lui cet espèce d’amour de la violence, à chaque fois qu’il est figuré de manière symbolique ou allégorique dans la peinture, dans la sculpture, il a une épée. On me dit oui, mais c’est l’instrument de son supplice. Mais dans ce cas là, pourquoi Saint Pierre est-il représenté avec des clés ? Les clés ne sont pas l’instrument du supplice de Saint Pierre. Saint Paul est celui qui convertit violemment.
C’est celui qui dès le départ, quand il est juif et qu’il commence par persécuter Saint Étienne, il est pour la violence, et quand il change de côté, il est encore pour la violence, et il continuera sans cesse."
 
Saint Paul (Saül avant sa conversion au Christ) massacrait les chrétiens lorsqu’il obéissait aux lois du judaïsme, c’est donc en tant que juif, sous les ordres des sacrificateurs juifs de la Synagogue, que Saül persécutait les chrétiens :
"je suis Juif, né à Tarse en Cilicie ; mais j’ai été élevé dans cette ville-ci, et instruit aux pieds de Gamaliel dans la connaissance exacte de la loi de nos pères, étant plein de zèle pour Dieu, comme vous l’êtes tous aujourd’hui. J’ai persécuté à mort cette doctrine, liant et mettant en prison hommes et femmes. Le souverain sacrificateur et tout le collège des anciens m’en sont témoins. J’ai même reçu d’eux des lettres pour les frères de Damas, où je me rendis afin d’amener liés à Jérusalem ceux qui se trouvaient là et de les faire punir."
Actes 22:3-5
 
Après sa conversion à Damas, Saint Paul ne manie plus l’épée, ne persécute et ne tue personne, il devient prédicateur et annonciateur de la Bonne Nouvelle (Évangile) du Christ.
C’est lui qui se retrouve souvent persécuté, emprisonné par les juifs et les romains pour ses prédications :
"Le tribun, prenant le jeune homme par la main, et se retirant à l’écart, lui demanda : Qu’as-tu à m’annoncer ? Il répondit : Les Juifs sont convenus de te prier d’amener Paul demain devant le sanhédrin, comme si tu devais t’enquérir de lui plus exactement. Ne les écoute pas, car plus de quarante d’entre eux lui dressent un guet-apens, et se sont engagés, avec des imprécations contre eux-mêmes, à ne rien manger ni boire jusqu’à ce qu’ils l’aient tué ; maintenant ils sont prêts, et n’attendent que ton consentement."
Actes 23:19-21
 
Michel Onfray ment quand il proclame que Saint Paul reste un homme violent quand il devient apôtre du Christ.
C’est faux, c’est un mensonge dans le but de mépriser et dénigrer le christianisme et la mission de Saint Paul, en cachant la violence du judaïsme, dans une véritable inversion accusatoire.
Si Saint Paul est souvent représenté avec une épée, c’est que le glaive avait, pour Saint Paul, allégoriquement symbole de Parole de Vérité :
"prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ; prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu."
Éphésien 6:16-17
 
"Saint Paul" - Antoine van Dyck (1618-1620)
 
Après sa conversion, Saint Paul n’a jamais prôné la violence ni organisé d’auto-da-fé, comme veut le faire croire Michel Onfray. Ceux qui se confessaient et reconnaissaient la parole du Christ, venaient eux-mêmes reconnaître leurs erreurs et brûler leurs faux livres :
"Plusieurs de ceux qui avaient cru venaient confesser et déclarer ce qu’ils avaient fait. Et un certain nombre de ceux qui avaient exercé les arts magiques, ayant apporté leurs livres, les brûlèrent devant tout le monde : on en estima la valeur à cinquante mille pièces d’argent."
Actes 19:18-19
 
Tout comme le Christ, lorsque l'Apôtre parle de glaive, de casque et de bouclier, cela ne signifie nullement que pendant sa prédication, il menace les païens et les non croyants avec une armée !
En passant du judaïsme au christianisme, Saint Paul accomplit la loi de Dieu selon l’Esprit et non plus selon la lettre dans le nouveau ministère du Christ :
« Il nous a aussi rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’esprit ; car la lettre tue, mais l’esprit vivifie. Or, si le ministère de la mort, gravé avec des lettres sur des pierres, a été glorieux, au point que les fils d’Israël ne pouvaient fixer les regards sur le visage de Moïse, à cause de la gloire de son visage, bien que cette gloire fût passagère, combien le ministère de l’esprit ne sera-t-il pas plus glorieux ! »
Corinthiens II 3:6-8
 
"Vous avez su, en effet, quelle était autrefois ma conduite dans le judaïsme, comment je persécutais à outrance et ravageais l'Église de Dieu, et comment j'étais plus avancé dans le judaïsme que beaucoup de ceux de mon âge et de ma nation, étant animé d'un zèle excessif pour les traditions de mes pères. Mais, lorsqu'il plut à celui qui m'avait mis à part dès le sein de ma mère, et qui m'a appelé par sa grâce, de révéler en moi son Fils, afin que je l'annonçasse parmi les païens, aussitôt, je ne consultai ni la chair ni le sang..."
Galates 1:13-16
 
TRAHISON DE LA VÉRITÉ DU CHRIST
 
Plus profondément, Michel Onfray est obligé de haïr le Christ.
Michel Onfray ne peut croire en Christ, tout simplement parce que Jésus Christ est la Parole vivante, d'amour, de vérité et de justice de Dieu.
"Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi."
Jean 14:6
Or, Michel Onfray, qui se consacre philosophe des petites gens, défenseur des opprimés, porte-parole du petit peuple, pour conserver sa place dans les média, a occulté la vérité au profit de sa vanité et de son orgueil.
 
 
Il s'est plié hypocritement à la doxa médiatique et politique gouvernementale en prenant fait et cause pour la vaccination obligatoire contre le covid-19, ignorant les avertissements des médecins radiés, les milliers de témoignages d'effets secondaires graves liés aux vaccins, allant jusqu'à livrer les personnes non vaccinées à la vindicte populaire en les comparant à des "racailles", des "violeurs de jeunes filles", et leur interdisant d'entrer dans des lieux publics.
Maintenant que les élites gouvernementales ont assoupli les mesures concernant le vaccin, Michel Onfray retourne sa veste, il est pour la réintégration du personnel soignant non vacciné dans les hôpitaux.
 
Cette trahison qui a permis de démasquer l'âme de Michel Onfray, est le vrai signe de son renoncement au christianisme, sa soumission au mensonge.
Au lieu de médire injustement sur Saint Paul, Michel Onfray ferait mieux de l'écouter :
"C'est pourquoi, renoncez au mensonge, et que chacun de vous parle selon la vérité à son prochain ; car nous sommes membres les uns des autres."
Éphésiens 4:25

Tags : Michel Onfray




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Conférençovore Conférençovore 2 février 13:33

    Je salue l’effort rédactionnel de l’auteur mais très franchement, il n’y a guère matière à s’attarder sur ce type. Jonathan Sturel s’est attaqué à l’escroquerie intellectuelle qu’est Onfray et l’a très bien décrypter, en plus en le faisant avec la méthode Onfray (il s’est tapé, à l’époque, l’intégralité de son œuvre). Ce mec est une caricature d’essessien ethno-maso et, il est vrai, radicalement et bêtement anti-chrétien, qui, en plus, raconte tres souvent, n’importe quoi sur des sujets sur lesquels il ne devrait jamais être interrogé. Mais les Français adorent ce type de profil. Arrêtons de lui faire de la pub. C’est pas comme s’il en manquait...


    • vote
      zzz999 2 février 13:35

      Que Onfray ne sache tromper que les ignares et les anti-chrétiens endurcis son ignorance et ses lacunes dans ce domaine ne font effectivement aucun doute. Par contre, il faut reconnaître que l’action de Dieu est souvent illisible exemples : 

      Même si on accepte comme les témoins de Jéhovah par exemple que Dieu ait laissé des milliers d’années au Diable pour faire ses preuves pour au final le faire taire définitivement, cette explication est complètement annulée par le déluge où Dieu est massivement intervenu sans pour autant reprendre ensuite les clés du monde au diable,ce qui est incompréhensible.

      Plus loin, comment expliquer que Dieu ait parfois demandé aux hébreux de massacrer, femmes, enfants, vieillards et même les animaux de certains peuples ennemis après leur avoir dit "TU NE TUERAS POINT" et les paradoxes du genre sont légions.


      • 1 vote
        Gollum Gollum 2 février 13:52

        Je ne suis pas fan du tout de Onfray qui n’est pas spécialement brillant, s’est contredit souvent autant que je me rappelle..

        Seul point positif son anti-christianisme.

        M’enfin bon on n’avait pas besoin de lui il existe suffisamment d’intellectuels réellement brillants pour cela :

        Nietzsche, Bertrand Russel, Louis Rougier, Alain de Benoist, etc... c’est pas ce qui manque ! smiley


        • 2 votes
          mmbbb 3 février 08:47

          @Gollum A notre époque il est plus facile d etre anti chrétien qu anti islam .

          C est beaucoup moins dangereux parce que le christianisme en France est mourant .

          Les personnes ayant une religion chevillée au corps ont en revanche l appui des intellos de gauche et redite si un mouvement religieux catho avait impose un vêtement , le pendant de la burka donc un signe ostentatoire , la gauche tout entiere serait devenu hystérique .

          Piolle maire de Grenoble est le défenseur du Burkini 

          STANISLAS a ete l occasion d un prurit intellectuel chez les laicards intégros mais ils sont peu diserts sur les ecoles confessionnelles musulmanes et encore moins sur la nécessité de former des imans en grand nombre .

          Drôle d intellos de mes deux 

            


        • 2 votes
          ezechiel ezechiel 3 février 10:11

          @mmbbb "STANISLAS a ete l occasion d un prurit intellectuel chez les laicards intégros mais ils sont peu diserts sur les ecoles confessionnelles musulmanes et encore moins sur la nécessité de former des imans en grand nombre ."

          Un rappel de ce qu’est la gauche laïcarde anti-catholique et pro-islamiste.


        • 1 vote
          mmbbb 3 février 11:10

          @ezechiel lorsque je fus ado j affichais un anti catholicisme  .

          Le temps a adouci ma pensée et j a regretté de ne pas avoir fais ma scolarité dans le privé , le public s etait deja le bordel .
          Et en me retournant , j ai établi un bilan amere en trompe oeil de cette ecole laique promouvant l egalité des chances ! 

          Et je ne me refuse pas d ecouter les oeuvres sacrées ( des chefs d oeuvre comme les requiems , celui de Faure moins connu ) et d admirer l oeuvre de Michel Ange notamment le jugement dernier de la chapelle Sixtine .
          Oeuvre magistrale .

          Je suis un réaliste .

          Quant à cette gauche , elle est sidérante :

          https://www.marianne.net/politique/celebration-selective-lyon-le-maire-vert-critique-pour-sa-laicite-geometrie-variable

          d autant plus qu aucun maire de Lyon n avait refusé de participer à cette cérémonie notamment le radical socialiste Herriot .

          Il s agit d une marche " bon enfant" et avant tout symbolique et le prélat des Gaulles ne demande pas a l arrivé en haut de la colline de Fourviere , à l édile d abjurer sa " foi laique " 

          Ce maire de Lyon comme Piolle de Grenoble sont des tares  !

          C est en cela qu Onfray n a pas tort sur un point " Decadence " .

          Il a analysé ce qu avait affirmé Benoit XVI , le danger de l extreme relativisme culturel .

          Et certains profs désormais perdent la tête a cause de leurs idées .

          Cette gauche contemporaine , je l exècre 


        • 1 vote
          mmbbb 3 février 11:28

          @ezechiel que Darmanin se rassure il a dissout Civitas, aujourd hui , samedi une nouvelle attaque au couteau gare de lyon a Paris .

          Je n ai plus de bougies mais encore des larmes et je dois ecrire au tableau republicain " vous n aurez pas ma haine " 

          Que ce pays est devenu beau et surtout pas d amalgame , non pas d amalgame Civitas a ete dissous et les couteaux confisqués !



        • vote
          microf 4 février 19:59

          @Gollum

          Vous n´avez pas besoin d´aller loin citer les intellectuels tels les Nieztse et consorts, alors que nous sommes en France fille ainée de l´église, il ya ici dans ce Forum Agoravox TV, un tel anti-christianisme qu´on ne trouve même pas dans les pays musulmans.


        • vote
          yoananda2 4 février 20:06

          @microf
          les pays musulmans ne sont pas coltinés 1000 ans d’église catholique, 1000 ans d’obscurantisme.
          1000 ans c’est long.


        • vote
          microf 4 février 21:42

          @yoananda2

          Merci.
          Et vous ? vous êtes vous coltiné 1000 ans de christianisme ?


        • vote
          yoananda2 5 février 09:21

          @microf

          Et vous ? vous êtes vous coltiné 1000 ans de christianisme ?

          ma lignée oui, c’est inscrit en moi. Je sais qu’il n’est pas à la mode de croire à la biologie (à cause du christianisme justement), n’empêche


        • vote
          Gollum Gollum 5 février 09:25

          @yoananda2

          ma lignée oui, c’est inscrit en moi.

          Je confirme c’est inscrit dans le corps.


        • 1 vote
          Gollum Gollum 5 février 09:29

          @microf


          Agoravox TV, un tel anti-christianisme qu´on ne trouve même pas dans les pays musulmans.

          Wahou ! pov’ bichette... Un pelé et un tondu, Yo & moi, faisons mieux que les pays du Maghreb.. Alors là chapeau bas.

          Moi qui pensait naïvement que les tiens n’avaient qu’une envie, être persécutés pour ressembler au Seigneur Jésus, bref, faire comme les premiers chrétiens, heureux d’être déchiquetés par les lions, je m’aperçois que c’est plutôt : arrêtez de nous faire bobo... Tout se perd... smiley


        • vote
          JL 2 février 14:33

          On dit que l’enfer est pavé de bonnes intentions. L’enfer sur terre serait-il pavé des bonnes intentions de dieu ?

          De la même manière, il y a la philosophie et des philosophies : la philosophie est l’enseignement de l’art de philosopher ; une philosophie est une affaire personnelle. Un proclamé philosophe est quelqu’un qui a la prétention d’enseigner sa philosophie à autrui.


          • 1 vote
            mmbbb 2 février 22:52

            A l auteur vous defendez votre chapelle c est tout a fait votre droit .

            On sent poindre chez vous un certain dogmatisme et aussi une intolérance .

            Quant à moi si j avais rencontré un pere Michel de cette érudtion , c eut change peut etre l appréhension de la foi , puisque j avais eu un "prête fonctionnaire " et que cette religion etait souvent pratiquée par obligation d une convention sociale .

            C est ce qu est j ai vécu .

            Nous devrions imputer a Michel Onfray , la déchristianisation qui serait son oeuvre appuyé par les loges maçonniques . C est un peu rapide .

            Il y a tout de même une partie de la gauche beaucoup plus virulente et dont le dialogue est impossible 

            Pres de Lyon et aussi a Lyon , certains lieux sacres ont ete vandalisés 

            Je n ai jamais etendu ce philosophe s en réjouir .

            Il est contre la christianophobie actuelle . etc 

            Votre attaque ad hominem est assez malhonnête 

            La déchristianisation s est aussi faite simplement par la désertification des zones rurales et le remplacement des populations 

            Ce sont des Turcs desormais qui peuplent cette region .

            Et je doute que ces migrants venant de ces autres horizons abjurent .

            Donc ne vous plaignez pas ! 


            • 1 vote
              ezechiel ezechiel 2 février 23:00

              @mmbbb "Votre attaque ad hominem est assez malhonnête "

              Je ne fais pas d’attaque ad hominem, mais uniquement sur ce que dit Michel Onfray. C’est purement factuel.


            • vote
              mmbbb 3 février 08:27

              @ezechiel je vous absous je n avais pas compris. ou j avais fais une mauvaise interprétation .

              Factuel, il reprend ce que beaucoup de lettres d intellectuels d historiens de la religion et aussi de croyants ont ecrit sur l historicité de Jesus et aussi la religion .

              Il est est difficile à notre époque d avoir un langage neuf puisque nous sommes dans une periode qui a accumule tant de connaissances et que la la "messe a déjà été dites maintes fois " par d autres .

              Quoi qu il en soit je ne suis pas de ceux qui tirent à boulet rouge sur Onfray en l accusant d etre un usurpateur , c est un peu trop facile et en citant DAC 
              Je suis pour tout ce qui est contre et contre tout ce qui est pour .

              C est souvent ce réflexe pavlovien primaire qui l emporte sur la réelle argumentation .

              Je ne suis pas un béat admirateur d Onfray, il a évidement ses défauts mais on peut souligner sur ce plateau du Fig la qualité du débat qui ne tourne pas à la vulgarite et à l insulte .

              Et on apprend et on se raffraichit la mémoire .

              Et je souligne la profondeur d esprit du pere Michel sur ce plateau .


            • vote
              Matlemat Matlemat 3 février 01:57

              "Sa haine du christianisme peut s’expliquer du fait qu’il ne comprend pas pourquoi Dieu, qui a pouvoir sur tout, autoriserait le mal sur Terre."


              Qu’est ce qui prouve que quelque chose aurait le pouvoir sur tout ?


              • vote
                ezechiel ezechiel 3 février 09:52

                @Matlemat "Qu’est ce qui prouve que quelque chose aurait le pouvoir sur tout ?"

                La question que pose Michel Onfray n’est pas de savoir s’il y aurait quelque chose qui a pouvoir sur tout, c’est un autre débat, mais pourquoi quelque chose qui aurait le pouvoir sur tout autoriserait le mal.


              • vote
                Matlemat Matlemat 3 février 12:34

                @ezechiel
                 Si on affirme des choses sans preuves alors on peut affirmer n’importe quoi.

                 Vous voyez bien que la religion est une histoire d’éducation, un enfant de musulman est rarement chrétien et inversement.
                 
                 Il faut de la hauteur d’esprit pour se remettre en question.

                 Une dieu créateur, pourquoi pas, mais un dieu qui a tout prévu qui qui agit sur nos vies , certainement pas. le hasard existe.

                 Il faut aussi différencier dieu de la vie éternelle, à l’évidence pas pour nous.

                 Croire le discours complétement inventé par l’homme des religions c’est comme croire au père Noël. 

                 Il faut admettre l’absurdité de la vie, et libre a chacun de perdre son temps comme il le veut.


              • vote
                ezechiel ezechiel 3 février 12:43

                @Matlemat "Croire le discours complétement inventé par l’homme des religions c’est comme croire au père Noël.  Il faut admettre l’absurdité de la vie, et libre a chacun de perdre son temps comme il le veut."

                C’est votre opinion, mais ce n’est pas du tout le sujet de l’article.


              • vote
                Zolko Zolko 4 février 12:28

                @Matlemat

                Croire le discours complétement inventé par l’homme des religions c’est comme croire au père Noël.


                je ne sais pas bien ce que vous voulez dire par là, mais le Père Noël a vraiment existé : c’était Saint Nicolas, qu’on fête le 6 décembre, et il donnait des cadeaux aux enfants pour Noël. La représentation du Père Noël actuel est une création du marketing de Coca-Cola (c’est pour ça qu’il est habillé en rouge au lieu du vert originel).
                 
                Quand j’étais enfant, on fêtait le Petit Jésus dans la crèche à Noël. Le Père Noël venait le 6 décembre et on avait peur de lui, car il nous demandait si on avait été sage pendant l’année.

              • vote
                Matlemat Matlemat 5 février 22:51

                @ezechiel
                Le sujet c’est Onfray ou la religion ?


              • vote
                Matlemat Matlemat 5 février 22:56

                @Zolko
                 Désolé de casser les rêves mais le père Noël est Odin un dieu de la religion polythéiste qui était pratiquée avant que l’on invente le Christianisme. 

                 Le père Noël n’existe pas dans la Bible.


              • vote
                ezechiel ezechiel 6 février 00:12

                @Matlemat "Le sujet c’est Onfray ou la religion ?"

                Le sujet c’est Onfray qui dit des choses fausses, en mentant délibérément et en toute connaissance de cause, sur le christianisme.


              • 1 vote
                Matlemat Matlemat 6 février 20:07

                @ezechiel
                 Il y a bien plus de mensonges dans les religions que dans ce que dit Onfray.


              • vote
                yoananda2 6 février 20:27

                @Matlemat

                 Il y a bien plus de mensonges dans les religions que dans ce que dit Onfray.

                bravo. Tu as tout dit.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ezechiel

ezechiel
Voir ses articles


Publicité





Palmarès