• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Bretagne ou la Corse indépendantes ?

La Bretagne ou la Corse indépendantes ?

La Bretagne ou la Corse pourraient-elles devenir indépendantes comme la Catalogne ? 🤔

La Bretagne faisait sa richesse sous Charles VII avec le trafic de morue. Au lieu de vendre la morue en Bretagne, les pêcheurs bretons revendaient la morue en Espagne, qui s'appauvrissait pour avoir de l'or. Une fois la morue vendue, ils achetaient du vin espagnol, puisque les espagnols avaient vu leurs autres agricultures démisent par le manque de manufactures. En effet les espagnols vendaient leur vin contre les tissus anglais, du fait du traité signé entre l'Espagne et l'Angleterre. Les pêcheurs bretons, une fois le vin vendu en Angleterre, revendaient cher le tissu anglais en France, parce que les français n'avaient pas de manufactures non plus. Colbert mis fin à ce trafic, ce qui appauvrit les banquiers et pêcheurs bretons, mais permis au reste de la France de créer des richesses par les manufactures.

L'ACTUALITÉ TOUS LES JOURS VIA MESSENGER : http://m.me/hugodecrypte

L'ACTUALITÉ, TOUS LES JOURS SUR INSTAGRAM : http://instagram.com/hugodecrypte/

Le lien pour voter HugoDécrypte au prix Newstorm (vous pouvez voter une fois par jour) : http://www.francetvinfo.fr/partenaria...

Faites un don et participez au développement de la chaîne via Tipeee : https://www.tipeee.com/hugodecrypte

Tags : France Politique Histoire Transports Philosophie Corse Polémique Bretagne




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • 1 vote
    bob14 bob14 21 octobre 16:11

    La Bretagne faisait sa richesse sous Charles VII avec le trafic de morue....et maintenant les "morues" dénoncent les agressions sexuelles... ?


    • 3 votes
      Djam Djam 21 octobre 21:45

      Les indépendantistes ne semblent pas comprendre que :
      1/ tous les mouvements qui revendiquent leur indépendance le font parce qu’ils ont trouvé le fric pour faire leur cirque et ce pognon vient en grande partie de l’inénarrable salopard Georges Soros, le financier de toutes les "révolutions colorées"...
      2/ les idiots utiles qui défilent en Catalogne, en Corse, en Alsace Lorraine... pour réclamer leur indépendance n’ont pas pigé non plus qu’après leur "libération", ils seront tous soumis au diktat de Bruxelles et là... plus de rigolade ! Ce sera les lois iniques bruxello-ricaines et rien d’autres.
      3/ le mouvement des "réclamations indépendantistes" sont ni plus ni moins la énième étape du plan de destruction de tous les Etats Nations de la vieille Europe voulu par les mondialistes qui savent très bien que plus un état est parcellisé et plus il est aisé de le soumettre à la domination des puissants, et donc des multinationales euroricaines d’une part et du droit privé anglo-américain d’autre part.

      Faut-il être stupide pour descendre dans la rue et réclamer sa propre double, voire triple prochaine aliénation ???


      • 2 votes
        maître soucoupiste 22 octobre 12:38

        @Djam

        Moi si ma région devenait indépendante de Paris j’en serai fort ravi, et en plus je ne suis pas payé par Soros... De toute façon la France est déjà soumise au diktat de Bruxelles et il serait bien plus simple pour une petite entité (département, région) de se désengager de l’ue... En effet le vote des bobos parisiens sera numériquement toujours plus important que le vote breton, corse ou basque. Donc votre vison (enfin la votre, celle de Hillard...) ne vaut pas un clou !


      • 1 vote
        maître soucoupiste 22 octobre 13:00

        @maître soucoupiste

        savent très bien que plus un état est parcellisé et plus il est aisé de le soumettre à la domination des puissants, et donc des multinationales euroricaines d’une part et du droit privé anglo-américain d’autre part.

        Tout ceci est tellement paradoxale, c’est bien sous l’égide des état-nations que les multinationales se sont implantées, la tradition et le terroir ont toujours été mis à mal par les capitales, ce n’est donc pas en morcelant les états qu’on affaiblit culturellement des territoires, mais en uniformisant tout... Il me semble que ce sont bien les représentants de l’état-nation qui ont fait qu’aujourd’hui il existe 1300 mdco en France, à contrario, c’est bien l’esprit d’indépendance qui fait qu’en Corse, il n’existe aucun mcdo !


      • 1 vote
        yoananda yoananda 22 octobre 13:01

        @maître soucoupiste
        je n’ai pas de religion en la matière (national ou régional) mais je n’apprécie pas du tout moi non plus les arguments conspi d’un Hillard ou d’un Asselineau qui part du principe qu’il n’y a rien hors de la nation : ni europe, ni région !

        Moi je veux bien, mais faut qu’on m’explique pourquoi et pour l’instant ... je te rejoint sur la plaie du parisianisme en France : je ne vois pas ce que ça apporte au reste de la France.

        Alors oui, il y a "redistribution des richesses" (qui, c’est vrai, il faut le dire) sont plus produites en ile de France qu’ailleurs, mais d’un autre coté, je me dis que la vie "pauvre" (relativement) à beaucoup d’avantages finalement, tant qu’on garde l’accès à l’éducation et les soins (pour l’éducation, aujourd’hui, avec le net, c’est faisable, et les soins, la, c’est un sujet complexe, hors du champ de ce post).

        L’état-nation est remis en question par les forces de l’histoire. Je pense qu’il faut sérieusement se poser les questions afférentes. Bernard Wicht par exemple, estime que la nation est bouffée par le haut par les multinationales et le mondialisme, et par le bas, par les "mafias" et le régionalisme.

        Pour ma part, je ne vois pas spécialement l’état comme un protecteur bienveillant (qui redistribue, qui assure la sécurité, et qui régule) car s’il le fait en temps normal, il est aussi l’auteur des pires catastrophes. Je penses d’ailleurs que c’est la force de la constitution américaine : prévoir que les citoyens puissent se protéger contre l’état (d’ou les 2 premiers amendements !).

        En France on est trop étatiste et on ne sait plus sortir de ce cadre de pensée.

        Bref, je n’ai pas les réponses, j’ai beaucoup de question, et les Asselineau et Hillard, je n’aime pas leurs interventions sur le sujet car, sous couvert d’argumentaires rigoureux, ils neutralisent les réflexions de fond.

        En ce moment, notamment dans le milieu des hackers (cf bitcoin et blockchain) le fonctionnement même de l’état en tant que tiers de confiance (et des banques par l’occasion) est remis en question. Du coup, si on avait le choix, ne préférait-on pas des organisations plus petites et plus naturelles, à l’échelle de la région ?

        Moi, ma préférence instinctive penche par cette solution.


      • vote
        Et Hop ! 21 octobre 22:11

        Est-ce que les Corses qui vivent hors de Corse auraient le droit de voler ?

        Ils sont beaucoup plus nombreux que les Corses de Corse.

        Une fois l’indépendance acquise, est-ce que les Corses devront laisser leurs places l’Administration française pour devenir fonctionnaires corses ?

        • vote
          Et Hop ! 21 octobre 22:54

          Si on comprend bien, sous le règne de Charles VII... 

          "Les Bretons vendaient leur morue aux Espagnols, contre de l’or,
          "Avec l’or ils achetaient du vin,
          "Ils revendaient ce vin aux Anglais contre des tissus de manufacture,
          "Ils revendaient ces tissus en France, ce qui les enrichissait.

          Ce bénéfice ne concernait pas tous les Bretons en général, mais seulement quelques dizaines de négociants-armateurs.

          Colbert créé des manufactures de tissus et fait perdre à ces négociants bretons le débouché des tissus anglais dans le reste de la France.

          Ca n’a rien à voir avec la question de l’indépendance de la Bretagne.

          En effet, si la Bretagne n’avait pas été réunie à la couronne, ces négociants auraient perdu leur débouchés en France de la même manière.

          Ces riches négociants internationaux qui achetaient les morues aux pêcheurs bretons, c’est quelques dizaines de personnes, c’est pas les Bretons en général.

          • vote
            DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 22 octobre 08:40

            La Corse a une base militaire très stratégique pour la France. Au ministère de la Défense, ils ne peuvent même pas imaginer que la Corse fasse sécession et qu’une force étrangère y installe une base militaire ... La France ne laissera jamais les mafieux Corses avoir leur indépendance !


            • 1 vote
              uefrexit 22 octobre 11:30

              On y viendra un jour. Après l’U.E et ses ambitions auto-destructrices de libertés, la division intérieure des nations est une suite logique pour l’Empire.


              • vote
                bouchon 28 octobre 11:35

                Pour connaitre la Bretagne ( famille et vacances ) et la Corse ( vécu et travail), je doute qu’aucun ne suive la voie de la Catalogne :

                Les premiers sont très bretons ET très français.

                Les seconds sont très autocentrés sur leur ego mais tellement privilégiés et depuis si longtemps par les largesses de la France ( sur le dos du contribuable français) qu’ils perdraient tout ou presque à avoir leur autonomie en système de santé, agence de l’ emploi, centre des impôts , forces de police, pompiers, etc...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès