• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La censure En Marche : TV Libertés, nouvelle victime

La censure En Marche : TV Libertés, nouvelle victime

La censure en marche

 

Après la chaîne ERTV, c'est au tour de la chaîne YT de TV Libertés d'être supprimée. La censure est en marche et tous ceux qui ne vont pas strictement soit dans le sens du divertissement abrutissant, soit du contenu sans politique aucune, soit dans celui du vent, se font « striker », censurer en français.
 

Il y a plusieurs attitudes possibles. La première est la fuite que certains appelleraient « repli stratégique ». Evidemment la solution qui vient en tête est sont les alternatives russes ou les plateformes plus confidentielles (bitchute, minds, etc.). Mais outre leur moindre audience, cela revient à admettre une défaite dans un combat truqué. La deuxième est la lutte. Elle doit être tous azimuts, sans considération pour les idéologies des uns et des autres. ERTV, TV Libertés et tous les autres doivent être soutenus même si on est en désaccord avec leurs lignes éditoriales. Il y a plusieurs moyens pour cela :

  • En les soutenant financièrement, c'est le nerf de la guerre face à la pravda grassement subventionnée ;

  • en mobilisant les élus : nous sommes en pleine discussion sur l'évasion/optimisation fiscale et, une fois de plus, la France est en train de prendre les mauvaises décisions... YT a pour actionnaire Google, l'entreprise la plus puissante de l'histoire qui contrôle la réalité à des fins idéologiques. Google est un ennemi des libertés, un exploiteur-profiteur en plus d'un champion de l'optimisation fiscale ;

  • en faisant le nécessaire à son niveau de consommateur ou producteur de contenu en s'émancipant de ces GAFA ;

  • en faisant le minimum syndical qui est d'arrêter de veauter pour des censeurs, ceux qui ont mis en place les lois mémorielles, ceux qui organisent des campagnes luttant prétendument contre le racisme (un seul en réalité), ceux qui jugent, condamnent et emprisonnent tout opposant et ceux qui mettent en place la loi anti « fausse nouvelles ». Ce sont les mêmes, de Giscard à Macron : ces prétendus « Républicains » et « socialistes » qui se retrouve dans le parti unique mondialiste. Ils sont tous viscéralement des censeurs soumis aux lobbys économiques et communautaires. Arrêter de s'abstenir, et de soutenir une telle engeance est un minimum !

     

La plus rationnelle est probablement le mélange des deux.

Le message de Martial Bild :

« YouTube a bloqué la diffusion du Journal Télévisé du jeudi 14 juin 2018 pour atteinte aux droits d’auteur. Une mesure inédite et fausse. En effet, nous pouvons aisément faire valoir le droit de citation, argument juridique incontestable. Avant même de procéder aux recours et aux modifications nécessaires, la chaîne TVLibertés a été tout bonnement supprimée. Une décision unilatérale, arbitraire et sans aucun avertissement préalable. ». Selon TVL « à partir d’un argument juridique dérisoire a été prise une décision politique majeure spoliant les 100 000 abonnés de la chaîne de la presse alternative. C’est au moment où TVLibertés entamait une campagne de dons cruciale et s’imposait définitivement comme la chaîne de la presse alternative et de contre-pouvoir, que ce sale coup lui est porté. Nos équipes ont travaillé toute la nuit pour vous permettre de visionner le journal de TV Libertés via notre chaine Youtube de secours (rendez-vous sur www.tvlibertes.com). »

 

Un sujet de TV Libertés sur les GAFA :

 

 

P.S. : Que la rédaction d'Agoravox se mobilise aussi car demain c'est vous aussi qui serez attaqués, n'en doutez pas... alors si pour une fois vous pouviez sortir du silence...

Tags : Information et Médias Censure




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • vote
    ubikand 15 juin 15:33

    Je ne voudrais pas gêner vos exercices de communication, mais il me semble bien que les chaines youtube de ertv et de tvlibertés sont en bon fonctionnement. 


    Voulez vous nous préciser le toussa toussa de cette histoire dans les détails ? 

    • 4 votes
      Qirotatif Qirotatif 15 juin 15:58

      @ubikand
      - Pour ERTV : la chaîne a été bloquée puis restaurée : Ils s’étaient pris un troisième avertissement en trois mois pour « non-respect du règlement de la communauté  » des youtubeurs, règlement on ne peut plus flexible quant à son interprétation. Une des vidéos avait fait l’objet d’un signalement pour « incitation à la haine ou à la violence  ». La chaîne a finalement été jugée « conforme [aux] conditions d’utilisation  » de YT... jusqu’à quand ? 

      - Pour TV Libertés : leur chaîne principale est bloquée. Il y a accès à leur chaîne de secours . Il suffit de regarder le nombre de vues des vidéos (et d’abonnés)... : https://www.youtube.com/channel/UCfbOZCly1x8UEBMgyat9Pvg/videos


      Bcp d’autres chaînes avec moins d’abonnés ont sauté pour ces mêmes motifs foireux (droit d’auteur alors que le droit de citation existe, "incitation à la haine" avec une grande iberté d’interprétation de ce prétexte...). TV Libertés n’est pas un cas isolé. Le pb est bien plus général. Certains se retrouvent condamnés à la prison ferme pour des dessins dont ils ne sont même pas les auteurs, sont condamnés à censurer des livres déjà édités par ailleurs, sont condamnés à des amendes délirantes en regard de certaines peines pour des crimes de sang.

      La loi sur les fake nevvs concerne tout le monde : Cette proposition de loi portée par une députée LREM vise à instaurer, en période électorale (trois mois avant un scrutin national), une procédure de référé visant les cas de « manipulation de l’information ». Inutile et liberticide, même des associations de journalistes s’y sont opposés. Face à une opposition quasi unanime, les discussions ont été repoussées sine die (en réalité probablement courant juillet 2018)... mais elle reviendra sur le tapis, tôt ou tard. Cette loi est un des éléments d’une restriction continue de la liberté d’expression. 
      Tous les moyens de faire du lobbying contre ces abus manifestes sont bons (à moins de préférer être réduit au silence...)


    • 3 votes
      ubikand 15 juin 16:38

      @Qirotatif

      En fait il semble que ces "censures" soient plutôt le fait de minorités agissantes qui dénoncent via clics et formulaires pour faire suspendre (les mêmes que dans les télé les journaux les radios, service public y compris) qui dénoncent des "appels à la haine" et autres choses du même acabit pour rayer de la carte des gens et des idées qui les dérangent. 
      Le cas des droits d’auteur est un peu différent, plus complexe, je passe là. 

      Youtube a bien remis en place la chaine ertv après enquête. Ce n’est pas le cas des télé radios journaux etc, service public y compris notez le bien, dont Soral est tout ce qui en approche est banni.
      Tvlibertés n’est pas bannie de youtube non plus il me semble bien ; pouvez vous donner le lien vers ce que vous dites être la chaine principale que je vois de mes yeux la notification suspendue suite à etc, et surveille aussi son devenir dans les jours à venir ? 

      Cette focalisation sur les gafa/censeurs me gêne, m’irrite, me donne l’impression d’être un mantra "anticapitaliste" de plus. 
      Ce sont les gafa qui permettent (encore, et malgrè la pression des pouvoirs publics et des chiens de garde montés en comités de surveillance en ligne) à vos amis (et à d’autres cercles différents du mainstream et de la propagande oppressante du bien pensant mainstream) de s’exprimer, alors que les pouvoirs publics, les chiens de garde divers et variés plus ou moins officiels, etc, les ont eux par contre bannis de leurs antennes, antennes publiques y comprises, et quand ils sont autorisés à s’exprimer de temps à autre c’est pour être salis et agressés. 

      Sinon, oui, cette loi sur les fake news est une bien belle saloperie portée par des ordures, pour résumer en 2 mots simples ce qu’elle est fondamentalement et la nature de ceux qui la portent. 


    • 1 vote
      Qirotatif Qirotatif 15 juin 21:13

      @ubikand
      "pouvez vous donner le lien vers ce que vous dites être la chaine principale que je vois de mes yeux la notification suspendue suite à etc, et surveille aussi son devenir dans les jours à venir ? "


      Sérieusement ? Tu n’arrives pas à taper tvlibertés + youtube dans un moteur de recherche ? Voilà :

      https://www.youtube.com/channel/UCSVf6BL58EcNjwUlBgUKoog/feed

      "Ce sont les gafa qui permettent (encore, et malgrè la pression des pouvoirs publics et des chiens de garde montés en comités de surveillance en ligne) à vos amis (et à d’autres cercles différents du mainstream et de la propagande oppressante du bien pensant mainstream) de s’exprimer"

      Ah vraiment ? Bon bah tant mieux alors, tout va bien. Il faudra juste dire ça à tous ceux qui se sont fait dégager... Les backdoor, l’exploit des données à tout va, le référencement ultra sélectif (connais-tu seulement les méthodes pour faire disparaître un site ? Certaines boîtes ont été tuées comme ça... mais à part ça il faudrait leur dire merci), l’évasion fiscale à gogo... Ils doivent l’aimer ce public bien docile et reconnaissant. Pour ne pas être trop radical je dirais que YT (et seulement eux... parce qu’Amazon a tué le monde de l’édition, Apple vend ses daubes à des gens trop naïfs pour les payer une fortune et Google dicte les contenus et ce qui est autorisé... comme les merdias à peu de choses près) a permis ce que tu décris. Mais depuis qq années c’est terminé. Et encore, chez nous ce n’est pas le pire... 

      Signé, le NPA smiley


    • vote
      ubikand 16 juin 10:40

      @Qirotatif

      Bâillement... Excusez moi mais les ritournelles* m’ont toujours fatigué. 

      *Air à couplets répétés, ce que l’on répète continuellement. 


    • 2 votes
      pegase pegase 16 juin 11:14

      @Qirotatif

      Ben oui mais vous votez pour des partis qui ne veulent pas sortir de l’Union Européenne ????????  smiley

      Vous ne vous rendez pas compte de l’ambiguïté de vos propos, vous ne pouvez pas d’un côté railler l’upr comme vous le faites, et de l’autre côté vous plaindre de la situation dans laquelle on s’est fourré ... Cette UE c’est l’URSS et toute la censure qui va avec, et les protestataires, ils vont bientôt les mettre dans des asiles d’aliénés exactement comme ils faisaient en ex URSS ...

      Vous vous plaignez d’une situation que vous avez vous même participé indirectement à instaurer, comme de nombreux autres intervenants ici sur agoravox !


    • 1 vote
      pegase pegase 16 juin 11:21

      A mon tour de vous railler,

      les 1% de l’upr vous en rêviez, ben voilà vous les avez smiley


    • 3 votes
      Qirotatif Qirotatif 16 juin 14:18

      @pegase
      Avec un article sur l’iconographie au cours de la dynastie Ming tu es foutu de sortir un truc en rapport avec Asselineau... impressionnant smiley


    • 1 vote
      ezechiel 17 juin 10:44

      @ubikand "Ce sont les gafa qui permettent (encore, et malgrè la pression des pouvoirs publics et des chiens de garde montés en comités de surveillance en ligne) à vos amis (et à d’autres cercles différents du mainstream et de la propagande oppressante du bien pensant mainstream) de s’exprimer"

      La France reste le pays numéro un mondial incontesté de la suppression de contenus sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Youtube,...) avec la mise en place d’une police politique de la censure sur Internet.

      - Contre les messages racistes et homophobes postés sur internet, vous travaillez directement avec les plateformes comme Google, Facebook... ?
      - Oui. On est passé d’une situation de déni des opérateurs [...] à une prise de responsabilité assez nette. La difficulté, c’est qu’entre l’océan de haine qui se déverse et nos moyens, la réponse n’est pas à la hauteur. Il faut qu’on passe de l’artisanat à la phase industrielle.
      Frédéric Potier, préfet délégué de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) répondant à un journaliste de « Libération » le 5 février 2018
      Frédéric Potier explique par exemple sur son compte twitter, par un clin d’oeil, que la fermeture de la page de Génération identitaire sur Facebook n’a rien d’un incident technique.

      Rappelons que Génération Identitaire n’a enfreint aucune loi française, mais s’oppose à la venue massive et incontrôlée de migrants clandestins, alors que la page Facebook Black Bloc France, appelant à la violence et aux émeutes contre l’État Français, est toujours disponible sur Facebook.


    • vote
      Perre Sanders 15 juin 16:13

      Dans le contexte, je ne sais pas comment il faut situer l’information., toujours est-il que le compte twitter d’Onlinemagazin est suspendu depuis aujourd’hui.


      • vote
        Perre Sanders 15 juin 20:21

        @Perre Sanders

        Twitter a rétabli le compte d’Onlinemagazin.

        Une occasion de découvrir ce site de contre-information par l’image


      • vote
        Croa Croa 16 juin 09:11

        Mais pourquoi tout le monde passe-t-il par Youtube pour mettre en ligne des vidéos ? Pour les particuliers et autres petits youtubeurs il est difficile de faire autrement mais pourquoi les grosses chaînes ne disposent-elles pas de leurs propres serveurs ? Là on ne comprend pas !


        • 2 votes
          Qirotatif Qirotatif 16 juin 09:57

          @Croa
          D’abord il y a des coûts... et des chaînes comme TVL ne sont pas subventionnées. Les coûts des locaux, des personnes qui y travaillent. TVL n’a pas de recettes pub et doit donc compter sur ses donateurs et partenaires pour s’en sortir. Ensuite les serveurs ne sont pas non plus gratos, leur exploit et maintenance ont des coûts... 

          Et enfin, la raison principale est probablement le poids énorme pris par YT. Certes tu peux héberger ton contenu mais aujourd’hui si tu veux une exposition, tu es quasi obligé d’avoir une chaîne YT (qui appartient à google). Tu as beau lancer ton propre site, son référencement sur Google (utilisée à 92% en Fr et en Europe) est aussi un obstacle. Il en va de même pour YT (qui appartient à google). Tu peux toujours utiliser d’autres plateformes, certes, mais il sera difficile de faire migrer les utilisateurs vers des produits objectivement moins bons, moins fonctionnels, avec moins de contenu. C’est un cercle vicieux. 


        • 3 votes
          Qirotatif Qirotatif 16 juin 10:11

          @Croa
          Ce que tu devrais aussi te demander c’est pourquoi certains médias sont subventionnés et pas d’autres. Il me semble que tu es mélenchoniste (je confonds peut-être)... estimes-tu que JLM a été équitablement traité dans les merdias par rapport à Macroute ? Je ne trouve pas personnellement. NDA, MLP, Poutou (quasiment insulté chez Ruquier), Cheminade ou FA ont également fait les frais d’un traitement défavorable. 

          Le pire est que les mêmes qui vivent de la rente publique et fabriquent le consentement (et la pensée unique) osent se plaindre de médias alternatifs qui subsistent avec des bouts de ficelle et peuvent à tout moment être censurés par simple signalement.


        • vote
          V_Parlier V_Parlier 18 juin 14:04

          @Croa
          Pour les petits budgets : Si on veut toucher le public encore sous l’emprise des grandes plateformes comme des médias (les autres étant déjà convaincus) il est nécessaire de passer par ces dernières, sinon ça ne sert à rien. Ceux qui cherchent déjà sur des plateformes plus exotiques n’ont plus besoin d’être convaincus.

          Pour les plus gros budgets : Pour avoir quelque chose qui tient la route question débit montant avec son propre serveur ça doit coûter encore une fortune trop incommensurable, avec toujours les risque d’être rendu inaccessible en France (et n’expliquez pas à un quidam standard comment utiliser un VPN, termps perdu. On est au "temps de la tablette" et du "click and view" ne requérant aucune compétence ni intuition).


        • 1 vote
          Qirotatif Qirotatif 16 juin 18:12

          Martial Bild est revenu sur cette suppression : 

          - Le JT de TVL du 14/06 a été signalé pour atteinte aux droits d’auteur
          - TVL estime qu’elle n’a fait qu’exercer le droit de courte citation qui existe en droit français. Néanmoins, la chaîne a intégralement modifié son JT
          - Alors même qu’elle a rediffusé sur YT ce journal modifié, la chaîne a été entièrement bloquée.


          Pugnaces, déterminés à se battre et clairement dans une position de dissidence/résistance, le point de ralliement est désormais le site de TV Libertés. Elle est présente également sur leur chaîne secondaire et, d’après M. Bild, ils vont se démultiplier sur youtube, rutube, "machintube" smiley ... partout où ce sera possible. 

          Pour les aider, si c’est possible leur faire un don, sinon au moins liker leurs vidéos, s’abonner, faire parler d’eux. TV Libertés a permis à beaucoup de gens d’avoir accès à des informations traitées sous un autre angle, d’écouter des centaines d’invités pas forcément reçus voire carrément boycottés dans les MSM, permis de regarder des milliers d’émissions traitant de sujets souvent tus dans le monde subventionné. Les aider est la moindre des choses.

          • vote
            imago imago 17 juin 02:16

            @Qirotatif
            j’ai fait un don de soutient, ne serais ce que pour financer la géniale émission i-média.

            arrêt sur image avec l’autre poulpe c’était de la merde à côté.


          • vote
            Qirotatif Qirotatif 17 juin 13:46

            @imago
            Merci pour eux.


          • vote
            Giordano-Bruno 17 juin 10:57

            Si j’ai bien compris, au lieu de se créer un site, ERTV et TV libertés sont allés se faire héberger sur un autre.

            Et au lieu d’aller sur les éventuels sites que pourraient se créer (ou se sont peut-être effectivement créé, après tout) ERTV et TV libertés, leur public est aller sur un autre site dénommé Youtube.

            Nul n’oblige à publier ses vidéos sur Youtube.
            Nul n’oblige a aller regarder des vidéos sur Youtube.

            Je considère donc ERTV, TV libertés et leurs publics, co-responsables de leurs mésaventures. Que les premiers prennent leur indépendance s’ils ne l’ont pas fait, et que les seconds aillent sur leurs sites pour ne pas conférer un pouvoir exorbitant à celui-ci.

            Ce qui est vrai pour Youtube, l’est bien entendu pour d’autre sites tels que Wikipedia, Google ou Twitter.

            Créateurs de contenus, prenez votre indépendance et n’en apportez pas à des sites à taille inhumaine.

            Utilisateurs de contenus, n’allez pas sur ces sites hébergeurs de contenus ; visitez les créateurs.

            La liberté est à ce prix. Ce ne sont pas de si grands efforts par rapport au bénéfice obtenu.



            • vote
              V_Parlier V_Parlier 18 juin 14:11

              @Giordano-Bruno
              Comme je l’ai écrit plus haut, faire un petit cercle des déjà convaincus qui vont sur un site connu de personne est totalement inutile. Il faut aller cueillir ceux qui ne sont pas encore réveillés là où ils vont d’habitude. (C’est pour cela que moi aussi je publie sur YT. Ma chaîne restant bien sûr d’audience bien moindre je n’ai naturellement pas eu de tels problèmes, sauf une fois où une interdiction de vidéo m’a valu un -300.000 au compteur alors que la vidéo supprimée n’avait fait que 150.000 avant sa suppression...).


            • vote
              jinonokaiser1 jinonokaiser1 18 juin 17:10
              Rien, rien, rien à voir avec la censure c’est pas la peine de jouer aux victimes

              Youtube avec les millions de comptes et milliards de vidéos ne vont pas vérifier manuellement chaque upload, youtube utilise des robots qui détectent le son, les images simplement c’est pas toujours une méthode fiable.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Qirotatif

Qirotatif
Voir ses articles







Palmarès