• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La face cachée de Rémy Daillet-Wiedemann : révolutionnaire ou faux dissident (...)

La face cachée de Rémy Daillet-Wiedemann : révolutionnaire ou faux dissident ?

Ses vidéos font des centaines de milliers de vues et pourtant elles ne sont pas censurées par la plateforme Google. Les médias sont plutôt complaisants avec le personnage malgré un appel au renversement d’une « démocratie ». Dans cette vidéo, nous verrons que Remy Daillet-Widemann vit dans l’archipel Langkawi en Malaisie et qu’il est un cousin d’Edwy Plenel, ancien directeur de la rédaction du monde et fondateur de Mediapart.

#renversementdugouvernementfrancais #giletsjaunes #révolution

Tags : Politique Démocratie Gilets jaunes




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 12 février 13:00

    Confuse cette vidéo, en moins confus il y a ce site :

    https://www.streetpress.com/sujet/1609942311-modem-coup-etat-extreme-droite-politique-complotisme-antimasque-antivaccin-antisemite-negationnisme-youtube-bayrou

    En parlant de site, celui de Daillet est enregistré en Norvège depuis 3 mois donc intouchable.

    Pour ce qu’il dit sur son site ou sur youtube il est soumis aux lois malaisiennes, donc il est pas prêt d’être censuré.

    Personnellement je ne le connaissais pas, géopolitique profonde en voulant le contrer lui donne de la visibilité. Ce n’est pas avec 479 visites par jour sur sont site qu’il en aurait eu de la visibilité.

    Il n’a pas l’impression d’être franchement contre productif géopolitique profonde ?

    Le discours de Daillet risque de plaire à pas mal de personnes ici qui ne le connaissaient pas. C’est 10-30 fans supplémentaires de Daillet le résultat de cette vidéo.

    Il fallait garder le dossier sous le coude et le sortir au bon moment quand sa visibilité aurait pris de l’ampleur.


    • vote
      ZardoZ ZardoZ 12 février 19:15

      @sls0

      Perso, ça fait un moment déjà que je le connais.

      Il faut lire sa bio, un type atypique avec pas mal de charisme.

      Il est le fils de Jean-Marie Daillet qui fut député centriste de 1973 à 1993.

      En 1991 il part combattre en Croatie avec son frère lors de la guerre de Yougoslavie en tant que combattant volontaire.

      Le 4 octobre 2008, Rémy Daillet-Wiedemann bat la liste de Jean-Bernard Castex (par ailleurs maire de Blajan) et devient président de la branche Haute-Garonne du MoDem.

      Le 19 janvier 2009, il entame une grève du froid d’un mois pour protester contre la délocalisation d’une entreprise, Molex (américaine), qui abandonnait les salariés français de Villemur-sur-Tarn (31)

      Suite aux élections régionales de mars 2010, Rémy Daillet-Wiedemann est exclu du Mouvement Démocrate au prétexte d’avoir enregistré des débats. Le tribunal de Paris annulera finalement les décisions prises à son encontre.

      Il est actuellement le président de l’association l’École à la Maison.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès