• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La face cachée des Beatles

La face cachée des Beatles

Les Beatles est le groupe rock le plus connu et ayant vendu le plus de disques. Il a influencé plusieurs générations de musiciens, mais aussi de non-musiciens qui écoutent cette musique depuis les années 60. Souvent comparés aux Rolling Stones, nés en même temps qu'eux, ils sont considérés comme les "gentils" par rapport aux "vilains garçons" de Mick Jagger et sa bande. Pourtant, leur face cachée est bien réelle, comme nous allons le démontrer.

 

Tout d’abord on a appris récemment que John Lennon n’était pas un époux très respectueux de sa femme, puisqu’il la trompait, avec Yoko Ono, tout en fumant de la marijuana quotidiennement. Ce sont des lettres d’une ancienne femme de chambre des Lennon qui l’a révélé. Ainsi, l’auteur de "Imagine", censé prôner la paix et l’amour, ne faisait-il pas ce qu’il disait. D’ailleurs à propos d’Imagine Salim Laïbi (dont nous ne partageons pas grand chose par ailleurs comme vous le savez) fait une analyse intéressante et factuelle de cette chanson, et du système de valeurs de Lennon :

 

 

Décidément, le satanisme est plus répandu qu’on ne le pense généralement... Vous pourriez dire que cela vient de la personnalité un peu dérangée de Salim Laïbi, aussi appelé LLP, mais beaucoup d’autres preuves existent de la réalité de ces allégations, autour du satanisme et / ou de la franc-maçonnerie mise en scène par les Beatles :

 

 

Autre exemple, celui qui a fait connaître les Beatles (et les Rolling Stones et tant d’autres), Jimmy Savile, présentateur de Top of the Pops sur la BBC, a beaucoup influencé les Beatles en général et John Lennon en particulier. Or peu après sa mort, il y a deux ans, les langues ont commencé à se délier, et l’on a découvert un Jimmy Savile pédophile, violeur :

 

"Pendant des décennies, Jimmy Savile a été un animateur à succès, parrain de nombreuses associations caritatives. Mais derrière ce masque se cachait un véritable prédateur, qui a sévi jusqu’à sa mort en 2011. Une enquête indépendante menée dans les 28 hôpitaux où Savile commettait ses crimes sous couvert d’événements de charité, dresse le glaçant portrait d’un homme aux dérives sans limites, rapporte le « Guardian ». En tout, plus de 200 personnes ont été interrogées et 1300 documents ayant trait à ses abus ont été étudiés par les enquêteurs du système de la santé publique du Royaume-Uni. Rien qu’à l’hôpital de Leeds, à qui il avait donné 3,5 millions de livres sterling (soit 4,3 millions d’euros) via sa fondation, il aurait fait 33 victimes, dont 19 enfants. Grâce à sa générosité, il jouissait d’un accès libre à l’hôpital… et aux patients. A Leeds, les victimes de ses abus sexuels étaient des enfants, des femmes et des hommes allant de 5 à 75 ans, patients comme membres du personnel hospitalier. Selon les enquêteurs, il y a eu « un échec clair et répété des normes de sécurité ». Son comportement « extravagant et déplacé », notamment à l’attention des femmes, était perçu comme faisant partie de son caractère." Paris Match

 

D’autres prétendent qu’il était aussi un occultiste, baignant dans l’ésotérisme le plus malsain, et notamment le satanisme. Un documentaire traite de cette question, en voici l’extrait sur les Beatles et Savile :

 

 

Sur la couverture de l’album Sgt Pepper’s Lonely Hearts Club Band, leur plus connu, on trouve notamment, outre Aleister Crawley (deuxième en partant de la gauche en haut à gauche), Karl Marx (sic), Marlon Brando, Marlene Dietrich, W.C. Fields, Diana Dors, Bob Dylan, Karlheinz Stockhausen, Sigmund Freud, Edgar Allan Poe, Oscar Wilde, Stan Laurel et Oliver Hardy et Lenny Bruce. La liste exhaustive est ici.

SgtPepper

Hitler devait même figurer sur la couverture, son portrait en carton a été créé pour l’occasion, une photo a été prise avec lui parmi les autres, puis il a été finalement retiré par crainte des polémiques qui n’auraient en effet pas manqué. Il ne s’agit pas d’un montage photoshop puisque Sir Peter Blake, créateur de la pochette, l’a lui-même confirmé.

Beatles Hitler
Beatles Hitler 2

Vous conviendrez que pour en arriver à faire construire la représentation d’Hitler, la placer sur le studio de photographie, avant de le retirer au dernier moment, il faut être assez taré. On peut également voir en bas à gauche de la pochette un serpent violet, or le serpent est le symbole principal du malin. A notre connaissance, aucune de ces personnalités n’est chrétienne, par contre on trouve beaucoup de marxistes (Marx lui-même, mais aussi George Bernard Shaw, H. G Wells), des personnalités s’intéressant au macabre et à l’utilisation des drogues (Edgar Allan Poe, Aldous Huxsley), des gourous (Aleister Crawley, et 3 gourous indiens, Sri Yukteswar Giri, Sri Mahavatar Babaji et Sri Paramahansa Yogananda) et des personnalités ayant des comportements sexuels déviants (Stephen Crane, petit ami d’une prostituée, Oscar Wilde, homosexuel notoire, Marylin Monroe, divorcée trois fois et maîtresse -entre autres- de JFK, etc.)

 

Autres faits troublants



Nous concluerons cette brève étude avec d’autres faits et citations troublants.

 

" Je sais que les Beatles connaîtront le succès comme aucun groupe ne l’a encore connu. Je le sais très bien, car pour ce succès, j’ai vendu mon âme au diable. " John Lennon à R. Coleman (en 1962)

 

" Le christianisme est appelé à disparaître, il va diminuer jusqu’à s’évanouir. Je ne tiens pas à en discuter. J’ai raison et l’avenir le prouvera. Nous sommes plus populaires que Jésus-Christ à présent. J’ignore qui des deux disparaîtra le premier, le Rock’N’Roll ou le Christianisme ". John Lennon (San Francisco Chronicle, 13 Avril 1966, p.26)

 

"Ils sont complètement antichrists. Je veux dire que moi aussi je suis antichrist mais eux le sont tellement qu’ils me choquent " Derek Tylor (agent de presse des Beatles) ; Saturday Evening Post, 08/08/1964

 

John Lennon a été assassiné au pied de son immeuble à New York, le " Dakota House ", au coin de la 72e rue, à l’Ouest de Central Park. Son appartement était celui qui avait autrefois appartenu à Anton La Vey, "pape" de l’église de Satan aux États-Unis. A trop fricoter avec le diable, il finit par vous rattraper...

 

Tags : Musique Etonnant International




Réagissez à l'article

124 réactions à cet article    


  • 24 votes
    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 30 mars 2015 11:01

    "Tout d’abord on a appris récemment que John Lennon n’était pas un époux très respectueux de sa femme, puisqu’il la trompait, avec Yoko Ono, tout en fumant de la marijuana quotidiennement. Ce sont des lettres d’une ancienne femme de chambre des Lennon qui l’a révélé."


    Jésus-Marie-Joseph, quelle abomination !!! Mais ce n’est pas le plus grave : la voisine de sa tante déclare que, déjà à 8 ans, le garnement ne voulait pas facilement se laisser couper les cheveux. Le diable avait sans doute déjà pris possession de son âme maudite !

    • 22 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 30 mars 2015 11:05

      "Décidément, le satanisme est plus répandu qu’on ne le pense généralement..."


      Il est même dans votre trou du cul. Prenez un miroir, la bonne posture et regardez vous-même : son oeil unique ne vous fixe-t-il pas avec malice ? 
       

      • 9 votes
        Nigari Nigari 30 mars 2015 20:30

        Le pire c’est que ce sarcasme vulgaire contient une vérité ! L’anus et la sodomie sont très important dans la magie sexuelle dégénérée....
        Le livre "Secrets of the German Sex Magicians" donne les trois degrés initiatiques de la magie sexuelle enseignée par Aleister Crowley et pratiquée par les membres de l’Ordo Templi Orientis (OTO) :
        8ème degré° = Enseignement des pratiques magiques autosexuelles (masturbation). 

        9ème degré° = Enseignement des pratiques magiques hétérosexuelles. 

                 11ème degré° = Enseignement des pratiques magiques homosexuelles (sodomites).

        .

        Vous en êtes où dans votre initation Gaspard ? smiley

        .

        En 1912, l’O.T.O. publia dans l’Oriflamme : "Notre Ordre a redécouvert le grand secret des Chevaliers Templiers qui est la clé qui ouvre toutes les mystiques maçonniques et hermétiques, à savoir l’enseignement de la magie sexuelle. Cet enseignement explique, sans exceptions, tous les secrets de la Nature, tous le symbolisme de la Franc-maçonnerie et tous les rouages de la religion.""Notre Ordre a redécouvert le grand secret des Chevaliers Templiers qui est la clé qui ouvre toutes les mystiques maçonniques et hermétiques, à savoir l’enseignement de la magie sexuelle. Cet enseignement explique, sans exceptions, tous les secrets de la Nature, tous le symbolisme de la Franc-maçonnerie et tous les rouages de la religion."



      • vote
        Lisa Sion Lisa Sion 30 mars 2015 22:42

        " 8ème degré° ... 9ème degré°... 11ème degré°... " Ouuff, l’ai échappé belle, je n’ai jamais suivi que 1O commandements ! Je suis donc vierge...merci Nigari.


      • 11 votes
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 30 mars 2015 11:09

        "D’autres prétendent"


        Voilà le genre de journalisme intrépide, argumenté, documenté et scrupuleux qui est censuré à la télé et à la radio !  smiley

        • 3 votes
          michel-charles 30 mars 2015 11:12

          Originaire de Liverpool...ont eu la chance de tomber sur un impresario pour en faire un groupe planétaire...Leur musique reste primaire est fait bien rire les compositeurs de "Talents"...Comme quoi pour réussir dans la vie..pas la peine de se casser le cul..faut du pot... !


          • vote
            ffi 31 mars 2015 17:09

            @michel-charles
            Justement, ce n’est pas primaire. Il y a un second degré (voire un troisième...), ce que ces vidéos analysent bien.


          • 15 votes
            Fidol Castré Fidol Castré 30 mars 2015 11:14

            Mentionner que John avait une maîtresse et qu’en plus il fumait de la marie-jeanne, les bras nous en tombent...

            JR vous manquez quelquefois d’expérience et de recul sur les choses de la vie, les artistes, leur goût -quelquefois douteux certes- de la provoc. Quand un artiste affirme haut et fort que le christianisme est mort ou va mourir- (que Nietzsche ne l’a t-il pas dit...), il faut également se replacer dans le contexte : la religion est intranséquement liée aux forces de domination d’une société, surtout en Occident. Dire ce genre de choses dans les années 60 était un acte fort (société hyper-conservatrice, genre "j’emmerde les politiciens corrompus, la guerre du Vietnam et le capitalisme destructeur"), le dire aujourd’hui (et faire du Charlie Hebdo ou du Onfray) est totalement grotesque étant donné que le christianisme et son influence -l’Eglise surtout- a quasiment disparu.

            Quant à mettre Hitler, Edgar Allan Poe, Karl Marx, Oscar Wilde (ouh le vilain PD) et tout ce que Lennon et ses copains comptaient dans leur panthéon personnel (y compris des allumés comme Crowley), tout ceci est plutôt dû à l’avènement de la culture de masse-gigantesque-foutoir, qu’à un pacte signé avec Lucifer lors d’une messe noire. On se passera de commentaires sur votre habituelle lubbie marxophobe.
            Car si on prend tout au pied de la lettre comme cet abruti de LLP, et bien les mecs qui font du métal sont tous des satanistes égorgeurs ("Regardez, il y a même des croix inversées sur les albums de Slayer et les Black Sabbath alors on n’en parle pas"), alors qu’en fait, ce n’est qu"une manière -quelquefois simplette- de se révolter contre la société et ceux qui justement utilisent la religion pour écraser les masses. 


            • 3 votes
              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 30 mars 2015 11:25

              @Fidol Castré

              "Car si on prend tout au pied de la lettre comme cet abruti de LLP, et bien les mecs qui font du métal sont tous des satanistes égorgeurs ("Regardez, il y a même des croix inversées sur les albums de Slayer et les Black Sabbath alors on n’en parle pas"), alors qu’en fait, ce n’est qu"une manière -quelquefois simplette- de se révolter contre la société et ceux qui justement utilisent la religion pour écraser les masses."

               

              J’entends déjà le choeur des imitateurs des plus abrutis chasseurs de sorcières de Salem vous répondre que c’est justement une ruse du diable que de vous faire croire que ce n’est que ce que vous dites, naïf que vous êtes !!   :->


            • 5 votes
              Fidol Castré Fidol Castré 30 mars 2015 13:24

              @Qaspard Delanuit
              Oui, on ne sait quelquefois que dire devant tant de confusion. J’essaie d’argumenter un peu pour JR, car même si j’apprécie cette musique quelquefois diabolique, je suis une âme charitable... alors que vous, vilain, faites des mots d’esprit fort drôles pour vous moquer de ce pauvre bougre probablement sous l’emprise de la secte du "Très haut Premier Degré" smiley Soyez maudit 666 fois :->


            • 5 votes
              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 30 mars 2015 11:20

              "A trop fricoter avec le diable, il finit par vous rattraper."


              Serait-ce une proposition d’épitaphe pour un mémorial de la shoah ? C’est d’un goût douteux, non ?



              • 4 votes
                Haze Haze 30 mars 2015 11:41

                " Vendre son âme au diable " est un mythe récurrent du blues noir américain. Robert Johnson, en photo de mon profil, aurait vendu son âme au diable afin d’apprendre à jouer et de devenir si bon ... Une légende reprise par les frères coen dans leur film O’Brother par exemple ... John Lennon ne fait que reprendre l’histoire à son compte, puisqu’il se dit héritier de cette musique ...


                • 1 vote
                  Joe Chip Joe Chip 30 mars 2015 16:13

                  ... ce qui était juste un beau foutage de gueule de la part des producteurs anglais et juifs américains pour ne pas avoir à rémunérer les auteurs des chansons originales au nom du respect d’un soi-disant "folklore" noir-américain.

                  La réalité était même encore plus prosaïque selon les Stones :

                  We walked into Chess Studios and there’s this guy in black overalls painting the ceiling. And it’s Muddy Waters and he’s got whitewash streaming down his face and he’s on top of a ladder. Marshall Chess says “Oh, we never had him painting”. But Marshall was a boy then, he was working in the basement. And also Bill Wyman tells me he actually remembers Muddy Waters taking our amplifiers from the car into the studio. Whether he was being a nice guy or he wasn’t selling records then, I know what the Chess brothers were bloody well like – if you want to stay on the payroll get to work.

                  ("On est entré dans les Studio Chess et il y a ce type en train de repeindre le plafond. Et c’est Muddy Waters - célèbre bluesman noir - couvert de peinture et perché sur son échelle. Byll Wyman se souvient aussi l’avoir vu transporter nos amplis dans le studio. C’était la mentalité des studios, si tu veux gagner du fric t’as intérêt à bosser.")

                  Quant au thème du "crossroads" et du pacte diabolique, on le trouve déjà dans la littérature française du Xème siècle... et Faust, c’est avant Robert Johnson et les Beatles !


                • 1 vote
                  Haze Haze 30 mars 2015 22:03

                  @Joe Chip
                  Tout à fait Joe ! C’est d’ailleurs en partie grâce aux Stones que Muddy Waters et d’autres pourront se faire un peu de tunes et gagner dignement leur vies. Avant, ils étaient des putes à producteurs américains ...


                • 4 votes
                  La Vouivre La Vouivre 30 mars 2015 11:43

                  Je voulais me fendre d’un commentaire mais comme on touche encore une fois le fond, je m’abstiendrais sauf pour dire que ce genre d’article me fait penser à ces vertueux repentis en quête de rédemption et auto investis d’une mission divine qui sillonaient les bars et cafés fréquentés par les adeptes du métal au début des années 90 pour remettre les brebis égarées sur les chemins de la musique satanique, et susceptibles d’y perdre leur âme prude et blanche au profit du mâlin, ils se faisaient rembarrer sous rires et quolibets des jeunes chevelus aux perfectos luisants de bière amère et décorés de motifs barroques et colorés peu catholiques que nous étions. Jean Robin va t’il bientôt rejoindre les rangs des Heaven’s Magic ? Prêchant le retour vers Jésus dans les bars mal famés avec sa guitare accoustique et des fleurs plein les cheveux ? Seul l’avenir pourra nous le dire.


                  • 2 votes
                    Chitine Chitine 30 mars 2015 16:00

                    @La Vouivre
                    Jean Robin est un vrai de vrai, dès le début : vierge jusqu’à son mariage (dixit himself).

                    .

                    Cela pourrait expliquer qu’il prétende être choqué que Lennon trompe sa femme en fumant de la marijuana (certainement une circonstance agravante).

                    .

                    Je trouve que les "chevaliers blancs" donneurs de leçons ont quelque chose d’étrange. Leur incapacité affichée à reconnaître l’imperfection comme une composante nécessaire des choses et des êtres est étrange. Leur obsession d’apparaître parfaits et incorruptibles est suspecte. Leur leçons d’inquisiteurs sont malsaines.


                  • vote
                    ffi 31 mars 2015 17:05

                    @Chitine
                    Personnellement, je trouve très bien de décrypter la propagande subliminale qui échoit des Beatles. Ce n’est pas une question d’être parfait, car nul ne peut jamais l’être. Cette non perfection n’empêche que le vice doit être incessamment réprimé, et non promu...

                     

                    Le libéralisme moral vis-à-vis du vice aboutit à la barbarie : Cela produit des hommes aux caractères compulsifs et tempétueux, qui usent d’autrui comme de simples objets. Vivre dans une société peuplée par des hommes ayant ce genre de disposition d’esprit, c’est l’enfer.

                     

                    Quoiqu’il en soit, ces faits rapportés montrent bien la nocivité des Beatles, leur coté faux-cul : sous couvert de délires "enfantins", un peu absurdes, ils passent des messages subliminaux. C’est de la manipulation.


                  • vote
                    Chitine Chitine 31 mars 2015 21:50

                    @ffi
                    Oui c’est toujours intéressant de montrer qu’il y a matière à décrypter quelque chose. Quant à l’interprétation qu’on peut en faire, je trouve celle de Jean Robin ridicule de moralisme. 

                    .

                    Je ne vois pas où se trouve la nocivité des beatles dans la mesure où, cryptées justement - et si tant est que ce devrait être ce que jean Robin en déduit - personne ne pouvait accéder au message prétendument "corrupteur", puisque de fait accessible au seul initiés, déjà "corrompus".

                    .

                    (j’en profite pour vous remercier de l’échange que nous avons pu avoir à propos de Nietzsche, il m’a demandé de dépasser la connaissance historique du personnage que j’avais alors et ce fut très intéressant)


                  • 7 votes
                    Gollum Gollum 30 mars 2015 11:48

                    Putain Robin récidive.. smiley


                    Son gourou en soutane noire a dû lui suggérer de recommencer vu l’énorme succès de la dernière fournée (rien à voir avec une blague anti… à la Le Pen hein..)

                    J’ai essayé d’écouter LLP tout en jouant à un jeu histoire de ne pas trop perdre mon temps, ouille c’est dur..

                    Les Beatles tenez vous bien c’est : Chansons à 3 accords pour pucelles décérébrées.. smiley

                    Tellement mauvais les Beatles qu’ils ont été joué par les plus grands orchestres dans le monde entier rien que ça.. smiley Sacré LLP ! Et le tout dit sur un ton de suffisance.. très spirituel

                    Bon après. Imagine. Fait tout un plat sur l’athéisme de Lennon. Bon.

                    No countries… Houlà une apologie du NWO rien que ça.. smiley Y en a qui ont peur de rien et surtout pas du ridicule

                    No possessions : apologie du communisme (ça ça a dû plaire à Robin.. smiley) bon là aussi c’est du lourd… smiley

                    Sinon on apprend les hautes visées spirituelles de LLP : je veux mon pain quotidien et ma petite famille (sic) smiley Bref l’idéal bourgeois de la petite vie tranquille et pépère.. Bravo LLP ! smiley

                    Plus loin. LLP : C’est insupportable de nullité ! (sic) je confirme smiley LLP est nul. smiley

                    Bon j’en suis à Mc Cartney et son 666, c’est vraiment du lourd là aussi… Misère de misère… Je fais une pause pipi et je reviens.

                    • 4 votes
                      gaijin gaijin 30 mars 2015 16:01

                      @Gollum
                      putain je rève ou je cauchemarde ? 

                      je viens encore de garer ma delorean dans la mauvaise époque

                      déjà sur le fil précédent on était remonté aux glorieuses années 30 avec le complot judéo maçonnique et les juifs qui mangent les enfants ......et là revoilà les années 60 avec les beatles qui non seulement parlent d’amour mais le font !

                      mais qu’elle honte ma pauvre dame .......vous vous rendez compte ......

                      marty c’est ou le 21 ème siècle ....... ???


                    • 1 vote
                      Gollum Gollum 30 mars 2015 17:14

                      @gaijin

                      C’est un cauchemar gaijin, je confirme.. smiley Rien ne nous sera épargné smiley


                    • vote
                      Ozi Ozimandias 30 mars 2015 19:05

                      @gaijin "marty c’est ou le 21 ème siècle ....... ???"

                      .

                      C’est le convecteur temporel qui déconne il inverse les chiffres..  smiley


                    • vote
                      gaijin gaijin 30 mars 2015 20:01

                      @Ozimandias
                      vous me rassurez je croyais que ça sentais le soufre et c’est seulement les pieds

                      https://www.youtube.com/watch?v=67M2YsNnXSg

                      " c’est des malades , c’est des malades ...."


                    • 1 vote
                      Feathers McGraw dies irae 30 mars 2015 11:59

                      Jésus aussi était prévu sur la pochette. Mais l’article ne le dit pas. smiley


                      Paul : "John voulait quelques extravagances comme Hitler ou Jésus, mais ce n’était que John essayant d’être insolent et téméraire. Ça lui plaisait de prendre des risques et je savais ce qu’il faisait. Je n’étais pas d’accord, mais en fait, il essayait seulement d’être original."

                      Ringo : "Les gens croient qu’il y a des choses cachées dans l’album. Je n’ai pas vu qu’on y ait caché quoi que ce soit. On a mis beaucoup de cris d’animaux , mais la plupart des bavardages qui figuraient dessus viennent de ce qu’à l’époque la technologie était plutôt primitive. Si on parlait sur une piste il était impossible de l’effacer et ça passait à la piste suivante quand on transférait. On a parlé sans se cacher. On est tous allés parler dans un micro et on a mis ça à l’envers. Ça n’avait rien de secret ; tous ces gens qui passent les disques à l’envers et obtiennent un truc grossier devraient le passer dans le bon sens, ça dirait probablement quelque chose de gentil." :D



                      • 1 vote
                        Enquête&Débat Enquête&Débat 30 mars 2015 20:32

                        @dies irae Jésus n’a pas fait l’objet d’une statue en carton, Hitler si. Il n’y a aucune preuve que Jésus était prévu, par contre Hitler si.


                      • vote
                        Semi Kebab 30 mars 2015 12:03

                        Halte à la salimlaïbisation des esprits, pour adoucir les moeurs comme seule la musique peut le faire je vous propose ce reposant Jesus Hitler de Carnivore du regretté Peter Steel de Type O Negative pour que ce lundi soit placé sous le soleil de Satan.
                        Bonne écoute à tous mes petits diablotins.
                        https://www.youtube.com/watch?v=_XkE9mOpb_0


                        • vote
                          ZardoZ ZardoZ 30 mars 2015 14:18

                           Salut Semi Kebab, tu l’as mis ou l’autre moitié ? J’ai les crocs !



                        • 2 votes
                          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 30 mars 2015 12:11

                          Pour ne pas rôtir en enfer, mieux vaut se limiter à la saint liste des musiques autorisées (une fois par semaine, pas plus de 20 minutes quand même.)





                          C’est bien suffisant pour faire la fête à l’occasion d’un baptême ou d’une communion, avec quelques invités de sa paroisse. 





                          • 2 votes
                            BADMAN BADMAN 30 mars 2015 12:19

                            C ESTQUOI LE PIRE......

                             FUMER DLA BEUH
                            OUBRAQUER DES VIEUX ??

                            HEIN MR PETIT SALOPIO 666

                            • 1 vote
                              Joe Chip Joe Chip 30 mars 2015 17:14

                              @BADMAN

                              On peut très bien braquer des vieux et s’acheter d’la beuh avec le produit du vol. Créativité. Rentabilité.


                            • 1 vote
                              Semi Kebab 30 mars 2015 12:39

                              Il est intéressant d’un point de vue purement psychologique freudianolacanojunguien de constater qu’une fois de plus les derniers convertis sont ceux qui font le plus de zèle, valable pour Mr. Robin, catholicisé de fraîche date et baptisé sur le tard pour faire oublier sa circoncision au 8ème jour se lançant dans sa nouvelle croisade pourtant mille fois jouée par des curés de campagnes dans les années 80, en pélerinage rédempteur dans les écoles pour mettre ne garde du danger de groupes aussi obscures que AC/DC, (anti christ/death to christ) KISS (Knights Into Satan’s Service, groupe de juifs de surcroît, Paul Stanley et Gene Simmons des raccourcis du gland, c’est signé), des Beattles et des Rolling Stones aussi suppôts transitoires du seigneur des mouches.

                              Tel le valeureux Laurent Glauzy avant lui, Jean Robin se salimlaïbise pour nous mettre à son tour en garde contre l’omniprésence du démon dans les oeuvres musicales conttemporaines, fort de son statut de chrétien tout neuf, tout juste sorti de son emballage, sa nouvelle orientation journalistique semble prendre un tournant nouveau et décisif puisque s’attaquant de plein front au délicat et épineux pèroblème de la pédophilie rituelle en milieu artistique mainstream. Hélas, trois fois hélas, pour nous autres les illuminés d’agoravox ce n’est que sujets maintes fois resucés et revisités, et pour ceux qui comme moi ont fréquenté activement la scène black metal des années 80-90 n’est qu’enfumage de plus de la part d’un néophyte ingénu faussement pudique qui en oublie jusqu’à l’importance du folklore et du second degré dans l’imagerie provocante sur un marché où la concurrence est rude, beaucoup d’appelés peu d’élus, aussi la surenchère dans les genres est de mise, c’est ainsi que des trublions du genre Marylin Manson voient le jour, tout en finesse dans l’excès grand guignol pour se démarquer et se faire remarquer.

                              N’oublions cependant pas les pionniers d’un genre musical plein de génie aux mélodies étranges fleurant bon la terre moisie des cimetières profannés, je vous laisse écouter le premier album de Bathory (1984, comme quoi le mal est ancien)
                              https://www.youtube.com/watch?v=IFLj1WFJmMA



                              Et gageons que dans un futur relativement proche, Robin, toujours à la pointe de l’information, ne manquera pas de décortiquer les clips de Lady Gaga comme Bad Romance pour nous avertir de l’imminence précoce de l’invasion de notre planète par les divinités reptiliennes remontant au temps de Summer.


                              • 1 vote
                                Enquête&Débat Enquête&Débat 30 mars 2015 20:34

                                @Semi Kebab Pour les ignares comme vous, j’ai publié Qui veut encore tuer le Christ de Gilbert Abas sur le satanisme en 2011, bien avant ma conversion.


                              • 2 votes
                                un primate un primate 30 mars 2015 12:48

                                C’est vrai que ça paraît extravagant de voir les Beatles et d’autres rock stars comme des adeptes du satanisme. 


                                C’est surtout qu’on a du mal à prendre le satanisme au sérieux.

                                Et cet Alester Crowley ? Qui était-ce ? Je pensais que c’était une espèce de pitre qui amusait la bonne société de son époque.

                                J’avoue être tout à fait ignorant de ces choses-là.


                                • 1 vote
                                  Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 30 mars 2015 12:51

                                  @un primate

                                  "J’avoue être tout à fait ignorant de ces choses-là."

                                  L’auteur de l’article n’en connaît manifestement pas plus que vous. 




                                • vote
                                  un primate un primate 30 mars 2015 13:07

                                  @Qaspard Delanuit

                                  Ce n’est pas la première fois que j’entends des accusations de ce genre contre le monde de la musique et du show business.

                                  Et s’il y avait du vrai, là-dedans ? 

                                  Après tout, les stars font parti de l’hyper classe. 

                                  Il y a deux semaines, une vidéo est passée sur le site à propos de Jimmy Saville, un temps manager des Beatles. Un extrait est proposé plus haut. Il est avéré que Saville était un prédateur sexuel. Et une sorte de sorcier. 


                                • 2 votes
                                  Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 30 mars 2015 13:11

                                  @un primate

                                  "Il est avéré que Saville était un prédateur sexuel. Et une sorte de sorcier."

                                   

                                  Pas besoin du diable pour faire d’un homme un obsédé du cul. C’est quoi, pour vous "une sorte de sorcier" ?


                                • vote
                                  Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 30 mars 2015 13:14

                                  @Qaspard Delanuit

                                  "Et s’il y avait du vrai, là-dedans ?" 

                                  Dans quoi exactement ?


                                • vote
                                  un primate un primate 30 mars 2015 13:17

                                  @Qaspard Delanuit

                                  Je ne sais pas. C’est là qu’est essentiellement mon ignorance.

                                  Ne croyant ni en Dieu ni en Satan, je n’ai jamais pris toutes ces histoires au sérieux.

                                  Cela ne m’empêche pas d’imaginer des choses. D’imaginer le pire. Imagine !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès