• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La face cachée du monde de la pierre

La face cachée du monde de la pierre

Ces derniers temps, à Paris, comme dans plusieurs villes françaises, les grues dévorent le paysage. C’était l’un des enjeux de François Hollande : Relancer le secteur morose du bâtiment. Depuis le début de son quinquennat, l’ancien président a levé tous les freins de la construction ou presque.

Si ces nouvelles mesures permettent de favoriser la construction dans des grandes métropoles où la demande, notamment en terme de logement social explose, nous avons découvert que certaines villes en France profitent de cette souplesse de construction, pour construire des logements alors qu’elles n’ont en pas besoin. Bien loin de répondre à une demande de la population, l’objectif est ailleurs.

Maximisation des terrains, densification urbaine et optimisation des rentrées fiscales… Il semble que le foncier soit devenu la nouvelle poule aux œufs d’or de certains élus en France. Un moyen de faire travailler le lobby du BTP et de rembourser sa dette. Mais à quel prix ?

En face, les riverains partagés entre incompréhension et colère, restent bien souvent démunis. Certains résistent mais le combat semble être perdu d'avance.

Après avoir suivi pendant plusieurs mois des hommes et des femmes, des citoyens, des associations aux particuliers, cette enquête vous propose de plonger au cœur de la face cachée du monde de la pierre.

N.B : Ce film de 90 minutes a été réalisé de manière indépendante et produit sans aucun budget. (Sauf pour certaines photos que j'ai dû payer de ma poche). Plusieurs grands médias ont été contactés (notamment pour le délit de favoristisme présumé), mais rien n'est sorti dans la presse.

(Veuillez m'excuser pour les quelques petits soucis au niveau du son. Ce sujet n'a malheureusement pas été enregistré en studio).

 

 

Tags : Logement Immobilier




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 3 votes
    La mouche du coche La mouche du coche 8 janvier 18:46

    Ce n’est pas le monde de la pierre, mais le monde du béton, ce qui est très laid.


    • 1 vote
      DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 9 janvier 16:43

      Super documentaire ^_^
      Ils sont rares les vidéos qui parlent d’immobilier vu sous cet angle, un sujet si sensible pour la France d’en haut. L’immobilier est clairement un levier qui permet aux riches de vivre sur le dos des pauvres ... Vivement que la bulle immobilière éclate en France, j’espère que c’est pour bientôt vu que le vieillissement de la population continue. La demande n’augmentera pas, les prix des loyers et de l’achat d’un bien sont trop élevés pour les salaires Français Une remontée des taux de crédit pourrait être fatale ...
       
      Il ne faut pas oublier les banques, car elles jouent toujours un rôle central dans le secteur de l’immobilier. Il ne faut pas oublier que toutes les sommes dont on parle dans ce documentaire, c’est du crédit. Personne ne paye cash dans l’immobilier. Sans les banques, le promoteur immobilier n’aurait pas d’argent pour acheter des terrains et y faire construire un immeuble. Sans la banque, les acquéreurs n’auraient pas l’argent pour se payer un bien entre 100K€ et 200K€ ... Sans la banques, la mairie de Dijon n’aurait pas contracté un crédit à taux variable tout pourri et ne se serait pas trouvé coincé financièrement, obligé de chercher du fric dans le foncier ...


      • 1 vote
        Claire M 9 janvier 18:15

        @DJL 93VIDE

        Merci à vous. C’est vrai. Et ce sont aussi les collectivités locales qui se portent garants des prêts .. 193 millions ont été empruntés à Dijon. Si des promoteurs font faillite ce sont les citoyens qui payeront la note. ?


      • vote
        julien58 julien58 27 janvier 21:00

        Super reportage, je viens de finir de le regarder.
        On est frappé par la laideur de ces bâtiments, et aussi leur piètre qualité. Il y a quelques années, vers 2010, j’ai vu une interview d’Attali, ou celui-ci disait à peu près : "L’idéal pour la croissance, c’est de construire des bâtiments qu’on serait obligés de détruire tous les 20 ans (sous-entendu, du fait de leur dégradation)". Malheureusement à l’époque je n’enregistrais pas les vidéos que je regardais, et je n’ai jamais pu la retrouver sur internet...

        P.S. : deux petites remarques, qui pourront peut-être vous servir si vous êtes journaliste ou sur le point de le devenir : peut-être que vous dites trop souvent "Et oui" dans la vidéo ; et une fois vous utilisez "malgré que" au lieu de "bien que".


        • vote
          Claire M 28 janvier 14:06

          Merci à vous. Dommage, j’ai manqué le discours d’Attali. Mais cela ne m’étonne guère. Je pense effectivement que le but est de reconstruire tous les 10/15 ans, c’est un moyen de faire marcher le secteur du bâtiment. Les démolisseurs auront sûrement moins de scrupules à détruire ces nouveaux projets urbains ! Trêve de plaisanterie. Le plus grave reste selon moi, la perte des compétences des maires, en matière d’urbanisme. La concentration des pouvoirs au sein d’une seule et même personne est une dérive très dangereuse. Ce sont les terres et le patrimoine des citoyens qui sont en jeu ! On peut voir ce que cela donne, surtout entre les mains d’un franc-maçon affairiste. 

          P.S : Mea culpa pour le malgré que et autres. Mais rassurez-vous, je ne suis pas journaliste, je suis bien trop intègre pour l’être ou le devenir ! Je me demande d’ailleurs ce que veut dire être "journaliste" de nos jours.. Mais bon c’est un autre sujet. Je profite juste ici de mes compétences d’enquêtrice mais aussi techniques, pour informer les citoyens. C’est un plaisir ! Le tout réalisé sur mon temps libre, sans être rémunérée et sans demander une validation du CNC qui me permettrait de faire payer l’entrée pour une projection.. Oui, d’autres préféreront surtout gagner de l’argent, plutôt que de partager l’info. C’est un choix. Je préfère diffuser ce film qui n’est certes pas parfait, mais qui a au moins le mérite d’être particulièrement fouillé et libre ! Libre et gratuit pour tous les citoyens, libre de toute pression politique et libéré de la censure des grands patrons de chaînes, des actionnaires et des annonceurs. ;) 

          • vote
            julien58 julien58 28 janvier 14:23

            @Claire M

            Ils le disent : "Un département bétonné tous les 7 ans". Cela fait peur. Et le jour où cela s’arrête, c’est la crise économique, l’effondrement bancaire ! La chaîne de Ponzi s’effondrera. A moins que le marché de la rénovation de l’ancien soit suffisant pour faire marcher le bâtiment. A ce sujet, je conseille le documentaire ARTE sur le club de Rome :

            https://www.youtube.com/watch?v=uTrP3escs0s

            Sinon j’ai l’impression que plus la commune est grosse, plus en moyenne le maire est corrompu et carrièriste ! Mon père était maire d’une commune de 60 habitants. La fontaine était à rénover. Pour qu’on lui attribue le marché, un artisan a tenté d’acheter mon père... Il s’est fait renvoyer avec perte et fracas !


          • vote
            Claire M 28 janvier 15:32

            Oui c’est vrai, l’équivalent d’un département tous les 7 ans selon les syndicats forestiers. 7... Tout un symbole d’ailleurs.. Je vais regarder ce sujet merci. Oui, la rénovation pourrait faire marcher le bâtiment, mais plus les petits artisans que les gros promoteurs et la densification urbaine serait plus difficile. Avant, les maires étaient obligés de fixer un cos max dans leur POS (plan d’occupation des sols) pour éviter la densification urbaine, aujourd’hui les politiques urbaines ont changé de cap. 

            Bravo à votre père ! A Dijon, toutes les personnes que j’ai rencontré je dis bien toutes les personnes (même certains promoteurs), m’ont déclaré que la mairie de Dijon demandait des dessous-de-table aux entreprises qui souhaitaient décrocher les marchés publics et ce, depuis plus de 15 ans.. Un compte à l’étranger a même été évoqué ... Mais je n’ai pas pu aller plus loin dans mon enquête. 

            • vote
              julien58 julien58 28 janvier 17:50

              Le politicien de l’UDI qui apparaît à 10:30 dans votre reportage semble intègre. Mais pour un de bien, combien de pourris !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Claire M


Voir ses articles







Palmarès