• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La mémoire sélective des socialistes marseillais

La mémoire sélective des socialistes marseillais

Pour les élus socialistes de Marseille, toutes les victimes ne se valent pas. Son maire, Benoît Payan, a inauguré, le 21 février 2021, une avenue à la mémoire d’Ibrahim Ali, un rappeur franco-comorien tué par un colleur d’affiches du Front national dans des circonstances troubles, il y a… 26 ans.

Cet hommage aux allures de récupération politique à peine voilée répond à un vieux serpent de mer qui consiste à camoufler la barbarie islamiste actuelle en faisant resurgir les fantômes d’un passé révolu. L’amalgame est facile, la recette bien rodée.

 

 

Tags : Immigration Marseille Islamisme




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Conférençovore Conférençovore 24 février 12:03

    D’une manière générale, je suis opposé à cette démarche qui consiste à débaptiser des noms de rue et encore moins pour les attribuer à des victimes, quelles qu’elles soient. Ce qui est en revanche normal est de célébrer les héros comme Arnaud Beltrame mais inutile pour autant de renommer des lieux existants. Bcp de communes attribuent son nom à de nouveaux équipements ou lieux et c’est très bien ainsi.

    S’agissant du cas présent, il est évident que le clientélisme est la manœuvre et que l’équipe municipale n’est pas prête d’identifier l’avenue qui sera débaptisée pour être renommée en "Avenenue Laura et Mauranne". Ces dernières n’ont d’ailleurs pas du tout été victimes d’une "idéologie haineuse" mais simplement du "terrorisme", un terrorisme évidemment aveugle et qui n’a aucun, mais alors, strictement aucun lien avec une idéologie quelconque. Il ne s’agirait surtout pas de "froisser" certaines populations, d’autant moins qu’elles sont très nombreuses. C’est déjà bien beau qu’elles aient droit à une plaque, ce qui n’est pas loin de constituer une provocation...

    Ainsi, la France, pardon la République de 2021 se divise donc en deux : d’un côté les populations qui peuvent être froissées (normal, elles sont oppressantes par défaut) et, de l’autre, celles qui bénéficient (et c’est bien normal tant elles ont été stigmatisées et ont souffert) du privilège d’infroissage, terme qu’il faudra bientôt faire entrer dans un dictionnaire de l’Académie française revisité et imposer dans notre constitution.


    • 2 votes
      sls0 sls0 24 février 14:57

      Il faut voir le contexte culturel, même pas marseillais, ni même français, c’est européen voir mondial.

      Les jeunes n’ont plus le souvenir des exactions des fachistes.

      C’est que pendant la guerre ils ont pas mal foutu le bordel et fait un paquet de victimes.

      Victime de fachot c’était le saint Graal, le top du top de la victime, c’était le nom sur le monument aux morts.

      Une partie des fachots de l’époque a été fusillée, c’est pour dire que c’était pas le grand amour en sortie de guerre.

      Ca bien duré 30-40 ans cette haine du facho.

      Il y a l’oubli qui s’installe, on est plus tolérant avec le message facho.

      Mais il reste quand même cette habitude de mettre en exergue leurs victimes.

      Pas une discrimination, une habitude culturelle sans plus.


      • 3 votes
        Conférençovore Conférençovore 24 février 16:05

        @ssl0
        "fachot" * 5. Record battu !

        "Victime de fachot c’était le saint Graal, le top du top de la victime, c’était le nom sur le monument aux morts."

        Punaise, j’ai rarement lu une phrase aussi éclatée que celle-là... Ca n’a aucun putain de sens.


      • 2 votes
        sls0 sls0 24 février 16:19

        @Conférençovore
        Tant mieux si ça n’a pas de sens pour toi tu n’aurais pas été d’accord et ça nous aurait enmené dans des discussions sans fin. Toi tu aimes discuter sans fin mais pas moi.


      • 2 votes
        Conférençovore Conférençovore 24 février 17:13

        @ssl0

        Parce que cette bouillie de phrases enchaînées les unes derrières les autres sans la moindre articulation logique est supposée avoir un sens ? Ah ok...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès