• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La restriction des armes à feu sur le long terme, quelle issue (...)

La restriction des armes à feu sur le long terme, quelle issue ?

Le point sur les armes à feu en France ...

Avant la seconde guerre mondiale, la détention d’armes en France était régie par la Loi Farcy du 14 août 1885, elle laissait aux citoyens une totale liberté de détention et d’acquisition des armes de leur choix. L’armée, soutenaient activement la détention ainsi que la pratique du maniement de l'arme à feux dans les stands de tir ...

En 1939, à la veille de la Seconde Guerre mondiale, le contrôle des armes s'est considérablement renforcé, le décret du 18 avril 1939 avait pour but d'éviter une insurrection. En 1941, le régime de Vichy ira jusqu'à punir de mort la possession d'arme par ses citoyens.

 Assoupli après la guerre, le décret de 1939 ne sera pas abrogé mais explicité, il ne sera quand même plus possible d'acheter des armes (en dehors des armes de chasse) de façon libre. Et en 1995, un décret restreint à nouveau sévèrement ce droit. En 2010, la refonte de la législation concernant les armes a été entamée et a été mise en application en 2013. Elle vise à simplifier la législation et à la mettre en accord avec l'UE.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Contr%C3%B4le_des_armes_%C3%A0_feu_en_France

A voir : Un article intéressant de l'union française des armes à feux ..

https://www.armes-ufa.com/spip.php?article2418

A propos du décret du 18 avril 1939 :

Sous l’occupation allemande, il a contribué à désarmer la population et à mettre en danger les citoyens qui avaient déclaré leurs armes. Ce texte, adopté dans une situation d’exception, aurait dû être revu après la Libération, mais il n’en fut rien car la France resta dans une situation de grave instabilité pendant bien des années (menace de guerre civile à la fin de la guerre, grèves insurrectionnelles imposant l’intervention de l’armée en 1946-1947. Situation insurrectionnelle en Algérie puis exportation du terrorisme du FLN vers la métropole, terrorisme de l’OAS, activisme gauchiste après mai 68, activisme nationaliste breton, basque, corse etc.
Il fallut attendre la loi du 6 mars 2012 pour un « contrôle modernisé, simplifié et préventif des armes », pour que certaines des clauses les plus insupportables pour les tireurs et collectionneurs soient enfin abrogées, en particulier le classement par calibre, qui entraîna la modification de nombreuses armes militaires.
Depuis six ans, les amateurs d’armes ne vivent plus sous le régime du décret-loi du 16 avril 1939 et si notre réglementation est encore loin d’être parfaite, l’abandon du classement par calibre, le nombre d’autorisations d’achat d’armes de catégorie B pouvant être obtenues à titre sportif porté à 12, le choix de fixer l’année 1900 comme millésime limite pour les armes de collection, ont toutefois apporté de grandes améliorations à notre sort, même si l’arbitraire, l’instabilité des textes et la malveillance administrative continuent à nous gâcher la vie, sans réelle contrepartie positive pour la sécurité publique.
Il est impossible de ne pas avoir une pensée pour certains collectionneurs honorables qui ont dû se cacher toute leur vie, pour sauvegarder quelques fusils Lebel ou quelques Mauser. Ces malheureux ont aujourd’hui disparu sans avoir jamais pu jouir librement et légalement de leur collection. N’oublions pas non plus ceux qui ont eu moins de chance et qui, après s’être fait prendre en possession de ce genre d’objets, ont été pris dans l’engrenage redoutable de la machine juridico-policière et y ont parfois beaucoup perdu.

Canon de Gribeauval, pièce de 12 livres, échelle 1/10 ème, 450 mtr seconde, tir tendu possible sur 300 mtr ...

Obusier calibre 30 cm, échelle 1/10ème, réalisation à partir des plans du musée de l'armée ...

 

Tags : Armes






Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès