• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La spoliation par l’inflation

La spoliation par l’inflation

Cet article est une thèse : opinion contraire à l'opinion commune.

La création monétaire, un taux d'inflation à contrôler

 

 

Cette vidéo explique que Lorsque les banques accordent trop de crédit. Les gens ayant davantage d'argent consomment davantage ; Les prix des marchandises augmentent donc par le jeu de la loi de l'offre et de la demande : c'est l'inflation monétaire. (par augmentation de la masse monétaire.)

Il existe donc différentes sources d'inflation :
 - L'une d'entre elles vient de l'augmentation de la masse monétaire : trop de crédits sont accordé.

-  Une autre vient de la croissance naturelle de l'économie, les gens s'enrichissent, ils achètent davantage de produit : les prix augmentent.
 Ce sont les banques centrales à travers leur taux directeur qui contrôlent et régulent ces inflations.

- En augmentant leur taux directeur, elles rendent les crédits plus chers et ralentissent l'économie. (et l'inflation) 

- En diminuant leur taux directeur, ces banques facilitent le crédit : elles le rendent moins cher et stimule l'économie ; 

Mais .....

En présence d'inflation, si les salaires stagnent, les consommateurs payent plus cher leurs produit, finalement ils en achètent moins : l'économie ralenti. Il y a renversement, après une inflation l'economie passe en déflation.

Lorsqu'un Etat a besoin d'argent, il peut mettre en place de nouvelles taxes et de nouveaux impôts s'adressant à la fois aux particuliers et aux entreprises.
Lorsque l'Etat augmentent les taxes et impôts des grands groupes de la distribution, par exemple, ou ceux des grandes entreprises. Ces entreprises répercutent ces taxes et impôts en augmentant le prix de leurs marchandises ; Et au final c'est le consommateur, sans qu'il le sache et sans qu'il s'en rende compte, qui paye les taxes et impôts de ces grandes entreprises.

Ces taxes et impôts adressé aux entreprises sont donc une troisième source d'inflation qui appauvrit les consommateurs, puisqu'ils payent leurs produits plus chers alors que leurs salaires n'augmentent pas. Mais ainsi l'Etat augmentent son budget. C'est, à mon avis, la situation dans laquelle nous sommes aujourd'hui.

Or ....

L'inflation n'est pas mauvaise pour tout le monde, c'est une bonne chose pour toutes les personnes et entreprises endettés. Car l'inflation "mange" la dette, elle la diminue chaque année et finit par la faire disparaître ; Elle dimine aussi le poids des mensualités.
 Ce mécanisme est expliqué par Ben Bernanke dans cet article de 2002 : "Deflation : Making Sure "It" Doesn't Happen Here".

Ainsi, si l'inflation est mauvaise pour le peuple, elle est toujours bonne pour l'Etat et les grandes entreprises, qui sont les deux entités les plus endettés.

On constate, par ce mécanisme, une possiblité de spoliation, et un moyen assez facile pour l'Etat de se financer, à travers une inflation dont personne ne soupçonne l'origine et les acteurs.

Autres vidéos :

Sur l'inflation :

Sur la déflation :

 

Tags : Economie Monnaie




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • vote
    ged252 24 décembre 2018 18:53

    Pour dire les choses plus simplement l’inflation aujourd’hui : la hausse des prix, vient directement de la hausse des taxes et impôts sous Sarkozy et sous hollande.

    .

    ce sont ces impôts qui ont fait monter les prix dans les supermarchés. Et c’est la hausse de ces prix qui a provoqué la crise des Gilets Jaunes, qui tous, se plaignent de ne pas arriver à finir leurs fin de mois.


    • 1 vote
      ged252 24 décembre 2018 18:59

      Les prix ont monté de façon importante, depuis le début de l’euro ; Et on a une inflation TRES importante, depuis une dizaine d’années.

      .

      Même si les journalistes n’en font pas mention, ni les pseudos experts de plateaux TV, il suffit de faire ses courses dans un supermarché pour s’en rendre compte.


      • vote
        ged252 24 décembre 2018 19:20

        Maintenant que les gens n’ont plus d’argent, ils ne pourront plus consommer et on devrait entrer en déflation / récession rapidement, dans les six mois, je dirai.

        .

        On risque d’entrer en déflation, alors que les taux d’intérêts sont à zéro, et même en dessous de zéro, et qu’on est déjà en quantitative easing.

        Ce qui veut dire que la banque centrale n’a plus de munition pour contrer la déflation.

        .

        Après je ne sais pas, car Macron n’a plus le contrôle sur sa monnaie, en fait il n’a plus le contrôle du taux directeur de la banque centrale, c’est la BCE qui dirige tout.

        .

        Mais en temps normal, quand l’économie entre en récession, en déflation, la banque centrale baisse son taux directeur jusqu’à zéro, pour relancer la consommation en rendant les crédits moins cher, et depuis que le Japon a commencé son QE, si la baisse des taux ne suffit pas, la banque centrale fait baisser artificiellement les taux d’intérêt, (par achat de TBond), et par rachat des crédits immobiliers aux banques, afin qu’elles redeviennent solvables et puissent accorder de nouveaux crédits. (Pour le QE US).

        .

        Voir ici la baisse des taux d’intérêts US jusqu’a zero puis le début du QE en juin 2008.

        .

        Maintenant on est dans une situation inédite, puisque Macron dépense un argent fou, par le prélèvement incessant de nouveaux impôts, il ruine les français, renfloue les caisses de l’Etat et abaisse sa dette par l’inflation ; mais la suite de tout ça et les conséquences je ne sais pas trop, je ne pense pas que les allemands apprécient tout cela ....


        • vote
          ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 25 décembre 2018 00:06

          Ainsi, si l’inflation est mauvaise pour le peuple...

          Seulement si les salaires ne sont pas indexés au même taux.

          L’inflation est uniquement mauvaise pour les gens (très) fortunés qui voient leurs comptes en banques se faire grignoter années après années, autrement dit, une (très) petite part de la population.

          D’ailleurs c’est scandaleux que le SMIC et autres minima sociaux ne soient pas indexés automatiquement sur l’inflation. Et que personne ne réclame cette mesure est tout aussi incroyable.


          • 1 vote
            edwig 25 décembre 2018 23:17

            Et l’obsolescence programmée ?

            quand j’étais gamin, j’avais des jeans indestructibles et aujourd’hui, ils ne passent pas l’année !

            c’est une forme de spoliation par l’inflation aussi ça hein !

            on achète à un rythme de plus en plus croissant des biens de premières nécessités tellement tout est de la merde, ce qui est aussi de l’inflation et celle là est particulièrement dissimulées, car je ne vois jamais de "calcul" à ce sujet !

            et je ne vous parle même pas des éléments nutritifs en décroissance dans les denrées alimentaires !

            encore une forme de spoliation par l’inflation dissimulée...


            • vote
              jeanpiètre jeanpiètre 26 décembre 2018 22:57

              en somme si l’on veut conserver du pouvoir d’achat, il suffit de ne pas acheter

              habile



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ged252


Voir ses articles







Palmarès