• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

#65 des Tendances

Le dégel ?

Le dégel anticipé par Philippe de Villiers semble avoir été précipité par les déclarations du chef de l'État.

La glace se craque, de beaux mouvements tectoniques commencent à se dessiner. On pense tout d'abord aux ralliements d'élus locaux à l'action gouvernementale, à qui le JDD a offert une tribune.

De l'autre côté, pour la suite, la question est de savoir si les forces syndicales accepteront de défiler voir de faire la grève contre la réforme des retraites en septembre. Car il y a de la grève générale dans l'air.

Si les 20% de forces productives décident de lever le pied en septembre, parce qu'ils n'ont pas aimé le discours du Président, les choses pourraient s'avérer plus compliquées que prévu. Si en plus ils ont l'impression que l'action gouvernementale en la matière tend à remplacer la solidarité nationale par la médiation de Black Rock, le gouvernement aurait du mal à passer l'automne.

Mais nous n'en sommes pas là. Là maintenant c'est l'insouciance des vacances, la plage. Des petites manifestations partout en France, histoire de garder la main.

Nous noterons juste les déclarations de la députée Martine Wonner qui ne sont pas passées inaperçues, en tout cas dans son groupe parlementaire, dont elle a été évincée.

C'est le Parisien qui nous relate la scène, il est vrai assez surréaliste.

Que des députés faisant leur travail, c'est-à-dire représentant le peuple à l'Assemblée nationale, soient menacés de mort c'est totalement inadmissible. Et ces représentants du peuple ont évidemment droit à une protection policière.

Mais que des ennemis de la France comme le député Baichère, avec qui j'avais pourtant gentiment pris rendez-vous en 2017, viennent pleurnicher c'est tout simplement ridicule.

D'ailleurs hasard du calendrier ou non, les discussions parlementaires de cette semaine interviennent quasiment deux ans jour pour jour après celles concernant le CETA, que la majorité macronienne avait approuvé.

Cette majorité, désireuse de relativiser la souveraineté française devant des tribunaux d’arbitrages multinationaux, et n'ayant que faire des coûts environnementaux liés au transport de la malbouffe du Canada jusqu'en France, nous avait adressé un message clair. S'il y a des dégâts sanitaires liés par exemple à cette malbouffe, eh bien on l'achètera quand même, ou alors si on l'interdit, le contribuable français la payera quand même.

Donc évidemment il y a deux ans des permanences de députés LREM avaient été visitées, parfois décorées par des agriculteurs pas contents ou des citoyens excédés.

Et ces députés malfaisants étaient allés chouiner bien sûr, ils ne comprenaient pas, ce qui en dit long sur leurs capacités cognitives. On ne voit pas ce que de tels talents peuvent apporter à la France, si ce n'est les moqueries de nos voisins.

Martine Wonner a en tout cas raison sur un point : il ne sert à rien de prendre rendez-vous avec ces gens là, car ils sont là pour représenter le Président Macron, et pas le peuple.

Or le Président Macron, visiblement, il a des problèmes d'audition.

Tags : Retraites Emmanuel Macron CETA LREM BlackRock




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 19 juillet 12:34

    Il y en a qui vont encore dire : voilà SLS0 et ses comptes d’épicier.

    382 élus comme support à Macron. C’est beaucoup.

    Comme il y a 35000 mairies en France, ils représentent 1,09% des élus. Tout compte fait, c’est pas beaucoup.


    • 3 votes
      flolenigo 19 juillet 12:57

      Et 1 million 110 000 signatures contre le tour de pass pass du Mac et ses pu.es ( sans compter les nombreuses pétitions éparpillés sur la toile) : https://petition-passeport-sanitaire.com/signature


      • vote
        Clocel Clocel 19 juillet 17:05

        Castaner qui appelle à saisir la justice... Comment dire...


        • vote
          LUCA LUCA 20 juillet 09:25

          Martine a raison, et "investir" n’est justement pas associé à "violence", nuance.

          Il va malheureusement en passer par là puisqu’ils se foutent de la gueule du monde en collaborant avec l’UE, et pourquoi des armes allemandes équiperaient t-elles l’armée des troufions hors vaccination ? .... si tu n’as pas la réponse fais-toi vacciner pour m’économiser du temps (et le temps est vraiment compté).


          • vote
            LUCA LUCA 20 juillet 09:40

            l’UE est une organisation pilotée par l’Allemagne et encensée par les USA. Donc si l’on suit mon raisonnement, par rapport à une autre histoire récente, alors oui, nous allons tous finir par nous faire vacciner une grosse et belle carotte dans le fion et alignés en rangs par deux avec des QR codes cousus sur la veste rayée... Mais devinette : par qui allons nous être libéré cette fois-ci ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

beo111

beo111
Voir ses articles


Publicité





Palmarès