• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le "journaliste" Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle et suspendu de (...)

Le "journaliste" Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle et suspendu de LCP

La disgrâce... Plusieurs actuels ou anciens collègues accusent le présentateur Frédéric Haziza de comportements déplacés avec des femmes journalistes, évoquant notamment des « mains baladeuses »...

L’affaire Weinstein et les hashtags #BalanceTonPorc ou #MeToo ont fait remonter les souvenirs et libéré certaines paroles. Astrid de Villaines, journaliste à La Chaîne parlementaire (LCP), a déposé plainte dimanche 19 novembre contre Frédéric Haziza, un journaliste vedette de la même chaîne qu’elle accuse d’agression sexuelle.

 

Astrid de Villaines détaille les faits survenus le 20 novembre 2014. Il est environ 17 heures ce jour-là lorsqu’elle téléphone dans un coin isolé de l’open space. Elle souhaite rejoindre son bureau, mais Frédéric Haziza lui bloque le passage. Voici ce qu’elle raconte dans sa plainte que nous nous sommes procurée :

« Je lui ai redemandé de libérer le passage, mais monsieur Haziza a insisté pour que je passe devant lui, sans qu’il ne bouge du passage. Je suis donc passée devant lui, face à face. Monsieur Haziza a alors tendu son bras droit, autour de ma taille. Sa main s’est alors retrouvée au niveau de mes fesses, côté gauche, en l’appuyant fortement. Dans le même temps, monsieur Haziza m’a pincé la fesse gauche. »

« Je précise qu’au cours des années qui ont précédé, monsieur Haziza avait des gestes ou des allusions plus ou moins déplacées, à savoir : qu’il me frôlait le haut de ma poitrine avec ses mains et qu’il me déclarait que mes hauts de vêtements m’allaient bien, tout en fixant ma poitrine », ajoute-t-elle dans sa plainte. Elle explique ne pas avoir prêté une « attention particulière à ces faits » avant l’agression du 20 novembre. Au sens de la loi une main aux fesses constitue en effet une agression sexuelle.

local/cache-vignettes/L570xH321/astrid-de-vi0146-aa969.jpg

Astrid de Villaines, une des victimes du harceleur Haziza

 

Interrogé par BuzzFeed News, Thibaud Le Floch, en poste à LCP à l’époque et aujourd’hui journaliste pour l’émission Le Tube de Canal+, confirme les faits :

« J’étais juste derrière eux deux. Lorsqu’Astrid est passée, Frédéric lui a donné une fessée. J’ai juste entendu le bruit et Astrid crier : "Ça va pas Fred, t’es pas bien ? On est en 2014 !" »

Ex-journaliste de LCP, Charles Villaneuve, également présent au moment des faits, poursuit :

« Je l’ai vu lui attraper la fesse. Elle est partie très choquée et Frédéric Haziza est rentré dans son bureau. Avec un collègue, j’ai décidé d’aller le voir pour exiger qu’il fasse des excuses publiques dans l’open-space. Il nous a suivis mais a simplement parlé à voix basse à Astrid. Il était gêné. »

Jean-Pierre Gratien, le rédacteur en chef de l’époque, a immédiatement convoqué Astrid de Villaines et Frédéric Haziza pour entendre les deux témoignages et exiger des excuses du présentateur. Selon la plainte d’Astrid de Villaines, Frédéric Haziza à d’abord nié les faits, avant de les reconnaître sur un ton très léger. Au point de lui proposer de lui acheter un pain au chocolat « pour la calmer ».

« Monsieur Haziza nous a déclaré (devant elle et le rédacteur en chef, ndlr) ne pas m’avoir touché les fesses, mais juste les genoux et n’a pas reconnu les faits devant mon rédacteur. Je précise que monsieur Haziza a déclaré devant mon rédacteur, vouloir m’acheter une viennoiserie afin que cet incident s’achève. Je précise avoir quitté la salle après ces propos déplacés (sur l’achat de viennoiseries, ndlr). »

Trente minutes plus tard, le journaliste s’est exécuté. « Alors qu’Astrid était à son bureau, Haziza est quand même revenu avec un pain au chocolat en parlant à voix basse pour peut-être s’excuser. Je ne sais plus si Astrid a accepté, mais je me souviens que le climat était très hostile », se souvient Andréa*, une autre salariée.

Dans le même temps, le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de LCP s’est saisi pour demander des comptes. Six jours après cette agression, le comité publie un échange avec la direction à ce sujet. Et annonce notamment que le journaliste va recevoir un avertissement.

[...]

« Il s’est accroupi d’un coup et a attrapé mes mollets »

Anne*, qui travaillait avec Frédéric Haziza quotidiennement pendant un contrat à durée indéterminée (CDI) en 2013, se rappelle elle aussi d’épisodes « assez dégueulasses ». « J’avais assez vite repéré quelque chose qui me choquait. Il passait derrière certaines filles de la rédaction et sous prétexte de leur faire des chatouilles, il en profitait pour les peloter. Il mettait ses mains sur leurs seins. Elles rigolaient nerveusement et se laissaient plus ou moins faire », raconte cette ex-collaboratrice qui dit avoir dû adopter une attitude pour se protéger : « J’étais dans une posture très froide avec lui, pour éviter qu’il ne me fasse ça. » La méthode était efficace, sauf ce « seul jour » où Frédéric Haziza l’a « touchée » :

« J’étais dans un bureau avec un autre rédacteur en chef. J’étais en jupe lorsque Haziza est rentré dans la pièce. Il s’est accroupi d’un coup et il a attrapé mes mollets avec ses mains pour les toucher. J’ai crié pour l’engueuler. L’autre personne présente a ri en lui disant légèrement qu’il ne devait pas faire ça. À l’avenir quand il s’approchait de trop près, je criais et lui, partait comme un gamin. C’était ma parade pour éviter d’avoir d’autres problèmes. »

Nombre de ses collègues, hommes ou femmes, dépeignent un homme « parfois agressif », « aux mains souvent baladeuses » et « à l’humour salace ». Jérôme*, un ancien journaliste de LCP, confirme que le présentateur a pu être « très violent verbalement » et « a une réputation de sexiste ».

« Il se justifie souvent en disant qu’il fait simplement des blagues, mais il sait de toute façon qu’il bénéficie d’une sorte d’impunité. »

Lire l’article entier sur buzzfeed.com

 

BONUS  :

Agression sexuelle : Bernard-Henri Lévy prend la défense de Frédéric Haziza sur Twitter :

http://www.20minutes.fr/web/2173879-20171122-agression-sexuelle-bernard-henri-levy-prend-defense-frederic-haziza-twitter

 

Tags : Journalisme Médias Sexe


Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • 8 votes
    phan 23 novembre 11:59

    Au lieu de ramener un pain au chocolat "Copé" , il a dû ramener une tarte à la crème "BHL".


    • 2 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 24 novembre 13:41

       smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley 

      P’tin c’est du délire total ! Il suffit désormais que la moindre pétasse se pointe sur un plateau et dise "j’accuse untel" et immédiatement l’homme est obligé de dégager, SANS PROCES, SANS PRESOMPTION D’INNOCENCE. Il suffit juste qu’elle ai un vagin et elle a raison. Et tous les "hommes" féminisés approuvent à deux mains. 

      Si on n’est pas dans les heures les plus sombres, là. C’est le noir complet.

       smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley 


    • 6 votes
      bob14 bob14 23 novembre 12:56
       LCP..Les-Cons-Pullulent... !

      • vote
        Vredes 23 novembre 15:46

        @bob14
        Héhéhé excellent  smiley


      • 9 votes
        Pyrathome Pyrathome 23 novembre 13:09

        #balancetonporc 
        casher ou halal ? 
        C’est dingue le nombre de névrosés porcins qui ne mangent pas de allouf mais qui se comportent comme tels....
        Ces braves bêtes ne méritent vraiment pas ça, mais que fait la SPA ?
        BHV porte plainte contre Walt Disney pour apologie d’antisémitisme avec ses "trois petits cochons"

        • 9 votes
          DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 23 novembre 13:35

          Le pouvoir est une drogue puissante lorsqu’on mesure 1m60 et qu’on ne ressemble à rien. En effet, le pouvoir détruit la perception que l’on a des autres, moins puissants, tout en nous déculpabilisant de tout ce qu’on leur fait subir.


          • 1 vote
            Vredes 23 novembre 15:48

            Ahhhh la solidarité de la synagogue contre Haziza ou Polansky contre les goyim qui sont de facto antisémites et doivent se soumettre au messianisme juif. smiley


            • 2 votes
              thierry3468 23 novembre 16:03

              Haziza libidineux.....
              j’ai du mal à imaginer le gnome avec une main balladeuse car franchement,lui mettre une paire de claques était probablement plus facile qu’à son compère Harwey .


              • 1 vote
                sls0 sls0 23 novembre 18:04

                Ca me rappelle la période de Louis XV, une population dévote et prude et une élite libertine.

                Parfois l’élite balançait au bon peuple mais la cause ce n’était qu’une lutte de pouvoir.
                Là dessus je m’en vais peloter des seins et des fesses, pas de plainte mais des remerciements pour cet hommage à la beauté.

                • vote
                  wendigo wendigo 25 novembre 07:50

                  @sls0

                  Là dessus je m’en vais peloter des seins et des fesses, pas de plainte mais des remerciements pour cet hommage à la beauté.

                  ***

                  Jusqu’au jour (bénit) où elles trouveront plus d’intérêt à vous balancer ...


                • 4 votes
                  Emma Joritaire 23 novembre 18:09

                  Le moment semble venu d’avoir une pensée pour celles qui n’ont jamais été agressées ni "agressées", et qui sont frustrées, se sentent moches, négligées, délaissées, niées, inutiles...

                  P.S. - L’information selon laquelle un quadragénaire, victime d’un détournement de mineur vers ses quinze ans, s’apprêterait à lancer le mouvement #BalanceTaTruie, a été catégoriquement démentie par des milieux généralement bien informés


                  • 7 votes
                    zzz999 23 novembre 19:59

                    Tiens il semblerait qu’être un commissaire politique de la Knesset en France ne donne pas tous les droits.....bonne nouvelle !


                    • 4 votes
                      Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 23 novembre 21:32

                      MEME un BOGDANOV, bordel, tombe dans la balance des porcs... Et oui l’extraterrestre se farcissait une vénusienne de 23 ans dites donc, avant de violer son domicile à défaut d’autre chose, pensez un adolescent mercurien de 68 ans qui se fait remballer par une vieille peau de Vénus, quelle déception sentimentale romantique nom de dieu... Tout ça pour une malencontreuse anomalie spatio-temporelle classée X entre deux êtres du même âge en réalité....
                      .
                      Pour Haziza c’est pas sa faute, il a trop souffert, les brimades à l’école, son corps de gobelin, sa gueule de gnome hirsute, le verdict du miroir, tout ça, alors des fesses antisémites l’ont tenté, l’ont nargué jusqu’à l’inhumain, l’insoutenable, la torture mengelienne, pardonnez lui il savait ce qu’il faisait alors qu’on envoie ce cul nazi au gnouf pour perpet bordel !!!!!


                      • 10 votes
                        Norman Bates Norman Bates 23 novembre 22:07

                        C’est bizarre, là on n’entend pas les réquisitoires indignés des procureurs Valls et Fourest...l’extinction de voix, un mal de saison...


                        • 3 votes
                          spoty spoty 24 novembre 10:05

                          @Norman Bates
                          On n’entend pas non plus les adeptes du complot sioniste  smiley


                        • 2 votes
                          Norman Bates Norman Bates 25 novembre 23:17

                          @spoty

                          Le complot sioniste n’existe évidemment pas... smiley


                        • 2 votes
                          Hijack ... Hijack ... 24 novembre 00:30

                          Bah ... mérite une baffe, le Haziza, pour ces facilités ...
                          .
                          Mais, il ne faut pas que ça fasse oublier le reste.


                          • 4 votes
                            Belenos Belenos 24 novembre 01:32
                            On se souvient que le susnommé avait tenté à plusieurs reprises un contact sensuel inopiné du pied en direction d’un certain Vincent Lapierre dans l’exercice de ses fonctions journalistiques sur la voie publique, lequel en était ressorti en état de choc mais sans la moindre érection. 

                            https://www.youtube.com/watch?v=PBzQ_kFTHvM

                            • vote
                              le celte le celte 24 novembre 10:48

                              Je ne sais plus où j’ai lu ça : " ...Règlements de comptes à OK CORAL"....Le féminisme à du bon... quand même ! smiley


                              • 2 votes
                                Joe Chip Joe Chip 24 novembre 12:03

                                Avec Weinstein c’était du lourd, là on est plus dans le registre du pervers minable, du chefaillon libidineux qui essaie de profiter de sa position pour coller des mains au cul et tripoter des collaboratrices entre la photocopieuse et la machine à café. 



                                 smiley

                                • 1 vote
                                  Yakaa Yakaa 24 novembre 18:36

                                  @Joe Chip
                                  C’est clair qu’a côté de poids lourds comme Weinstein, DSK ou T.Ramadan, la Ziza n’a vraiment pas le niveau, putain quel amateur...  smiley

                                  J’entends déjà la fine fleur du grand complot qui va venir expliquer que frère Tariq est victime des méchants sionistes...


                                • 2 votes
                                  CoolDude 24 novembre 18:52

                                  Il parait que tout le monde était au courant... Pour changer !


                                  • vote
                                    DIVA DIVA 24 novembre 21:41

                                    Donner à l’homme l’occasion de mal se comporter et il ne vous décevra jamais !

                                    Bon, des porcs qui abusent de leur poste à responsabilité à l’égard des femmes, cela remonte à la nuit des temps, mais pour peu que l’on "corrige" le travail du créateur au 8ème jour, et c’est systématique !


                                    • 3 votes
                                      Serge ULESKI Serge ULESKI 26 novembre 09:20
                                      _________________

                                      "Un illustre inconnu maintenant... mais pas pour tout le monde : un dénommé Frédéric Haziza, journaliste sur LCP (encore LCP !), et puis aussi... à Radio J : radio de la communauté juive ; il est le chef du service politique de cette radio.

                                      Terne et laborieux, sans talent, spécialiste des procès en antisémitisme, très certainement recruté grâce à des appuis, ce journaliste communautarisé est manifestement venu sur le service public chercher un complément de salaire.

                                       Cherchez donc un journaliste de Radio Notre Dame, de beur-FM ou Radio Orient officiant sur le service public ! Ne vous donnez pas cette peine : vous n’en trouverez pas.

                                        Scandale des scandales (1)... qu’il soit permis ici de suggérer à LCP et au CSA qu’il demande à Monsieur Haziza de choisir : soit il sert le service public, soit il sert sa communauté et ses intérêts partisans bien compris… incompatibles avec l’exercice du métier de journalisme dans ce même service public, mais certainement pas les deux, et qui plus est... aux frais des contribuables.

                                      Que l’on suggère donc à Monsieur Haziza, puisque manifestement son poste à Radio-J ne lui suffit pas, de déposer un CV chez BFMTV ou chez i-télé."


                                       1 - On nous aura vraiment tout fait sur le service public : on a connu le journalisme de droite passeur de plats (Elkabbach), le journalisme de gauche ou PS (Levaï), le journalisme de cirque et de foire (Mourousi), le journalisme agent de sa propre cause (PPDA)... avec Haziza, voilà maintenant que l’on nous sert du journalisme communautaire : radio J défend une communauté et des intérêts forcément partisans ( intérêts économiques, politiques, religieux et culturels...) incompatibles avec l’exercice du métier de journalisme dans le service public.  



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès