• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le point sur le procès Julian Assange !

Le point sur le procès Julian Assange !

En attendant les résultats des élections américaines dont il paraît que nous aurons les résultats dans quelques jours c'est bien long je trouve, je dépose le point sur le procès de Julian Assange, où seul média part a suivi ! Je ne suis pas abonnée à Médiapart je me contente de cette interview.

Médiapart Procès Assange ICI

Source A l'heure du dépouillement des bulletins de vote américains, nous nous permettons de tourner le regard vers Londres, où a été jugé récemment Julian Assange. Très peu de médias ont couvert ce procès en extradition de la bête noire de tout président américain. Jérôme Hourdeaux, de Mediapart, article entier ici

Le code ne fonctionne pas, rendez-vous sur la page du site

https://www.franceculture.fr/emissions/les-enjeux-internationaux/les-enjeux-internationaux-emission-du-mercredi-04-novembre-2020

Tags : Julian Assange




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • 5 votes
    Orwell Orwell 4 novembre 12:55

    Donald Trump a redoublé les attaques contre Wikileaks et est déterminé à l’extradition de Julian Assange. Il souhaite pouvoir déclarer la guerre à n’importe quel pays sans se faire emmerder par des fuites. Qu’attendre d’un président qui a infligé des sanctions économiques à 39 pays, fait mourir les enfants vénézuéliens par milliers faute de traitements médicaux, encouragé les pulsions annexionnistes de Tel Aviv, a affamé le peuple syrien en occupant ses terres agricoles, a tenté d’étrangler la nation iranienne en la coupant des circuits financiers internationaux, s’est immiscé dans les affaires intérieures chinoises à Hong Kong et au Xinjiang ? Cet adversaire présumé de l’Etat profond est le même qui largué davantage de bombes qu’Obama, soutenu sans vergogne l’agression saoudienne contre le peuple yéménite, et porté le budget militaire US de 622 milliards (2016) à 738 milliards (2020), non pas parce que le Congrès lui a forcé la main, mais parce que sa politique a pour fonction, comme celle de ses prédécesseurs, de servir les multinationales de l’armement. Si Joe Biden est élu ce sera pareil, la petite routine de l’impérialisme ordinaire ne souffre pas des états d’âme du locataire de la Maison-Blanche.  smiley


    • 4 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 novembre 13:07

      @Orwell

      En effet, la seule différence relève du style, et même de l’esthétique pourrait-on dire. Je préfère le style de Trump, parce qu’il est moins lisse. La violence politique est moins dissimulée avec ce genre de personnage et on y voit plus clair qu’avec des sournois polis. 


    • 5 votes
      maQiavel maQiavel 4 novembre 13:23

      @Orwell

      Méééé naaaaan, comment peux-tu casser le mythe de Trump, le grand héros résistant à l’Etat profond ? C’est horrible de déboulonner les idoles comme ça. smiley

      Blague à part, moi je souhaite une victoire de Trump. Pour la bonne et simple raison que sa réélection va accentuer les dissentions qui existent au sein de la classe dirigeante américaine et qui sont déjà exacerbées. Et lorsque que les yankees sont concentrés à se taper sur la gueule, ils trouvent moins de temps pour casser la gueule des autres. Dans l’idéal, pour accentuer cet effet paralysant sur la routine de l’impérialisme ordinaire, il faudrait qu’à la suite de cette élection il y’ait une contestation de résultat et que cela débouche sur des troubles sociaux comme les US n’en ont jamais connu depuis les années 60. 

      Maintenant, le danger, ce serait que le nouveau président utilise la stratégie du bouc émissaire pour impulser une union nationale et que ça fonctionne. Si ce bouc émissaire est l’Iran, la Russie ou la Chine, on est mal. smiley 


    • 6 votes
      Norman Bates Norman Bates 4 novembre 13:53

      @Orwell

      C’est toujours étonnant de voir des figures de la sphère alternative estimer que Trump est un farouche opposant au "Deep state" et résolu à en découdre...il y a les paroles mais surtout les actes...et trouver un moyen de pression sur ce milliardaire qui traîne quelques casseroles n’est pas d’une affolante complexité...
      Je ne sais pas s’il a bombardé davantage que le prix Nobel de la Paix Obama, mais l’augmentation du budget militaire ne laisse rien présager de bon...même un nano-911 avec la "signature" d’un mollah iranien peut conduire à une mauvaise béchamel...
      Mais qu’on se rassure...la "plus grande démocratie du monde" est solide, exemplaire même...les "petits électeurs" (ou électeurs d’en bas) choisissent des "grands électeurs" missionnés pour porter à la fonction suprême celui qui deviendra "l’homme le plus puissant de la planète" dit-on...
      La cuvée 2020 fait rêver...une trompe ou un bidet...même pas un premier tour en round d’échauffement avec cette petite touche d’artifice cosmétique qui peut gruger le candide fier de glisser son bulletin dans l’urne...non, c’est "républicains" contre "démocrates", basta, le même grossiste avec des enseignes différentes...
      Je comprends mieux pourquoi les américains tentent d’exporter leur modèle de "démocratie" par les bombes, je ne vois pas quel esprit un brin raisonnable pourrait l’adopter en pleine conscience... 


    • 3 votes
      Gollum Gollum 4 novembre 14:05

      @Orwell

      Quoi ? smiley 

      Mais que vont dire les suppôts de QAnon qui luttent contre les suppôts de Satan et sur-représentés sur ce site ?

      Les Super Cochon, ged252, doctorix at autres chevaliers blancs de la lutte éternelle du Bien contre le Mal ?

      Mon Précieux... smiley


    • 2 votes
      Pyrathome Pyrathome 4 novembre 14:38

      @Norman Bates

      voir des figures de la sphère alternative estimer que Trump est un farouche opposant au "Deep state" et résolu à en découdre...


      On ne sait pas vraiment en fait, mais voir à quel point la déferlante de chiens de garde hideux merdiatique du système se déchainer contre lui, on serait quand-même tenté d’y croire un peu, qu’il dérange furieusement dans certaines sphères ...

      Peut-être un Trump-l’œil, le Q anon  ? Pourtant dans les actes, la raclure de bidet epstein a été évacuée ( un peu trop vite semble t-il ) et d’autres sont maintenant bien mûrs pour suivre le même chemin !

      Ce qui est certain par contre, c’est que le Bidet du deepstate leur serait un bien beau muppet sénile, gâteux, bien corrompu à souhait obéissant au doigt et à l’œil avec une resplendissante famille de "junkys tuyau de poêle"...Le rêve de satanas, quoi ! smiley smiley


    • 2 votes
      Orwell Orwell 4 novembre 14:42

      @Norman Bates

      Je ne sais pas s’il a bombardé davantage que le prix Nobel de la Paix Obama

      ________________________________________________________________

      Pour les opérations militaires, il suffit d’aller sur le site de l’US Air Force Central Command, il y a des résumés mensuels des diverses opérations militaires qui incluent le nombre de sorties aériennes et le nombre de bombes larguées pour chaque terrain d’opération. Sous Obama, il y a eu 11 487 bombes par an. Alors que sous Trump, il y a eu 18 273 bombes par an. Trump c’est même pas le premier président blanc... je crois bien que ses chances pour le Nobel de la paix sont minimes. smiley


    • 2 votes
      Pyrathome Pyrathome 4 novembre 14:50

      @Gollum

      à l’heure qu’il est actuellement, et au vu de l’avance qu’il a dans les derniers états à être dépouillés ( + de 90 % effectués), Trump est en très bonne passe d’être réélu, sauf coup de tonnerre, ce qui semble peu probable...Mais restons prudents !
      J’en connais qui vont faire grise mine, ici....


    • 2 votes
      maQiavel maQiavel 4 novembre 14:59

      @Gollum

      Justement, je suis tombé sur ce site sur un adepte de cette secte QAnon qui essayait de justifier le comportement de Chauvin, le flic qui a immobilisé un Floyd déjà menotté en posant son genou sur le cou de ce dernier qui le suppliait de le relâcher et qui a exprimé plus de 16 fois qu’il ne pouvait plus respirer, sous les regards ahuris des passants qui l’exhortaient à relâcher sa prise. Floyd n’avait qu’à s’en prendre qu’à lui-même parce qu’il était drogué. smiley 

      Les résistants de nos jours ne sont plus ce qu’ils étaient. smiley


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 4 novembre 15:05

      @Pyrathome

      « J’en connais qui vont faire grise mine, ici.... »

      Joe Biden a des soutiens ici ? Ah bon, étonnant ... 


    • 1 vote
      Gollum Gollum 4 novembre 17:18

      @maQiavel

      Les résistants de nos jours ne sont plus ce qu’ils étaient.

      C’est plus des résistants ce sont des malades mentaux. M’enfin on se marre bien malgré tout. smiley


    • 1 vote
      Gollum Gollum 4 novembre 17:28

      @Pyrathome

      J’en connais qui vont faire grise mine, ici....

      Sincèrement je m’en contrefous total...


    • 1 vote
      yoananda2 4 novembre 18:07

      @maQiavel
      Floyd s’est surtout plaint de ne plus pouvoir respirer plusieurs fois AVANT que le genou déséquilibré n’appuie sur son cou.
      Et vu qu’il n’était pas coopératif ...
      #DefundThePolice


    • 1 vote
      yoananda2 4 novembre 18:11

      @Gollum

      Les Super Cochon, ged252, doctorix at autres chevaliers blancs de la lutte éternelle du Bien contre le Mal ?

      Entre les spammeurs fanatiques catho et les crypto-islamistes, entre les extrémo-républicains, et 2 ou 3 egofada, et quelques représentants de l’idiocratie ce forum est devenu un dépotoir.


    • 1 vote
      bubu12 4 novembre 18:37

      @Pyrathome

      moi à mon avis ceux qui vont faire grise mine c’est les pro Trump sur ce site smiley


    • 1 vote
      pegase pegase 4 novembre 19:08

      @Orwell
      -
      Pas du tout d’accord avec vous, ils se sont retirés de Syrie ...Il reste peut être encore quelques unités, mais c’est globalement fini ....

      Ensuite concernant l’Ukraine, Trump a acté que la Crimée était désormais russe ...

      Concernant les yéménites, il s’agit des saouds, pas de Trump, même s’ils fournissent des armes, Trump n’a pas la main partout, il ne contrôle pas la CIA, ni même le FBI ou en partie seulement smiley

      Avec votre pote Joe Biden, là ce serait open bar .....


    • 1 vote
      pegase pegase 4 novembre 19:10

      @Gollum
      Sincèrement je m’en contrefous total...

      la gollumette se sent visée smiley


    • 2 votes
      Joe Chip Joe Chip 4 novembre 19:12

      @Pyrathome

      Les bulletins qui n’ont pas encore été dépouillés sont ceux des grosses agglomérations (plutôt démocrates donc) et des votes par correspondance (plutôt démocrates donc car les républicains se sont davantage déplacés par peur de la fraude...). En revanche tous les votes des zones rurales et des petites agglomérations (plutôt républicains donc) ayant été dépouillés, à priori Trump n’a plus de marge de progression... c’est la raison pour laquelle il cherche à stopper le décompte des voix. 
      De toute façon, d’un point de vue français, Trump ou Biden ça ne va pas changer grand-chose, à part qu’avec Trump le soft power américain nous lâche un peu la grappe... 


    • 2 votes
      Norman Bates Norman Bates 4 novembre 19:50

      @yoananda2

      Tu oublies les groupies de la secte mémorielle, et surtout le lobby des psychopathes.. !
      Sacrilège ! smiley


    • 2 votes
      Norman Bates Norman Bates 4 novembre 19:55

      @Pyrathome

      C’est vrai, les hyènes des médias aux ordres se déchaînent sur le Donald, mais c’est davantage sur la forme...c’est un raciste, sexiste-misogyne, homophobe, irresponsable, grossier etc...
      Mais sur le fond...d’ailleurs dans un certain Etat que je ne vais pas nommer (indice, ça commence par "Isra") c’est le favori du pouvoir en place...


    • 2 votes
      Norman Bates Norman Bates 4 novembre 19:59

      @Orwell

      Il peut toujours postuler pour le prix Nobel de chimie... smiley


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 4 novembre 20:49

      @yoananda2

      « Floyd s’est surtout plaint de ne plus pouvoir respirer plusieurs fois AVANT que le genou déséquilibré n’appuie sur son cou  ».

      ------> Facteur aggravant pour le flic qui, au passage, avait déjà des antécédents de violence.

      « Et vu qu’il n’était pas coopératif ... »

      ------> Il n’était pas agressif et déjà menotté. Il ne représentait aucun danger.

      « DefundThePolice »

      ------> On ne défend ni n’attaque la police par principe idéologiques mais en partant de faits et de la réglementation en vigueur. Y’a pas plus débile que le clivage pro-flic vs anti-flic.

       


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 4 novembre 21:12

      @Gollum

      « Sincèrement je m’en contrefous total... »

      Menteur. Nous savons tous que sa défaite te plongerait dans une dépression foudroyante suivie de multiples tentatives de suicides entrecoupées de séquences d’automutilations. smiley


    • 1 vote
      Guepe maçonne Guepe maçonne 5 novembre 00:22

      @maQiavel

      On voit très clairement une offensive se mettre en place contre la Chine.

      Déjà à travers les ingérences de plus en plus multiples des américains dans les affaires intérieures chinoises, à commencer par le XInjiang, ce qui est d’une hypocrisie totale car déjà le cas en 1970, lors du rapprochement sino -américain, avec la participation aussi de certains de leurs supplétifs du golfe et d’europe.

      Ainsi que les conflits commerciaux, où les américains sont entrain d’essayer de forcer la Chine à acheter leurs produits.

      J’ai vu aussi que la Chine est le seul pays de l’OCDE à avoir connu une croissance positive en 2020 , alors que les States n’arrivent toujours pas à sortir de leur première vague et à retrouver leur niveau d’avant 2019.
      L’écart en terme de PIB se resserre de plus en plus, le PIB chinois vaut maintenant 3/4 du pib américain. Et , de la meme façon, le budget militaire de la chine explose. Autrement dit, dans quelques années, les usa sont dépassés économiquement, ce qui doit etre absolument inacceptable à envisager pour les EUA, car remettrait en cause leur suprématie. Ils vont donc probablement tous faire pour faire plonger la Chine économiquement.

      Moi aussi, j’aurais préféré une victoire de Trump, au moins , les dirigeants européens ne seraient pas aller baiser les pieds du président américain dans le conflit qui s’annonce entre la Chine et l’Amérique.

      De toute façon, au fur et à mesure que le tiers monde se développe et que la balance démographique lui devient de plus en plus favorable, il deviendra de plus en plus difficile aux états européens et occidentaux d’imposer leur suprématie.

      On le voit plus localement avec le retour de la Turquie et de la Russie en europe.
      Mais aussi du boycott anti-français, c’est la première fois depuis longtemps qu’il y a un tel mouvement de pays non occidentaux, faisant pression sur un état européen pour lui faire imposer son propre système de valeurs. D’habitude, ce sont plutot les occidentaux qui font pression sur les autres états mdr, au nom des droits de l’Homme. Ca montre quand meme une certaine prise de confiance de leur part.

      A vrai dire, je me demande si c’est vraiment une bonne chose pour les européens. J J’avoue qu’une Turquie, une Russie ou un Maroc avec le meme niveau de développement que l’Allemagne, n’est pas très rassurant. Tous ces pays pourraient alors avoir les moyens de leurs interets, contrairement à maintenant.


    • 1 vote
      Guepe maçonne Guepe maçonne 5 novembre 00:23

      Et peu importe le président américain, ce sont les interets américains qui dicte la politique étrangère du pays, pas le président.


    • 1 vote
      Gollum Gollum 5 novembre 09:31

      @pegase

      Rhôô.. Mais pourquoi tant de haine ? Si t’es pas sage j’appelle le gros Serge qui va te la m... Ah mais non, pour toi ce ne serait pas une punition... smiley


    • 1 vote
      Gollum Gollum 5 novembre 09:35

      @maQiavel

      Je crois bien que je vais me suicider d’ailleurs, mon héros sauveur du monde semble en train de perdre la partie... smiley

      Moi et tous ses aficionados (Pire haleine, Gros cochon, Déqodons pas trop quand même, QA  ben non finalement, etc) on va se réunir tous autour d’un grand feu et on va tous se loger une balle dans la tempe. smiley


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 5 novembre 14:39

      @Guepe maçonne

      « Et peu importe le président américain, ce sont les interets américains qui dicte la politique étrangère du pays, pas le président. »

      Cela dit, il y’a des nuances à apporter. On parle souvent « d’Etat profond » mais cette notion, telle qu’elle a été conceptualisée par Peter Dale Scott ( je ne parle donc pas des récupérations délirantes de cette notion qu’ont fait les croyants au grand complot ) ne correspond pas vraiment à la réalité américaine. En effet, la notion d’Etat profond renvoie à l’idée d’un « État dans l’État » qui détient le pouvoir décisionnel indépendamment des procédures électorales, à la base Peter Dale Scott en avait parlé pour la Turquie et le rôle qu’y jouait l’armée. Il a ensuite, avec d’autres, essayé d’appliquer cette notion aux US. Mais le pouvoir américaniste fonctionne différemment. Il n’y a pas un Etat dans l’Etat mais plusieurs « Etats dans l’Etat », c’est-à-dire des centres de pouvoir quasi-autonomes dont aucun n’a la prééminence, qui se recoupent, qui se décomposent/se recomposent selon les circonstances et les rapports de force, passant de positions d’alliances à des positions de concurrence pour le contrôle du monopole étatique. On devrait parler "d’Etats parallèles" plutôt que "d’Etat profond". 

      Pour donner un exemple concret, prenons celui des relations avec la Chine puisque tu en as parlé : depuis les années 80, c’étaient les « panda huggers qui déterminaient les relations sino-américaines, c’est un conglomérat d’intérêts mondialistes et financiers qui ont dégagé énormément de profits avec les délocalisations et qui privilégie des relations apaisée avec la Chine. Depuis le second mandat d’Obama et surtout sous la présidence Trump, ils ont perdu la main au profit des « America first », un conglomérat d’intérêts industriels et géopolitiques qui va dans le sens d’une relocalisation des industries, qui prône un protectionnisme agressif et qui est prêt à aller à la confrontation avec la Chine. On a donc là deux grands réseaux qui s’affrontent. Et ça ce n’est qu’un exemple, sur presque chaque thématique, on retrouve des réseaux qui se crêpent le chignon, ce n’est pas quelque chose de nouveau, ça fonctionne comme ça aux US. La fonction présidentielle est symbolique mais ce pouvoir symbolique est très important car il va permettre au locataire de la Maison blanche de jouer le rôle d’arbitre dans la compétition entre ces réseaux et va ainsi contribuer à centraliser le pouvoir pour en dégager une politique globale cohérente.

      Ce qui a changé depuis les années 2000 et qui est lié à la crise de l’impérialisme US, c’est que les intérêts de ces réseaux divergent de plus en plus au point que les présidents n’arrivent plus à les concilier, ce qui produit de monstrueuses incohérences voir du chaos. Même Obama qui est le président qui a concentré le plus de pouvoir symbolique depuis Kennedy n’y est pas arrivé. Et Trump étant celui qui en a concentré le moins, les fractures se sont accentuées, d’où une forme de paralysie de l’impérialisme US, raison pour laquelle je souhaitais sa victoire. Déçu de l’élection de Biden mais maintenant, tout ce que j’espère, c’est que le contentieux électoral entraine une crise de légitimité qui fera de lui un président encore plus faible que Trump.

      Donc il est vrai d’affirmer que ce sont des intérêts qui dictent la politique étrangère des US, mais il faut rajouter qu’ils sont divergents et que la maison blanche a justement pour fonction de composer avec eux et de les articuler de façon cohérente. 


    • 1 vote
      Guepe maçonne Guepe maçonne 6 novembre 22:08

      @maQiavel

      C’est vrai mais comme tu l’as dit, c’était pendant les années 80, à une époque où le PIB de la Chine équivalait à celui des Pays Bas ,et n’était vu que comme une immense réserve de main d’oeuvre pas cher et absolument pas comme une menace potentielle à l’impérialisme US.
      En plus, dans un contexte où les relations entre Chine et Urss étaient très mauvaises.

      C’est son développement incroyable qui n’avait était prévu par personne, qui a changé le point de vue américain sur le pays. Personne n’aurait cru dans les années 80-90 que la Chine finirait par devenir la deuxième cause économique mondiale, voir possiblement la première.
      Y a qu’à relire certains articles de cet époque qui présentait meme le Japon comme le futur concurrent des Us dans le XXI ème siècle mdr.


    • 2 votes
      LUCA LUCA 5 novembre 06:09

      Si "tout" à l’air de venir des USA, alors préparez-vous à la fraude électorale de 2022 et un clone le soir des résultats.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès