• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Système Pierre Rabhi - Jean-Baptiste Malet
#100 des Tendances

Le Système Pierre Rabhi - Jean-Baptiste Malet

Je me fais le relai d'une analyse, plutôt à décharge, sur le personnage de Pierre RABHI et me pose la question de savoir si après la quasi destruction de l'environnement naturel nous ne sommes pas en train d'en détruire les derniers défenseurs. Bon visionnage.

 

 

L'autre Interview : Jean Baptiste Malet. Julien Brygo reçoit Jean-Baptiste Malet à propos de sa récente enquête pour Le Monde Diplomatique

 

Source : http://Youtube : http://bit.ly/YouTubeLeMedia

Tags : Environnement Ecologie Agriculture Pierre Rabhi




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • 3 votes
    gaijin gaijin 24 septembre 16:55
    ça commence bien :
    ne connait rien a l’agriculture car n’a pas produit d’étude scientifique
    dérive sectaire
    fou de dieu
    extrème droite

    j’écouterais le reste demain ça va me faire marrer .....

    • 1 vote
      Yakaa Yakaa 25 septembre 17:58

      @gaijin

       ;

      Le coup des études scientifiques, fallait en effet oser...
      Le coup des fréquentations sectaire, c’est le Jocker facile par excellence de chez les Scientistes détenteurs de LA vérité.
      Le coup de l’extrême droite c’est depuis "Le mariage pour tous" ou Rabhi avait naïvement exprimé sa perplexité face au mariage Gay, depuis le lobby gay et les progressistes-scientistes ne le lâchent plus.

       ;

      Pour ce qui est de bien commencer, le présentateur nous annonce un débat...
      Drôle de débat quand il n’y a aucun contradicteur en face et que l’on laisse Jean Baptiste Malet dérouler son "argumentaire" à charge...

       ;

      J’avais lu cet article sur le Diplo qui lui reprochait aussi de pratiquer la biodynamique (présentée comme une pseudo-science et une quasi-secte) et de donc croire et adhérer à la métaphysique de l’anthroposophie fondée par l’occultiste Rudolph Steiner.
      Comble de l’horreur, l’anthroposophie possède des entreprises comme Weleda ou Demeter "qui font de l’argent" quelle horreur pour une entreprise que de faire des bénéfices...

       :

      Pour revenir à Rabhi cet article lui reproche de croire en "la nature" ce qui en soit serait déjà une preuve évidente de fascisme, mais croire en une certaine symbolique de la vie ou croire tout court serait déjà en soi une preuve de bigoterie, de superstition, de pseudo-science et d’adhésion à une secte...

       ;

      Cette accusation de "secte" est assez incongrue de la part de ces personnes surtout quand ces petits inquisiteurs acceptent sans broncher d’autres croyances tout aussi sectaires comme la Psychanalyse, la Franc-masçonnerie, ou des formes d’Islamisme tout aussi aliénantes que bien des sectes (et j’en oublie sûrement)


    • 1 vote
      gaijin gaijin 25 septembre 18:25

      @Yakaa
      merci

      personne ne semblait vouloir relever le caractère outrancier de cette charge en suspicion d’opinion suspectes .......

      tout ça par un ultra gauchiste sectaire qui se qualifie lui même de " moine soldat "

      " http://www.varmatin.com/litterature/qui-est-jean-baptiste-malet-ce-journaliste-toulonnais-qui-a-enquete-sur-lindustrie-de-la-tomate-159478 "

      ce qui l’autorise sans doute à laisser l’objectivité de coté pour faire des procès en sorcellerie


    • 1 vote
      Yakaa Yakaa 25 septembre 18:53

      @gaijin
      "qui se qualifie lui même de " moine soldat "

      De l’autre côté de la médaille, encore un "pote" du justicier maboul de Polynésie...  smiley

      L’objectivité en journalisme je n’y ai jamais cru, Taddei ironisait dernièrement sur cette légende d’un soit disant "journalisme objectif".
      Si je ne crois pas à l’objectivité, dans un débat il peut néanmoins y avoir une pluralité d’idées qui apporte de l’équilibre entre deux angles de vision.



    • 10 votes
      Belenos Belenos 24 septembre 18:54

      Pierre Rabhi est un paysan-poète qui fait l’éloge de la simplicité volontaire. Il est apprécié pour sa propre simplicité et parce qu’il incarne lui-même ce qu’il dit. Il ne prétend pas être autre chose. Son public voit en lui un sage humaniste plutôt qu’un savant du genre ingénieur agronome (il y a d’autres personnes en France pour ça) et il n’y a donc pas tromperie. Quant à savoir (fin de la vidéo) si les sociétés se transforment parce que les individus changent volontairement de mode de vie (les colibris) ou par la lutte organisée tenant compte des rapports de force (théorie marxiste qui semble être celle du jeune homme à l’air sérieux et vieux avant l’âge), c’est un débat intellectuel sans fin qui n’a aucun sens. Dans la réalité pratique, il nous faut certainement faire les deux : avoir une existence personnelle (métier et cadre de vie) écologiquement cohérente et l’inscrire dans une action collective (associative, syndicale ou politique). Or, il me semble bien que c’est ce que Pierre Rabhi continue à faire à 80 ans... et avec le sourire.  smiley


      • 9 votes
        Belenos Belenos 24 septembre 19:25

        Quant au fait que Pierre Rabhi gagne de l’argent avec ses livres et avec ses conférences, je ne vois pas où est le problème. Il a un public, il a du succès, il n’oblige personne à lire ses bouquins ou à venir l’écouter : que celui qui l’envie fasse la même chose que lui s’il en est capable. 

        Toutes les personnes célèbres ne le sont pas à juste titre et on peut souhaiter dénoncer un Tartuffe. Mais ceux qui tentent de se faire connaître en disant du mal de personnes plus populaires qu’eux-mêmes commencent bizarrement leur parcours médiatique. C’est comme vouloir s’introduire dans un palais en passant par le tuyau des chiottes. On risque de garder une petite odeur de caca sur soi pendant longtemps.  smiley


      • 2 votes
        Zatara Zatara 25 septembre 10:12

        @Belenos

        Je viens de finir cet entretien...

        je n’ai pas le temps de déconstruire cette interview, mais tout ce qu’il expose peut soit se retourner très facilement, soit est carrément risible... Personne n’est parfait, et sans chercher pour un sous à sanctuariser Rabhi, reste que ce journaliste est effectivement une belle m....


      • 2 votes
        pegase pegase 25 septembre 11:05

        @Belenos

        C’est bien beau en façade, mais derrière ? A t’il seulement produit de l’alimentaire avec son éthique ? Ici dans les Vosges et en proche Alsace il y a plein de petit producteurs Bio organisés en coopérative pour la vente de leurs produits, ils se tuent au travail, nourrissant la population environnante et les touristes de passages, au grand dam de la grande distribution, je discute parfois avec eux, ces gens là on en entend pas parler, et pourtant ils sont formidables ...


      • 2 votes
        pegase pegase 25 septembre 11:20

        Plus simplement, est il producteur ?

        Produire archi Bio, éthique, on sait faire ...Un livre c’est bien sympa, mais le vrais grand exploit, c’est d’être producteur avec une structure (SAS ou SARL), d’embaucher, de parvenir à "tenir" face aux requins urssaf - RSI - fisc - cfe - csg .. etc (longue liste), et de toujours vendre à des prix raisonnables sa production ...

        Ceux là on en entend pas parler, pourtant ce sont des héros  smiley


      • 3 votes
        Zatara Zatara 25 septembre 11:37

        @pegase
        A t’il seulement produit de l’alimentaire avec son éthique ?

        Et toi ? Et tes vosgiens dont il est question ? Ils chient de l’éthique dans leur bacs à compost pour leur potager bio ? Ta phrase est incompréhensible et si l’on essaye de joindre les deux bouts, c’est juste débile... Aaaah gagaz.... c’est désespérant.



      • 1 vote
        Ozi Ozi 24 septembre 20:12

        Cette faculté de division hors-norme des différents mouvements écologistes avec les conséquences politiques contre-productives de cette situation ubuesque que l’on connait depuis plusieurs décennies en France, doit désormais prendre fin et prendra fin, que cela soit choisi ou contraint, "l’hiver vient" pour le vivant, l’heure n’est plus aux réglements de compte et querelles de paroisses..


        • 4 votes
          Mathias Cohen 24 septembre 20:17

          Rabhi appelle à "prendre le maquis" face aux salauds de riches qui mettent en danger l’avenir de l’humanité, et il discute régulièrement avec eux, en les considérant comme des partenaires. On traite Mélenchon de baudruche pour 10 fois moins que ça... Mais bon, il y a les baudruches marxistes et les baudruches maurassiennes, pas vrai ?


          • 2 votes
            Le Celte Le Celte 24 septembre 20:53

            @Mathias Cohen
            Pour ma part il parait évident que ce sont ces fameux salauds qui profitent de sa popularité, de son image et de son bon sens, tout le contraire du président du PS... smiley


          • 3 votes
            Ozi Ozi 24 septembre 21:21

            @Le Celte :"ce sont ces fameux salauds qui profitent de sa popularité"

            Tout dépend de la façon dont ce profit se diffuse.

            Quelqu’un à écrit : "Les industriels vont sauver le monde non pas par raison ou conscience du vivant, mais par intérêts".. 


          • 1 vote
            Le Celte Le Celte 24 septembre 22:17

            @Ozi
            Si vous voulez mon avis, l’industrialisation et les industriels ne sont pas les seuls vecteurs de misère environnementale, la responsabilité des consommateurs est tout aussi importante, comme le dit si bien Belenos, l’idée de toucher de la terre : "...de la merde de lombrics..." est une pensée qui touche à peu près 80% de la population dont les quelques rapaces profitent, un réel écosystème ! 


          • 3 votes
            l'argentin l’argentin 25 septembre 00:24
            Le fait d’ avoir tronqué la légende amérindienne est vraiment très évocateur et il est très drôle de voir ici des gens passer leurs temps à chier sur les médias se mettre à défendre des personnes comme Rabhi qui a été entièrement promu par ces médias. je me rappel je l’ai découvert lors d’une visite chez mon grand père un dimanche après mdi sur le canapé de Drucker smiley Ce rabhi, comme merluche, besancenot ou la truie de saint cloud sont médiatisés pour attirer les gens sur des voies de garage qui empêchent tout mouvement de masse réfléchis comme d’ailleurs le dit déjà très bien la légende amérindienne non tronquée :
            Un jour
            dit une vieille légende amérindienne,
            il y eut un immense incendie de forêt
            Tous les animaux, terrifiés, atterrés,
            observaient impuissants le désastre
            Seul le petit colibri s’activait,
            allant chercher quelques gouttes d’eau avec son bec
            pour les jeter sur le feu.
            Après un moment, le toucan,
            agacé par cette agitation dérisoire, lui dit :
            « Colibri ! N’es-tu pas fou ?
            Crois-tu que c’est avec ces gouttes d’eau
            que tu vas éteindre le feu ! »
            Et le colibri lui répondit :
            « Non, mais je fais ma part »
            (c’est ici que s’ arrête Rabhi mais la fin apporte une toute autre morale)
            Soit ! railla le toucan,
            qui est tout de même le "Tzukanka" sacré,
            le véritablement "transperceur",
            mais aussi l’oiseau-baromètre
            Soit, colibri, tu fais ta part !
            Et c’est déjà pas si mal !
            Mieux que rien en tout cas !
            Colibri, notre cause bien sûr est commune
            Je vais donc te confier un Grand Secret
            soufflé dans le cercle par l’Esprit des Anciens :
            Nous, les toucans,
            nous sommes en panne
            -oui en panne !-
            nous manquons tout simplement d’eau.
            C’est à cause de l’anaconda géant
            qui nous interdit l’accès au lac…
            Voilà pourquoi nous ne pouvons pas vraiment agir
            sur l’incendie qui ravage notre vert territoire
            et -on le sait !- la Terre-mère toute entière
            Nous n’avons plus d’eau pour éteindre quoi que ce soit !!!
            Mais vous autres, colibris,
            vous puisez directement l’eau dans vos propres entrailles !!!
            Et si, au lieu de lancer les gouttes d’eau microscopiques,
            sur le feu lui-même donc…
            et si vous les larguiez avec précision
            sur les braises transportées au loin par le vent,
            sur les étincelles qui menacent de répandre partout
            des milliers d’autres foyers d’illusions dévastatrices ?

            • 3 votes
              Belenos Belenos 25 septembre 01:32

              @l’argentin
              De toutes façons, on se doute bien que le colibri ne va pas éteindre le feu tout seul. Cela dit, on peut poétiquement inventer la fin qu’on veut, même si ce n’est pas celle du conte originel. Qu’est-ce que cela peut faire ? Il ne s’agit pas d’un fait historique et les descendants du colibri (miraculeusement sauvés on ne sait trop comment) ne vont pas porter plainte pour injure à la mémoire de leur grand-père.   smiley

              Mais je ne comparerais quand même pas Rabhi à un politicien professionnel. Lui, au moins, a réellement travaillé. Et je ne pense pas qu’il ait voulu être célèbre. C’est arrivé. 


            • 2 votes
              l'argentin l’argentin 25 septembre 02:47

              @Belenos
              Oui j’entends l’ argument qu’il n’est pas au niveau d’ enculerie des autres et je suis d’ accord ; mais est ce que cela doit empêcher de dénoncer sa secte qui oriente beaucoup de gens vers une impasse car changer le monde commence par se changer soi-même c’est très bien mais en même temps c’est si évident et surtout complétement inopérant en terme de lutte. Vous passerez votre vie à essayer de vous améliorer c’est très bien mais ce qui serait encore mieux pour vraiment améliorer les choses c’est qu’on pointe tous dans une même direction pour éteindre le feu néo-libéral et mondialiste qui détruit nos vies chaque jour un peu plus. C’est bien pour cela que la fin de l’ histoire du colibri est essentielle et que la retirée ramène à un discours individualiste droitier emprunt de religiosité qui sert le capital. Je parle bien de religion pas de croyance car croire je pense que c’est une bonne chose.


            • 3 votes
              Belenos Belenos 25 septembre 05:16

              @l’argentin
              En fait, Rabhi n’est pas marxiste, c’est ça au fond qui lui est reproché en France. Mais bon, il faudra que les marxistes s’y fassent : on PEUT ne pas être marxiste (comme on peut ne pas être freudien).   smiley Et proposer des voies alternatives, trouver un public populaire et faire école au-delà de sa propre existence. 


            • 2 votes
              l'argentin l’argentin 25 septembre 05:55

              @Belenos
              Vous pouvez faire une réduction simpliste de mon propos en marxisme mais par exemple je ne pense pas que pointer l’ UE néo-libéral pour en sortir soit ultra-marxiste mais c’est déjà à des années lumières de ce que pourrait préconiser rabhi. On peut trouver un juste milieu entre l’ ultra-libéralisme actuel et le marxisme le plus acharné ...


            • 2 votes
              Le Celte Le Celte 25 septembre 06:45

              @l’argentin
              Je vous trouve dur et vous politisez tout, de plus Pierre Rabhi s’est d’abord fait connaitre sur le net et a été récupéré ensuite par les médias, il n’a pas été promu par eux c’est quoi ces conneries de casseur de jouet ? Vous savez bien comment ça se passe dans le show-biz non ? smiley

              RABHI est un lanceur d’alerte écolo autorisé dans les salons VIP parce qu’il colle à l’ambiance générale, il a éveillé malgré tout un grand nombre de citoyens sur la manière de se comporter avec notre environnement, donc cette "voie de garage" comme vous dites, reflète tout simplement le changement comportemental à adopter pour rester plus ou moins en vie dans un avenir proche.


            • 1 vote
              Belenos Belenos 25 septembre 06:50

              @l’argentin
              "On peut trouver un juste milieu entre l’ ultra-libéralisme actuel et le marxisme le plus acharné ..."

              Je ne trouve pas que Rabhi puisse être rangé dans la catégorie des ultra-libéraux. En revanche il n’est pas du tout marxiste. J’en déduis donc que ce n’est pas son improbable ultralibéralisme qu’on lui reproche, car cela n’aurait aucun sens, mais son non-marxisme. 


            • 3 votes
              Zatara Zatara 25 septembre 10:14

              @Belenos
              En fait, Rabhi n’est pas marxiste, c’est ça au fond qui lui est reproché en France.

              Bien vu...


            • 1 vote
              L'Equatorien Polynésien L’Equatorien Polynésien 25 septembre 11:36

              @Belenos
              Courtisé par les puissants comme l’était autrefois Raspoutine, ce "paysan" atypique a toutes les cartes en main de même que sa bonne couleur de peau pour servir de caution publicitaire à tous les enculés de la terre, être bien vu d’Hidalgo ou de Ségolène Royale c’est pas vraiment bon signe quand on parle d’écologie authentique.

              ^^

              Rahbi n’est que la tête d’affiche pour draguer la part de marché des bobos bios qui s’étend et représente donc une catégorie de consommateurs rentables qui intéresse les grandes entreprises, bien que je ne pense pas qu’un vegan ou un bouffeur de carottes va aller chez mac donald en sachant que son pdg se fait inviter chez Rahbi pour le thé.

              ^^

              Il y a un manque spirituel dans cette société et un véritable désir de retour à la terre pour bon nombre de citadins élevés au béton, au gaz d’échappement et au verre plastifié qui n’ont d’espace verts que des parcs où poussent les seringues,

              dire que je connais des gens très alternatifs, limite punks à chiens mais un peu rangés des rangers quand même, qui vouent une véritable admiration à ce Rabhi Jacob des navets bios, là tout d’un coup la proximité du personnage avec l’esstrême droate, ça ne les dérange pas du tout, Rahbi tient tellement le discours qu’ils veulent entendre, Hitler aurait réussi au delà de ses espérances si il avait été basané avec une bouille sympathique de citrouille bio à vouloir uniformiser l’humanité à son image...

              ^^

              Car c’est bien de cela qu’il s’agit, souhaiter que tout le monde devienne comme soi, pour qu’il n’y aie plus de problème dans ce monde et sauver la planète, seulement on a peut être pas tous l’ambition de finir paysan, faire pousser des radis, bouffer des graines et coucher à même le sol, car Rahbi a peut être un très bon dos, ce n’est pas le cas de toutes les cervicales humaines...

              ^^

              Il y a plein de choses avec lesquelles je suis d’accord avec Rahbi notamment sur la complémentarité entre hommes et femmes plutôt que rêver une égalité qui n’existe que chez les idéologues progressistes pour la simple et bonne raison que nous ne sommes pas égaux du tout, physiquement, psychologiquement, rôles utilitaires pour la procréation etc.. La nature aussi je suis à fond pour, mais faut pas déconner, elle sera là longtemps après nous, même si on pollue tout notre saoul, on ne fera jamais mieux ou pire que des volcans ou autres météorites... La terre mère survivra à ses enfants...

              ^^

              Jusqu’à son extinction naturelle dans au max 5 milliards d’années et l’extinction du soleil qui va avec...


            • 3 votes
              Zatara Zatara 25 septembre 11:44

              @L’Equatorien Polynésien
              La nature aussi je suis à fond pour, mais faut pas déconner, elle sera là longtemps après nous, même si on pollue tout notre saoul, on ne fera jamais mieux ou pire que des volcans ou autres météorites...

              j’en ai lu des bêtises sur ago... mais là, c’est du très, très haut niveau.

              Faudrait commencer par expliquer en quoi les volcans et les météorites "polluent"...

              avec un peu de chance, ça aurait le mérite de faire marrer


            • 1 vote
              Ozi Ozi 25 septembre 11:47

              @Belenos :"En fait, Rabhi n’est pas marxiste, c’est ça au fond qui lui est reproché en France."

              Même si le logiciel marxiste transpire chez ce journaliste, c’est plus compliqué que ça, la question de la fertilité de la pensée des colibris dans l’enjeu écologique se pose, tout comme la question sociale est une donnée primordiale dans la conscientisation environnementale.

              Tout comme l’éducation est concomitant à la démographie, la sécurité matérielle est concomitante à la prise de conscience écologique, une personne dans la misère qui passe son temps à essayer d’avoir le droit de survivre dans ce monde ne peut se soucier de cet enjeu même si il est vital car cet enjeu est plus loin que son présent préoccupant.

              On le constate mondialement et politiquement depuis des décénnies, les personnes les plus humbles votent majoritairement pour ceux qui accélèrent concrètement la chute..


            • 2 votes
              Belenos Belenos 25 septembre 12:20

              @Ozi
              Tout cela est vrai, mais ce paysan n’est pas Dieu, ni même le sauveur de l’humanité, ni un prophète. Ce n’est pas non plus le Père Noël. C’est juste un paysan un peu philosophe. Il a fait ce qu’il pouvait, il apporte son témoignage, il dit ce qu’il ressent. Ce n’est justement pas un "système". Lui inventer une ambition pour constater qu’il ne l’atteint pas est le point pervers du portrait qu’en fait ce journaliste. Pourquoi ne pas reprocher aussi à Rabhi de n’avoir pas réussi à établir une communication avec les extra-terrestres, pendant qu’on y est ? Ah et puis aussi, il y a toujours des enfants qui meurent de faim dans le monde, vous n’avez pas honte Monsieur Rabhi ? Ca ne vous empêche pas de manger tranquillement les tomates de votre jardin, SALAUD !! Menteur, imposteur, faux messie !! Allumons vite un bûcher, cramons cette ordure !


            • 2 votes
              Belenos Belenos 25 septembre 12:36

              @L’Equatorien Polynésien
              "seulement on a peut être pas tous l’ambition de finir paysan, faire pousser des radis, bouffer des graines et coucher à même le sol"

              J’adore cette expression "bouffer des graines", comme si c’était un truc zarbi d’allumé. Les graines constituent l’essentiel de l’alimentation humaine depuis plusieurs millénaires. Les graines amylacées (les céréales) qui contiennent environ 70% de glucides : avoine, blé (donc le pain, la pizza et tous les gâteaux), maïs, épeautre, orge, seigle, riz… Les graines protéagineuses (les légumineuses) qui contiennent 45% de protéines : pois-chiche, alfalfa, fenugrec, fève, lentille, haricot mungo, azuki, soja… Les graines oléagineuses qui contiennent 50% de lipides : lin, noix, noisette, courge, sésame, tournesol, pavot, chanvre, chia…

              Quant à coucher à même le sol, j’ignorais que c’était une recommandation de Rabhi. Je vais tout de suite balancer mon lit par la fenêtre pour sauver la planète. Avec un peu de chance il tuera un pollueur qui passe audacieusement sous ma fenêtre. 


            • 3 votes
              Belenos Belenos 25 septembre 12:41

              @L’Equatorien Polynésien

              "La nature aussi je suis à fond pour, mais faut pas déconner, elle sera là longtemps après nous, même si on pollue tout notre saoul, on ne fera jamais mieux ou pire que des volcans"

              La nature, vaut mieux être "pour" que "contre", parce qu’on n’a pas vraiment le choix. 

              Et pour les volcans, on ne fera jamais mieux, c’est sûr :

              "Pourquoi... les terres volcaniques sont-elles fertiles ?

              Vivre sur les pentes d’un volcan n’est pas sans risque. Pourtant, les agriculteurs s’y installent. Qu’y a-t-il donc de si miraculeux sur ces terres pour que les hommes s’y précipitent au mépris du danger ?"


            • 2 votes
              L'Equatorien Polynésien L’Equatorien Polynésien 25 septembre 13:29

              @Belenos & Zatara
              Vous n’avez qu’une vision humano-ethnico centrée, nous ne sommes qu’un des paramètres du vivant, pas son aboutissement, essayez de réfléchir autrement qu’en tant qu’humain, ça vous fera monter en compétences smiley


            • 2 votes
              Belenos Belenos 25 septembre 13:38

              @L’Equatorien Polynésien
              "Vous n’avez qu’une vision humano-ethnico centrée."

              Oui mais vous avez quant à vous une vision telluro-galaxico centrée. Car qu’importe ce qui arrive à la Terre ou même à la Voie Lactée dans un si grand espace ? L’univers continuera sans notre galaxie. 


            • 2 votes
              L'Equatorien Polynésien L’Equatorien Polynésien 25 septembre 13:57

              @Belenos
              Et oui cher ami nous sommes dans une céleste dynamique, notre nombril étant le centre, le reste ne sont que nos satellites qui gravitent autour de ce même nombril...

              ^^

              Nicolas II avait son Raspoutine, Mitterrand, sa Tessier, Micron son Rabhi, le prochain empereur français aura certainement sa nabilla... Ainsi va le monde, de croissance en décroissance, de décroissance en croissance et vice-versa...

              ^^

              Suis d’accord avec les principes de bon sens dont Rabhi se fait le colporteur, le fait qu’il aie du succès en dit long cependant sur le degré de déconnexion des consommateurs urbains modernisés, swagguisés, tendancisés par des années de vies en plastique qui se voulaient si fantastiques, par rapport au naturel, étant un rural, je n’ai jamais été éloigné des principes naturels, ceux que les citadins boboïsé de parisland traitent d’idéologies d’esstrème droate... Je rappelle ici aussi le principe marxiste du mépris de classe dont ont fait preuve les intelligentsias parisiano-parisiennes depuis des décennies en crachant sur la gueule des paysans, des ruraux, des amoureux des terroirs à la tv. ça rappelle l’Abbé de Villecourt dans le film Ridicule de Patrice Leconte, quand Ponceludon de Malavoy plaide en faveur de l’assainissement des marais pour éviter les fièvres aux paysans l’Abbé dit : Mon dieu, les paysans, leur simple évocation provoque l’ennui.. Ce à quoi Grégoire Ponceludon répond : Ils meurent pour nourrir les aristocrates...

              ^^

              Paris sera toujours Paris et Rabhi toujours Rabhi... Mais le Rabhi ne fait pas le moine... Surtout quand il prêche en velours côtelé chez Drucker...

              ^^

              Ceux que les puissants encensent et reçoivent sur leurs canapés ou qui se les arrachent pour figurer ensemble au bout de la perche à selfie ne sont en rien des révolutionnaires qui vont changer le monde. ça ne mange pas de pain, un quart d’heure de "retour à la terre" sur les tv’s mainstream au milieu de 23h45 de promotion pour un capitalisme de plus en plus débridé, sauvage, libéral, inégalitaire... C’est un peu comme la messe le dimanche matin à la tv, entre 6 jours et demi de promotion de la synagogue ou de l’Islam, me demande même si Rabhi vaut Pernaud dans le sens aimer son terroir... J’en doute...


            • 1 vote
              Zatara Zatara 25 septembre 15:07

              @L’Equatorien Polynésien
              l’autre jour, j’ai marché sur un caillou... me suis immédiatement précipité pour lui demander pardon, mais sa sainteté a refusé de m’absoudre...

              depuis, je m’efforce de marché équitablement entre le gazon, le sable, les pierres et le bitume, en priant pour ne pas esquinter les bactéries, les atomes et les quarks...

              C’est de la physique quantique, tu peux pas comprendre....


            • 1 vote
              L'Equatorien Polynésien L’Equatorien Polynésien 25 septembre 16:56

              @Zatara
              Si, c’est que t’es juste un débile avec une démarche de malade mentale dans ce cas...

              C’est de l’observation à échelle humaine, tu peux parfaitement le comprendre


            • 1 vote
              Zatara Zatara 25 septembre 17:26

              @L’Equatorien Polynésien

              Si, c’est que t’es juste un débile avec une démarche de malade mentale dans ce cas...

              c’est juste la logique que tu exprimais, poussée à son paroxysme, rien de plus, rien de moins...

              C’est de l’observation à échelle humaine, tu peux parfaitement le comprendre

              Et je l’ai bien comprise... du reste, c’est le même discours que l’on entend dans les églises sataniques (qui sont tout à fait officiel aux US par ailleurs). Si tu veux mon avis, ça manque d’équilibre toussa....


            • vote
              L'Equatorien Polynésien L’Equatorien Polynésien 25 septembre 19:44

              @Zatara
              Je n’ai rien contre le satanisme tout contre je n’ai rien contre les croyants des 3 religions du livre, des bouddhistes ou des new age, ils croient ce qu’ils veulent, je suis agnostique.

              ^^

              "Tout bien que tu détiens est un souci qui te retient" (Skippy, autre grand philosophe d’origine tibétaines) Rabhi, Skippy, Attali, tous ces mages en I qui nous guident vers la lumière...

              ^^

              M’en fous je pars bouder


            • vote
              Belenos Belenos 25 septembre 20:42

              @L’Equatorien Polynésien

              Moi je pensais que le Rabbi de Macron, c’était plutôt Attali.  smiley


            • vote
              Belenos Belenos 25 septembre 20:45

              @L’Equatorien Polynésien
              "M’en fous je pars bouder"


              C’est en boudant que l’on devient bouddha. 

              Ou bedonnant si on n’a pas de bol, ça dépend du karma.  smiley


            • 3 votes
              l'argentin l’argentin 25 septembre 20:46

              @L’Equatorien Polynésien
              Oui je suis complétement d’ accord avec toi , il n’est pas étonnant que dans une société ultre-athée comme la société Française un ancien catho comme rabin rabhi puisse trouver une place au milieu de ce vide spirituel car l’ homme a besoin de spiritualité pour s’ élever et dépasser le stade de son petit nombril péri-urbain.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès