• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Léopold Jimmy, lynché par des "antifas" à coup de pied de biche

Léopold Jimmy, lynché par des "antifas" à coup de pied de biche

Interview du journaliste indépendant Léopold Jimmy (Agence LDC News), lynché à coup de pied de biche par des miliciens "antifas" samedi dernier lors de l'acte 10 - independenza webtv - Partagez ce direct au maximum !

Mon Snap : indemoha
Abonnez-vous sur facebook.com/independenza.webtv

Tags : Politique Témoignage Manifestation Violence Anarchisme




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • 2 votes
    simplesanstete 22 janvier 10:22

    Respect à ce Monsieur. Les bobos cocus rouges & noirs de l’Histoire sont très violents.



      • 1 vote
        sls0 sls0 22 janvier 13:48

        Quel est le passif entre les antifas et ce monsieur ?

        Je n’apprécie pas du tout les antifas mais j’essaie de comprendre.

        Dire je n’ai jamais agressé physiquement d’antifas je veux bien. Goebbels n’a jamais agressé physiquement quelqu’un. Les mots peuvent agresser.

        Quel est donc le passif ?

        Tout les deux mois je regarde le bilan des homicides chez moi. Il y a une case lynchage, c’est plus souvent des morts que des blessés, le pied de biche casse les os et brise les cranes.


        • vote
          Heron Heron 22 janvier 16:55

          Ces antifas ont laissé leur émotion non libéree se tranformer en pulsion, j’imagine que Hieronimus et Belenos approuvent leur action..  smiley  smiley


          • 4 votes
            Belenos Belenos 22 janvier 17:28

            @Heron
            Ces antifas sont surtout des ultra-cons et je n’approuve pas la connerie. S’ils avaient eu la lucidité de reconnaître leur haine au moment où elle s’est présentée à eux la première fois (il y a sans doute quelques années, peut-être à l’occasion d’une épreuve de l’existence comme une frustration amoureuse ou simplement sexuelle) alors ils seraient peut-être capables à présent de faire de leur colère quelque chose d’un peu moins con. 


          • vote
            Heron Heron 22 janvier 19:14

            @Belenos :Ces antifas sont surtout des ultra-cons et je n’approuve pas la connerie.
            Mais non Belenos, ces antifas éprouvent des émotions et des pulsions, c’est humain.. "Les émotions font partie des expériences de la conscience, il faut donc les éprouver pour les connaître et les comprendre."
             smiley


          • 1 vote
            Belenos Belenos 22 janvier 20:06

            @Heron

            En effet, "les émotions font partie des expériences de la conscience, il faut donc les éprouver pour les connaître et les comprendre" et c’est précisément ce que ne font pas ces crétins. Ils ne connaissent ni ne comprennent rien à ce qui se passe en eux : ce sont des brutes portées par des pulsions dont ils n’ont pas conscience.

            Qu’est-ce qui est difficile à comprendre dans mon propos, que vous semblez interpréter dans le sens d’une sorte d’éloge de l’instinct brutal alors qu’il ne s’agit pas du tout de cela  ? 

             smiley

          • vote
            Heron Heron 22 janvier 20:43

            @Belenos :ce sont des brutes portées par des pulsions dont ils n’ont pas conscience

            Cela me rappel les médias lorsqu’ils ne cessaient d’évoquer la violence des GJ sans jamais se poser la question de la violence économique, sociale, ect, encaissée par les GJ durant des décennies.
            La violence engendre la violence, et elle peut prendre bien des formes, qui de l’oeuf ou de la poule, antifa ou bas du front ??


          • vote
            Belenos Belenos 23 janvier 14:37

            @Heron

            "Cela me rappel les médias lorsqu’ils ne cessaient d’évoquer la violence des GJ sans jamais se poser la question de la violence économique, sociale, ect, encaissée par les GJ durant des décennies."

            Si cela vous le rappelle, c’est donc que vous voyez un rapport entre "la violence économique, sociale, etc., encaissée par les GJ durant des décennies" et la violence qu’aurait selon vous subie pendant des décennies ces antifas de la part du journaliste indépendant qu’ils ont tabassé sous prétexte d’impureté idéologique. Pourriez-vous me préciser de quelle violence exercée par ce journaliste à l’encontre de ces antifas pendant des décennies vous voulez parler ?


          • vote
            Heron Heron 23 janvier 15:31

            @Belenos la violence qu’aurait selon vous subie pendant des décennies ces antifas de la part du journaliste indépendant


            Non du journaliste pas si indépendant que ça (ex candidat FN) mais de l’ideologie violente et ciblée qui caractérise l’extrême droite depuis des décennies (je ne vais pas te faire la liste fastidieuse, avec un peu d’honnêteté tu trouveras tout seul), c’est une violence protéiforme à laquelle répond une violence instinctive.
            Ce n’est pas le journaliste qui est visée dans ce cas mais la violence des idées qu’il représente.
            Depuis des décennies les mouvements sociaux et écolos sont sous les feu des militants d’extrême droite toujours pro CRS et pro répression, les voirs investir ces manifestations sociales est perçu par les antifas (à tord ou à raison) comme de l’infiltration, pour ne pas dire comme de la provocation.

            Personnellement je condamne ces violences, je l’ai régulièrement fait ici que se soit avec les bas du front comme ailleurs avec les gauchistes radicalisés, mais fait rentrer une personne anti-corrida dans une manifestation pro-corrida et tu verras ce qu’il va se passer..
            La violence, quelle soit idéologique, verbale, physique, engendre de la violence, ne pas vouloir le voir c’est être comme les médias avec les GJ, c’est à dire arbitraire et finalement complétement à côté de la plaque.


          • vote
            Belenos Belenos 23 janvier 22:43

            @Heron

            "Non du journaliste pas si indépendant que ça (ex candidat FN)"

            Quel rapport ??


          • vote
            Belenos Belenos 23 janvier 22:49

            @Heron

            "mais de l’ideologie violente et ciblée qui caractérise l’extrême droite depuis des décennies (je ne vais pas te faire la liste fastidieuse, avec un peu d’honnêteté tu trouveras tout seul), c’est une violence protéiforme à laquelle répond une violence instinctive."

            Je dirais plutôt que c’est une violence fantasmée à laquelle répond, dans le cas présent ici discuté, une violence physique. Cet argument antifa est aussi celui des islamistes qui prétendent légitime d’assassiner des gens dont les écrits ou les dessins sont une "violence" pour leur croyance. 


          • vote
            Belenos Belenos 24 janvier 00:10

            @Heron

            "Non du journaliste"

            Ok, donc ce journaliste ne leur a rien fait, à ces brutes. Les débiles antifas lui tombent dessus en horde sauvage pour le tabasser, parce qu’ils l’associent à "lextrémdroâte", donc à Hitler, dans leur cerveau de fourmi rouge. 


          • vote
            Heron Heron 24 janvier 11:39

            @Belenos
            Tes émotions te submergent, tu perds toute impartialité, discussion close.. 


          • vote
            mehdite mehdite 24 janvier 12:10

            @Heron
            les psychologisants qui nous dégueulent leur catechisme boubou à coup de barre à mine me foutent tellement la haine que j’ai peur de ce qui va leur arriver . Ca rentre dans ton dharma illustré ça ?


          • vote
            Et Hop ! 3 mars 16:12

            @Heron

            Depuis des décennies les mouvements sociaux et écolos sont sous les feu des militants d’extrême droite toujours pro CRS et pro répression "

            Vous avez vu ça dans quel film ?


          • vote
            Et Hop ! 3 mars 16:18

            @Heron

            Ces antifas sont des vrais fascistes.

            Avec une différence, c’est qu’ils sont tous isssus de familles favorisées à tous points de vue, le plus souvent des enseignants et des fonctionnaires de gauche qui les ont endoctrinés dès l’enfance en leur faisant croire à l’existence d’un mouvement fasciste sur le mode des années 1930.


          • vote
            flolenigo 22 janvier 17:47

            " Quand les nazis deviennent reds, les reds deviennent nazis, je commence à trouver ça banale "

            extrait de Kohorte idf : Ultimate Completius : https://www.youtube.com/watch?v=wHt4Nii_2FQ


            • 1 vote
              Christophe Hamelin Christophe Hamelin 22 janvier 20:25

              Je me permets ici de rappeler cet article sur l’extrême-gauche. Ca me fend le coeur parce que je viens de ce milieu mais le fait est que l’extrême-gauche est aujourd’hui vendue à l’ordre capitaliste : par bêtise, par manque de réflexion, en espérant que ce ne soit pas par infiltrations.


              • vote
                Deepnofin Deepnofin 23 janvier 10:51

                @Christophe Hamelin "aujourd’hui"... ? M’est avis que l’EG a été récupérée depuis belle lurette. J’suis nul en histoire, donc j’ignore depuis quand, mais Mai 68 a été salement retourné contre nous, et au moins à partir de là, les gens se sont mis à gober n’importe quoi au nom de la Liberté et du Bien vs le Mal...
                Vous parlez d’infiltration, je suis convaincu qu’il y en a, et bien plus qu’on le pense (si on en croit des dossiers assez récemment déclassifiés, sur les méthodes de la CIA notamment sur le sabotage social, on peut se douter que l’infiltration est généralisée...)
                On s’est tous fait manipuler comme des cons pendant... toujours, et le seul moyen d’arrêter ça, c’est de se réveiller, de s’unir, et de fonder nos Démocraties... Pour ça que l’EG / ED / Les gens qui pensent que les autres c’est tous des moutons... n’ont rien compris, et feraient mieux d’ouvrir les yeux... Enfin, c’est mon avis.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès