• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les 7 péchés de d’Hugo Chavez par Michel Collon et le président du Venezuela (...)

Les 7 péchés de d’Hugo Chavez par Michel Collon et le président du Venezuela Nicolas Maduro


Le président vénézuélien Nicolas maduro tenant dans sa main le livre de Michel Collon.

 

Synopsis :

Le président du Venezuela a salué l’œuvre de Michel Collon "Les 7 Péchés d’Hugo Chavez" en affirmant que ce livre "nous permet de comprendre comment vous, les intellectuels d’Europe, avez réussi à capter l’essence rénovatrice du nouveau modèle que le Commandant Chavez a construit dans notre réalité".

 

Il a ensuite posé plusieurs questions et dialogué avec le fondateur d’Investig’Action.

 

Cet entretien se déroulait durant la cérémonie de clôture de l’important Salon du Livre de Caracas, le FILVEN, en Mars 2014.

 

Source : Investig’Action (le site de Michel Collon).

 

Qui est Nicolas Maduro ?

Nicolás Maduro Moros, né le 23 novembre 1962 à Caracas (Venezuela), est un syndicaliste et homme politique vénézuélien.

 

D’abord député MVR (1999-2000), puis président de l’Assemblée nationale du Venezuela (2005-2006), il est ensuite ministre des Affaires étrangères (2006-2012) et vice-président du Venezuela (2012-2013). À la suite de la mort d’Hugo Chávez, le 5 mars 2013, il devient président par intérim, puis remporte l’élection présidentielle du 14 avril suivant avec 50,62 % des voix.

 

Président de la République :

 

Le 8 mars 2013, il prête serment comme président de la République par intérim. L’opposition considère qu’il s’agit d’une violation de la Constitution, celle-ci prévoyant que le président de l’Assemblée nationale devienne président par intérim en cas de décès du chef de l’État. L’opposition critique également son éventuelle candidature à la présidence, constitutionnellement incompatible avec la fonction de vice-président. Pour fondées que soient ces critiques, la cour constitutionnelle est composée de membres que Chávez a choisis.

Maduro est élu président de la République bolivarienne du Venezuela le 14 avril 2013. Il l’emporte avec 50,7 %, soit un score bien inférieur à ce qu’il pouvait espérer au vu de la plupart des sondages. Son adversaire, Henrique Capriles Radonski, battu de justesse, dénonce des irrégularités et conteste l’impartialité du Conseil national électoral (CNE). Capriles réclame le recomptage des votes, ce que Maduro accepte, avant que le CNE ne refuse. Deux jours après le scrutin, d’importantes manifestations pour protester contre les résultats officiels ont lieu avec actes de vandalisme et affrontements provoquant neuf morts chez les partisans de Maduro et les policiers. Après ces violences, le CNE accepte finalement de recompter les votes mais assure que ça ne changera « en aucune façon » les résultats, Capriles avait porté plainte contre cette élection au Tribunal suprême du Venezuela mais cette dernière a rejeté cette plainte et infligé une amende au candidat défait. Maduro prête serment le 19 avril.

 

Le 14 novembre 2013, Maduro se fait voter par le Parlement le droit de gouverner par décret pendant un an, type de gouvernance utilisé par tous les présidents du Venezuela depuis les années 1970, y compris par Hugo Chavez. La principale raison de la gouvernance par décret est l’aggravation de la crise économique ces derniers mois. Ainsi, Maduro promet de changer de modèle économique et vaincre la « bourgeoisie parasitaire » qui selon lui, détiendrait les rênes de l’économie et tenterait sans relâche de déstabiliser le gouvernement dans le cadre d’une prétendue « guerre économique ». Il promet aussi de lutter fermement contre la corruption, qu’il nomme « anti-valeur du capitalisme ».

 

Depuis 2014, il est contesté à l’occasion de grandes manifestations, lors de l’arrestation de l’opposant Leopoldo López et la destitution de Maria Corina Machado de son mandat de députée en 2014. Le 19 février 2015, Antonio Ledezma, élu maire de Caracas depuis 2008, est arrêté, accusé de complot contre Nicolas Maduro.

 

Source : Wikipédia.

 

Un entretien merveilleux, plein d’humilité et d’humanité.

 

À voir !

 

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "Michel" et "Collon", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "Hugo" et "Chavez", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "Venezuela", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "démocratie", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Politique, Démocratie, Libertés, et Altermondialisme", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=7975.

Tags : Politique Démocratie Hugo Chavez Venezuela Michel Collon Géopolitique




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 13 votes
    Lisa Sion Lisa Sion 29 août 2015 11:55

    Quelle consécration ! Michel Collon, ce petit bonhomme, persévérant mais sans maudire ses ennemis, homme simple discutant simplement avec un autre homme simple, Nicolas Maduro, président d’un État important, à l’autre bout du globe, quel accomplissement !
    Ce qui fait la grandeur d’une démocratie, c’est le soutien qu’un peuple entier assure à son représentant en tète alors que chez nous, le notre est toujours en campagne de reconnaissance, en quête de voix tel un mendiant assisté...
    Telle une grenouille qui veut se faire voir à l’ombre du bœuf aux hormones, notre pays n’est devenu un État policier où chaque haut représentant ne se déplace plus que derrière un cordon de miliciens privés au service de l’ennemi. et accepte lâchement d’être mis sous écoute par une boite privée...pour laquelle nous ne sommes tous qu’un danger potentiel qu’il faut absolument faire taire, et canaliser dans la longue file des restos du beurre...
    " Hollande cumule les mistrals perdants " 


    • vote
      morice 29 août 2015 19:19

      vous risquez de déchanter bientôt...



      "Ce qui fait la grandeur d’une démocratie, c’est le soutien qu’un peuple entier assure à son représentant en tête "


      ah ouais, et ça ... ???


      vous parlez d’un soutien !!

      votre scribouilleur vient chanter les louanges de son prédécesseur un camionneur, et 
      vous appelez-ça un "accomplissement" ???

      vous vous trompez d’image, moi, j’appelle ça un cirage de chaussures.

      • 6 votes
        Heimskringla Heimskringla 30 août 2015 01:07

        @morice

        Pour commencer déjà la source lol quoi. 

        Après y’aura des gens qui seront toujours attirés par la propagande Hollywoodienne et qui seront toujours les idiots utiles de leurs futurs bourreaux. 


      • vote
        morice 29 août 2015 19:29

        vous auriez dû mettre celle-là :



        ou le commentaire :

        "Pour sa part, l’auteur belge Michel Collon, auteur des "7 péchés d’Hugo Chavez" fait référence à la capacité du leader socialiste "pour écouter et apprendre de tout le monde et de mettre tout un peuple à lire." Collon a déclaré que comme "les mensonges préparent l’agression et l’intervention," il est donc nécessaire de saisir la vérité du peuple à travers des textes."

        Il ne va pas être déçu, le Collon dans quelque temps....

        car pour ce qui est de la vérité des faits, il repassera...

        • vote
          morice 29 août 2015 20:55

          en plus ça fait sérieux pour Collon : il va se retrouver au milieu de ça ::


          ou ça

          (le duo de l’enfer := Hillard et Soral !)

          un autre duo de marioles

          Chouard et Jovanocic, le mec qui croit aux anges...

          ou ça


          il n’est pas dans le pétrin avec un tel environnement.

          sacré canadien va... c’est une référence en effet 

          (voir la dernière ligne)... chez les ch’tarbés qui voient des aliens partout...

          ou mieux encore : des reptiliens, car Blueman y croit bien sûr


          ça y est on comprend tout : Maduro, comme Collon, sont deux reptiliens !!

          ah ah ah !!!!

          • 10 votes
            BlueMan BlueMan 30 août 2015 14:55

            Morice, tu as encore oublié de prendre tes cachets... C’est pas sérieux vu ta pathologie psychologique grave... Tu vas encore finir par nous péter un plomb...

            Et non, Morice, je ne crois pas aux reptiliens. Je me demande bien où tu as pu trouver ça. Enfin, je met cela sur le compte de ta folie.

            Prends vite tes cachets et rendors toi. ;)



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès