• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Loi travail XXL - Les manifestants connaissent-ils le rôle de la Commission (...)

Loi travail XXL - Les manifestants connaissent-ils le rôle de la Commission européenne ?

Nous sommes allés à la rencontre des manifestants pour recueillir leurs avis concernant le rôle de la Commission européenne dans les réformes actuelles du droit du travail.

== SOURCES == - Recommandations de l'Union européenne à la France pour 2017 (daté du 22 Mai 2017) :

https://ec.europa.eu/info/sites/info/files/2017-european-semester-country-specific-recommendations-commission-recommendations_-_france-fr.pdf

Tags : Manifestation Union européenne Loi Travail



Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • 2 votes
    La mouche du coche La mouche du coche 20 septembre 09:29

    Ces manifestants qui ont veauté Macron au deuxième tour et maintenant s’en plaignent, me font bien rire. J’adore contempler la stupidité humaine. J’espère que cela leur mettra un peu de plomb dans la tête mais ce n’est pas du tout sûr. smiley


    • vote
      matthius matthius 20 septembre 11:06

      Les manifestants sont piégés par le marxisme. Derrière les patrons, se cachent les actionnaires.


    • vote
      yoananda yoananda 20 septembre 11:09

      @matthius
      oui mais si tu ne sait pas qui se cache derrière les actionnaires, toi aussi tu es piégé ...

      alors ? le sais-tu ?


    • vote
      wendigo wendigo 20 septembre 11:10

      @La mouche du coche

       Cool, vous ne rejetez donc pas votre reflet dans la glace !


    • 1 vote
      La mouche du coche La mouche du coche 20 septembre 11:21

      @wendigo
      Vous n’êtes pas très joli non plus.


    • 2 votes
      pegase pegase 20 septembre 12:10

      @matthius

      Les manifestants sont piégés par le marxisme. Derrière les patrons, se cachent les actionnaires.

      Ce micro reportage laisse sous entendre que ce sont les directives de l’UE qui imposent la loi travail, et non pas les patrons, et contrairement à se que laisse entendre une manifestante interrogée, si le gouvernement Macron ne respecte pas les directives la France serait mise à l’amende par le CJUE ....

      https://europa.eu/european-union/about-eu/institutions-bodies/court-justice_fr

      Rôle : veiller à ce que la législation de l’UE soit interprétée et appliquée de la même manière dans tous les pays de l’UE ; garantir que les pays et les institutions de l’UE respectent la législation européenne.


    • 1 vote
      pegase pegase 20 septembre 12:14

      J’avais posté le lien dans l’article ... Afin de ne pas éveiller des soupçons, ils appellent ça pudiquement des "recommandations" ...

      https://ec.europa.eu/info/sites/info/files/2017-european-semester-country-specific-recommendations-commission-recommendations_-_france-fr.pdf


    • 7 votes
      #WorldPeaceNow* #WorldPeaceNow* 20 septembre 13:24

      @TOUS

      Et bien c’est pas gagné la révolution avec des bisounours pareils (équivalent des "libtards" ou "snowflakes" aux USA). Les illuminati vont nous massacrer !


    • 1 vote
      ged252 20 septembre 12:10

      C’est les lobbys américains qui font pressions sur l’UE, lol.
      .
      C’est une dangereuse complotiste qu’il faut dénoncer à la Kommandantur.
      .
      Il sont obligé d’imposer ces règles parce que les économies des pays divergent entre elles, et que ça ménera à l’explosion de l’€uro, de l’€€€€€ pas de l’Europe.


      • 3 votes
        pegase pegase 20 septembre 12:23

        @ged252

        Il sont obligé d’imposer ces règles parce que les économies des pays divergent entre elles, et que ça ménera à l’explosion de l’€uro, de l’€€€€€ pas de l’Europe.


        Oui c’est ça ... sinon on coule (pour faire court), pour que leur UE puisse fonctionner, il faut que la France abandonne son modèle social et à terme le smig ...

        Voir les graphiques éloquents ici ...

        https://www.youtube.com/watch?v=f2ZyAHqTnBI


      • 1 vote
        yoananda yoananda 20 septembre 12:34

        @pegase
        "que leur UE puisse fonctionner, il faut que la France abandonne son modèle social et à terme le smig"

        pas que !

        il faut aussi que les boches payent la facture pour les dépenses des autres (genre, au hasard les piscines grecques, les retraites des ponctionnaires en France, et la mafia italienne ! lol).

        faudrait pas l’oublier.

        Ouai sinon, le modèle social que le monde nous envie sans jamais le copier ! lol

        le modèle social qui consiste à financer une armée mexicaine de fonctionnaire pour tenir la pays dans une main de fer kafkaïenne ... 

        ha oui, ce modèle social la donc ...

        ce modèle social dont le smic n’est que le cache sexe !!!

        J’ai déjà expliqué : par exemple, si le salaire baisse et que les prix de l’immobilier baissent aussi, on peut se retrouver avec un pouvoir d’achat plus important.

        L’arqueboutage sur le smic est un écran de fumée.


      • vote
        ged252 20 septembre 12:35

        @pegase

        .

        Si on en est là, c’est parce que les présidents de la république ont tous été des gros nullards : Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande. (Ainsi que les Français qui ont voté pour ces gros crapauds, il faut vraiment avoir un jugement faux pour voter Sarkozy ou Hollande)

        .

        La seule solution qu’ils connaissaient c’est d’endetter le pays, de faire toujours augmenter la dette, et de ne jamais faire les réformes nécessaire, par trouille de la gauche syndicale. 

        .

        Maintenant les gros connards de PR n’ont plus la main, c’est l’EU, Draghi dans ce cas-ci, parce que c’est lui qui mène la politique monétaire, qui décide.


      • vote
        ged252 20 septembre 12:39

        @pegase

        pour que leur UE puisse fonctionner, il faut que la France abandonne son modèle social et à terme le smig ...


        Oui tout à fait mais c’est la gauche qui l’a voulu et imposé.


      • 1 vote
        pegase pegase 20 septembre 19:25

        @yoananda

        En fait vous raisonnez exactement comme un patron d’entreprise ... mmh ?

        le prix de l’immobilier ne baissera jamais, sauf à l’imposer, et encore .. il y aurait des enveloppes sous la table à négocier ...


      • vote
        yoananda yoananda 20 septembre 20:39

        @pegase
        "En fait vous raisonnez exactement comme un patron d’entreprise ... mmh ?"

        Oui, je sais raisonner comme un patron, et ?

        Je sais aussi raisonner comme un fonctionnaire, mais ça ne vaut pas un pet de canard !

        "le prix de l’immobilier ne baissera jamai"

        Ben voyons !

        Ha c’était ça le 11ème commandement de Dieu que tout le monde cherche : "le prix de l’immobilier, jamais tu ne baisseras" ! ben voila, on sait maintenant ...

        "sauf à l’imposer"

        En fait c’est le contraire, sans l’intervention de l’état, il se serait déjà cassé la gueule méchant !


      • 1 vote
        ged252 20 septembre 12:17

        Les manifestants sont tous des conn.ards de gauchiste progressistes, qui ont été dans le passé en faveur -en soutien- à tout ce que la gauche a fait.
        .
        Ils ne peuvent pas avoir l’€uro sans les GOPO, sans les directives européennes, c’est un lot, il n’ont pas le choix, TINA.


        • vote
          ged252 20 septembre 12:29

          Extrait du PDF, lisez-le :

          ""
          L’analyse de la Commission l’amène à conclure que la France connaît des

          déséquilibres macroéconomiques excessifs. En particulier, la France se caractérise par un faible niveau de compétitivité et une dette publique élevée et en augmentation,dans un contexte de faible croissance de la productivité. Le risque de retombées négatives sur l’économie française et, compte tenu de la taille de celle-ci, sur l’Union économique et monétaire, est particulièrement important""

          • vote
            yoananda yoananda 20 septembre 12:37

            @ged252
            ouai mais non paske modèle social, paske zacquis sociaux, et paske méchant capitalisme oppresseur !!!

            spice d’esclavagiste néo-turbo-libéral va !

            en France, on DOIT être payé à rien foutre, paske ! épicétou ! et si t’es pas d’accord t’es qu’un facho révisionniste pédophile !

            non mais !

            Tous unis pour nos fonctionnaires syndicalistes ! oué ! oué !


          • vote
            ged252 20 septembre 12:40

            @yoananda

            Et ouais, l’UE fait le même constat ...


          • vote
            ged252 20 septembre 12:52

            Voilà l’opinion de Draghi sur les hommes politiques, pire qu’un type d’extrême droite : Surement une des raisons de la construction européenne : la nullité des politiciens
            .
            ."The breakdown in the ability of post-war macroeconomic models to accurately forecast the economic developments of the 1970s and the early 1980s opened up space for further advances in research..
            .

            In the 1970s governments attempted to maximise social welfare, in the form of low unemployment and inflation, by trying to exploit the short-run trade-off between the two. They engineered surprise booms “just once” before promising to revert to a policy of low inflation in future, especially when motivated by the electoral cycle. The insights of a number of Nobel laureates showed how these policies were bound to fail and why they were time inconsistent. The same incentive to renege remains in the future, and promises to do otherwise lack credibility. Rational wage and price setters will not believe in a policy that policymakers will find it optimal to renege on, making it difficult for policymakers to achieve price stability without a recession.

            It is hard to overestimate the enormous impact that the Lucas critique and the problem of time inconsistency have had on the conduct of monetary policy over the past 40 years. In the 1970s, most central banks were under political control and obliged to follow more or less short-term oriented policies. During the 1990s and 2000s, the importance of credibility was increasingly appreciated and evidence mounted that operationally independent central banks with a clear mandate to maintain price stability delivered much better economic outcomes than those under direct government control.
            "


            • vote
              mjk mjk 20 septembre 15:51

              Pas si mal que ça en fait, je m’attendais à pire.


              • 3 votes
                Mister hyde 20 septembre 19:52

                Salut pegase, je crois que la question de votre titre est tout le problème de la politique. Je vous donne un exemple , ce matin j’ai fait un long montage vidéo pour une conférence de la CGT , que j’ai suivi attentivement. Et donc ils parlent des conditions aux travail , du rapport offre demande , de la compétitivité etc..., mais devinez pas quoi ? sur les deux heures de la conférence il n’y a pas eu UN SEUL mot sur l’Europe.. !! pas une seule mise en accusation du dictat de Bruxelles, et pourtant il y avait nombre de syndicalistes qui prenait la parole etc.., mais pas un mot à ce propos !.


                 Les gens n’avaient pas l’air de comprendre que peu importe les luttes qu’ils font et qui sont d’ailleurs très importantes, les directives de Bruxelles empêcheront toute avancées sociales.

                • 1 vote
                  pegase pegase 21 septembre 01:36

                  @Mister hyde

                  sur les deux heures de la conférence il n’y a pas eu UN SEUL mot sur l’Europe.. !! pas une seule mise en accusation du dictat de Bruxelles,


                  Forcément ils sont rémunérés directement par Bruxelles ... je tiens cette info de l’upr, je n’ai jamais vérifié, mais à coup sûr c’est vrais smiley

                  Toutes ces officines avaient été mises en place ou infiltrées pour contrer l’ex KGB de l’union soviétique, aujourd’hui elles servent pour contrer les souverainistes ...

                  Si vous avez le temps de fouiller la toile ...


                • vote
                  ged252 21 septembre 09:03

                  @Mister hyde

                  Les avancées sociales, ça n’existe pas, c’est juste un slogan pour simplet.

                  .

                  Vous avez voulu l’euro et l’Europe, et bien maintenant vous les avez.

                  ça ne peut pas marcher tel quel, l’Euro est trop faible pour les pays du nord : Allemagne, Hollande, Autriche et (?) et il est trop fort pour les pays du sud : les PIIGS Portugal ect.

                  .

                  Dans ces conditions l’€uro ne peut pas subsister, il va exploser en vol et faire exploser avec lui l’Europe .... Sauf si on a une convergence des économies, c’est-à-dire que tous les pays d’europe sont à peut prêt au même niveau économique, avec la même compétitivité.

                  .

                  Ca veut dire que si on fait la moyenne des pays, y compris les pays de l’Est, il y aura un abaissement du niveau de vie pour tous les pays du Nord, et un relèvement du niveau de vie des pays du Sud, vers une moyenne identique pour tous les pays.

                  .

                  Le BCE est obligé d’égaliser les pays, sinon l’europe explosera.

                  Encore une fois, tous ces gens de gauche sont des veaux et des ânes, ils ont voté pour avoir tout ça, et au final ils l’auront.


                • vote
                  yoananda yoananda 21 septembre 09:17

                  @ged252
                  "Sauf si on a une convergence des économies, c’est-à-dire que tous les pays d’europe sont à peut prêt au même niveau économique, avec la même compétitivité."

                  En partie oui. Ce qu’il faut c’est des transferts fiscaux, comme en France. Les régions riches financent les régions pauvres, et il n’y a pas "égalisation" pour autant. Il faut une "péréquation" à l’européene. En fait, c’est précisément ce qu’ils ont essayé de mettre en place dès le début. Le problème ce sont les ersatz de monnaie nationale que sont les taux d’emprunt nationaux.

                  Pour régler ce problème, à priori, ça devrait passer par :

                  * une dette commune (déjà amplement abordé, notamment par Attali)

                  * un mécanisme de redistribution (plus ou moins masqué)

                  * un mécanisme de contrôle budgétaire des pays (on l’a déjà en partie)

                  Donc voila, en fait, pour que ce bousin tienne, il faut mâter la gauchiasse française et ses "zakis sociaux". Ça n’a pas l’air infaisable (mais ce n’est pas garantit non plus).

                  Les allemands seront peut-être ok pour payer, mais à condition que les autres fassent des efforts aussi. Et le verrou, la clé de voûte, c’est la France (à mon sens, je peux me tromper).

                  Je pense que si la France fait ses réformes, alors, l’Italie devra céder elle aussi et suivre le mouvement engagé.

                  Sinon ...

                  Macron sait tout ça à mon avis. Il utiliseras toutes les ficelles habituelles : faire semblant de reculer (sur des trucs annexes), acheter les leader, monter la presse contre les manifestants, minimiser les impacts, méthode des petits pas, passage en douce, passage en force (selon), etc...

                  Pour l’instant les Allemands n’ont pas encore fait leurs élections, mais je pense qu’après ils vont venir nous voir pour qu’on arrête de "faire semblant" (ce qu’à fait Hollande durant son mandat : "temporiser").

                  Mais il est sûr qu’on entre dans un période d’incertitude.


                • vote
                  Mister hyde 21 septembre 13:26

                  @pegase

                  Ah bon ?! je savais que FO et d’autres avait été "aidé" par la CIA etc.., à l’époque mais je ne savais pas que le financement d’ aujourd’hui c’était le cas aussi... Ca pourrait vouloir dire que les cadres des syndicats, , ont pour directives de ne pas parler des obligations européennes , si c’est bien le cas ça craint et pas qu’un peu..

                  Mais quand je vous dis pas un c’est vraiment pas un mot !! , je vous assure pas une seule mise en accusation !! Après j’habite à la campagne en ce moment, j’ai fait le montage pour des gens d’ici, je me disais donc qu’en tant que campagnard, ces mecs de la CGT étaient peut être plus dans des luttes régionales ( dans le sens propre a leurs usines, je veux dire) , et n’avait peut être pas de conscience politique générale comme ailleurs. Enfin en tout cas ça m’a un peu choqué de ne rien entendre a ce propos. Et si ce que vous dites est vrai,les implications de la rémunérations et ses conséquences sont assez graves , ça devrait être illégal même !


                • vote
                  Mister hyde 21 septembre 13:39

                  @ged252

                  Ton slogan pour simplet, il existait avant que notre pays se transforme en province, et avant que nos présidents confondent le métier de chef d’état avec faire le tapin au nom du village Françe, si t’es pas capable de l’accepter, viens pas dire au autres ce qu’ils doivent en penser. "Vous avez voulu l’euro , vous l’avez ", tu parles à qui en fait ?!! Qui c’est qui la voulu l’euro et l’europe ici ?!, je vois pas à qui tu parle en disant "tu l’as voulu tu l’as eu", personne n’est d’accord avec cette dictature déguisé. Je pense juste que cette "Europe des nations" (qui est un paradoxe même dans le terme) beaucoup s’y sont fait avoir.

                  Par contre je suis d’accord avec toi, l’euro ne peut pas survivre avec des pays aussi différents en son sein, les réglementations qui marchent pour les uns ne marchent pas pour les autres, ça je suis d’acc et pourtant ça ne les empêchent pas de vouloir encore des pays " faibles " à l’intérieur de sa zone, je suis assez d’acc l’euro ne peut pas existait tel qu’il est, ça fait des années qu’il garde la tête hors de l’eau mais ce n’est pas une solution . La convergence des économies avec des pays aussi différents les uns des autres, je suis pas sur d’y croire.


                • vote
                  Scalpa Scalpa 21 septembre 00:26

                  “Il est aussi dans l’intérêt d’un tyran de garder son peuple pauvre, pour qu’il ne puisse pas se protéger par les armes, et qu’il soit si occupé à ses tâches quotidiennes qu’il n’aie pas le temps pour la rébellion.” Aristote . 

                  “En démocratie, la politique est l’art de faire croire au peuple qu’il gouverne.” Louis Latzarus . 
                  « Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au dessus de la main qui reçoit. […] L’argent n’a pas de patrie ; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence ; leur unique objectif est le gain. Napoléon Bonaparte . 



                  • vote
                    ged252 21 septembre 10:23

                    résumé du PDF :

                    L’analyse de la Commission l’amène à conclure que la France connaît des déséquilibres macroéconomiques excessifs. En particulier, la France se caractérise par un faible niveau de compétitivité et une dette publique élevée et en augmentation, dans un contexte de faible croissance de la productivité. Le risque de retombées négatives sur l’économie française et, compte tenu de la taille de celle-ci, sur l’Union économique et monétaire, est particulièrement important.

                    Lorsque cela s’avère nécessaire pour soutenir la mise en œuvre de recommandations par pays pertinentes, la Commission peut demander à un État membre de revoir et de modifier ses programmes concernés relevant des fonds ESI.

                    Objectifs :

                    Le gouvernement (Français) prévoit de corriger le déficit excessif en 2017, conformément à la recommandation du Conseil du 10 mars 2015, avec un déficit nominal de 2,8 % du PIB. Le déficit nominal devrait ensuite continuer de diminuer pour atteindre 1,3% du PIB en 2020. L’objectif budgétaire à moyen terme – un déficit structurel de 0,4 % du PIB – devrait être atteint d’ici à 2019

                    Et :

                    Le 10 mars 2015, le Conseil a recommandé à la France de mettre fin à la situation de déficit excessif en 2017 au plus tard et d’atteindre un déficit public de 2,8 % du PIB

                    Mais :

                    Selon les prévisions du printemps 2017 de la Commission, le déficit nominal devrait atteindre 3,0% du PIB en 2017, ce qui dépasse l’objectif recommandé par le Conseil.

                    Donc :

                    La France devrait poursuivre l’ajustement en direction de son objectif budgétaire à moyen terme, soit un déficit structurel de 0,4% du PIB.

                    Des Nouvelles mesures sont nécessaires :

                    le Conseil est d’avis que la France doit se tenir prête à prendre des mesures supplémentaires pour assurer le respect des dispositions du pacte de stabilité et de croissance en 2017 et que des mesures supplémentaires seront nécessaires à partir de 2018 en vue de respecter ces dispositions.


                    • vote
                      ged252 21 septembre 10:23

                      Audit de la France, les dépenses publiques :

                      Le niveau des dépenses publiques en France est l’un des plus élevés de l’Union. Le ratio des dépenses au PIB devrait atteindre 56,2% en 2017, soit 9,7 points de pourcentage de plus que pour l’UE.

                      Baisse des dépenses insuffisantes :

                      En revanche, les revues de dépenses ont mis en évidence un certain nombre de gains d’efficience possibles qui n’ont pas été mis en œuvre. Les revues de dépenses ont permis de trouver une faible partie (moins de 2%) des réductions de dépenses d’un montant total de 50 milliards d’EUR prévues sur la période 2015-2017.

                      Les économies découlant des revues de dépenses pourraient être nettement augmentées si les domaines de dépenses examinés étaient élargis et si une stratégie pluriannuelle était mise en œuvre afin que les possibilités d’économies identifiées se traduisent par des mesures budgétaires concrètes.

                      Les charges sociales et taxes trop élevées :

                      Le niveau élevé de charges sociales et de taxes pesant sur les sociétés peut décourager l’investissement privé et brider la croissance des entreprises et l’embauche de nouveaux salariés. Des mesures destinées à réduire le coût de la main – d’œuvre ont continué à être mises en œuvre, avec le lancement, en avril 2016, de la deuxième phase de baisse des cotisations patronales prévue dans le cadre du pacte de responsabilité et de solidarité. En outre, pour 2017, le gouvernement a augmenté le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), qui passe de 6% à 7%. Ces mesures de réduction de la pression fiscale sur le travail ont amélioré la compétitivité de la France depuis 2013, mais les pertes précédemment accumulées n’ont pas encore été récupérées. Pour le salaire moyen, la France affichait en 2015 les cotisations sociales patronales les plus élevées de l’UE en pourcentage du coût total de la main – d’œuvre payé par l’entreprise, bien que leur niveau soit en baisse.


                      • vote
                        Djam Djam 21 septembre 11:09

                        Et oui... des asseliniens (!) leur avaient pourtant mis à disposition, et plus qu’une fois, sur le net, le rapport dit GOPE dans lequel, en page 161 à 163, apparaissaient sous forme de tableau les "conseils et suggestions" d’orientation de la politique sociale française.

                        Asselineau était indiscutablement l’un des premiers, voire peut-être le seul à l’époque, à mettre ce rapport à disposition de tous les français qui veulent vraiment comprendre ce qui se trame en France et d’une façon générale dans toute l’UE.

                        Ce rapport date de... 2012, a été publié par les technocrates bruxellois en 2014 pour être justement le plan à appliquer dès les élections présidentielles de 2017. C’est dire si les fabricants du N.O.M. ont de l’avance !

                        Les défilés ne servent strictement à rien et la "gouvernance" mafieuse française, tout comme ailleurs, se contrefiche de ces manifs. Au pire, le micro jupiter perdra quelques points, et après ???

                        Les français sont des veaux et ça durera encore, c’est certain. Infichus d’étudier les véritables causes du chaos organisé, ils sont restés figés à l’époque des agitations estudiantines à la Cohn Bendit, ce dernier étant la métonymie de la manipulation des masses.

                        Plus une manoeuvre est énorme, comme les mensonges, et plus ça passe. A savoir aussi que plus de la moitié des français, issus largement de la "diversité", pour parler façon faux culs médiatiques, se contrefoutent royalement de ce qui arrive au pays dans lequel ils sont nés ou venus récemment. Ce qu’ils veulent pour la plupart c’est mater des séries ricaines gratuitement, jouer en ligne, textoter compulsivement avec leurs potes, gagner de la thune le plus vite possible et le plus possible, partir faire du tourisme de masse pour faire dans l’exotisme sécurisé, changez de bagnole tous les 5 ans, mettre leur progéniture dans des écoles qui prendra en charge leur dressage sans que les parents ne se cassent trop le tronc et consommer quotidiennement. Ceux qui défilent n’ont strictement rien compris à comment on détruit des pays entier, des langues nationales, des cultures singulières... Ils s’en foutent, ils ne sont déjà plus rien.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès