• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Luc Ferry : "Dans la vie quotidienne, les maths ne servent strictement à (...)

Luc Ferry : "Dans la vie quotidienne, les maths ne servent strictement à rien"...

L'ancien ministre de l'Education Luc Ferry a évoqué le rapport sur le niveau en mathématiques des élèves français. Il l'assure : au quotidien, cette matière ne sert "strictement à rien"...

"Je n'ai jamais utilisé, même pas 30 secondes, ce que j'ai appris en maths", réagissant au rapport publié lundi par Cédric Villani pour redonner goût aux élèves français concernant cette matière sensible ...

Source : https://www.lci.fr/politique/video-luc-ferry-dans-la-vie-quotidienne-les-maths-ne-servent-strictement-a-rien-2078839.html

 

Tags : Education Enseignement Etonnant Polémique




Réagissez à l'article

122 réactions à cet article    


  • 8 votes
    Simple citoyenne Simple citoyenne 16 février 09:12

    Bonjour Pégase ; Quant à Luc Ferry, SA philosophie et sa conception des choses, qui n’est que la sienne, lui sert à dire de sacrées conneries.

    "On" retiendra la phrase "Je n’ai jamais utilisé, même pas 30 secondes, ce que j’ai appris en maths"

    Mon prof de math, m’avait appris que dans la vie, tout est mathématique et que l’ on s’en sert, même sans apercevoir. J’espère que Cédric Villani ira jusqu’au bout.


    • vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 16 février 10:14

      Rectif (même sans s’en apercevoir.)


    • 1 vote
      pegase pegase 16 février 11:34

      @Simple citoyenne

      Quant à Luc Ferry, SA philosophie et sa conception des choses, qui n’est que la sienne, lui sert à dire de sacrées conneries.


      Il dit ça parce que son expérience est limitée dans une activité professionnelle qui n’exige pas d’utiliser les maths !

      Pour ma part j’utilise des équations assez souvent, dont certaines automatisées dans des macros sur excel ou en CAO, sans quelques notions de math je serais dans une sacrée mouise ... ... et savoir utiliser une équation c’est une chose, savoir l’élaborer pour des tâches bien définies, c’est une autre affaire smiley

      J’ai transmis à un ami mon savoir faire afin qu’il puisse s’émanciper professionnellement, dernièrement il a fait une grosse boulette en se plantant pour l’homothétie d’une surface de 16 à 12 m2 ....

      Qui ici est capable de trouver le facteur d’échelle permettant de réduire une surface de 16 à 12 m2  ?  smiley 

      C’est archi simple niveau cm2 ...


    • 1 vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 16 février 12:05

      @pegase ; non, Pégase, il ne parle pas là, de sa fonction, mais de SA VIE quotidienne ! Que fait-il donc de la géométrie ! Tenez regardez, j’ai également trouvé ce lien tout à fait intéressant ! http://www.maths-et-tiques.fr/index.php/detentes/la-geometrie-autour-de-nous



    • 1 vote
      pegase pegase 16 février 14:08

      @Simple citoyenne

      Vous n’avez pas trouvé la réponse à mon petit problème ? smiley

      Oyez oyez les matheux .....


    • vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 16 février 14:12

      @pegase Non !


    • 2 votes
      V_Parlier V_Parlier 16 février 14:18

      @pegase
      "Il dit ça parce que son expérience est limitée dans une activité professionnelle qui n’exige pas d’utiliser les maths !"

      -> Ah, c’est donc pour ça que les ministres nous fournissent des statistiques bidonnées ! Ce n’est pas de leur faute, ils ne savent pas les calculer donc ils pondent les résultats au hasard ! smiley


    • 1 vote
      pegase pegase 16 février 15:08

      @V_Parlier

      Ah non, vous n’y êtes pas du tout !

      Ils délèguent ça à des boites spécialisées en mensonges médiatiques smiley


    • 3 votes
      Simple citoyenne Simple citoyenne 16 février 15:19

      @pegase ; "Dans la vie quotidienne, les maths ne servent strictement à rien"

      Mais j’y pense, il ne paye donc pas ses factures, dans sa vie quotidienne "ce cher" ministre ? ! il ne compte donc pas ses sous comme nous, quand il va chercher son pain à la boulangerie ? !

      Pas de doute, ces gens sont complètement déconnectés, cela montre qu’il ne doit même pas faire attention à ses factures, ni même connaître le prix d’une baguette de pain !


    • 1 vote
      JC_Lavau JC_Lavau 16 février 15:29

      @pegase. 0,866, justement le rapport de la hauteur d’un triangle équilatéral au côté.

      Tiens au fait : pour rendre un "tarp" (une bâche à tendre) de 3 m x 3 m utilisable non seulement comme toit sur hamac quand le vent joue à envoyer la pluie dans des directions imprévues, mais aussi au sol quand il n’y a pas d’arbres, mais un vent à décorner les cocus, je lui ai cousu quatre triangles équilatéraux, en tissu à parachutes. Bon, comment je calcule la découpe ? Ça n’est pas bien large, un lé à parachutes.

      Solution :

      http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1856.msg5021.html#msg5021


    • vote
      pegase pegase 16 février 16:36

      @Simple citoyenne

      Racine carrée de 12 / 16 .... = 0.8660254038, vous obtenez 12m2 en multipliant ce coef par 16 ... Si vous multipliez 16 par 0.75 ça donnerait 9m2 ...

      Comme il s’agit d’une surface et non d’une dimension linéaire il faut appliquer la racine carrée ... Pour les volumes, c’est la racine cubique ...

      Simple notion de math et de géométrie, mais j’ai vu un ingénieur diplômé sécher là dessus smiley


    • 2 votes
      gaijin gaijin 16 février 16:58

      @pegase
      homothétie ?

      je me souviens vaguement avoir entendu parler de ça alors je suis allé voir sur wiki le quoi t’est ce que c’est :

      En géométrie classique, une homothétie est une application ponctuelle caractérisée par un point invariant appelé centre et un réel appelé rapport. Par l’homothétie de centre O et de rapport k, le point M est transformé en un point M’ tel que O M  ?  ? = k O M  ? . \displaystyle \overrightarrow OM’=k\,\overrightarrow OM. En d’autres termes, l’homothétie laisse O fixe et envoie le point M sur un point M’ situé sur la droite (OM) par un agrandissement ou une réduction de rapport k. L’homothétie correspond donc à un changement d’échelle des figures.

      Le terme, dû au mathématicien français Michel Chasles, est composé de deux éléments d’origine grecque, le préfixe homo- pour « semblable » et thesis pour « position ». Il traduit la correspondance entre deux figures de même forme et de même orientation. Ainsi, deux poupées russes regardant dans la même direction peuvent être vues comme homothétiques.

      On parle également d’homothétie dans un espace vectoriel ou un espace affine. L’homothétie vectorielle de rapport k est l’endomorphisme qui à tout vecteur v associe le vecteur kv, où le scalaire k est appelé rapport de l’homothétie. L’homothétie affine de centre O et de rapport k est l’application qui à tout point M associe le point M’ défini par O M  ?  ? = k O M  ? . \displaystyle \overrightarrow OM’=k\overrightarrow OM. Quand le corps des scalaires est commutatif, une homothétie vectorielle de rapport non nul est une application linéaire bijective, une homothétie affine de rapport non nul est une application affine bijective, et son application linéaire associée est l’homothétie vectorielle de même rapport. Les seules transformations affines dont l’application linéaire associée est une homothétie vectorielle de rapport différent de 0 et 1 sont des homothéties affines. L’ensemble des homothéties vectorielles de rapport non nul, muni de la composition, forme un groupe appelé groupe des homothéties, et l’ensemble des homothéties affines de rapport non nul et des translations muni de la composition forme également un groupe appelé groupe des homothéties-translations.

      En dimension supérieure ou égale à 2, les homothéties affines de rapport non nul transforment une droite en une droite qui lui est parallèle, et ce sont, avec les translations, les seules applications de l’espace affine dans lui-même ayant cette propriété. Ceci permet une caractérisation purement géométrique des homothéties en dimension au moins 2 : ce sont les applications affines qui transforment une droite en une droite parallèle et qui ont au moins un point fixe. Cette définition peut être utilisée dans le cadre d’une approche axiomatique de l’espace affine, elle utilise alors le théorème de Desargues affine, qui dans le cas de la dimension 2, doit être pris pour axiome (voir plan affine arguésien). En l’absence de celui-ci, on ne peut pas les définir.

      En géométrie euclidienne, vectorielle ou affine, les homothéties de rapport non nul apparaissent comme des cas particulier de similitudes : elles multiplient les distances par la valeur absolue de leur rapport, et préservent les angles.

      j’ai rien compris

      par contre j’ai pas besoin de ça pour résoudre le problème .......


    • 1 vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 16 février 17:02

      @pegase ; bah mince alors ! smiley


    • 1 vote
      pegase pegase 16 février 17:12

      @JC_Lavau

      Perso je m’emmerde pas, je dessine en 3D et je développe les surfaces ...

      Exemple : https://www.zupimages.net/up/18/07/piqm.jpg

      à propos de tarp et autres ... voilà un tissu qui devrait vous intéresser, il existe en 12 et 18 gr / m2, c’est un sandwich mylard armé tafta dyneema, extrêmement solide et léger à la fois ...

      https://www.extremtextil.de/dyneema-sup-sup-composite-fabric-ehem-cuben-fiber-ct03e08-12g-qm.html


    • 1 vote
      pegase pegase 16 février 17:17

      @gaijin

      La notion d’homothétie est utilisée couramment en DAO - CAO ...

      On fait varier la taille d’un objet généralement en 3D afin d’obtenir des dimensions différentes ou de les ajuster ..... 


    • vote
      JC_Lavau JC_Lavau 16 février 17:30

      @pegase. Tu as vu les prix ? Je connaissais Extremtextil. Chez les coupeurs de grammes en quatre ils en radotent. Vu les prix, actuellement je me fournis plus que directement en Chine. Dernièrement des sangles et des tonkas.

      Pour les tissus à parachutes, c’était en GB. Le stock est là et suffira pour aussi longtemps que je serai capable de couper et coudre.

      Pour tout ce qui est au sol, ou au contact de branches agitées par le vent, la recherche à la légèreté extrême aboutit à une destruction rapide de ce qui avait coûté si cher. Dernier bivouac d’urgence sur neige, je me suis isolé en coupant et disposant des rames d’épicéa sous l’abri-sac. Il faut que les tissus tiennent à cette abrasion.

      Et pour les tissus ultra-fins, attention à taille d’aiguille, entre la casse facile et les trous bien trop gros, la marge est mince.


    • vote
      pegase pegase 16 février 17:32

      @gaijin

      En plus on peu modifier séparément les 3 dimensions x, y, z ...

      après ça dépend de ce que vous voulez en faire, par exemple je ne suis pas sûr qu’on puisse homothétier un kayak afin de faire plusieurs tailles dont les formes seraient identiques, sans doute il y a des règles à respecter .....


    • vote
      JC_Lavau JC_Lavau 16 février 17:32

      @gaijin. Wikip n’est pas forcément un modèle de justesse ni de clarté. Je m’en sers parfois comme carrière de sottises, notamment en quantique.


    • vote
      pegase pegase 16 février 17:40

      @JC_Lavau

      Pour ma part je me fournis chez Techni-sangles à Saint Étienne, ils sont très pros ... capables de lancer un produit en série à la demande ..

      et NCV à Chambéry pour tout ce qui est tissu technique, grosse boite très pro aussi ... Ce sont tout les deux des fabricants français ...

      Le prix : ben oui c’est du spi haut de gamme pour les courses hauturières à la voile ... Dans ce domaine, ils n’utilisent QUE du matos qui coute cher smiley

      Mais réfléchissez, il est désormais possible de faire des tentes sophistiquées, par ex pour la haute montagne, qui pèseraient moins de 1 kg ..... Imaginez l’impact dans le monde de l’alpinisme !


    • vote
      gaijin gaijin 16 février 17:56

      @JC_Lavau
      " Je m’en sers parfois comme carrière de sottises "

      oui en l’ occurrence c’est ce que cherche a faire : un modèle de ce que sont les maths théoriques dont on nous a abreuvés ( et qui peuvent très bien convenir a certaines formes d’esprit ......) mais qui conduisent a ne pas pouvoir résoudre un problème simple a cause d’un galimatias incompréhensible .....


    • vote
      gaijin gaijin 16 février 18:00

      @pegase
      oui mais sans ordinateur ? on fait comment si on ne comprend pas ce qu’on est en train de faire ?

      c’est un phénomène que j’ai observé : on applique des formules sans comprendre et on ne se rend pas compte que le résultat est faux ....( je parle ici de gens qui ont fait de longues études ) ....comment faisaient les anciens avec leur corde a 13 noeuds ??


    • vote
      JC_Lavau JC_Lavau 16 février 18:04

      @pegase. On le fait presque, pour les sections d’un skiff de course : la surface mouillée doit être exactement de section semi-circulaire pour le poids de ce rameur là. Il me semble qu’ils n’ont pas le choix de la longueur, qui est réglementée. En pratique la résistance de vague est négligeable à ces finesses, ne reste que la résistance de frottement.

      Pour le kayak en compétition, il y a des règles de jauge. J’ignore s’il y en a aussi en kayak de mer. Il me semble que notre compétiteur de Villeurbanne avait un six mètres. Ou 550 cm ? Pas une petite affaire à hisser sur le toit de la voiture.

      Tiens, une question de similitude pour les allergiques :

      Un navire assez lourd a une vitesse critique de vagues d’environ dix noeuds pour une longueur de flottaison d’environ 17,20 m.

      Admiratif, vous en réalisez un modèle réduit à échelle 1/2. Quelle sera sa vitesse critique de vagues ?

      Toujours en eau profonde, comparé à la taille du navire.

      Dessiné par des Sénégalais, le Joola était optimisé pour diminuer la résistance de vagues et les coûts d’exploitation. Trop étroit et de plus usuellement surchargé, il a toujours donné de la bande Le 26 septembre 2002, il a emporté 1863 victimes dans son chavirage. Il aurait quand même dû être plus large, même si c’était plus cher en coût du mazout à la traversée...


    • vote
      pegase pegase 16 février 18:11

      @gaijin

      Si ... on peut les appliquer sur des formes simples, un cube ou une surface à l’échelle sur une table à dessin ...... Avant la CAO ils ont fait des choses incroyables, le concorde par exemple ...

      La 205 turbo 16 a été élaborée en CAO, je pense qu’ils ont calculé la position du centre de masse de manière optimum, et ils se sont aperçus qu’il fallait mettre le moteur en position centrale arrière pour que ça colle avec leurs calculs ...

      Le résultat a été tout simplement ébouriffant !

      Aujourd’hui, ils ont calculé à 8 min 15 secondes le temps de montée de leur bolide au Pikes Peak par ordinateur ... Loeb a fait 8 min 13 sec, c’est juste incroyable comme on peut tout calculer ...


    • 1 vote
      Et Hop ! 17 février 01:26

      @Simple citoyenne

      Il a raison, ce qui est utile dans la vie courante c’est l’arithmétique, les opérations, les règles de 3, les proportions, le calcul d’un pourcentage, d’une surface, d’un périmètre, d’une moyenne. C’est l’ancien programme du primaire qui a été remplacé par la mathématique moderne, aussi grotesque que l’art contemporain.

      Tout le reste n’est utile qu’aux ingénieurs, et encore, il y a depuis longtemps des tables pré-calculées et maintenant des programmes.


    • vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 17 février 08:24

      Bonjour ; je crois que ce ministre ne se rend absolument pas compte de la portée qu’auront ses propos ; je dis bien la portée, ou même les ondes ; l’écho, bref... auquel cas, il n’aurait jamais dit une chose aussi irresponsable. Il a été ministre de l’éducation nationale et de la recherche, c’est grave.

      Ces gens sont à côté de la plaque ; ils insultent en permanence le peuple français avec des propos déplacés et hors-sol ! Ce ministre avec ses émoluments, ne doit même pas se déplacer pour aller chercher sa baguette de pain, et même de connaître le prix, et cela s’appelle aussi les maths au quotidien !


    • vote
      efra 18 février 12:45

      @Simple citoyenne
      que tout soit mathématique ne dit pas que nous avons besoin de connaître les mathématiques dans la vie quotidienne

      surtout que je crois que Ferry parle des mathématiques assez complexes

      il vaut mieux savoir éviter le sophisme dans lequel vous êtes tombée que connaître les coniques, les intégrales ...


    • vote
      wendigo wendigo 19 février 09:29

      @pegase
      Qui ici est capable de trouver le facteur d’échelle permettant de réduire une surface de 16 à 12 m2 ?

      ***

       Le RSI !
       Le chiffre d’affaire fait sur 16m², après passage du RSI, ce sera comme si il n’avait été fait que sur 12m². J’ai bon ?

       smiley


    • 8 votes
      Norman Bates Norman Bates 16 février 09:48

      Il est superflu de bourrer le crâne des élèves avec les maths, c’est certain...

      La base de connaissances est assurée dans une autre matière, avec des "voyages éducatifs" qui permettent de compter jusqu’à six millions... smiley

      Le reste est accessoire...

      • 5 votes
        V_Parlier V_Parlier 16 février 10:02

        Quand un ancien ministre de l’Education déclare des trucs pareils on ne s’étonne plus des résultats de la France en matière d’enseignement. L’ignare décomplexé dans toute sa splendeur. Bientôt il nous dira que pour parler il n’y a besoin de connaître aucune langue... Misère absolue.


        • 1 vote
          mmbbb 17 février 08:12

          @V_Parlier c ’est tres decevant d entendre ainsi parler un ancien premier ministre d autant plus que l acquisition des bases en France est assez médiocres bien que nous ayons des medailles Fields Il y a eu une etude parue dans un science et vie hors serie Les resultats de la france se situe dans moyenne de la moyenne generale On ne cesse de nous rebattre les oreilles que nous avons les meilleurs services publics au monde mais les resultats sont la Il est tout a fait deplorable de lire ceci d autant que le francais les math et l enseignement d une langue etrangere sont la cle de voute d un bon cursus Cet ignare de Ferry devrait savoir que certains pays comme Singapoure ont tout misé sur l enseignement mathematique que la Chine a forme une armee d ingenieur Il est tout de meme paradoxal que ce ministre ayant ecrit des opuscules sur la philosophie notamment grecque puisse a se point neglieger cette matiere puisque nous ne pouvons pas évoquer les philosophes grecs sans se rappeler de l heritage mathematique de cette civilisation .


        • vote
          maQiavel maQiavel 16 février 11:47

          A quoi sert l’école ? Si on considère qu’elle sert à préparer les élèves à la vie professionnelle, il n’a pas tort, seule une petite minorité se servira des maths. Pour la plupart des personnes, ce qui est appris en primaire suffit largement. Et il n’y a pas que les maths qui sont dans ce cas d’ailleurs …

          Après, si on donne d’autres objectif à l’école que l’insertion dans le monde socioprofessionnel, c’est autre chose, mais quels sont ces objectifs ?

           


          • vote
            Zatara Zatara 16 février 12:44

            @maQiavel
            mais quels sont ces objectifs ?

            c’est avant tout un système de détection, d’excellence, qui produit une bonne partie des meilleurs ingénieurs et mathématiciens du monde (Polytechniques, Centrale, toutes les prépas scientifiques, etc, etc...). La priorité c’est la détection. Ensuite, c’est le nivellement sociologique... Ce n’est pas pour rien qu’on les voit partout dans le monde, dans quasi toutes les boites...

            ensuite pour le reste, c’est nivellement par le bas


          • 1 vote
            maQiavel maQiavel 16 février 12:57

            @Zatara

            S’il s’agit d’enseigner les maths à tous les élèves uniquement dans un but de détection, à quoi bon l’enseigner aussi longtemps à des élèves qui ne sont pas excellents (et qui plus est à ceux qui n’aiment pas cette matière ) puisqu’ils ne l’utiliseront jamais dans leur vie quotidienne et professionnelle ? La détection peut se faire très tot , si c’est ça la raison , il n’y a donc pas besoin d’enseigner les maths à tous les élèves pendant tout le cursus scolaire ... 


          • vote
            Zatara Zatara 16 février 12:59

            @maQiavel
            à quoi bon l’enseigner aussi longtemps à des élèves qui ne sont pas excellents (et qui plus est à ceux qui n’aiment pas cette matière ) puisqu’ils ne l’utiliseront jamais dans leur vie quotidienne et professionnelle ?

            je suis d’accord, mais ça casserai la deuxième règle....


          • vote
            Zatara Zatara 16 février 13:00

            @maQiavel

            ......je veux dire le carcan égalitaire du point de vue esthétique


          • 1 vote
            maQiavel maQiavel 16 février 13:02

            @Zatara
            Donc c’est idéologique. Ferry a donc raison , ça ne sert à rien ... 


          • vote
            Zatara Zatara 16 février 13:09

            @maQiavel
            liberté, égalité, fraternité ?


          • vote
            maQiavel maQiavel 16 février 13:16

            @Zatara
            Ce n’est pas une équation que l’enseignement des maths peut résoudre ... 


          • vote
            maQiavel maQiavel 16 février 13:22

            @Zatara
            On a pas besoin d’enseigner les nombres complexes ou les limites des fonctions à tous les éleves pour que ces principes (liberté, égalité, fraternité) soient articulés harmonieusement et respectés ... 

            Ni meme les équations du second degré d’ailleurs si on veut en rester au niveau collège ... 

            Si le but c’est de faire de l’esthétique , que ceux qui décident de ces programmes aillent au musée ... 


          • vote
            Zatara Zatara 16 février 13:24

            @maQiavel
            Ferry s’attaque à l’idéologie dans le scolaire à travers un subterfuge mathématique... ce n’est pas la détection en soit qu’il remet en cause, c’est l’égalitarisme scolaire...

            un coup de main pour Jean Michel Blanquer ?

            https://www.youtube.com/watch?v=vDGkJAyFxEs



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès