• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Message aux policiers

Message aux policiers

Des mots à faire entendre à vos voisins, vos amis, vos parents policiers ou gendames ; une tentative d'unir une population, toute entière l'objet de manipulation, cible de mensonges, privée de responsabilité, de libre-arbitre, avec juste un créneau interdit de manifestations sauvages, de désobéissance réprimée !

Éric Remacle est thérapeute et a édité plusieurs vidéos sur You Tube

 

 

Tags : Police




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Maetha 10 avril 16:22

    Bravo !


    • 1 vote
      Ouam 10 avril 23:35

      @Maetha
      pareil


    • 5 votes
      wendigo wendigo 11 avril 06:06

      Lol, je ne pense pas que ça soit la bonne approche avec bon noimbre d’entre eux , un autre angle me semble plus prometteur.

       Ami Flic, Gendarme, t’a signé pourquoi ? Faire la pervenche ? arpenter le trottoir le carnet à souche à la main ?

      Non parce que c’est juste et seulement juste ce que tu es devenu, une pervenche de la dictature et le pompom, c’est que cela ne t’apportera rien de plus, car une fois en retraite, une fois tes petits pouvoirs , passe droit et avantages retirés, tes anciens collègues te verbaliseront et te foutront sur la gueule comme aux autres ... demande aux retraités actuels !? et tout cela pourquoi ?
      Une retraite de merde, des heures sup pas payés, des locaux qui partent en ruine, des véhicules dont même la casse ne veut pas, une reconnaissance sociale qui fait du best jump, des collègues qui se font voler le caisson dans l’indifférence de la hiérarchie ... et tout cela pour obéir à des ordres qui te disent, réprime, les honnêtes gens et laisse faire les canailles ?
      Je connais des gens qui n’acceptent pas de telles humiliations et eux on les trouvent en combinaison latex dans des donjon sado-maso !
      C’est peut être ça le truc .... demander des combarde d’intervention en latex, tant qu’à salir l’uniforme autant qu’il soit lavable !
       Sinon, t’a bien écouté les propos des ministres et de ton président ? Tu les trouve sain d’esprit ? des mec qui quand ils ne sont pas narcissique à l’extrème, envoient des photo de leur bite, ou sont soupçonnés de viol ?! (oui oui, présumé innocent c’est la façon poli de dire soupçonné de ) sans parler des mensonges en rafale et des contre vérités ; tu les crois encore, tu leur obéi ?
      Alors je te renouvelle ma question, "a tu signé pour être une pervenche sado-maso aux ordres d’une bande de tordus" ?


      • 5 votes
        mmbbb 11 avril 09:09

        les policiers sont les seides du pouvoir , On leur demande pas de reflechir , beaucoup d entre eux n ont pas cette faculte Il est plus facile de verbaliser un vieux ou de taper sur la gueule des gilets jaunes que d aller retablir l ordre dans les banlieues. La , ils ont l ordre de ne pas agir , alors en bons toutous , ils s assoient sur leur train arriere et attendent

        J avais survole un reportage sur ARTE , ils se font insultés ils osnt traines plus bas que terre dans ces banlieues . Mais ils ne bougent pas ! 

        S ils etaient honnêtes , ils devraient manifester , ils ne sont plus la pour la securité du peuple .

        Ils sont forts avec les faibles et faibles avec les forts 


        • 2 votes
          Hijack ... Hijack ... 11 avril 13:01

          @mmbbb

          Exact ... bien qu’il ne s’agit pas de mettre tous les policiers dans le même sac, leur majorité n’ont pas la faculté de réfléchir plus loin que d’appliquer les basiques sanctions des plus faibles.
          C’est vrai aussi, que nous savons tous, qu’en banlieue, ils n’ont pas le droit d’agir ou du moins, ils le leur fait savoir, car ce n’est jamais dit clairement, ni même écrit.

          Un jour dans un bus, un jeune qui mettait la radio ultra fort, dérangeait un vieux qui se tenait la tête ... j’allais agir, mais à l’arrêt, 2 jeunes flics montent ; je m’étais dit, c’est bon, il vont éteindre cette radio. Ben non, le jeune, se foutait de leur gueule alors qu’eux étaient étrangement polis. Profitant que les 2 flics étaient partis vers l’avant pour peut-être appeler du renfort ou demander au chauffeur d’arrêter, je hurle au jeune, tu vois pas que le papy à côté est malade ? Tu voudrais qu’on fasse pareil à ton grand père ? ... là-dessus, il me répond, bon O.K, c’est rien, je m’amuse et il descend à la prochaine station, n’a pas pensé à s’excuser auprès du vieux. Ces flics, auraient pu éteindre la radio, le prendre par le cou et le foutre dehors ...mais non, ils n’avaient pas peur du jeune, mais de leurs supérieurs. Il faut que ça se sache. Du temps où j’étais jeune, parfois les flics nous frappaient ou nous menaçaient avant même que l’on ait fait quoi que ce soit et, c’était partout pareil, même dans la France profonde. 


        • 1 vote
          hase hase 11 avril 15:48

          @Hijack ...
          Elle est bien cette histoire ; c’est mieux que ce soit vous qui soyez intervenu ! les flics n’ont pas à se mêler de ça ; le gamin, il provoque, bon, là il a compris quelque chose ; si les flics avaient éteint sa radio d’autorité, il se serait rebiffé, au moins intérieurement, et c’était râpé !
          Quand on dit quelque chose d’évident sur un ton pas menaçant, c’est beaucoup plus efficace hein !


        • 2 votes
          Hijack ... Hijack ... 11 avril 17:56

          @hase

          Oui, c’est vrai, dire l’évidence est la meilleure solution, mais je ne suis pas flic ; si je l’avais été, je lui aurai au moins éteint sa radio, avec menace de la lui casser sur la tête.
          Je pense aussi que le jeune voulait frimer ... fier que les flics l’avaient oublié un instant, mais sachant fort bien que ça risquait de mal tourner pour lui ; probable qu’une voiture de flic l’aurait attendu plus loin.


        • vote
          Scalpa Scalpa 11 avril 15:24

          Oui mais vous avez oublié que vos chères zélites auto proclamées se sont octroyé le droit d’élargir la rotondité du périmètre de votre agnus dei tout cela évidement c’est pour éviter a la terre d’arrêter de tourner dans le sens des aiguilles d’une simple montre.


          • 3 votes
            Giordano-Bruno 11 avril 15:54

            Je crains que certains n’aient pas embrassé cette carrière pour défendre la veuve et l’orphelin, mais bel et bien, pour pouvoir se défouler impunément, pour pouvoir casser la gueule d’un quidam lambda sans crainte de poursuite et dans un rapport de force qui leur soit très favorable. L’esprit chevaleresque n’a pas sa place ici.

            Et je crois que cette tendance devrait s’aggraver. En effet, il est de notoriété publique, surtout depuis les gilets jaunes pour certains, que les violences policières demeurent impunies lorsqu’elles ne sont pas simplement encouragées. Cela va inévitablement susciter des vocations. Si j’étais sadique, si j’aimais faire souffrir autrui, j’essaierais de m’engager dans la police. Je serais très excité à l’idée d’avoir un œil ou deux à mon tableau de chasse.


            • 3 votes
              hase hase 11 avril 20:30

              @Giordano-Bruno
              C’est même pas être sadique !! c’est juste se savoir minable et comprendre que c’est le seul lieu où on pourra avoir du pouvoir : un pouvoir absolu ! n’importe où ailleurs, on sera un vulgaire exploité !
              Ça crée des vocations cet appât !


            • 2 votes
              Zero9 Zero9 12 avril 10:28

              Sans ces collabos le pouvoir s’écroule, ils sont donc pire que le pouvoir.


              • 1 vote
                Giordano-Bruno 13 avril 09:29

                @Zero9
                Je le pense aussi. Les ultra-riches agissent dans l’intérêt de leur classe sociale. C’est compréhensible. En revanche, les policiers qui se mettent à leur service sont des prolétaires qui combattent d’autres prolétaires. C’est très con. Ils marquent des buts contre leur camp. Ils empêchent l’accès de la classe sociale à laquelle ils appartiennent à un monde meilleur.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès