• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Michel Desmurget : "L’Académie des Sciences est irresponsable"

Michel Desmurget : "L’Académie des Sciences est irresponsable"

Michel Desmurget est directeur de recherche en neurosciences à l'Inserm, les lecteurs fidèles d’Enquête & Débat le connaissent bien, beaucoup d’entre eux ont pu découvrir son interview de 2h15 par le site, interview qui a été visionnée près de 10 000 fois. Nous l'interrogions sur votre livre TV Lobotomie, livre majeur de notre point de vue. Cette fois, nous lui avons demandé de nous expliquer sa polémique avec l'Académie des Sciences (voir cette tribune dans le Monde du 8 février dernier), au sujet des tablettes et des jeux vidéos, et de la télévision naturellement. Passionnant, comme toujours avec Michel Desmurget !

 

 

Tags : Internet Société Télévision Science et techno Polémique




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • 16 votes
    Awake Awake 13 février 2013 11:34

    Encore un mec super intéressant sur qui tu vas déféquer dans quelques temps ?


    • 5 votes
      Awake Awake 13 février 2013 12:02

      Sinon c’était quand même sympa d’entendre ce que M.Desmurget a à dire.


    • 8 votes
      franck2012* 13 février 2013 17:36

      On le sait, l’académie des sciences irresponsable, elle a reconnu les travaux du GIEC, alors que son homologue britannique s’y est refusée ...


      • 8 votes
        TZ TZ 13 février 2013 18:34

        C’est incroyable, quand on voit le sérieux du livre de Mr Desmurget et des études qu’il cite, qu’il n’y ait qu’aussi peu d’écho dans la presse.
        .
        Il est donc tabou de dire aujourd’hui que la télévision détruit le cerveau, et à tout âge, et que les jeux vidéo violents augmentent de manière mesurable le manque d’empathie et l’agressivité chez ceux qui les pratiquent...


        • 5 votes
          schwitters3 schwitters3 13 février 2013 19:23

          Courageux !! On est entouré de bandits.


          • 3 votes
            Josine Staleph Josine Staleph 13 février 2013 21:37

            L’indigent Jean Robin squatte AgoravoxTV de manière éhontée. Ne peut-il pas se contenter de son propre site ?


            • 1 vote
              Philippe Baptise 14 février 2013 00:18

              Quelque chose m’interpelle, si vous pouviez m’éclairer ; ce n’est pas la première fois que j’entends Michel Desmurget nous parler de la perte de 20 min d’espérance de vie lorsque l’on regarde 1h de Docteur House. Alors je veux bien, si l’on rogne sur son activité sportive pour regarder un superbe épisode de Glee, il parait logique que l’on puisse observer un impact sur la santé. Mais si l’on remplace cela par une heure de lecture, avachi sur le canapé, qu’elle est la différence ? (pour la - santé physique - seule)


              Soit je n’ai pas tout saisi et je souhaiterais que l’on m’explique, soit je trouve ses exemples quelque peu tirés par les cheveux puisque en partant de ce principe on pourrait aller loin dans le calcul de la perte d’espérance de vie dans une journée.

              Pour tout le reste je suis entièrement d’accord bien entendu !

              • 1 vote
                TZ TZ 14 février 2013 16:27

                Peut-être faudrait-il déjà acheter son livre et ne pas demander à tout le monde un résumé.
                .
                Sinon, cela a affaire avec plusieurs éléments : Développement d’Alzheimer, manque d’activité, sensibilité aux annonces pour des produits gras et sucrés ou salés.
                .
                Lire un livre aura évidemment un impact sur la santé si, à côté, vous ne faites rien d’autre. Mais votre cerveau travaillera à mettre en image, à imaginer ce que vous lisez. Rien de tel avec la télé, d’où un risque accru d’Alzheimer.


              • 2 votes
                Philippe Baptise 14 février 2013 17:02

                Le problème est qu’il ne parle absolument pas de ça dans ses conférences. En tout cas celles que j’ai regardé. Il parle uniquement de l’inactivité.


                En ce qui concerne le bouquin, à vrai dire je l’ai acheté mais je n’ai pas eu le temps de le lire puisque je l’ai prêté à un ami qui a un enfant en bas age (j’ai le temps de toute manière je ne regarde pas la tv) ; ça me semblait plus judicieux.

              • 1 vote
                macha 14 février 2013 04:58

                Mouais, il me semble qu’il y a une legere confusion (volontaire ?) entre le contenu et le contenant de la part de ce directeur de recherche.

                Pour prendre l’exemple des resultats de maths qui chutent de 6% par heure passe devant un ecran, je serai curieux de voir le resultat d’une telle etude dans le cas ou l’ecran diffuserait, par exemple, seulement des programmes educatifs de math.
                En complement, ca serait interessant de faire un sondage a tous les diplomes de math sup / math spe pour savoir combien n’ont jamais regarde d’ecran dans leur enfance.

                Puis que dire de tous ces chercheurs et autres scientifiques qui doivent passer une bonne partie de leur temps devant des ecrans d’ordinateurs ?

                Condamner les ecrans pour les mefaits de certains programmes me semble un peu fort quand meme.

                • 2 votes
                  TZ TZ 14 février 2013 16:28

                  Bon, encore une fois, pour juger, lisez son bouquin.
                  .
                  Le contenu est évidemment un problème, mais vous découvrirez que le contenant est lui-même un cheval de Troie cérébral.


                • 1 vote
                  La Boule La Boule 14 février 2013 05:28

                  De toute façon Jean Robin nous le présente aujourd’hui comme quelqu’un d’éclairé et demain il chiera dessus en le traitant d’illuminé.

                  De toute façon ce Desmurget est intéressant mais trop caricatural pour pouvoir être pris au sérieux, Bouh les écrans c’est le mal absolu ! Toujours et partout...
                  De toute façon ce Desmurget est trop gros pour qu’on puisse le prendre au sérieux...
                  Cher Desmurget, tu dis que t’as pas de télé chez toi mais si c’est pour rester avachi dans un fauteuil, pas sur que ce soit mieux que celui qui la regarde tout en faisant du sport à coté et surveille sa ligne.


                  • 1 vote
                    La Boule La Boule 14 février 2013 05:40

                    J’ai été dur avec lui...son combat est juste dans le fond et ca ouvre les yeux mais c’est tellement caricatural que ça a dut mal à passer tout d’un bloc comme ça et du coup ça fout un peu se doute quand même sur la capacité d’analyse et de mise en perspective du bonhomme, comme si c’était plus une affaire personnelle qu’une démarche scientifique.


                  • 2 votes
                    TZ TZ 14 février 2013 16:30

                    Caricatural ? Parce que votre commentaire non argumenté ne l’est pas, lui, caricatural ?
                    .
                    Ecoutez donc ce monsieur en conférence, et dites-nous donc à quel moment il est "caricatural" : https://www.youtube.com/watch?v=NvMNf0Po1wY


                  • 3 votes
                    Éric Guéguen Éric Guéguen 14 février 2013 11:18

                    @ Robin :
                    ------------
                    Vous qui opposez fréquemment la vilaine morale à la force des faits, vous êtes démenti par votre intervenant.
                    Les enfants préfèrent de loin les tablettes aux boîtes d’allumettes, les jeux vidéo au dialogue et, de manière générale, la facilité à l’effort : C’EST UN FAIT, un fait anthropologique.
                    Que dit Michel Desmurget à la fin de l’entretien ? Que l’on manque d’une certaine morale, et même, j’aurais tendance à dire, de certaines "valeurs".
                    Or, comment tordre ces maudits "faits" dans le bon sens ? Précisément en œuvrant en amont dans une démarche morale, en s’imposant une éthique responsable à l’égard des enfants, en ayant des VALEURS.
                    Les faits livrés à eux-mêmes sont bien peu de choses si, au préalable, on ne s’est pas évertué à leur donner du sens.
                    -----------------
                    Je commanderais bien, par ailleurs, une enquête à Monsieur Desmurget :
                    Est-ce que tous les êtres répondent tous de manière identique aux mêmes stimuli ? Y a-t-il une propension chez certains à ne pas êtres des moutons, et si oui, quel en est la cause ?
                    Exemple : on nous serine des études où l’on voit 8 personnes sur 10 totalement manipulables par les médias, et la sociologie abonde toujours dans le sens de la science dans ces cas-là. Mais quid des 2 autres personnes ? Pourquoi ne jamais en parler ? Ne serait-ce pas parce que cela nous renverrait à l’image d’une population majoritairement prédestinée à être manipulée ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès