• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Michel Drac : commentaire sur les européennes ...

Michel Drac : commentaire sur les européennes ...

L'auteur essayiste Michel Drac nous livre ses impressions à vif sur les résultats des élections européennes ... 

Tags : Politique Elections européennes Union européenne Michel Drac




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • 6 votes
    Hieronymus Hieronymus 3 juin 16:12

    il a raison, même si le RN sauve les meubles, le grand vainqueur des Européennes c’est Macron, qui pulvérise le LR et peut crânement se féliciter que "entre le RN et nous, il n’y a plus rien désormais" stricto sensu, il y a bien encore des partis croupions et disséminés, mais aucun qui soit capable de former une majorité

    la pire imposture et qui crie victoire, c’est les écolos (Y.Jadot) faux parti contestataire, dont Macron ne fera qu’une bouchée après avoir fini de siphonner ce qui reste des LR


    • 2 votes
      Ozi Ozi 3 juin 19:36

      @Hieronymus : le RN sauve les meubles

      Non le RN vole les meubles, voter RN c’est voter pour l’épouvantail de LREM, c’est tout simplement donner carte blanche à Macron, toute personne un minimum logique le sait parfaitement !
      Quand à dire en 2019 que le vote écolo est une imposture, là on touche le fond, c’est du domaine de la psychiatrie, le fameux deni de réalité, très présent sur Avox...


    • 4 votes
      Hieronymus Hieronymus 3 juin 20:49

      @Ozi
      ta pensée est tellement confuse que je ne vais pas me risquer à essayer de te répondre de façon argumentée, c’est à coup sûr une prise de tête à répétition pour un résultat global négatif


    • 3 votes
      zzz'z zzz’z 3 juin 20:56

      @Ozi
      Commentaire d’anthologie : Enfonçage de portes ouvertes, culte de la personnalité, critique de l’extérieur d’un sujet « étudié » de l’intérieur — la peau, la membrane, la frontière n’est rien, la traverser n’entraîne aucun problème au sujet étudié, de toutes façons nous sommes tous docteurs — enfermement de la réalité dans l’idéologie, psychiatrisation des mal-pensants — toujours docteur —, mauvaise foi, inversion accusatoire.

      Pour le miroir magique, au cas où, pour le Ozi de Paris…

      Je ne vous connais pas, ne vous la fais pas à l’envers, et critique juste cette rhétorique surannée d’à peu près des années Lénine.

      Après, si des crétins des Alpes sont encore sensibles à ces arguments, c’est encore l’époque des pollens, faites-vous désensibiliser. 



    • 2 votes
      tobor tobor 4 juin 00:16

      @Ozi
      Le vote ecolo est sans doute le plus naïf (même plus qu’animaliste, lequel ne se fait pas d’illusion dans son poids politique).
      C’est que le parti du green-washing par excellence compte aussi parmi ses représentants le soixante-huitard-pédo-assumé (essayez donc de googler "con bandit pedo"). Ce gars devrait être mort médiatiquement et politiquement mais le voilà porte-parole, député ecolo ! Oui, il touche un salaire avec lequel il peut se payer les êtres humains qu’il veut, quand il le veut !
      .
      Entre "il avait 20 ans et il était un peu con" et "il avait 20 ans et c’était une ordure", il y a une nuance, surtout quand la personne ne s’est jamais vraiment remise en question ! Bravo ecolo pour le discernement, voter ecolo, c’est aussi un peu voter pédos !


    • 2 votes
      pegase pegase 4 juin 09:12

      @tobor
      -
      J’ai vu une caricature assez représentative du parti EELV, on voit Macron peint en vert smiley


    • vote
      Ozi Ozi 4 juin 17:30

      @tobor : Le vote ecolo est sans doute le plus naïf

      Non, la naïveté est indubitablement de croire que tout va perdurer comme avant, l’écologie, c.a.d la science de l’habitat et des conditions d’existence, est le socle de la transformation qui s’opère actuellement, peu importe les partis où cette conscience environnementale se manifeste, l’essentiel est sa propagation, la matrice écologique contraint à laisser tomber toutes les veilles et fausses croyances économiques, sociales, financières, ect..
      Notre système économique actuel détruit l’ensemble du vivant sur cette planète, l’écologie est simplement le réveil de la raison qui place l’homme face a ses propres contradictions.. "Dieu se rit des créatures qui déplorent les effets dont elles chérissent les causes"
       smiley


    • vote
      tobor tobor 4 juin 21:38

      @Ozi
      Je suis bien d’accords avec vous.
      Le problème est qu’il y a un fossé entre l’écologie et ecolo...


    • 1 vote
      REMY Ronald REMY Ronald 3 juin 20:22

      Bonjour.

      Dès que j’ai un moment, je scrute systématiquement les articles politiques et économiques sur Agoravox. De l’extrême gauche à l’extrême droite, en passant par la France insoumise (toutes trois très présentes sur ce site) et quelques rares macroniens qui s’y expriment (dont je fais partie).

      Une démarche analytique (recherchant la racine des motivations et la construction des argumentaires), mais non scientifique (faute d’outils, de compétences et surtout de temps). Une grande source d’enrichissement intellectuelle sous-estimée par les cadres LaREM se contentant de moquer notre positionnement "En Marge".

      Cependant, nous avions édité noir sur jaune (notre couleur choisie en 2017) de nombreux signaux d’alarme, y compris sur Agoravox le 13 octobre 2017, plus d’un an avant la naissance des Gilets Jaunes ("Contournons l’isolement gouvernemental source d’autisme et d’erreurs")

      A ceux qui pensent que cette affaire est finie (au vu des 20.000 manifestants GJ résiduels au lieu de 300.000 au départ et au vu des lamentables résultats électoraux GJ), je dis qu’ils se trompent. Car de nombreux dossiers n’ont pas été abordés par les meneurs GJ (noyautés ou non, manipulés ou non) divisés, brouillons, incompétents et se querellant sans cesse entre eux au lieu d’animer un VRAI débat citoyens, respectueux et de fond.

      .

      Pour remonter le moral à Michel DRAC, je tiens à lui dire que cette "crise exceptionnelle" qu’il semble désirer, va arriver dans pas longtemps, à cause des nombreux dossiers explosifs oubliés pendant cette élection européenne (par la totalité des partis politiques).

      .

      Je ne parle pas du sulfureux pacte contraignant dit de Marrakech

      dit aussi pacte Merkel qui a fracturé l’Europe en deux parties irréconciliables, mais a été ratifié en catimini par la France, sans débat (ni au Sénat, ni à l’Assemblée National, ni au Conseil Constitutionnel, ni dans la presse, ni en campagne électoral, etc.. Cette affaire n’est restera pas là, et représente une grenade diplomatique dégoupillée.

      .

      Je parle d’une gigantesque bulle spéculative prête à exploser d’ici un à deux ans. Représentant X fois le PNB de chacun des pays européens de l’Ouest, elle sera X fois plus dramatique que la crise des subprimes de 2008. En accords avec cette prédiction (chose généralement rare chez eux), des centaines d’économistes sont également d’accords sur le nom de ce grave évènement soigneusement caché par les politiciens : la crise des produits "dérivés".

      .

      J’avais voté Emmanuel Macron pour son programme de simplification administrative (en cours, notamment les Prud’hommes), social (également en cours, notamment pour les lunettes et les dents), de baisse des prélèvements obligatoires (trahie par le Premier Ministre Jupéïste Edouard Philippe dont nous réclamons la démission), d’écoute hypothétique future de notre liste de doléances/propositions ainsi qu’avec l’espoir qu’un banquier saura cadrer un jour le système bancaire parti dans une suicidaire dérive.

      .

      Mais en s’étant mis inutilement et radicalement à dos la moitié des pays d’Europe (par le soutien du pacte de Marrakech), et en s’étant mis inutilement et radicalement à dos 75% de la France (par le racket fiscal contraire à son engagement électoral),

      la tâche politique réformatrice d’Emmanuel Macron va être très difficile. En démocratie, on ne réforme pas contre un peuple. Surtout parce qu’il semble vouloir conserver la totalité d’une désolante "basse cour" de courtisans dont la moitié sont des conseillers autant aveugles, autistes qu’incompétents.

      .

      Oui, monsieur Michel DRAC, je pense sincèrement que l’évènement historique grave que vous désirez, va hélas arriver

      (tout en me battant énergiquement pour que ce ne soit pas la cas).

      A+ pour le VRAI débat citoyen, républicain.

      Cordialement.


      • 2 votes
        tobor tobor 3 juin 22:57

        @REMY Ronald
        Êtes-vous sûr d’être encore "macronien" ?
        Vous semblez avoir pas mal de griefs à son encontre.
        Par exemple, le discours pré-electoral vous a séduit mais ensuite, c’est la déception (et du "en cours" dont il faut voir où ça mène ?)
        .
        Personnellement, je n’y vois qu’une marionnette au service de banquiers et de gros-lobbys, compensant dans son jeu d’égo sur-dimensionné le fait qu’il n’a ni décision à prendre, ni mot à dire en matière de politique.


      • vote
        REMY Ronald REMY Ronald 4 juin 10:58

        @tobor
        Bonjour.
        Dans la mesure où AUCUN parti n’a repris nos revendications, nous avons donc des griefs contre TOUS les partis. Le programme LaREM a été jugé le moins pire. Ce que nous avions expliqué de manière détaillée, avec l’indispensable action dégagiste qu’il fallait vis-à-vis de tous ceux qui ont échoué depuis 30 ans, voire qui se sont en plus empiffré sur notre dos (Fillon n’a pas été le seul à se goinfrer).
        .
        Une deuxième campagne électorale "papier de verre"(dégagiste) risque d’être nécessaire au niveau des municipales, si les deux haut responsables de la crise Gilets Jaunes ne sont pas virés (Richard Ferrand, chef d’orchestre du concours Lépine des hausses fiscales, Edouard Philippe exécuteur de cette pression discale contraire aux engagements d’Emmanuel Macron. Pour le cumul des conneries et l’absence de consultation (soutien du nettoyage ethnique d’Erdogan au Nord de la Syrie

        , l’inacceptable pacte de Marrakech

        , etc.), le troisième fusible à remplacer est Jean-Yves Le Drian. Un tiers du gouvernement devrait être changé par Emmanuel Macron s’il veut donner une forte crédibilité à ses méa culpa répétés et dépasser électoralement son propre plafond de verre de 25%. On ne peut régner et réformer en profondeur contre 75% d’une population ulcérée (les courtisans décérébrés qui prétendent le contraire sont suicidaires et très dangereux pour la macronie et pour la France).
        .
        Mais hors de question de jeter le bébé avec l’eau sale du bain au grand profit de l’ex FN. De nombreuses réformes ont été faites ou sont en cours. A cela s’ajoute nos propres doléances/propositions

        non récupérées par les autres partis depuis 5, 10, 15, 20 ou 30ans (notre revendication d’une représentation des usagers dans les services publics a 30 ans !), mais que nombre de sympathisants LREM commencent enfin à soutenir. Y compris au niveau de la taxation de la gigantesque bulle spéculative toxique des "dérivés"

        (la macronie a besoin d’argent pour financer les promesses électorales que nous soutenons (dents, lunettes, revenus d’insertion, formation, etc.) et le coût de la crise Gilets Jaunes (10+7 milliards) qui, pour nous, n’est absolument pas terminée au niveau de leurs/de nos revendications (APL, CSG, pouvoir d’achat, services publics, etc.).
        A+
        Cordialement.


      • vote
        tobor tobor 4 juin 22:18

        @REMY Ronald
        Selon les règles du jeu, le président fait alors de mauvais choix en matière de fusibles et pas que 3 ! 
        .
        Le coût de la crise des GJ découle directement de la position adoptée par le gouvernement en réponse à ces mécontent/es qui n’avaient à la base rien de hooligans. Il y aurait eu un minimum d’écoute, ouverture au dialogue et respect pour que cette escalade naissante rétrograde. Au fond, à quoi servent ces lacrymos sur des groupes nassés ? Tout l’arsenal déployé n’a-t-il pas envenimé la situation plutôt que de la gérer ? Macron incarne avec zèle cette icône dédaigneuse concentrée sur son nombril, gardant un discours dégoulinant de bien-pensance alors que les ordres mènent à une violence inouïe.
        .
        Depuis son arrivée sur le trône, "macron" a poussé les patiences à bout, il ne suffit pas d’être "ni de gauche ni de droite" pour être juste : s’il prend un peu du pire des deux côtés, il fini par fâcher tout-le-monde.


      • vote
        REMY Ronald REMY Ronald 5 juin 19:36

        @tobor
        J’estime que les manifs étaient déjà très mal gérées depuis fort longtemps (au minimum depuis Sarkozy et la fameuse razzia impunie sur des milliers de touristes pendant des heures au Trocadero (médiatisée en direct sur tous les continents. Je n’avais jamais eu aussi honte de mon pays).
        .
        Donc le ménage devait être fait aussi un jour (au niveau de responsables et de la doctrine) à l’intérieur du Ministère de l’Intérieur (c’était d’ailleurs l’avis du fameux... Benalla lui-même).
        .
        Bien entendu, en cas de purge au delà des 3 personnes que nous avions citées, le "brillantissime" Castaner ne manquera pas à beaucoup de monde...


      • vote
        tobor tobor 5 juin 23:19

        @REMY Ronald
        Et le hulot qui s’est jeté tout seul, n’était donc pas à sa place !
        Et buzyn et ses 11 vaccins ! et schiappa !


      • 2 votes
        tobor tobor 3 juin 23:44

        Mr Drac est plutôt réaliste quand il dépeint le paysage.
        Et il n’a pas tort quand il dit que c’est au moment de l’impact avec le fond que les choses bougent !
        .
        Les résistants en 1940/45 ne prenaient pas le maquis par idéalisme ou par souverainisme, ils devaient disparaître car un avis signifiait qu’ils étaient réquisitionnés, arrachés à leur famille et seraient enrôlés comme main d’œuvre vers une destination inconnue. La nuit juste avant l’échéance était généralement celle du départ pour rejoindre un réseau clandestin (ou pour fuir le pays).
        La période depuis de la réception de l’avis laissait juste le temps de s’organiser et trouver les contacts nécessaires. (témoignage familial)
        .
        Le déclic se produit quand on n’a plus le choix qu’entre l’inconnu et l’inconnu !!!


        • 1 vote
          pegase pegase 4 juin 09:31

          @tobor

          Mon père a été réquisitionné pour le STO, il a failli y crever (ce sont les gendarmes qui sont venus le chercher, il n’avait pas le choix) ... et tout les autres qui ont pris le maquis sont morts en déportation, ou fusillés ...

          http://zupimages.net/viewer.php?id=19/23/5mbg.jpg

          Triste époque ...


        • vote
          zzz'z zzz’z 4 juin 11:10

          @pegase
          Après, c’est écrit nulle part que l’on touche le fond vivant…


        • vote
          pegase pegase 4 juin 14:43

          @zzz’z
          -
          On nous a fait toucher le fond, nuance, leur autoritarisme répressif esclavagisant les populations aura précipité leur chute ... Les saloperies se payent cher tôt ou tard ! C’est ce qu’ils leur est arrivé quand la première armée Du général de Lattre est venue libérer la région avec ses 400 000 hommes, dont 150 000 résistants ...
          https://www.youtube.com/watch?v=OFL37k1RAAo


        • vote
          maQiavel maQiavel 4 juin 12:10

          Globalement d’accord avec Michel Drac sauf sur deux points : 


          1. La stratégie de NDA est plutôt logique , elle est d’ailleurs lisible depuis avant la présidentielle. Il a deux cibles :


          -L’électorat FN de 2017 auprès duquel il a gagné une certaine sympathie en faisant alliance avec MLP au second tour. Il comptait sur la prise de conscience de cet électorat majoritairement populaire que le RN est un cul de sac électoral qui ne mènera nulle part car il ne peut gagner un second tour de présidentielle. C’est ainsi que pour séduire cet électorat , NDA a radicalisé son discours identitaire et sécuritaire


          -La Frange petite bourgeoise de l’électorat LR , en comptant sur une implosion prévisible de ce parti. Pour séduire cet électorat constitué d’indépendants , il a tenu un discours plutôt libéral sur la baisse des impôts, sur la politique de rigueur budgétaire , sur le cout des aides sociales et la feignantise des chômeurs ( cfr le travail obligatoire ). Il a continué de tenir un discours eurosceptique sans toutefois mettre sur le tapis une sortie de l’euro qui ferait fuir cet électorat comme la peste.


          Et de manière générale , il a tenu un discours droitard sur le plan sociétal , sur le politiquement correct et s’est pris le bec avec les journalistes des grands médias … bref , il s’est ménardisé et a fait tout ce dont ses deux électorats cibles sont friands. Cette stratégie était loin d’être idiote , on peut se demander pourquoi ça n’a pas fonctionné. Peut-être qu’il a sous-estimé le niveau d’adhésion de l’électorat RN à la famille Le Pen , ce n’est peut-être pas seulement un électorat protestataire qui vote RN faute de mieux , il y’a peut-être un véritable attachement aux Le Pen en son sein. Quant aux petits bourgeois LR , ils n’ont pas l’habitude de voter pour des marginaux , quand ils vont aux urnes ils veulent que ça serve à quelque chose , donc ils votent utile et dans ce contexte , ceux qui ne restent pas LR par tradition vont vers Macron ou les Le Pen.


          2. La vie politique ne se limite pas aux grandes messes électoralistes. Le peuple français est fondamentalement politique mais ce n’est pas dans les urnes que ça va se voir , c’est le système électoraliste qui est un outil de dépolitisation générale. La politique au sens noble du terme existe en France mais pas dans les bureaux de vote , le résultat de ces élections ne rend pas compte de la richesse de la vie authentiquement démocratique et citoyenne qui a émergé ces six derniers mois.

           


          • 2 votes
            Hieronymus Hieronymus 4 juin 12:46

            @maQiavel
            on peut se demander pourquoi ça n’a pas fonctionné


            parce que si on est leader d’un parti encore très minoritaire, donc assez puriste sur les idées et les convictions, il faut montrer qu’on a les burnes de les défendre or NDA s’est couché à la fin :
            -un max de tapettes et de pro-muzz sur sa liste, des gens qui font des courbettes au lobby anti-raciste et LGBT, en contradiction avec le conservatisme dont il se revendique
            -il a viré la fille à Charles Gave sous un prétexte futile et surtout veule (elle aurait publié un tweet politiquement correct) démontrant par là sa lâcheté et sa soumission à l’oligarchie
            les populistes/souverainistes qui font des bons scores de par le monde sont ceux qui ne craignent pas de cracher à la face des merdias, de leur dire, je vous emm.., pas ceux qui se couchent


          • vote
            pegase pegase 4 juin 14:26

            @maQiavel

            le résultat de ces élections ne rend pas compte de la richesse de la vie authentiquement démocratique et citoyenne qui a émergé ces six derniers mois.

            C’est aussi l’avis de cette dame ...
            https://www.youtube.com/watch?v=iPqg3kNf35I


          • 2 votes
            Hieronymus Hieronymus 4 juin 15:02

            @pegase
            c’est quoi la prochaine vidéo ? les chroniques de Rorschach, l’astéroïde 1999 ?
            plus sérieusement je crois très sincèrement à la probabilité d’un bidonnage massif des résultats électoraux, en vérité plus grand chose ne me surprendrait (on vit une époque formidable)
            https://www.agoravox.tv/commentaire13235456
            mon commentaire à TotoRhino du 28 mai


          • vote
            maQiavel maQiavel 4 juin 16:43

            @pegase

            Je ne dis pas du tout la même chose que cette dame. Pour ce qui est des fameuses théories de bidonnage des élections , mon propos est le même que pour les élections de 2017 : c’est à ceux qui doutent de ces résultats que revient la charge de démontrer qu’ils sont faux. Et pour le démontrer , il faut une enquête s’appuyant sur des faits. Jusqu’à ce qu’une telle enquête soit menée , je les prendrai pour vrai.

            Les impressions , les intuitions , les ressentis , les convictions profondes ne suffiront pas à me convaincre d’une fraude.


          • vote
            Unghmar Unghmar 4 juin 19:25

            @Hieronymus

            "-il a viré la fille à Charles Gave

            ..."

            Il y a aussi la rupture avec Jean-Frédéric Poisson qui déclare que “Nicolas Dupont-Aignan n’aime pas les chrétiens”...


          • 2 votes
            Hieronymus Hieronymus 4 juin 19:43

            @Unghmar
            vous avez tout à fait raison, l’éviction de JF Poisson s’inscrit ds cette même ligne (pitoyable) de recherche de politiquement correct
            c’est cette absence de courage et de cohérence (et aussi le vote utile pour le RN) qui a détourné une bonne partie des électeurs naturels de NDA


          • vote
            tobor tobor 4 juin 22:31

            @Hieronymus
            Mais vous êtes encore au vote-papier en France (?)
            Si c’est le cas, des assesseurs représentent un contrôle citoyen, jusqu’à la criée des résultats, en principe c’est "fiable".
            Quand c’est "électronique" on est en roue-libre, autant le faire par sms ou carrément en statistiques des like sur les facebouc des candidat/es ( :


          • 1 vote
            Hieronymus Hieronymus 5 juin 21:12

            @tobor
            autant que je sache, en France la majorité des bureaux est au vote papier
            prouver la réalité de la fraude serait un travail de bénédictin, il faudrait additionner les résultats de chaque bureau de vote (des dizaines de milliers) pour vérifier le résultat final mais avant cela il faudrait pouvoir contrôler matériellement au vu des documents certifiés, la réalité des résultats de chaque bureau
            c’est pourquoi, vu l’énormité, l’impossibilité de facto, d’une telle vérification, je n’exclus pas la possibilité d’une fraude massive au niveau national du résultat global d’une élection y compris dans le cas de vote papier
            c’est en tout cas une chose très vraisemblable en ce qui concerne le 1er tour des présidentielles de 2017, car Macron, vaille que vaille, coûte que coûte, se devait absolument d’être présent au 2nd tour face à MLP


          • vote
            tobor tobor 5 juin 22:54

            @Hieronymus
            Normalement, un représentant de chaque bureau est présent pour entendre et vérifier ses propres chiffres et chacun potentiellement peut vérifier l’ensemble, n’ayant en fait pas grand-chose d’autre à faire. Il y a toujours au moins quelques méticuleux qui gardent l’attention maximale, espérant briller à pouvoir signaler une erreur ou dans un simple esprit de concurrence ou d’équité.
            .
            Je n’avance pas qu’il est impossible qu’il y ait magouille mais que ce n’est pas aussi facile qu’avec le vote électronique, il y a des personnes à corrompre/soudoyer et des documents à falsifier/faire disparaître ou encore à compter sur l’inattention des témoins, comme un tour de passe-passe ...


          • vote
            tobor tobor 5 juin 23:03

            @tobor
            ...et donc ce représentant de bureau qui assiste à la criée où tous les bureaux se regroupent était présent ou présidait le dépouillement des bulletins de son propre bureau, lequel se déroule entre assesseurs tous/tes tirés au sort, responsabilisés en binômes et soumis à vérification...


          • 1 vote
            Hieronymus Hieronymus 6 juin 08:58

            @tobor
            oui je pense aussi à ce que vous expliquez et je ne crois pas beaucoup à une fraude bureau par bureau, ça nécessiterait bien trop de complicités
            par contre, qu’en est il au niveau du regroupement des chiffres et de la centralisation des données ? c’est traité par qq sbires du ministère seulement et qui les contrôle ?
            ce doit être des colonnes de chiffres assez vite classées et archivées et comme je l’ai exprimé, ce serait un vrai travail de bénédictin d’aller vérifier ensuite, bureau par bureau, ce à quoi tous ces chiffres correspondent..
            comme on dit, je m’interroge smiley


          • vote
            REMY Ronald REMY Ronald 6 juin 10:25

            @Hieronymus
            Bonjour.
            Arrêtons les excès de paranoïa. J’ai été assesseur. Il faut l’avoir été pour mieux en parler. En France, aujourd’hui, avec la présence active d’assesseurs de tous les partis, la fraude est quasi impossible.
            .
            Quant à l’envoi du chiffre contrôlé du bureau local au Ministère de l’intérieur, c’est un cérémonial très encadré, avec transmission parallèle par téléphone, sur papier et par panneau d’affichage.
            .
            Tout n’est pas archi nul dans notre République trop lentement réformable. Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau salle du bain. La votation papier à la française a ses avantages. Il peut être complété à chaque fois, en même temps (je dis bien en même temps) par des votations référendaires à thèmes multiples.
            .
            Ce vote multiple cumulé existe déjà dans d’autres pays. Les politiciens de droite et de gauche qui ne soutiennent pas publiquement cette réforme risquent de lasser notre patience et de subir un deuxième "papier de verre électoral" dégagiste.
            .
            Cette réforme est possible. On y arrivera avec Emmanuel Macron qui semble y consentir. Ou après lui. Dans 10 ans ou dans 100 ans.

            .
            Un jour,
            => la Nation sera mieux représentée qu’aujourd’hui à l’Assemblée Nationale (tant sur le plan des familles politiques que sur le rapport élus fonctionnaires face aux rares élus non fonctionnaires), les choses seront un peu moins frustrantes et crispantes.
            .
            Un jour,
            => les sympathisants Gilets Jaunes accepteront de se parler entre eux, de débattre sereinement avec l’ensemble des partenaires politiques et sociaux, de décider puis d’agir ensemble efficacement sur quelques points trans-partis fondamentaux).

            Dans 10 mois ou dans 10 ans ?
            A+
            Cordialement.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès