• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Michel Onfray vs Julien Aubert : Rencontre autour du souverainisme
#83 des Tendances

Michel Onfray vs Julien Aubert : Rencontre autour du souverainisme

Le Cercle Aristote propose une rencontre filmée entre Michel Onfray, philosophe et fondateur de la revue Front Populaire, et Julien Aubert, député Les Républicains et fondateur du mouvement "Oser la France". Un débat arbitré par Maxime Le Nagard.

Tags : Politique Michel Onfray Les Républicains Souverainisme Souveraineté Débat




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Candaule in the wind Candaule in the wind 27 juin 17:12

    « Double poing » : le pseudo parfait pour illustrer le sentiment diffus, après visualisation de ce débat au cours duquel les deux duellistes essaient de nous vendre une « autre Europe » (quelle originalité !), de s’être fait double fister. Il ne manquait plus à cette scène que Macron, ramenant un sac de gravier, pour mieux faire passer la chose.


    • 1 vote
      Octave Lebel 27 juin 21:25

      Un philosophe de profession également éditorialiste politique et un élu national aguerri de Les Républicains viennent de faire disparaître La France Insoumise.

       

      Je trouve que nous sommes quand même sur des considérations très générales qui ne permettent pas bien de savoir à qui ou à quoi nous avons affaire alors que le contexte et la perspective annoncée sans détour par nos intervenants sont ceux d’une présidentielle en 2022.Souverainisme, populisme, références au général de Gaulle, nature de l’Union Européenne, toutes les souplesses et les politesses sont mobilisées pour le meilleur ajustement des discours et le cadrage et arpentage du débat .Tel qu’il se présenterait au pays ou tel que nos deux partenaires souhaiteraient le voir circonscrit pour le travail qu’ils ont à y faire ?

      J’ai failli croire qu’en dehors d’eux et l’UPR d’Asselineau sur lequel ils se sont entendus pour dire que sur les thématiques citées leurs positions étaient plus sérieuses, rien n’existait.

      Un philosophe de profession également éditorialiste politique et un élu national aguerri de Les Républicains viennent de faire disparaître La France Insoumise et son leader historique Jean-Luc Mélenchon à propos de thématiques sur lesquelles ce mouvement a travaillé et bataillé bien avant eux non sans succès.

       

      Je voudrais rappeler quelques faits.

      ● Sans le travail méthodique et acharné de ce mouvement le parti socialiste et F Hollande n’aurait pas gagné les présidentielles de 2012.Cet apport avait été fait sans condition au premier et second tour. Au constat de la trahison des militants, des électeurs et de la parole donnée, ce mouvement a très vite repris son autonomie et sa liberté de manœuvre.

      ● Avec beaucoup de lucidité, il a ensuite dénoncé avant sa tenue l’abus de confiance et le piège de la primaire à gauche de 2017 en préservant pour la deuxième fois l’honneur des mots gauche et socialisme.

      ● Les médias d’Etat et ceux contrôlés par le CAC 40 comme à chaque fois dans les moments politiques cruciaux donnèrent le coup de mains décisif pour que ce mouvement ne soit pas au second tour au profit du perdant utile le Front national. Ensuite 62% de nos concitoyens s’abstinrent aux législatives censées couronner l’élection présidentielle.

      ● A l’horizon des élections européennes, ce mouvement eut droit à un type de perquisition jamais vue auparavant qui ne donnât rien au final sur l’objet de l’inquisition poursuivie (comptes de campagne) mais déclencha un déferlement médiatique dont l’intensité fut un record. Fondé sur un montage de quelques minutes pris sur 40 mn enregistrées. Une journaliste politique de France Inter demanda dans les jours suivants à l’antenne la démission du député Mélenchon. Ce montage concentrait dans une diffusion en boucle les quelques paroles d’exapération de JL Mélenchon pour une perquisition qui dura plusieurs heures avec la volonté de disqualifier sa personne. Je fus troublé je l’avoue par cette attitude mais pas au point d’ignorer le danger qu’inauguraient de telles pratiques pour le fonctionnement de la vie politique. Plus tard, l’intégralité des 40 mn furent mise sur internet. Chacun qui vérifiera pourra constater que nous avons assisté à un lynchage médiatique et que JL Mélenchon avait surtout pratiqué la diplomatie et le dialogue au-delà de ce que beaucoup d’entre nous auraient supporté. Sans remord pour ceux qui avaient détourné le regard au moment des faits ni trouble pour ceux qui avaient participé au forfait.

       

      Il serait intéressant de se demander ce que faisaient nos deux interlocuteurs du jour à tous ces moments cités pour mieux comprendre leurs compétences actuelles ou intérêts à exclure du mouvement de notre société et du débat démocratique LFI.

       

      Je pense qu’aucun mouvement ni parti ne peut prétendre à prendre le leadership politique ni à se croire la mouche du coche dominante pour demain sauf à vouloir revivre de manière accélérée le périple du parti socialiste et du parti communiste, de leurs errements et/ou renoncements. Le même constat est d’ailleurs valable pour les partis de droite. C’est bien entendu ne pas rendre justice à un mouvement politique et ses militants, adhérents ou sympathisants que de le réduire à son leader et c’est particulièrement manifeste pour LFI qui est une forme de laboratoire intergénérationnel qui ne marche pas au pas derrière un "leader maximo" comme le suggèrent ceux qu’il dérange. Chacun a pu constater qu’il y a eu des compromissions occasionnelles regrettables avec l’islam politique ou des formes de gauchisme aussi bêtes qu’exacerbées et qu’elles n’y font pas l’unanimité .Ce sont des erreurs qui pourraient devenir mortelles à corriger de toute urgence.

      LFI fait de toute évidence partie de la coalition qui portera une alternative à ce déclin économique, sociale et démocratique qui mine notre société . Ceux qui font semblant de l’ignorer en nous apportant généreusement leur aide veulent nous entraîner dans une impasse qui leur ouvrira un débouché qui ne sera pas le nôtre. Notre pays n’a plus de temps à perdre sauf à vouloir affronter de plus grands dangers que ceux déjà présents.


      • 1 vote
        Traroth 29 juin 10:53

        @Octave Lebel
        Aubert était à LR et donc peu intéressé de ce qui pouvait se passer à gauche. Onfray était lui très occupé à savonner le planche à Mélenchon. Comme tous les gens de droite se prétendant de gauche.


      • vote
        rita rita 28 juin 06:57
        Michel Onfray est il inscrit chez MLP ?

        • 1 vote
          louis 29 juin 11:38

          @rita
          Donc d’après vous , il n’y a que le RN qui défend le souverainisme ?
          Perso je ne suis d’aucune chapelle et je le défend aussi !


        • 1 vote
          Djam Djam 29 juin 11:28

          Le mag de Michel ne sauvera pas plus la France que ne le font tous les autres souverainistes auto proclamés.

          Pourquoi ?

          Parce qu’il convient, me semble-t-il, de se poser quelques questions stratégiques incontournables :

          1/ Pourquoi le système permet-il (pour le moment) à Onfray de poursuivre son parcours public par le truchement d’un magasin apparemment (!) anti europe ?

          2/ Onfray se rend-t-il compte qu’il est traité par cornaque comme le fut Dieudo, c.à.d. qu’on le laisse avancer avec ses idées souverainistes, histoire de faire croire au peuple qu’on est un pays libre, jusqu’au moment où ceux qui le cornaquent le cramerons comme ils ont in fine réussi à neutraliser Dieudo ou d’autres.

          Onfray a pu faire carrière d’auteur prolixe grâce à BHL (le manitou qui règne sur les éditions Grasset et qui a pris au départ Onfray sous son aile). Depuis quelques temps Onfray ne rate aucune occasion pour dézinguer BHL, ce dernier pouvant dès le lendemain neutraliser idéologiquement le pseudo philosophe normand... la question est : pourquoi ne le fait-il pas une bonne fois pour toute ?

          Réponse hypothétique :

          Parce que le Système, pour lequel BHL travaille (mondialisme, européisme américanisé, destruction de la France éternelle, messianisme juif...) a besoin de faire croire au peuple et à Onfray qu’un nouveau patriotisme français est possible. Or, le système est d’accord à condition que ce patriotisme soit au service des mondialisme idéologique !


          • vote
            Vraidrapo 30 juin 06:38

            @Djam
            Avec le même talent, pourrais-tu nous faire une Jam sur la Carrière de Dany le Rouge de mai 68 qui se trouve aujourd’hui sur les listes de LaREM ?
            Je trouve que le bonhomme n’est pas honoré à la hauteur de ses performances sur les Antennes, depuis qu’il a acquis la Nationalité...


          • 1 vote
            Djam Djam 30 juin 11:39

            @Vraidrapo
            Allez, premier ou second degré, je vous réponds en n’oubliant jamais que tout commentaire est réfutable ad lib smiley

            Dany le Rouge n’est plus très présent dans les médias, cela ne vous aura pas échappé. Cette éclipse (durera ou ne durera pas ?) médiatique date à peu près du déclenchement de la curée "metoo", ce mouvement lancé à l’adresse des femmes qui veulent tout faire comme on leur dit... passons.

            Dany a fait partie de la vague émancipation totale, au coeur de laquelle fut disposée la "liberté sexuelle" comme on dépose une bombe à retardement sur un joli terrain disponible. Pris en flagrants propos douteux, l’ex révolutionnaire petit bourgeois se faire un peu oublier devant les hordes néo féministes vindicatives. Rassurons-nous, ce n’est que partie (fine) remise...

            Le rougeot bonhomme, épaissi par les années sur les sièges européens où il œuvra pendant des années à la cause européano-mondialiste (comprendre : on ouvre tout à giorno), n’est pas à un opportunisme près. Passer chez LREM fait partie de ses acrobaties idéologicos-compatibles visant à faire de l’homme post moderne un individu sans racine, sans histoire, sans culture singulière, sans intelligence et surtout sans système immunitaire psychique. En clair, dans un monde ouvert tout est permis mais rien n’est possible.

            Le système qui gère bon an mal an ce grand renversement global utilise à peu près tout ce qu’on peut appeler "intellectuel" pour imposer ses dogmes d’ouverture dans une zone planétaire sans porte. Onfray et sa comic team du front Populaire, Zemmour, BHL, Finky lorsqu’il est en forme, Gluksman fils quand il ne dégoise pas trop de stupidités et tant d’autres animateurs du désordre mondial sont les petits soldats, consentants ou pas, de la plus énorme manipulation idéologique de notre époque qu’on appelle presque sans étonnement la Globalisation ou Mondialisation.

            Dany le rougeot fut vert quand c’était utile puis s’est récemment bleui en entrant dans le club moisi d’une droite sinistrée. On l’entendra à nouveau dans quelques temps, c’est certain car sur un plateau médiatique le Cohn-Bendit fait de l’audience par sa grande gueule et les français, vous l’aurez remarqué, adoooorent les grandes gueules !


          • vote
            Vraidrapo 1er juillet 21:42

            @Djam
            Merci, j’ai attendu (un peu) mais ça le valait bien !
            Aujoud’hui, Zemmour était en grande forme à côté de l’émouvante et néanmoins charmante Christine Kelly. Il n’a pas mâché ses mots, nul doute qu’il va encore y avoir de la menace de mort... nous vivons une époque haletante !


          • 1 vote
            Vraidrapo 30 juin 06:31

            Je propose à la sagacité de chacun cette sentence, terre à terre, que j’ai ouï un jour...

            quand on dénigre quelqu’un ça intéresse 85% des auditeurs,

            dans le cas contraire... une infime minorité.

            "Prions" pour que les Polony ou les Onfray ne disparaissent pas trop tôt du paysage. Comme le monde politique est vide après la disparition du Général et aujourd’hui Chevènement semble si fatigué... après avoir été critiqué par les suppôts des marchands du temple.


            • vote
              rita rita 30 juin 08:11

              Michel Onfray prépare le terrain pour 2022...pour une personnalité pour l’instant restée dans l’ombre !

              Peu de candidat à briguer ce poste, leurs noms tient sur les doigts d’une main... Faîte vos jeux ?


              • vote
                Vraidrapo 1er juillet 21:46

                @rita
                Ben, il faut bien qu’il se passe quelque chose en France.
                As-tu dénombré les statues de célébrités sur les frontons du Palais du Louvre.
                Peu de pays peuvent en aligner autant.
                Je doute qu’après le Grand Remplacement inexorable que nous avons commencé avec Pompidou, ce pays puisse maintenir la cadence.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès