• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Moi Augustin de Marieke Aucante » par Franck ABED

« Moi Augustin de Marieke Aucante » par Franck ABED

Dans ce roman historique, l’auteur relate la tragédie vécue par 829 prêtres réfractaires déportés par la Terreur sur trois bateaux transformés en prisons flottantes en rade de Rochefort. Le héros du livre, Augustin, est un personnage fictif, mais inspiré par des faits réels : ce limousin d’extraction paysanne sera l’un des survivants de cette déportation durant laquelle périrent 547 prêtres victimes du typhus, de famine et de mauvais traitements. Dans ce roman, l’auteur décrit les ravages de l’intolérance et du fanatisme. En même temps, elle écrit des pages admirables sur la foi, l’amitié, le pardon qui font aussi de ce roman un superbe mémorial à l’Espérance. 

Marieke Aucante est grand reporter à France Télévisions, journaliste à l’émission de médiation « Votre télé et vous » de Marie-Laure Augry. Elle est l’auteur d’une douzaine de romans, essais, nouvelles, pièces de théâtre. Pour son engagement dans la protection de l’environnement et son implication dans la formation des professionnels et des familles accompagnant les personnes en situation de handicap, afin qu’elles retrouvent une place digne dans notre société, elle a reçu en juin 2008 les insignes de la Légion d’honneur. 

Mon site internet : www.franckabed.com

Pour commander le livre : http://www.editions-salvator.com/A-23794-moi-augustin.-pretre-martyr-de-la-revolution-francaise.aspx

Tags : Livres - Littérature Histoire




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • vote
    llsalv 5 avril 04:43

    Bonjour,
     
    J’apprécie en général beaucoup vos contenus lorsque je viens en prendre connaissance.
    Mais je dois vous dire que j’ai des difficultés avec vos titres qui sont toujours des casse-tête pour qui est attentif aux détails.
    De fait, je passe instinctivement au large et il faut que je me rappelle que vos contenus m’intéressent pour que je fasse l’effort d’essayer de comprendre de quoi il retourne.
    Ce fut le cas pour le titre du jour notamment qui est tout sauf immédiatement intelligible.
    Il me semble que les guillemets ne devraient concerner que le titre du livre cité. Ensuite, une virgule suffirait pour séparer l’auteur du livre et vous, l’auteur de l’article.

    Bref, ça donnerait ceci, qui me paraît aisément lisible :

    « Moi Augustin » de Marieke Aucante, par Franck ABED

    Comme par ailleurs, dans l’affichage de l’article le titre est immédiatement suivi "par votre nom", je me demande jusqu’à quel point vous ne gagneriez pas en lectorat en retirant votre nom du titre. Je ne suis sûr de rien mais je pense que ça serait à essayer.

    Le titre suivant me paraîtrait quoi qu’il en soit plus "accueillant" car d’une plus grande simplicité :

    « Moi Augustin » de Marieke Aucante

    Quoii qu’il en soit, merci pour votre travail tellement nécessaire dans ce monde à la renverse !


    • vote
      Franck ABED Franck ABED 5 avril 07:27

      Merci de la suggestion.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès