• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Moutons livrés aux loups, sans aucune surveillance, pour servir d’appat (...)

Moutons livrés aux loups, sans aucune surveillance, pour servir d’appat ...

Les lobbies chasse & élevage encouragent l'abattage des loups avec l'aide des fonds publics ...

Pierre Rigaux, naturaliste et animateur d'émission sur France Bleue, dénonce les agissements peu scrupuleux de certains éleveurs d'ovins en montagne, ces derniers laissant leurs bêtes en pâture sans chiens ni aucune surveillance, pour attirer des loups, de connivence avec des chasseurs qui sont à l'affut de nuit dans leur 4x4 ...

Tags : Animaux Polémique




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • 7 votes
    JL 18 juillet 09:59

    Excellente vidéo, à voir, par tous : seulement 30 secondes, mais tout est dit sur l’utilisation de l’argent public, l’incurie des élus et l’ineptie des politiques.


    • 4 votes
      Gollum Gollum 18 juillet 10:11

      J’ai vu un reportage sur Arte récemment d’une bergère d’origine syrienne, dans les Alpes, qui avait un bon paquet de chiens. Elle n’a jamais eu de problèmes. Comme quoi c’est tout à fait faisable.


      • 2 votes
        Belenos Belenos 18 juillet 11:30

        @Gollum
        Le problème qui commence à se poser avec les "paquets de chiens" de berger en France du genre patou dans certaines régions, c’est qu’il est devenu impossible de randonner ou simplement de se promener en famille sans être armé et entraîné au tir, si on veut avoir une chance de ne pas y laisser une jambe ou la vie d’un enfant. Le loup se barre quand il voit un randonneur, le chien de berger attaque souvent, même sur un sentier de randonné balisé. Que les bergers tirent sur les loups qui attaquent les moutons ne me dérange pas ; mais je veux aussi pouvoir flinguer le chien qui vient m’agresser sur un espace public, et pas devoir me défendre avec une gourde ou un canif (c’est difficile à égorger avec les longs poils) contre 4 ou 5 molosses complètement cons ou mal dressés me prenant pour un mangeur de brebis. 

        "Attaque de chiens : « Ils mangeaient des morceaux de ma chair »"
        http://www.leparisien.fr/societe/ils-mangeaient-des-morceaux-de-ma-chair-30-08-2016-6078715.php

        Lire les témoignages dans les commentaires :
        https://www.randonner-malin.com/les-patous-un-danger-pour-les-randonneurs/


      • 1 vote
        Gollum Gollum 18 juillet 11:40

        @Belenos

        C’est juste un problème de dressage mal fait. Ce n’est d’ailleurs pas dans l’intérêt du propriétaire de chiens que ceux ci soient mal dressés car le jour où il y aura de graves problèmes, bonjour les dégâts et procès... 


      • 1 vote
        Belenos Belenos 18 juillet 11:56

        @Gollum
        "C’est juste un problème de dressage mal fait. "

        C’est la même chose que pour les flic dans les manifs alors ?
        Je ne pense pas que ça console les gens qui se fond mordre ou qui sont traumatisés à vie, en particulier les enfants, après une agression dont ils ont réchappé de justesse. Donc ce qu’il va se passer, c’est que les randonneurs qui ne renoncent pas à la montagne vont s’armer pour flinguer les chiens mal dressés qui viennent les mordre, d’une bastos dans la tronche à bout portant, c’est assez logique. 


      • 1 vote
        Belenos Belenos 18 juillet 12:01

        @Gollum
        "le jour où il y aura de graves problèmes, bonjour les dégâts et procès... "

        Le berger a une assurance RC pour ça, mais la gamine qui se sera fait arracher la moitié du visage, elle, sera défigurée jusqu’à la fin de sa vie.


      • vote
        Gollum Gollum 18 juillet 13:53

        @Belenos

        Je doute fort que l’assurance assure un chien ou des chiens qui n’ont pas été certifiés conformes avec label de bon comportement, etc...

        Si malgré cela il y a un incident rien n’empêche les randonneurs à travers associations etc de se regrouper et faire pression éventuellement.


      • vote
        Belenos Belenos 18 juillet 14:30

        @Gollum
        "Je doute fort que l’assurance assure un chien ou des chiens qui n’ont pas été certifiés conformes avec label de bon comportement, etc..."

        Si, c’est justement à cela que sert une RC. Et ce n’est pas le chien qui est assuré mais l’entreprise. De toute façon, quelque soit l’ennui d’un propriétaire d’un chien, cela ne changera rien à la souffrance de la personne mutilée à vie ou celle de la mère qui a vu son enfant se faire déchiqueter devant ses yeux par deux chiens, chacun tirant sur un morceau, arrachant d’un côté une jambe et de l’autre un bras. Quand vous êtes mordu en montagne, c’est aussi parfois très loin de toute possibilité de trouver du secours. 

        Où avez-vous vu que les chiens passeraient des permis ou auraient besoin de certificats de bon comportement pour garder des troupeaux de moutons... en totale liberté et sur des espaces publics ? Vous rêvez ? smiley Lisez bien ce qui suit :

        "la loi et le règlement n’imposent pas au propriétaire d’un chien de protection d’obligations particulières comme c’est le cas, par exemple, des chiens dangereux (pitt-bull, staffordhire bull terrier, rottweiller ...) qui sont notamment soumis à une obligation de déclaration en mairie, doivent être promenés en laisse par une personne majeure et muselés (loi n° 99-5 du 06 janvier 1999, décret n° 99-1164 du 29 décembre 1999, arrêté du 27 avril 1999).

        Des manquements à la loi ou au règlement ne pourront donc être relevés qu’en cas de non respect de la législation sanitaire, comme ce serait d’ailleurs le cas pour tout autre animal domestique."

        La France définit la dangerosité des chiens en fonction de leur race et non de leur usage ou de leur dressage, c’est con mais c’est comme ça. 
        https://mon-veterinaire-de-garde.fr/legislation-animale/chien-dangereux-que-dit-la-loi/

        Comme le patou a été encouragé par le gouvernement français, il bénéficie en plus d’une loi protectrice particulière qui exonère son propriétaire de nombreuses fautes. Lisez ceci, c’est édifiant : 

        "la loi n° 2005-157 du 23 février 2005 sur le développement des territoires ruraux (« loi D.T.R. ») est ensuite intervenue pour parfaire la législation en vigueur. Elle soustrait les exploitants des poursuites pénales dont ils pourraient faire l’objet pour la divagation prétendue de leur "patou".

        En effet, l’article L.211-23 du Code rural qui définit la divagation des animaux a été complété. Il exclut de toute poursuite pénale pour divagation, l’éleveur ou le propriétaire d’un chien affecté à la protection du troupeau ("patous") ou à la garde de celui-ci (chien de conduite)."

        https://blogavocat.fr/space/eric.posak/content/les—patous—sont-ils-bien-proteges-par-la-loi—_d27a10f3-a5a4-46a6-8457-61f0ec878e8b


      • 1 vote
        Belenos Belenos 18 juillet 14:35

        @Gollum
        "Si malgré cela il y a un incident rien n’empêche les randonneurs à travers associations etc de se regrouper et faire pression éventuellement."

        Il y a déjà eu de nombreux accidents et ils sont faciles à trouver sur Internet, je ne vais pas vous mettre des dizaines de liens. Les gens commencent à s’organiser, oui ! « Nous avons trois demandes, résume Patricia Jerret, présidente des Careirouns de l’Ubaye. La première, c’est de rendre obligatoire les tests comportementaux pour les chiens de protection ; aujourd’hui, ce n’est qu’une recommandation. La deuxième, c’est de ne pas autoriser le patou à monter en alpages s’il ne satisfait pas à ce test. Et, la troisième, c’est d’obliger les éleveurs et les bergers à suivre une formation à l’éducation de leurs chiens de protection. » https://www.ledauphine.com/societe/2016/10/13/mordu-par-un-patou-cet-ete-il-a-depose-une-plainte


      • vote
        Belenos Belenos 18 juillet 14:45

        "quelque soit l’ennui " oups !!

        correction : "quel que soit l’ennui"


      • vote
        Gollum Gollum 18 juillet 14:45

        @Belenos

        Bon ok je ne connais pas la législation sur le bout des doigts. Il n’y a donc pas d’obligation de bon comportement du patou. J’en prends acte. Néanmoins votre fin de post concerne la divagation du chien. Il me semble que divagation n’est pas quelque chose de vraiment répréhensible..

        Je fais le pari que la législation changera le jour où on aura une fillette démembrée si cela arrive... 

        Les législateurs feraient donc bien de prévenir plutôt que de guérir.

        Ceci dit rien n’empêche aux randonneurs de faire une pétition sur change.org afin de réclamer une sécurisation si celle-ci est possible...


      • vote
        pegase pegase 18 juillet 15:30

        @Gollum

        Les patous sont des chiens qui ne font l’objet d’aucune sélection, à part peut être leur carrure, de fait ils sont dangereux ...

        Le cas du berger allemand est très différent, il est l’objet d’une sélection draconienne concernant son comportement ...

        Voir cette vidéo à 1 mn où en plein championnat du monde, Xanuk mord l’homme d’attaque de sa propre initiative sans l’ordre de son maitre, toute la foule s’émeut parce qu’ils savent qu’il s’agit d’une faute très grave ...
        https://www.youtube.com/watch?v=_R90gY7hgoE


      • vote
        Belenos Belenos 18 juillet 19:50

        @Gollum
        "Néanmoins votre fin de post concerne la divagation du chien. Il me semble que divagation n’est pas quelque chose de vraiment répréhensible.. "

        Ce n’est pas répréhensible légalement pour le patou... par exception ! Normalement c’est interdit, le chien divaguant va en fourrière et risque de se faire euthanasier rapidement, le maître écope d’un amende et doit payer les frais de fourrière (voir plus bas)... Le cas du chien de protection de troupeau est le seul où l’on peut laisser la bête se balader toute seule sans laisse ni enclos et surtout sans aucune surveillance ! Et c’est dangereux, puisque des promeneurs sur des sentiers de randonnée se font agresser et mordre. Parfois le chien ou les chiens (ils sont souvent 4 ou 5 par troupeau) barrent le chemin et les randonneurs doivent faire des km dans la montagne pour les contourner en dehors des sentiers ou bien carrément faire demi-tour. Ils peuvent être suivis longtemps par les chiens. La nuit tombe, et à tout moment ces bêtes énormes peuvent attaquer dans le noir selon leur humeur. La nuit dans la montagne, personne ne vous entend hurler, sauf peut-être le berger qui se dit qu’il est en train de faire une bonne économie de croquettes. Bref, c’est un film d’horreur dont vous pouvez être le héros : ’Les Alpages sanglants". Bienvenue sur les sentiers des montagnes de France ! C’est super pour la promotion du tourisme en montagne, tout ce que je vous raconte, hein !  smiley

        "Il est important de bien distinguer marche sans laisse et divagation du chien. On parle de divagation d’un chien lorsque l’animal circule librement, sans surveillance du maître.

        Cette notion est définie dans l’article L211-23 du Code rural, et indique notamment qu’un chien est considéré comme en état de divagation s’il est situé à plus de 100 mètres de son propriétaire.

        Alors que la marche sans laisse n’est pas systématiquement interdite, la divagation du chien est interdite à toute époque de l’année.

        Tout chien divaguant peut être mené à la fourrière. Après un délai de garde de 8 jours, et si l’animal n’a pas été identifié, il devient la propriété du gestionnaire de la fourrière. Il n’est alors pas à l’abri de l’euthanasie.

        (...) En cas de mise en fourrière suite à la divagation du chien, le maître doit obligatoirement régler les frais de mise en fourrière, les frais d’identification du chien et les frais de garde (ce qui peut s’élever à une centaine d’euros, voire plus)." 

        https://chien.ooreka.fr/astuce/voir/591991/chien-en-laisse



      • vote
        Belenos Belenos 18 juillet 20:00

        @pegase
        Le berger allemand sur la vidéo est visiblement en train de jouer. Il sait que le bras de protection peut être mordu et attrapé sans blesser le type jouant le rôle de l’agresseur, avec qui il semble bien s’entendre, d’ailleurs.


      • vote
        pegase pegase 19 juillet 23:05

        @Belenos

        Normalement non, mais à force de répéter toujours les mêmes procédures, c’est vrais qu’ils finissent par prendre ça pour un jeux ... 

        Ces procédures ont été établies pour encadrer la race dans une fourchette comportementale, ainsi un BA issue d’une lignée de travail n’attaque pas spontanément sans l’ordre de son maitre, de fait l’administration la placé dans la catégorie 3, ce qui donne pas mal d’avantages, comme pas de muselière obligatoire dans les lieux publiques, alors que c’est potentiellement un puissant chien de défense ...
        En catégorie 2 on retrouve le Rottweiller, le pit-bull, Am-staff et Bull-terrier, muselière obligatoire, ces chiens ont perdus l’inhibition de la morsure et les mâles peuvent s’attaquer aux femelles, preuve d’une grave dérive comportementale qui est due à leur sélection abusive pour le combat entre chiens ...

        Xanuk n’est pas un débutant, c’est un étalon habitué des podiums, bien connu dans le circuit WUSV, cette année c’est sans doute son dernier championnat ...


      • 5 votes
        Hieronymus Hieronymus 18 juillet 11:01

        il faut en finir avec cette usine à gaz de l’indemnisation des éleveurs en cas de bête tuée par les loups

        il suffit d’autoriser l’élimination des loups (espèce nuisible) sans restriction

        c’est d’ailleurs ce que souhaitent tous les éleveurs normaux

        ..

        faut arrêter avec ce romantisme pastoral des bobos citadins envers cet animal cruel et redoutable


        • 7 votes
          Gollum Gollum 18 juillet 11:42

          @Hieronymus

          Si on doit éliminer les espèces nuisibles faudra déjà éliminer l’homme en premier hein... l’homme animal cruel et redoutable.


        • 12 votes
          medialter medialter 18 juillet 12:14

          @Hieronymus
          "faut arrêter avec ce romantisme pastoral des bobos citadins envers cet animal cruel et redoutable"
          *
          Le loup a sa place dans l’écosystème depuis bien avant l’existence du cafard humain, la cruauté est l’essence de la nature, t’es entrain de jouer à Dieu en décrétant quel animal doit ou ne doit pas avoir le droit de vivre. Pour l’instant, l’immense dérèglement écologique de la planète ne fait que démontrer que l’homme est loin d’avoir les compétences pour gérer un équilibre qui a mis des millions d’années à se constituer. C’est pas au virus qui annihile la planète de venir donner des leçons de vie
          *
          "c’est d’ailleurs ce que souhaitent tous les éleveurs normaux"
          *
          Ce sont tous les éleveurs normaux qui devraient être éradiqués de la planète, quand on voit les conditions de vie du bétail, leur teneur en toxines et notamment en antibiotique, et surtout les derniers "progrès" de ce genre, on se dit que cette communauté est parvenu à l’apogée de la perversité, pour ne pas parler à la fois de crime contre l’animalité et l’humanité par cause à effet


        • vote
          Zatara Zatara 18 juillet 12:16

          @medialter
          la cruauté est l’essence de la nature, t’es entrain de jouer à Dieu en décrétant quel animal doit ou ne doit pas avoir le droit de vivre.
          ... la belle contradiction que voilà...


        • 4 votes
          Belenos Belenos 18 juillet 12:16

          @Hieronymus
          On peut aussi raisonnablement se demander ce que foutent tous ces moutons sur la montagne. 

          "Les chiffres sont édifiants, jusque dans le cœur des parcs nationaux : les pelouses alpines du Mercantour ou des Écrins sont mises à disposition de plusieurs centaines de milliers de brebis chaque été. Ceci représente une biomasse animale 5 à 10 fois supérieure à celle de tous les chamois, bouquetins, cerfs, chevreuils et autres grands herbivores recensés. Une cascade d’effets s’ajoute aux dégâts sur la flore. Les biocides antiparasitaires donnés aux troupeaux se retrouvent dans la nature. Les brebis transmettent des maladies aux herbivores sauvages. Des loups sont abattus à la demande des éleveurs. Enfin, conséquence passée sous silence, l’eau du robinet des villages en contrebas est polluée par les excréments du bétail."
          https://www.notre-planete.info/actualites/32-elevage-montagne-degradation-biodiversite

          "Le pastoralisme ne ménage pas la montagne. La pelouse naturelle supporte très mal les milliers de moutons. Les fleurs des hauteurs ne sont tout simplement pas faites pour être pâturées ainsi. Consommation, piétinement et déjections entraînent un effondrement du nombre d’espèces végétales.

          Nombreux sont les botanistes ayant décrit le phénomène. La flore est dévastée, parfois jusqu’à l’érosion des sols. Ravinement et même coulées boueuses : les dégâts au sol n’ont rien à envier à ceux de la culture intensive de plaine." 

          https://blog.defi-ecologique.com/le-pastoralisme-est-il-bon-pour-la-montagne/


        • 7 votes
          medialter medialter 18 juillet 12:23

          @Zatara
          "... la belle contradiction que voilà..."
          *
          Une contradiction juste dans ta tête. Je suis pour le respect des conditions ancestrales de vie, celle que la nature avait mis en place bien avant nous, traduite par une limitation de l’expansion rurale et urbaine et un redeveloppement forestier. Une utopie bien sûr, mais l’actuel cafardisme humain est une trahison céleste


        • 5 votes
          Hieronymus Hieronymus 18 juillet 12:58

          @medialter
          le Loup - l’écosystème, on connaît la chanson c’est celle des bobos écolos des centre ville qui rêvent d’observer à la jumelle des "vrais" loups dans des parcs nationaux, sûrement pas des éleveurs ni même de gens vivant simplement dans des campagnes très reculées
          je te croyais plus iconoclaste face au blabla politique habituel
          en France nous ne sommes ni en Sibérie ni dans le grand nord Canadien, durant en gros un bon siècle (de fin XIXème jusqu’au début XXIème) nous avons vécu sans loup dans nos campagnes et nos montagnes, où était le problème ?
          par contre depuis qu’il est réapparu et s’étend très rapidement en Allemagne, Pologne (où il avait disparu) bonjour les dégâts pour prendre une expression facile
          aussi la crainte de cet animal provoque l’inflation des chiens patou dont Belenos pointe la dangerosité, bref que des soucis !
          il n’y a pas un état de nature idéal, une sorte de pureté primitive, c’est juste un fantasme vide de sens, il y a l’homme et son environnement et c’est un équilibre délicat, certaines espèces sont essentielles et doivent être protégées mais le loup ?
          si on suit cette logique, pourquoi ne pas réintroduire le Lion en Afrique du nord et au proche orient d’où il a disparu il n’y a pas si longtemps ?
          faut arrêter de raisonner dans le vide smiley


        • 2 votes
          Mr.Kout 18 juillet 13:08

          @Hieronymus Vous êtes un clown tout autant déconnecté du réel qu’un bobo parisien. Dites demain la doxa déclare qu’un manche de pioche dans le cul c’est mauvais allez vous gaiement vous enfiler par pure esprit de contradiction ?


        • vote
          Mr.Kout 18 juillet 13:15

          @medialter

          Vous me faites souvent bondir c’est certains mais pour ce que ça coûte je tiens à vous dire qu’il est plaisant de constater que vos propos sur les délires modernistes ne sont pas une simple posture d’apparat contrairement à beaucoup de cons servateurs qui traînent ici.


        • 3 votes
          Hieronymus Hieronymus 18 juillet 13:41

          @Mr.Kout
          Vous êtes un clown tout autant déconnecté du réel qu’un bobo parisien


          voici un bon début pour un dialogue prometteur smiley


        • 5 votes
          medialter medialter 18 juillet 13:45

          @Hieronymus
          "le Loup - l’écosystème, on connaît la chanson c’est celle des bobos écolos des centre ville qui rêvent d’observer à la jumelle des "vrais" loups dans des parcs nationaux, sûrement pas des éleveurs ni même de gens vivant simplement dans des campagnes très reculées
          je te croyais plus iconoclaste face au blabla politique habituel"

          *
          Ne me mélange pas avec cette racaille, tu sais très bien que je suis un ultra extrême droitard, en ce sens que ce qui peut apparaître comme de l’écologie chez moi n’est en fait qu’un goût prononcé pour les philosophies de la nature. J’habite dans une maison isolée en moyenne montagne, j’ai rien d’un bobo urbain et je me fous de voir des loups, même s’il y en a plein près de chez moi. C’est juste un profond respect de la nature, presque extrémiste, au sens chamanique du terme. Dans mon logiciel, la nature fait partie de l’arsenal initiatique, et tu n’y trouveras pas une once de teinture politique
          *
          "nous avons vécu sans loup dans nos campagnes et nos montagnes, où était le problème ?"
          *
          Non, il ne fut éradiqué que récemment, XVIII ou XIX° de mémoire, précisément à l’avènement du modernisme industriel. Le loup n’est pas seul concerné, c’est la toute puissance humaine dans son rapport à la nature qui est en cause. Les problème du déséquilibre écologique n’arrivent pas immédiatement, il y a des siècles de causes à effets, des temps de latence transgénérationnels, une inertie de destruction qu’une vie ne suffit pas à saisir, encore qu’aujourd’hui, la dégradation est si rapide qu’on la remarque en une décennie. Les effets actuels, qui se traduiront bientôt par une désertification de la planète, nous les payons pour les choix funestes de nos arrières aïeux que nous avons poursuivis par conformisme
          *
          il n’y a pas un état de nature idéal, une sorte de pureté primitive, c’est juste un fantasme vide de sens
          *
          Je reconnais que mes opinions tiennent du fantasme, raison pour laquelle je ne me suis jamais engagé dans un iota de militantisme, un combat perdu d’avance. Il n’en demeure pas moins que je me dissocierai éternellement des ces politiques macabres d’annihilation pour lesquelles les factures karmiques vont être les plus élevées de tous les temps. Donc ne ramène pas le problème sur le plan bassement politique, je sais que tu as les connaissances pour comprendre ce que je dis


        • 1 vote
          Zatara Zatara 18 juillet 15:08

          @medialter
          Une contradiction juste dans ta tête.
          juste dans ma tête ? ou juste écrite avec tes propres mots dans ton post ? Lorsque je lis :
          la cruauté est l’essence de la nature
          et
          t’es entrain de jouer à Dieu en décrétant quel animal doit ou ne doit pas avoir le droit de vivre.
          Qu’est ce qui te permet philosophiquement de décréter que l’homme n’aurait pas le droit d’être cruel par nature, au delà de sa capacité à se défendre depuis que le rapport de force est inversé ?
          Je suis pour le respect des conditions ancestrales de vie
           smiley et comment les connais tu, les "conditions ancestrales" ? Qu’est ce que ça veut dire d’ailleurs ? Tu veux jouer à Man vs Wild par pure fantasme ?
          celle que la nature avait mis en place bien avant nous, traduite par une limitation de l’expansion rurale et urbaine et un redeveloppement forestier.
          ah... c’est la version Tolkien alors... avec le planning familiale comme police smiley
          Une utopie bien sûr, mais l’actuel cafardisme humain est une trahison céleste
          Oui, c’est aussi ce que doivent se dire des cellules cancéreuses lorsqu’elles finissent par tuer le porteur...


        • 3 votes
          medialter medialter 18 juillet 15:32

          @Zatara
          "Qu’est ce qui te permet philosophiquement de décréter que l’homme n’aurait pas le droit d’être cruel par nature"
          *
          J’ai jamais rien eu contre la cruauté humaine, puisque c’est elle qui a permis sa survie depuis la préhistoire. J’ai remis en cause sa capacité à jouer Dieu, depuis qu’il a montré sa capacité à scier sa propre branche
          *
          "Tu veux jouer à Man vs Wild par pure fantasme ?"
          *
          Pareil, je sais pas où t’as lu ça. J’ai imaginé un rapport nature/civilisation, dont je sais qu’il n’aura jamais lieu, dans une optique moins apocalyptique que la situation actuelle. Et donc, tu veux en venir où ? Tu donnes l’impression d’être retombé dans cette peau du gamin en culottes courtes qui vient faire ses petits croches-pieds à la récré smiley Allez mon enfant, étale la ligne de pensée et crache ta Valda au lieu d’ergoter


        • 2 votes
          Zatara Zatara 18 juillet 15:48

          @medialter
          J’ai jamais rien eu contre la cruauté humaine, puisque c’est elle qui a permis sa survie depuis la préhistoire. J’ai remis en cause sa capacité à jouer Dieu, depuis qu’il a montré sa capacité à scier sa propre branche.
          Et dans le cas ou c’est la même logique de cruauté, par l’intermédiaire d’un pouvoir décuplé par la technologie au fil du temps, qui passe outre toute logique de survie dans un environnement fini ? Autrement dit : et si sa capacité à scier sa propre branche ne serait que le fruit de cette cruauté (celle que tu ne remets pas en cause) ?
          Après je ne dis pas que la cruauté soit le premier vice de l’humanité non plus...
          Et donc, tu veux en venir où ?
          Nul besoin de vouloir en venir quelque part, juste relever la contradiction inhérente de ton premier post.


        • 2 votes
          pegase pegase 18 juillet 15:49

          @Hieronymus
          -
          Si les éleveurs n’ont pas les moyens de faire du vrais pastoralisme avec de vrais bergers surveillant les troupeau H24, leurs entreprises ne sont donc financièrement pas rentable, ils n’ont qu’à déposer le bilan et renoncer définitivement à leur activité, au lieu de reporter leurs problèmes sur la faune sauvage et sur le dos des contribuables ...

          Perso j’ai aussi des tas de problèmes, si je commençais à accuser Pierre, Paul, Jacques et à réclamer des indemnités pour pérenniser mon entreprise, jusqu’où irions nous ? smiley


        • 2 votes
          Zatara Zatara 18 juillet 15:55

          @medialter
          de toute façon, la réintroduction du loup est justement se prendre pour Dieu... Car c’est du synthétique. La connerie inhérente ici, c’est de croire qu’on va pouvoir recréer la nature ""ancestral"", là ou tout est devenu synthétique, plastique, pseudo scientifique et surtout hors sol. La réintroduction, dans le cadre de la dynamique global, c’est du flan d’écologiste pour écolos bobo en manque de chaine alimentaire ""ancestral"", là où ils pissent sur la multitude. C’est de la morale en barquette pour se dire qu’on aura au moins essayer... smiley Tu parles d’un essai... La prochaine fois, qu’ils installent une fourmilière sur un parking carrouf en clamant qu’ils ont fait le nécessaire pour sauver leur version de la "nature" smiley


        • 2 votes
          pegase pegase 18 juillet 16:31

          @Zatara
          de toute façon, la réintroduction du loup est justement se prendre pour Dieu... Car c’est du synthétique. La connerie inhérente ici, c’est de croire qu’on va pouvoir recréer la nature ""ancestral"",

          Mais non, ils reviennent tout seuls comme des grands ....

          Chez nous ils proviennent des Engadines à l’Est de la Suisse, ils traversent l’arc alpin jusqu’en forêt noire en Allemagne, et de là certains loups traversent le Rhin pour rejoindre les Vosges ... 

          Il y a aussi des ours dans les engadines smiley


        • 5 votes
          medialter medialter 18 juillet 16:35

          @Zatara
          Mouais, très con comme d’hab, j’ai rien dit de tout ça, tu lis juste ce que tu voudrais lire pour y placer ton effet de manche aux petites formules de tabloïde. C’est bien mon enfant, t’as bien appris tes petites formules "bobo ecolo", "morale en barquette". Non mais j’ai l’air d’un défenseur de la moralité ? smiley Tu parles d’un argumentaire, tu sais même pas lire ce qui est écrit, le tout pour une réponse vide de contenu. Laisse le pouvoir aux agris, petit mioche, tu vas voir comment ils vont te la mettre profond, parce que t’es trop con pour en avoir déjà un aperçu


        • 2 votes
          Zatara Zatara 18 juillet 16:44

          @medialter
           smiley je lis et je vais au bout de ta logique... ce que tu n’as clairement pas fais.

          Et quelques insultes pour vite clore la discussion ne changeront rien sur le fond : ta réflexion de départ est stupide, et borné, comme d’hab, à un individualisme pseudo mystique prétentieux.

          "laisse le pouvoir aux agris"  voilà... 1000 ans de pouvoir pour la FNSEA. Et c’est moi qui ne sait pas lire smiley


        • 2 votes
          Zatara Zatara 18 juillet 16:54

          @medialter
          ....p.tain, le raccourci digne des plus beaux exemplaires d’ago.... je te pensais pas aussi raz bitume medilate...


        • 7 votes
          medialter medialter 18 juillet 17:01

          @Zatara
          Individualiste oui, mystique oui, pseudo c’est ton avis, stupide et borné non, c’est parfaitement légitime d’envisager une meilleure place du sauvage dans le rapport civilisation/nature. L’ONF se limite aujourd’hui à un maintien des forêts, ou une très faible augmentation de 1% l’an, c’est déjà pas mal, mais amplement insuffisant. Le débat sur le loup a le mérite de relancer la problématique. Croire que la réintroduction du loup, c’est synthétique, c’est juste très con, et c’est pas une insulte, c’est une formule usuelle pour désigner un mec qui peine un peu smiley


        • 2 votes
          Zatara Zatara 18 juillet 17:15

          @medialter
          c’est parfaitement légitime d’envisager une meilleure place du sauvage dans le rapport civilisation/nature.
          C’est surtout croire encore au père noël. Ce que tu appelles ici "sauvage" est de l’ordre d’un tour safari pour moraliste urbain entouré de zombis à l’année. La réintroduction du loup, c’est beaucoup de bruit pour une effet zéro sur l’ensemble de la nature. Aussi, tes considérations sur le sujet me font bien marrer, comme tous ceux ici qui pensent qu’on va retaper la "nature" avec quelques meutes...
          Croire que la réintroduction du loup, c’est synthétique, c’est juste très con, et c’est pas une insulte, c’est une formule usuelle pour désigner un mec qui peine un peu
          ah ! ça c’est de l’argument ! merci pour tes lumières, ô grand mystique smiley Peut être qu’un gosse de 6 ans saurait faire la différence entre un écosystème naturelle, et la réintroduction totalement synthétique des loups dans des "poches" de ce que tu oses appeler "nature", en France. Va te promener dans ton "parc" "naturel" et fais-y des prélèvements à envoyer à des labos, qu’on rigole.


        • 5 votes
          Joe Chip Joe Chip 18 juillet 17:32

          Le loup n’a pas été réintroduit en France.

           


        • 2 votes
          Zatara Zatara 18 juillet 17:47

          @Joe Chip
          techniquement, il vient d’Italie. Donc même s’il n’a pas été transporté et laché en France, lorsqu’on permet par divers moyens son développement en France, c’est bien qu’on le ré-introduit, ou qu’on cherche à pérenniser une plus grosse population. De toute façon, cette discussion est secondaire à mes yeux. La seul raison de ma venu dans ce fil, c’est le premier post du prétentieux "mystique"


        • 5 votes
          medialter medialter 18 juillet 17:49

          @Zatara
          "La réintroduction du loup, c’est beaucoup de bruit pour une effet zéro sur l’ensemble de la nature"
          *
          Ca c’est toi qui le dit, la prolifération actuelle du gibier est un des grands fléaux naturels, et perso je serais plus rassuré dans une forêt pleine de loups que dans une forêt pleine de ces crétins de chasseurs. Sans même parler du côté élégant de la chose.
          *
          "Peut être qu’un gosse de 6 ans saurait faire la différence entre un écosystème naturelle, et la réintroduction totalement synthétique des loups dans des "poches""
          *
          Y a pas de poches, sauf pour le lâcher, car une fois introduite, la bestiole va où elle veut et peut faire du 100 bornes par jour. Et l’écosystème naturel, il n’est pas si loin, puisqu’il y a encore seulement 2 siècles, les forêts françaises en étaient cafies. Il n’est pas trop tard pour reconstituer cet écosystème, et il faut bien commencer quelque part. Idem pour l’ours, qu’il faudrait aussi réintroduire en grand nombre, parce que cette pourriture humaine l’a exterminé jusqu’au dernier, peu de gens savent qu’il restait encore quelques centaines d’ours en France début XX°
          *
          "Va te promener dans ton "parc" "naturel" et fais-y des prélèvements à envoyer à des labos"
          *
          Tu me prends pour un inculte ? J’ai une conscience aiguë de ce genre de problème, et je sais qu’il faudra certainement des siècles pour retomber sur l’équilibre d’une de nos forêts du XVIII°. Mais il faut bien commencer quelque part



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès