• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nasrallah : la Résistance et les peuples arabo-musulmans n’abandonneront (...)

Nasrallah : la Résistance et les peuples arabo-musulmans n’abandonneront jamais la Palestine

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le vendredi 31 mai 2019, à l’occasion de la Journée Internationale d’Al-Quds (Jérusalem).

Traduction : lecridespeuples.fr

 

 

Transcription :

Introduction

Je cherche refuge auprès de Dieu contre le démon lapidé. Au Nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Louange à Dieu, Seigneur des Mondes, et que les prières et les salutations soient sur notre Maître et Prophète, le Sceau des Prophètes, Abul Qassim Mohammad b. Abdallah, ainsi que sur sa famille noble et pure, sur ses compagnons choisis et fidèles, ainsi que sur l’ensemble des Prophètes et des Messagers. Chers frères et sœurs, chers participants à cette marche honorable, que la Paix soit sur vous, ainsi que la Miséricorde de Dieu et Ses Bénédictions.

Je vous accueille chaleureusement pour cette occasion qui nous est chère, et je vous remercie tous pour cette participation massive, pour commémorer cette célébration empreinte de djihad (effort sur la voie de Dieu), de foi, d’humanité, d’éthique, qui découle de notre religion, de notre doctrine, de notre croyance, de notre combat, de notre présent, de notre avenir et de notre destin, ainsi que de notre honneur, de notre fierté, de notre liberté et de nos lieux saints.

Dieu le Très-Haut et l’Exalté dit dans son Livre Saint : Au Nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. « Ô croyants ! Craignez Dieu et dites des choses conformes à la vérité, afin qu’Il rende vos œuvres plus méritoires et absolve vos péchés. Quiconque obéit à Dieu et à Son Prophète obtiendra un immense succès. » (Coran, 33, 70-71) Je demande à Dieu le Très-Haut de nous faire proférer des paroles de vérité, (surtout) durant l’étape sensible, difficile et décisive pour notre avenir (que nous traversons).

Aujourd’hui, 40 années se sont écoulées depuis que l’Imam Khomeini, que son âme soit sanctifiée, a décrété la Journée Internationale d’Al-Quds (Jérusalem), cette occasion (que nous célébrons chaque dernier vendredi du mois de Ramadan). L’Imam a annoncé et appelé à cette journée en l’an 1979. Et durant 40 ans, les ennemis d’Al-Quds ont placé leurs espoirs en la disparition, la négligence ou l’oubli de cette journée avec le temps, car à leurs yeux, telle est la nature des gens. Mais année après année, nous avons vu croître l’importance accordée à cette journée par les peuples du monde et de la Communauté (islamique), cette occasion devenant toujours plus grandiose, malgré les tentatives de la présenter comme une journée iranienne, de lui donner une apparence sectaire, et de la décrire comme une journée (célébrée exclusivement par les) chiites. Mais la sincérité de l’Imam Khomeini, que son âme noble soit sanctifiée, la pureté de son intention, ont été plus fortes que tous ces complots et toutes ces manigances, de même que la sincérité et la droiture de tous ceux qui ont arpenté cette voie (de Résistance) qui mènera à la Libération d’Al-Quds (Jérusalem), qui reviendra (aux musulmans) avec la Grâce de Dieu, est parvenue à vaincre tout blocus. Et c’est pourquoi nous voyons aujourd’hui, ce jour même, mais en réalité, (cette célébration a un tel succès que) bientôt, ce sera la semaine d’Al-Quds (et non plus simplement la journée).

Hier après-midi et hier soir, il y a eu des rassemblements dans de nombreuses villes et de nombreux pays, et aujourd’hui également, (il y a des célébrations) dans notre région, le Moyen-Orient —ou l’Asie occidentale comme l’appelle l’Imam Ali Khamenei—, dans les pays d’Afrique, que ce soit l’Afrique du Nord ou le reste du continent africain, jusqu’en Indonésie, en Malaisie, dans plusieurs pays d’Europe, dans certaines villes d’Amérique, en Australie et en Amérique Latine. Des peuples (entiers), des courants de pensée, religieux et politiques divers, et une participation massive. Et il y aura également des gens qui célèbreront cette occasion demain samedi et dimanche, surtout dans certains pays d’Europe, du fait des accords qu’ils obtiennent pour manifester dans des places ou rues publiques pour leur week-end. Dieu merci, (la commémoration de) cette occasion se fait de plus en plus importante et de plus en plus massive. Il est tout à fait naturel et prévisible qu’il en aille ainsi.

Aujourd’hui, le sommaire de mon propos (est le suivant).

1/ Je vais dire deux mots à propos de l’occasion (que nous célébrons).

2/ La partie principale (de mon discours) concernera la Palestine et l’Accord du Siècle, notre responsabilité à tous à cet égard et notre évaluation de la situation actuelle.

3/ A partir de là, je vais parler —car ces points sont liés— de tout ce qui se dit actuellement, ou qui s’est dit durant les dernières semaines, au sujet d’une guerre américaine contre l’Iran, qui est devenue moins probable durant ces derniers jours.

4/ Je tiens également à commenter le sommet arabe récent qui s’est tenu dans la sainte ville de La Mecque.

5/ Et je vais conclure mon propos avec une question libanaise qui concerne la délimitation des frontières (terrestres et maritimes avec la Palestine occupée), mais il y a un dossier connexe très sensible pour lequel la question de la délimitation des frontières est instrumentalisée pour faire pression sur les Libanais, un dossier sensible qui concerne (directement) la Résistance (du Hezbollah) et Israël, et je vais en parler, car si je ne le fais pas ce soir, dans quelques jours… Car ce sujet commence à se répandre dans les coulisses particulières, et va bientôt être évoqué dans les médias, et nous devrons alors y réagir. Il est préférable d’énoncer dès maintenant notre position de principe, après quoi, quiconque veut écrire un commentaire à ce propos pourra le faire à sa guise. Nous allons énoncer notre position face à ce nouveau point sensible (les usines de fabrication de missiles de précision du Hezbollah).

I – La Journée d’Al-Quds

En ce qui concerne la Journée d’Al-Quds (Jérusalem), nous avons vu aujourd’hui de grandes manifestations dans plusieurs pays du monde. Mais le premier point où nous devons nous arrêter est les manifestations populaires monstres en Iran, qui ont rassemblé des millions de personnes. Durant les années précédentes, on ne s’y arrêtait pas, car on considérait cela comme une chose tout à fait normale (pour l’Iran). Cette année, on va s’y arrêter quelque peu, car le monde entier doit (savoir)… J’ai vu que les médias arabes, y compris ceux qui soutiennent et assistent l’Axe de la Résistance (par leur ligne éditoriale), ne sont pas parvenus à montrer l’étendue réelle de (la participation du peuple iranien à cet événement). J’ai suivi les médias et télévisions iraniennes, et j’ai pu voir des villes (noires de monde), un grand nombre de villes dans lesquelles il y avait des manifestations monstres.

C’est là un message adressé à qui ? Pourquoi est-ce que je m’y arrête ? L’Iran, au sujet duquel Trump que chaque vendredi, il y a des manifestations (importantes) contre le régime de la République Islamique, que le peuple iranien se soulève contre son Etat et son gouvernement, que l’Iran est en train de s’effondrer, et que l’Iran va le contacter rapidement (pour demander grâce)… (Mais Trump) va attendre longtemps. Il est vrai que les Iraniens étaient occupés à réciter les invocations d’Al-Jawchan al-Kabir et d’Abu Hamzeh al Thumali (spécifiques au Ramadan, et extrêmement longues) [Rires], mais Trump a dû encore attendre (la réponse des Iraniens) jusqu’à ce que se terminent les (longues) prosternations. C’est un message adressé à qui ? A tous ceux qui misent sur ce que ce noble peuple finisse par se fatiguer, s’affaiblir, se décourager, faire volte-face, etc., etc., etc. Et ce peuple n’est pas en train de manifester pour la commémoration de la victoire de la Révolution Islamique ou pour défendre le régime islamique en Iran, des choses qui concernent (directement) tous les Iraniens. Ce peuple manifeste pour l’occasion (de la Journée Internationale) d’Al-Quds (Jérusalem), pour la cause palestinienne, arabe et musulmane, c’est-à-dire une affaire de politique extérieure.

Les Iraniens ont manifesté par millions en plein jeûne, durant des heures, et j’ai vu sur les écrans de télévision que tous les responsables de la République Islamique, les Présidents (de la République, du Parlement, etc.) et les responsables de premier plan ont participé aux manifestations. Et j’ai vu qu’à la manifestation de Qom (cœur spirituel du chiisme iranien), un grand nombre des principales autorités religieuses de Qom y participaient, malgré leur âge avancé. Ils étaient à la fois grands dans leur autorité, et grands par leur âge —80, 85, 90 ans—, et ils marchaient avec la foule et exprimaient cette position (attachement indéfectible à la Libération complète de la Palestine et à la disparition d’Israël). Quoi qu’il en soit, c’est là un message adressé en premier lieu aux Etats-Unis, en deuxième lieu à tous les gouvernements de la région, et en troisième lieu à quiconque suit les événements, a des espoirs (pour ou contre l’Iran et la Palestine) ou est attentiste.

De même, comme pour l’année dernière, nous devons nous arrêter sur l’ampleur des manifestations énormes au Yémen, à Sanaa et dans plusieurs villes yéménites, sur cette présence populaire massive, et sur les discours éloquents et enflammés des chefs yéménites en ce qui concerne la Palestine, Al-Quds (Jérusalem), la lutte contre Israël et les Etats-Unis… Quoi qu’il en soit, le peuple yéménite, via sa présence (massive) dans les rues, de même que ses (exploits) sur le champ de bataille et dans les combats (contre la coalition saoudo-américaine) —j’y reviendrai également dans mon discours pour l’établir clairement—, s’est imposé avec force dans l’équation régionale et toutes les luttes de la région.

Ce qui s’est passé dans les autres pays du monde (doit également être mentionné), et devient de plus en plus répandu et massif. Nous avons une longue liste (de pays où des manifestations ont commémoré la Journée d’Al-Quds) : en Palestine et à Gaza en particulier tout naturellement —il y a eu des martyrs à Al-Quds (Jérusalem)—, en Turquie, en Irak, en Syrie, en Inde, en Afghanistan, au Pakistan, dans le Cachemire, au Nigéria, au Ghana, en Malaisie, en Indonésie, en Belgique, aux Etats-Unis mêmes, en Russie, à Oman, en Tunisie, en Algérie, en Tanzanie, au Sierra Leone, en Guinée, au Sénégal… Voilà la liste des pays recensés par nos jeunes (membres du Hezbollah) pour nous (jusqu’à maintenant). Bien sûr, demain, les choses seront plus claires.

Je dois également signaler les manifestations populaires qui ont eu lieu hier soir au Bahreïn, dans les hameaux, les villages, et les villes du Bahreïn, et aujourd’hui également, et leur slogan était « Non à l’Accord du Siècle, et en direction d’Al-Quds (Jérusalem, pour la libérer). » Malgré le fait que, malheureusement, le premier pas opérationnel (de l’Accord du Siècle) doit être lancé depuis le Bahreïn (fin juin 2019), les savants du Bahreïn sont sortis dans les rues, ainsi que le peuple et les forces politiques, afin de confirmer que tout ce qui se passe sur leur territoire (en fait de normalisation avec Israël) est illégitime, et que le Bahreïn, son peuple, ses savants, ses forces politiques, son présent et son passé sont innocents de cet abandon (de la Palestine), de cette soumission et de cette servilité du gouvernement du Bahreïn à l’administration américaine. […]

Ce discours sera traduit dans son intégralité.

Pour soutenir ce travail censuré en permanence et ne manquer aucune publication, abonnez-vous à la Newsletter.

Tags : Palestine




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • vote
    Quasimodo 13 juin 15:14

    L’espérance serait la plus grande des forces humaines si le désespoir n’existait pas ....


    • 1 vote
      Hijack ... Hijack ... 13 juin 20:09

      Les peuples musulmans (du moins, les états) qui soutiennent vraiment la cause palestinienne représentent en nombre de leur population, très peu de choses. A part la Syrie, l’Iran, le minuscule et même pas état qu’est le Hezbollah ... je vois peu de soutien des musulmans, à part en paroles.

      D’ailleurs, pas besoin d’être musulman pour soutenir un peuple parqué, enfermé, bombardé etc ... même si les palestiniens n’étaient que des animaux, animaux qui eux, à juste titre auront pleins de défenseurs/protecteurs.

      Il existe par contre des ennemis soi disant musulmans à la cause palestinienne, que sont les saouds et qataris ...


      • vote
        Julot_Fr 14 juin 21:27

        @Hijack ... Le petit Hebollah a ridiculiser l’armee israellienne en 2006, 1000 comabattants mal armee mais motives par leur foi en leur dieu ont suffit.. les projet israelien de partition de la Syrie ont l’air de patinner.. donc oui, je souhaite au noble Nasrala beaucoup de reussite dans son combat pour le respects des peuples



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès