• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nasrallah : Si Dieu me prête vie, je prierai à Al-Quds, Israël n’est qu’un (...)

Nasrallah : Si Dieu me prête vie, je prierai à Al-Quds, Israël n’est qu’un instrument des Etats-Unis

Entretien du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, avec la chaîne Al-Manar, le 12 juillet 2019, à l’occasion de la commémoration du 13e anniversaire de l’opération ‘Promesse Véridique’ et du déclenchement de la guerre de 2006.

Source : http://program.almanar.com.lb/episode/75495

Traduction : lecridespeuples.fr

 

 

Transcription :

[…] Journaliste : Qui priera à la mosquée Al-Aqsa à Al-Quds (Jérusalem, après la disparition d’Israël) ? Est-ce vous, vos enfants ou vos petits-enfants (qui verront la libération complète de la Palestine) ?

Hassan Nasrallah : Premièrement, notre vie est entre les mains de Dieu le Très-Haut et l’Exalté, qui peut nous rappeler à Lui à tout instant. Mais si on met ce point de côté, selon moi, si on se base sur la logique, sur l’époque (que nous traversons) et sur l’évolution des événements dans la région et dans le monde, je fais partie de ceux qui ont un très grand espoir de prier moi-même à Al-Quds (après sa libération). Je parle en me basant sur (une analyse) logique (et en considérant que je mourrai de mort naturelle). Mais je ne connais pas le Décret divin, et je ne sais pas combien de temps je resterai vivant.

Journaliste : Mais ce qui importe est l’analyse logique (quant à l’espérance de vie d’Israël).

Hassan Nasrallah : Oui, c’est sur cela que je me base. Nous ne parlons que d’Israël, (une entité artificielle plus faible qu’une toile d’araignée). Le problème, Professeur Imad, le problème est qu’il n’y avait presque pas (d’implication) des Arabes (en faveur de la Palestine durant toutes ces décennies). Le problème est qu’au Liban, nous étions entravés par une ceinture de sécurité, en la personne d’Antoine Lahd qui protégeait Israël (avec sa milice). Mais (dans les autres pays), les ceintures de sécurité étaient (directement) au niveau des régimes arabes, qui protégeaient Israël. Cette entité (sioniste), si elle était livrée à elle-même, (elle n’aurait aucune chance de survivre).

Cette entité repose seulement sur deux équations, et nullement sur une force intrinsèque (dont elle est totalement dénuée). 1/ Le soutien américain et occidental ; 2/ La trahison (de la Palestine par les régimes) arabes. Voilà tout. Israël ne repose nullement sur une force intrinsèque.

Journaliste : Voilà les seuls points de force d’Israël. 

Hassan Nasrallah : Si les régimes arabes se contentaient de rester neutres, comme je le leur ai demandé durant la guerre de juillet (2006)… Nous ne leur demandons pas de combattre à nos côtés, mais seulement d’arrêter de nous poignarder dans le dos. N’est-ce pas ce que je leur ai demandé (en 2006) ? Laissez-nous tranquilles, c’est tout (ce que nous vous demandons). Si les régimes arabes restaient neutres et ne complotaient pas contre la Palestine, contre les Palestiniens et contre les mouvements de la Résistance… Et je les appelle à nouveau à rester neutres, car ils ne sont pas neutres. Ils continuent à comploter, à inciter et à imposer des sanctions (contre les Palestiniens et quiconque les soutient). Et je sais que jusqu’à maintenant, dans la majorité des pays arabes, si quelqu’un collecte de l’argent non pas pour le Hezbollah mais pour nos frères de Palestine, pour le peuple palestinien, pour les mouvements de la Résistance palestinienne, on ne se contente pas de saisir les fonds mais on le jette en prison. Ne complotez pas contre la Résistance, restez neutres (et on pourra en finir avec Israël sans votre aide).

Aujourd’hui, Israël subsiste seulement grâce au soutien et à la protection des Etats-Unis. Et si la Résistance se prépare suffisamment et se décide (à attaquer Israël), même les Etats-Unis ne pourront pas traverser les mers et les océans pour défendre une entité dénuée de force intrinsèque. Si on met de côté les facteurs extérieurs, et qu’on active (toutes les forces) de l’Axe de la Résistance et le choix de la Résistance, cette entité n’a aucune chance de survivre. […]

Et entre parenthèses, les Etats-Unis ne travaillent pas pour Netanyahou, contrairement à ce que pensent beaucoup de personnes qui estiment qu’Israël dirige les Etats-Unis, mais je considère que c’est tout le contraire. Israël n’est qu’un instrument moyen-oriental, ou, si on utilise la terminologie de Son Eminence l’Imam Khamenei, un instrument ouest-asiatique, c’est-à-dire situé en Asie occidentale, Israël n’est qu’un instrument moyen-oriental (implanté) par les Etats-Unis pour assurer leur hégémonie dans notre région et (piller) nos ressources en pétrole, en gaz, etc., etc., etc.

Trump ne travaille pas non plus pour Mohammad Ben Salmane (d’Arabie Saoudite), ni pour Mohammad Ben Zayed (des Emirats), il ne travaille pour personne. Trump ne considère que les intérêts des Etats-Unis. Et c’est pourquoi il y a des agences aux Etats-Unis qui analysent la situation et prennent des décisions (au service de leurs intérêts), en se basant sur leur analyse (même si on peut remettre en cause la pertinence de leur choix, ils font ce qu’ils estiment être dans leur intérêt).

C’est pour cela que je considère comme hautement improbable que les Etats-Unis initient d’eux-mêmes une guerre contre l’Iran (malgré l’incitation des pays du Golfe et d’Israël, même si subsiste un risque d’escalade incontrôlable vers la guerre). […]

Voir également :

Vladimir Poutine : « L’État profond américain est prêt à sacrifier Israël »

Le Hezbollah en guerre (1) : l’avertissement de Nasrallah le 12 juillet 2006, suite à la capture de deux soldats israéliens

Pour soutenir ce travail censuré en permanence et ne manquer aucune publication, abonnez-vous à la Newsletter.




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Hijack ... Hijack ... 15 juillet 18:06

    Désolé, Nassi ... mais c’est exactement le contraire : Israël est aux commandes et les USA ne sont que leur bras armé.

    Il suffit de se demander qui a intérêt à tout ça ...


    • vote
      Simon 19 juillet 11:21

      Hassan Nasrallah est né au Liban et n’a aucun lien avec Jérusalem : si Angela Merkel disait vouloir anéantir les Français pour annexer Paris et prier à Notre Dame, on la traiterait de folle dangereuse, ce qu’est Hassan Nasrallah dont le mouvement est considéré comme terroriste par l’Union européenne depuis 2013 et dont le drapeau contient un fusil d’assaut. C’est beau l’amour et la fraternité...


    • vote
      Vraidrapo 16 juillet 15:07
      Israël n’est qu’un instrument des Etats-Unis

      selon Michel Colon ( chez Taddéï) , Israël est le flic du Pétrole.

      Israël durera tant que durera le Pétrole...


      • 1 vote
        Hijack ... Hijack ... 16 juillet 18:26

        @Vraidrapo

        Michel Collon est bien gentil ... mais il est très à côté de la plaque.
        Pour ceux qui ne situent pas l’origine du problème ... mais veulent au moins en savoir plus : lire les travaux de Youssef HIndi ... et, il y a du boulot.

        .
        Israël a un projet diabolique ... s’en fout du pétrole ; par contre, il le fait croire, pour contenter ceux qui n’oseront jamais aller loin.


      • 1 vote
        Hijack ... Hijack ... 17 juillet 00:17

        J’ajoute ... que le projet de création de l’entité sioniste datait bien avant la découverte des hydrocarbures dans les environs.
        .
        Une histoire falsifiée
        Les sionistes ont fabriqué une histoire fantastique du judaïsme. Alors que la grande majorité des premiers sionistes étaient non-croyants et souvent très hostiles aux religieux, ils sont allés chercher dans la Bible toutes les « justifications » au projet colonial qu’ils étaient en train d’inventer.
        Depuis des dizaines d’années, il y a consensus chez les archéologues et les spécialistes de l’histoire antique (lire « La Bible Dévoilée » de Finkelstein et Silberman chez Bayard). Les épisodes d’Abraham et de Moïse sont totalement légendaires. Mais, ce qui est plus important, la conquête de Canaan par Josué est totalement légendaire. Ce texte qui est une véritable apologie du nettoyage ethnique et du massacre de « l’autre » n’a aucune réalité historique.

        C’est pourtant lui qui sert de base « historique » à l’installation des colons en Cisjordanie et aux partisans de l’expulsion des Palestiniens (la moitié de la société israélienne y est favorable). Il n’y a aucune trace archéologique de l’existence du royaume unifié de David et Salomon. À l’époque, Jérusalem était un village. Il est très probable que le royaume d’Israël (détruit par les Assyriens) et celui de Juda (détruit par les Babyloniens) aient toujours été des entités distinctes. Et il est surtout avéré que, pendant toute l’antiquité des peuples différents, des langues différentes et des religions différentes ont cohabité sur cette terre qui était un véritable carrefour. Les sionistes qui affirment que c’est la terre du peuple juif et que l’état d’Israël est une reconstitution du « royaume unifié » ont entériné une légende religieuse à laquelle ils ne croyaient pas eux-mêmes.
        Dans la théorie sioniste, le peuple juif a été expulsé de sa terre au moment de la guerre menée par Titus et de la destruction du temple. Il aurait vécu 2000 ans en exil dans des conditions épouvantables jusqu’à ce que le sionisme lui permette de retourner dans son pays.

        .
        Pour faire court, l’état israélien, plus sioniste que juif à proprement parler ... est comme une guerre contre Dieu. Comprenne qui voudra ...


      • vote
        Vraidrapo 17 juillet 10:59

        @Hijack ...
        Je ne fais pas allusion à l’intérêt des sionistes pour le pétrole mais à celui de leur protecteur Yankee...
        Pour les histoires de religion et de livres "saints", je pense que c’est un écran de fumée.
        Avec le recul, il semble que la Planète soit dirigée par une combinaison ultra-complexe de fanatisme et de cupidité matérielle, mise en œuvre par des politiciens entourés d’experts en tous genres ( communication, assassinats politiques...).
        La sentence de Paul Valéry sur la guerre reste d’actualité.


      • 2 votes
        Hijack ... Hijack ... 17 juillet 12:57

        @Vraidrapo

         ??? Les USA sont une création récente par rapport à l’idéologie falsificatrice de la Torah !
        L’Arabie Saoudite ... sont serviteurs des USA ... et ces derniers, s’ils le vouaient, s’empareraient de tout leur sous-sols, en un claquement de doigts. Mais bon ... crois ce que tu veux ! 


      • vote
        Quasimodo 17 juillet 12:32

        Une fois de plus Sayed ne parle pas du mouvement des femmes  pour la paix.

        Des femmes juives et palestiniennes par milliers , courageuses, censurées par les médias



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès