• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nos mythologies économiques

Nos mythologies économiques

Eloi Laurent est Économiste, professeur à Sciences Po et à Stanford. Vous aviez comme seul "son de cloche" des économistes comme François Lenglet ou Jacques Attali, écoutez celui là, il détricote la pensée unique et développe une théorie intéressante : les mythologies économiques sont des idées économiques qui se donnent pour des vérités scientifiques mais qui reposent sur un ensemble de représentations collectives aussi puissantes que fausses. Nos mythologies économiques polluent le débat public et empoisonnent l’esprit républicain.

Un peu d'économie... Vous aviez comme seul "son de cloche" des économistes comme François Lenglet ou Jacques Attali, écoutez celui là, il détricote la pensée unique et développe une théorie intéressante, pas assez relayée dans le PAF... Eloi Laurent est Économiste, professeur à Sciences Po et à Stanford, : "En 40 ans, aucune baisse du chômage n'a jamais été liée à la flexibilité" Le débat est ouvert ....

Publié par CGT Confédération Générale du Travail sur jeudi 7 juillet 2016

Tags : Economie Emploi Croissance




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • vote
    raymond raymond 4 janvier 17:51

    en voila un que macron n écoutera pas malheureusement

    MACRON c est : les gens qui sont RIEN entravent ceux qui sont TOUT

    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 4 janvier 18:26

      Ce que dit ce monsieur me fait furieusement penser aux travaux de feu Bernard Maris.

      C’est exactement cela : à cause de leur complexe d’infériorité par rapport aux sciences de la nature, particulièrement la physique, certains économistes s’imaginent être des physiciens des sciences sociales. Ils en arrivent à postuler que l’économie est un système déterministe obéissant à des lois intangibles qui seraient assimilables aux lois de la physique et dont il est possible d’en déduire le mouvement par des observations statistiques, c’est l’économétrie.

      C’est sur cette conjecture que va reposer leurs modélisations s’appuyant sur des formalisations mathématiques donnant l’apparence d’une solidité théorique, ces économistes prétendent ainsi disposer d’un système d’explication global et cohérent de l’économie ou cette dernière n’a plus d’autres référence qu’elle-même (donc exit la volonté politique et populaire, la démocratie, la république toussa : les lois de la physique s’acceptent, ça ne se discute pas).

      Tout cela relève bien entendu d’une mystification qu’il faut déconstruire dès les prémisses et en le faisant, on se rend vite compte que leurs thèses sont irréalistes et que l’économétrie se révèle être de par sa volonté à présenter des hypothèses métaphysiques invérifiables comme des faits concrets, non pas une théorie scientifique mais une idéologie au service d’intérêts particuliers, une orthodoxie qui s’enfonce dans le dogmatisme et la raideur. 


      • 4 votes
        gaijin gaijin 4 janvier 18:41

        @maQiavel
        " non pas une théorie scientifique mais une idéologie au service d’intérêts particuliers "

        tout a fait

        il est faux de penser que nos dirigeants ne sauraient pas ce qu’ils font alors que nous assistons depuis des décennies a un plan délibéré de destruction de la france et de son modèle social jugé communiste ..........


      • 3 votes
        maQiavel maQiavel 4 janvier 19:19

        @gaijin

        Bien sur qu’ils savent ce qu’ils font. Depuis la révolution néolithique, les classes dominantes ont toujours eues à leur service des prêtres dont le rôle est de légitimer leur pouvoir en produisant un discours normatif. "Le plus fort n’est jamais assez fort pour être toujours le maitre s’il ne transforme sa force en droit et l’obéissance en devoir" écrivait Rousseau. C’est aux clergés d’aboutir à ce résultat.

        C’est exactement le rôle joué par les économistes aujourd’hui : leur démarche n’est pas interrogative ou descriptive contrairement à ce que l’on pourrait croire (leurs modèles ne font d’ailleurs que décrire un monde imaginaire qui ne correspond pas au monde réel) mais elle consiste à produire un discours normatif ( les normes étant des règles à suivre , des principes de conduites acceptées et imposés qui constituent l’idéal sur lequel la société doit régler son existence sous peine de sanctions plus ou moins diffuses). La force de l’économétrie ne tient donc pas tant de la qualité de ses hypothèses scientifiques que de sa prétention à fonder un discours prescriptif dans le domaine de l’action politique et économique, c’est ce qui fait qu’en dépit de sa formulation abstraite, elle a des conséquences sur la vie quotidienne. Quand on y réfléchit bien, on a là toute les caractéristiques de la religion (d’où le raidissement dogmatique). 

        Tout n’est pas à jeter bien évidemment (comme dans toutes les religions) mais voilà, on a affaire à une religion séculière au service des classes dominantes. 


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 4 janvier 19:47

        Les mecs ont même inventé le « négationnisme économique  », un concept que l’on pourrait assimiler à celui d’hérésie dans les religions traditionnelles. 


      • 2 votes
        Hieronymus Hieronymus 4 janvier 19:55

        plutôt qu’une mythologie, je qualifierais l’Economie d’idéologie

        ce qui trompe les gens et leur fait croire que l’Economie serait une science exacte comme les Maths ou la Physique c’est l’abondance des chiffres mais en réalité l’Economie est une science molle comme les sciences sociales où l’on peut dire à peu près tout et son contraire sans gros risque d’être pris en défaut


        • vote
          pegase pegase 4 janvier 22:49

          @Hieronymus

          comme les sciences sociales où l’on peut dire à peu près tout et son contraire sans gros risque d’être pris en défaut


          Je ne trouve pas, l’économie c’est des maths, il n’y a rien d’abstrait, c’est même cruellement concret, avec de la comptabilité comme n’importe quelle entreprise ...

          D’ailleurs la république française est une entreprise inscrite au registre du commerce, numéro de siret : 10000001700010

          https://www.societe.com/societe/republique-francaise-presidence-100000017.html


        • vote
          pegase pegase 4 janvier 22:51

          depuis 1947 ... gouvernement socialiste Paul Ramadier smiley

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Gouvernement_Paul_Ramadier_(1)


        • vote
          JL 7 janvier 13:59

          c’est un vieil enregistrement, ça, non ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès