• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Obligation vaccinale : Le droit de grève des soignants remis en (...)

Obligation vaccinale : Le droit de grève des soignants remis en cause

"2021 écrivais-je, on abuse d’un "Pass Sanitaire" qui n'a rien de sanitaire et du choc qu'a créé la "pandémie" pour casser définitivement le code du travail et de le jeter à l'ultralibéralisme, en plus de porter atteinte à nos libertés individuelles". Mais ici ce n'est pas encore le CDI et sa suppression future qu'il s'agit, c'est les droits de grève des soignants remis en cause, je cite, "Vient un temps où ces personnes n’auront plus le loisir de faire grève puisque, par définition, cette obligation vaccinale s’appliquera. » ? 

Aussi si les syndicats sont invisibles le peuple est bien là comme un seul homme et dans la rue, et défend sa liberté de circuler là où bon lui semble comme cela a toujours été et ses droits en plein mois d'août. La vidéo intitulée "Le plan de bataille des financiers" et la fin du CDI, en 2012, m'a beaucoup interrogé et la réaction de la ministre du travail interroge aussi même si par la suite elle a été recadrée, ce ne sera pas à prendre à la légère parce que le pass " sanitaire" est mis en place ce 09/08/21 et change clairement la donne et casse, il me semble quand même un peu, le code du travail et que nous le voulions ou non, on a beau nous dire que ce pass ne pourra "presque" pas être utilisé comme licenciement abusif contre par exemple des salariés moins dociles et de longue date dans une même boîte qui ne se laisseront pas faire ; on peut envisager que les nouveaux et jeunes salariés eux, seront plus dociles et feront pas d'histoires et se plieront aux obligations sans doute plus facilement. Quant au secret médical ? Mais où est-il maintenant quand le salarié montre dès maintenant à son employeur sa condition de santé avec toutes ses données personnelles sur un laissez passer "sanitaire" qui n'est même pas médecin ?

7/08/21Source Veran Vient un temps où ces personnes n’auront plus le loisir de faire grève puisque, par définition, cette obligation vaccinale s’appliquera. » ?

En cause : des propos du ministre de la Santé qui s’apparentent, selon eux, à une « mise en cause du droit de grève » des soignants.

Les réformes en douce ou nouveau code du travail ?

Source RT  : Pas d'indemnité chômage pour les salariés sans pass sanitaire suspendus

Dans une interview parue dans le Journal du Dimanche le 8 août, Elisabeth Borne, ministre du Travail, revient sur l’instauration du pass sanitaire pour les salariés, mais aussi la vaccination obligatoire pour certains métiers. Dans une interview accordée au Journal du dimanche (JDD) publiée le 8 août, Elisabeth Borne, ministre du Travail, s'est exprimée sur les ressorts pratiques de l’extension du pass sanitaire, mais aussi de la vaccination obligatoire pour certains emplois. La question de l’assurance-chômage a été tranchée en quelques mots : aucune indemnité ne sera versée aux travailleurs ne souhaitant pas se faire vacciner ou ne présentant pas de pass sanitaire valide à leurs employeurs. La suite sur RT

Citoyens prenez garde on vous vole vos droits !

 

Source Extrait du Livre de Marie Tanguy une des plumes de l'équipe du candidat Macron en 2017.

Tags : Vaccins Grève




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Simple citoyenne Simple citoyenne 10 août 08:45

    L’article sera sans doute excessif dans la forme pour certains mais je crois qu’on y vient, car c’est un fait pourtant le laissez passer "sanitaire"

    change tout pourtant, j’aurais bien aimé avoir l’avis de connaisseurs quant au code du travail si je me trompe ou pas.


    • vote
      louis 10 août 14:39

      @Simple citoyenne
      Un article excessif , créée des coms excessifs jusqu’à atteindre un point de non retour , c’est ce qui se passe sur AV en ce moment et c’est très dangereux pour la bonne santé de la communauté française , pare ce qu’en plus tout le n’a pas la capacité intellectuelle de comprendre un 2é degré .


    • vote
      albert123 10 août 15:03

      @louis

      oui ça doit être ça 

      en attendant le petit louis doit venir chercher son ruban bleu et rejoindre son air de pature avec ses semblables.


    • 1 vote
      albert123 10 août 15:05

      @louis

      "atteindre un point de non retour"

      le rubicon les gens comme vous nous l’on fait franchir il y a un bail 

      en attendant allez chercher votre ruban bleu, le numero dessus vous indique l’air de pature qui vous est destiné


    • vote
      louis 10 août 15:09

      @albert123
      A votre naissance vous êtes sur d’avoir été livré avec  smiley


    • vote
      louis 10 août 15:13

      @albert123
      A votre naissance vous êtes sur que rien n’a été oublié .



      • 2 votes
        albert123 10 août 15:02

        Si pas de droit de grève, il suffit de prendre un arret maladie.

        ces gens se foutent pleinement de votre gueule depuis bientot 2 ans, et au final le vrai problème ne vient pas d’eux mais de l’acceptation molle de la situation par les veaux.

        notre chance c’est qu’ils sont médiocres, du coup profitez en et en masse.


        • vote
          Simple citoyenne Simple citoyenne 10 août 17:03

          Ma question, est-ce que vous pensez que le pass sanitaire change le code du travail et les droits du travail ?


          • 2 votes
            Conférençovore Conférençovore 10 août 18:35

            @Simple citoyenne
            Le code non. Le code du travail (qui est monumental en France... une vraie merde et un vrai poison pour la compétitivité de nos entreprises mais c’est un autre sujet). n’a pas été modifié en soi. 

            Bon d’abord il faut être précis car il y a deux aspects dans cette histoire.

            1/ Le cas particulier "des personnels soignants et non soignants des hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, établissements pour personnes en situation de handicap, pour tous les professionnels ou bénévoles au contact des personnes âgées ou fragiles, y compris à domicile" : eux, seront obligés d’être vaccinés.
            Certaines vaccinations sont déjà obligatoires ou recommandées dans ces milieux pro où les travailleurs peuvent être exposés à certains microbes. Le médecin du travail veille déjà à l’application de la réglementation en matière de vaccination obligatoire. Sont concernés la tuberculose (vaccination non obligatoire à compter du 1er avril 2019, mais pouvant être conseillée par le médecin du travail dans certaines situations), la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, etc. Les pro de santé du secteur médico–social, des services funéraires et des services de secours sont concernés. Donc, entre guillemets, un de plus ou un de moins ne change rien. Donc là, cela ne change rien au code du travail en soi. 

             

            2/ La question du passeport intérieur sanitaire : on peut faire deux réponses. La première est que... non, cela ne change rien. Pourquoi ? Tout simplement parce que tu n’es pas obligé d’être vacciné. Tu as le choix entre 3 "options" : l"attestation de rétablissement du Covid-19 datant d’au moins 11 jours et de mois de 6 mois, le certificat de vaccination complète OU le test PCR négatif de moins de 48h. Evidemment j’ai mis choix entre guillemets parce que comme la très bien résumé l’autre ordure, l’idée est transformer la vie de ceux qui ne veulent pas se vacciner "en enfer".

            Je pense qu’il sera juridiquement très compliqué pour un service RH de te lourder sans risquer de se faire torpiller aux Prud’hommes derrière mais il y a là 3 situations bien distinctes : celle des soignants déjà évoquée (ou là, l’employeur n’aura pas de pb), celle des employés dans un secteur concerné (parc de loisir, restos, transports etc) et celle des "non-concernés" mais qui le sont quand même en réalité, cf. plus bas, et pour des gestes de la vie quotidienne comme une visite à un proche malade ou l’accès à certains sites et moyens de transport. 

            La ministre du Travail, Élisabeth Borne, a affirmé que des licenciements pourraient avoir lieu pour inaptitude au travail ou pour « l’absence prolongée du salarié du fait de la suspension de son contrat de travail pour non-présentation du pass sanitaire ». Donc, en fait, ce n’est pas tant le droit du travail qui va changer mais disons qu’un nouveau motif vient s’ajouter aux précédents. Les contraintes sont donc très lourdes et elles pèseront sur les salariés (mais pas seulement... TOUT LE MONDE cf ; ci-après) surtout si, en plus, les tests deviennent payants. Cela va être très difficile pour qq’un qui travaille dans un des secteurs concernés (donc des millions de Français en réalité, entre les bars, restos, simple ERP qui reçoit plus de 50 personnes, personnel de transports en commun, etc) d’échapper à la vaccination. Ce gouv est ce qu’il est mais il n’est pas con : il fait peser les contraintes directement sur les entreprises afin que ce soient ces dernières qui fassent le sale boulot envers leurs employés. Non, les cons (je me répète un peu mais il faut être clair), ce sont ces millions de crétins de Français qui ont veauté pour ces ordures et dont nous payons collectivement l’inconséquence. Merci !

            J’ajoute que comme cette merde de passeport sera aussi demandé lorsque tu rendras visite à des personnes hospitalisées, ou à des personnes adultes en établissements, et comme l’obligation s’appliquera même aux 12-17 ans à partir du 30/09, en réalité, quasiment tout le monde est concerné. Tout ceci est parfaitement délirant et va probablement donner lieu à des drames... J

            Cette saloperie va donc bcp bcp plus loin que la simple question du travail. Ce dispositif délirant et kafkaïen entraîne mécaniquement la violation de droits fondamentaux, raison pour laquelle il ne faut pas laisser passer ce passeport de merde. 


          • vote
            Simple citoyenne Simple citoyenne 10 août 19:06

            @Conférençovore Merci pour votre éclairage.


          • 1 vote
            Toyet 10 août 17:56

            Cela fait 3 ans que le personnel hospitalier est en grève, seulement ils n’ont pas le droit d’arrêter de travailler, vous pensez bien que Varan se marre.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès