• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Olivier Delamarche : on va vers une récession historique

Olivier Delamarche : on va vers une récession historique

Dans ce nouveau numéro de C’est Cash, Olivier Delamarche et Thomas Bonnet se penchent sur les conséquences de la récession actuelle liée à la pandémie.

En pleine crise du coronavirus, la France est frappée de plein fouet sur les plans sanitaire et économique, et il ne fait désormais guère de doute que 2020 sera sa pire année de récession. Les Français confinés ne consomment plus, et le nombre d'embauches dégringole. L'Organisation internationale du travail (OIT) table sur 5 à 25 millions de chômeurs supplémentaires à travers le monde. Malgré les prévisions, peut-on réellement évaluer l'ampleur qu'aura cette crise sans précédent ? Comment se projeter dans l’après-crise ? Les demandes hebdomadaires d’allocations chômage aux États-Unis enregistrent des records, et un grand nombre d’Américains ne parviennent plus à payer leur loyer. Est-il légitime de craindre un phénomène similaire en France ? A quoi faut-il s'attendre alors qu’une récession économique historique est annoncée ?

Tags : Economie Etats-Unis Chômage Entreprises Crise financière Olivier Delamarche Coronavirus Bourses




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Yakaa Yakaa 7 avril 15:14

    Olivier, tiens toi droit et rentre ton bide ! smiley

    De 5 à 25% de chômage...
    Entre le meilleur des mondes et Mad-Max, ça va être super cool...


    • vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 8 avril 10:58

      @ Yakaa Vous avez raison, depuis qu’ils sont chez eux, ils se lâchent grave !

       smiley

    • 2 votes
      Yakaa Yakaa 8 avril 11:24

      @Simple citoyenne
      Visiblement chez RT personne n’a osé lui dire de se redresser et de modifier l’angle de sa camera...
      Bientôt on aura droit à la barbe de 4 jours et aux taches de sauciflard sur la chemise... sans parler du pantalon de pyjama que l’on ne voit pas...


    • vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 8 avril 12:16

      @Yakaa  ! Le télétravail fait des dégâts sur l’image, ce sont les mythes qui tombent.


    • 2 votes
      wendigo wendigo 7 avril 18:03

      Lol, ce que visiblement très peu ont compris, c’est que le monde néo-libéral mondialisé n’est plus et ne sera plus. La fin est amorcée et rien ne la fera revenir en arrière, ho, ça va se débattre, faire des tentatives, s’agripper, mais cela ne sera que brasser de l’air.
      Mais que cela se fasse brutalement, ou à petit feu, le vieux monde est mort. Voyons comment va se finir le confinement, regardons comment cela va se passer dans les mois qui suivront et nous saurons, nous saurons à qu’elle vitesse le tranchet va tomber.
      Bienvenu dans un nouveau monde !


      • 3 votes
        Pyrathome Pyrathome 7 avril 18:31

        @wendigo

        Première des tâches, éradiquer les macronavirus et décontaminer de fond en comble les écuries d’Augias.....


      • vote
        wendigo wendigo 7 avril 18:53

        @Pyrathome

         Non, première des taches, c’est de comprendre le problème et faire en sorte qu’il ne puisse plus se reproduire, après on pensera à la vengeance, pardon la justice. Ce serait con de passer un psychopathe à un autre, comme c’est devenu la tradition ce dernier siècle. Quand on fait le ménage on commence par aérer, les poubelles ça se vides en dernier (mais on les confine dans un coin.)


      • 2 votes
        Julot_Fr 7 avril 21:18

        1. Le monsieur passe sous silence le fait que le gouvernement n’a pas mal gerer la crise mais a premediter la pire reponse possible (Chloroquine passee en substance veneineuse mi janvier).

        2. Le monsieur n’explique pas tres bien que la crise financiere pre-existait a l’epidemie qui arrive juste a poinnqui pour masquer le mismanagement de l’economie globale par les banque centrale.

        3. Cette histoire de fermer les petit commerces et laisser les multinationales travailler tranquile en leur donnant en plus des aides massive est evidemment louche


        • 2 votes
          Julot_Fr 7 avril 21:25

          et suggerer que les banques sont en difficulte alors qu’elles ont potentiellement acces a des liquidites illimitees par les banques centrales et un peu leur donner une excuse pour mettre en application la nouvelle legislation qui leur permet de voler l’epargne en depot sur leur comptes.


        • 3 votes
          BA 8 avril 11:10

          Mercredi 8 avril 2020 :


          Une réunion qui dure seize heures et qui débouche sur un échec !


          La soi-disant « solidarité européenne », c’est comme le père Noël : c’est une fable qu’on raconte aux petits enfants depuis des dizaines d’années. En France, aujourd’hui, 98 % des électeurs croient encore au père Noël. Mais dans la réalité, le père Noël n’existe pas. La soi-disant « solidarité européenne » n’existe pas, elle non plus.


          "Une honte pour l’Europe" : le coup de gueule de Bruno Le Maire après l’échec des négociations.


          Autour de 5h du matin, et après une nuit de négociations, le ministre français n’a pas caché à ses partenaires son exaspération. "L’avenir de l’Europe et de l’euro sont en jeu" a-t-il prévenu.


          Comme un air de déjà-vu. Après la crise de la dette grecque, qui a failli mettre l’Union européenne à genoux, celle du coronavirus continue de diviser les Européens. Une fois de plus, les discussions se prolongent pour tenter d’apporter une réponse commune. Et une fois de plus, les tractations ont fait chou blanc, ce mercredi matin, après une réunion de seize heures de l’Eurogroupe.


          Une situation qui n’a pas manqué d’exaspérer le ministre français de l’Economie, Bruno Le Maire, dont BFM Business rapporte les propos lancés au petit matin à ses homologues lors de la visioconférence.


          "Alors que nous comptons des centaines et des milliers de morts, les ministres des finances jouent sur les mots et les adjectifs" a-t-il lâché. "C’est une honte pour les ministres des Finances, une honte pour l’Eurogroupe, et une honte pour l’Europe. Nous devons avoir une compréhension commune de la gravité de la crise et décider d’une réponse commune forte."


          Et de rappeler que l’échec des négociations, acté ce mercredi à 8h, est évidemment un mauvais signal envoyé.


          "Nous serons jugés sévèrement d’abord par les marchés, puis par nos populations, puis par d’autres pays qui nous verront incapables de surmonter nos divergences de vues" a poursuivi Bruno Le Maire, qui indique aux autres ministres que la France et l’Allemagne "ont fait beaucoup et trouvé un compromis sur un texte." Et de marteler : "L’avenir de l’Europe et de l’euro sont en jeu."


          https://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/une-honte-pour-l-europe-le-coup-de-gueule-de-bruno-le-maire-apres-l-echec-des-negociations-1891007.html


          • 1 vote
            Guepe maçonne guepe 8 avril 18:07

            Je me demande vraiment si à terme , les conséquences sanitaires de ce confinement ne seront pas pire que celles que l’on aurait si on n’avait pas confiné et laissé filer le virus, avec tout de même au moins 1% de la population qui serait morte.

            A court terme , ça a déjà provoqué l’interruption des campagnes de vaccination de la rougeole en Afrique et l’arrêt du programme d éradication de la polio.

            En plus , de la campagne contre les essaims de criquets en Afrique de l’Est, qui a été freiné et qui devrait connaître une vague 20x plus grande que ce qu’elle subit actuellement, avec une possible contagion en Afrique de l’ouest et au Maghreb.

            Ca plus toutes les conséquences de la crise pétrolière en cours , du chômage de masse et de la récession à venir, avec un état déjà très endetté.


            • vote
              Julot_Fr 9 avril 21:48

              @guepe
              La reponse dans le documentaire suivant, une epidemie plus courte et moins de morts sans confinement. Seul probleme etant une charge plus importante sur les hopitaux d’ou l’effort premedite du gouvernement pour maximiser le chaos des hopitaux dont il est faux de dire qu’ils sont surcharges, c’est la propagande qui sert l’etat a maximiser les degats de la crise.. pourquoi ? pour maximiser la prise de controle par l’etat sur les citoyens sous differents aspects.. notamment il faut craindre les vaccins qui font plus de degats que les maladies elles memes https://www.youtube.com/watch?v=lGC5sGdz4kg



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ged252


Voir ses articles







Palmarès