• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Olivier Piacentini, le mirage mondialiste

Olivier Piacentini, le mirage mondialiste

Interview d'Olivier Piacentini par Pierre Bergereault sur TV Libertés : la gouvernance mondiale, objectif final de la super classe mondialiste. Pour y parvenir, il faut démolir les frontières, les identités nationales, les États, et affaiblir la puissance et la prospérité des Occidentaux pour parvenir à une harmonisation des niveaux de vie. Le métissage et l'immigration de masse doivent achever le travail, en unifiant ethniquement l'humanité. 

Pour distiller l'idéologie mondialiste dans les esprits, la superclasse mondiale se sert de ses outils, médias et production de divertissement, publicité, marketing, spectacles, musiques, télé, etc... Ainsi, nos esprtits sont peu à peu acclimatés à l'univers mondialiste, totalement dédié aux intérets de la superclasse mondiale. 

Tags : Mondialisme




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Parrhesia 23 janvier 10:54

    >>> Fantasme complotiste ? <<<

    Un point d’interrogation qui induirait qu’il n’existe pas encore assez d’évidences convergentes dans ce domaine :

    telles les doxas néo-philosophiques "olé -olé", par exemple : "Commencez à manger de l’herbe, sinon, de l’herbe et des sauterelles pour les incorrigibles carnivores, car de toute façon vous n’aurez bientôt plus rien à manger !!!"

     telles les "Grosses Konneries de gouvernance insoutenables, répétées et similaires" dans la majorité des gouvernements européens et occidentaux, particulièrement en France qui bat tous les records en ce domaine... Genre : "Il faut augmenter la durée du temps travaillé en France alors que nous exportons le travail pour qu’il soit accompli en Chine par les Chinois..."

     telle la déchéance sociétale généralisée et acceptée par le reste de nos classes moyennes nationales qui abdiquent peu à peu toute dignité humaine, nationale et combative, au profit d’une minorité de mondialistes assez rapaces pour nous faire mourir de nombres de façons au nom de leurs intérêts criminels de classe ! Genre : "Tout va s’arranger si nous abaissons l’heure du couvre-feu à quatorze heures trente au lieu de dix-huit heures, et ceci sans récréer les lits d’hôpitaux et autres dispositifs de santé publique que nous vous n’avons cessé de vous supprimer depuis la fin du XXème siècle !!!"

    Que va-t-il falloir que l’on vous fasse, crypto-frônçais, pour que vous retrouviez enfin, ne serait-ce que le courage d’entrouvrir les yeux ??? 


    • 1 vote
      sls0 sls0 23 janvier 11:12

      Diogène de Sinope promoteur du mondialisme ?

      Il vivait sans bien et était assez irrespectueux de l’oligarchie et de l’esprit de village.

      Brassens disait : le con c’est celui qui est fier d’être né quelque part. Brassens une version ligth de Diogène ?

      L’église outil de domination des puissants qui aurait lutté contre la mondialisation ? Elle en a été le moteur et l’arbitre. La conquête de l’Amérique ça s’est fait dans la douleur avec sa bénédiction, à par Batholomé de las Casas, pas trop de voix dissonnantes.

      La division des conquêtes entre portugais est espagnol, le traité de Tordesillas, ça c’est fait sous l’égide du pape Alexandre VI.


      Famille, patrie, le retour de Vichy. De 1945 aux années 90 employer l’idéologie sous Vichy c’était pas bien vu. Ensuite ça été des familles de collabos qui se sont plaintent de la confiscation des biens, ça commencent à la rouvrir coté esprit collabos.


      Au XXème siècle les grandes familles ont exploité les français jusqu’en 1945.

      De la façon qu’ils ont collaboré avec les nazis, quand arrivent les avancées sociales initiées par le CNR, ils ne peuvent que la fermer.

      Soit, à partir des années 80 les grandes familles jouent la carte de la mondialisation en délocalisant et en jouant la carte mondiale en s’associant via les multinationales à d’autres nantis d’autres pays.

      Leur responsabilité de l’exploitation est diluée dans quelque chose de diffus, hors des réglementations des états.

      Leur argent fructifie à l’abri de grands groupes, allez donc savoir s’il en ont pas chez google ou amazon ? On ne sait pas, c’est dilué à travers plein de portefeuilles.

      Des dirigeants mondiaux masqués ? Non une communauté de grandes familles qui arrangent leurs intérêts au mieux.


      Avec la baisse des ressources c’est la fin de la mondialisation, pour les grandes familles c’est le retour à l’exploitation locale, au retour aux frontières. La droite extrême son boulot a toujours été de faire passer un message qui va dans le sens du bien être des grandes familles. Ca crie au loup et en catimini ça va prendre les ordres du loup.


      Je m’arrête aux prémisses sinon je passe la journée.


      • vote
        V_Parlier V_Parlier 24 janvier 21:26

        @sls0
        Un petit peu trop de mélange dans tout ça, vous ne trouvez pas ?


      • 2 votes
        lacsap151 24 janvier 20:30

        L’idéologie internationaliste initiée par le marxisme a été très utile à cette super-classe mondialiste antinationaliste.
        En s’imaginant que l’expansion du capitalisme sur toute la planète ferait émerger une classe ouvrière consciente de l’aliénation capitaliste est à même de mettre en place un gouvernement socialiste les marxistes de tous poils ont été, en fait , les alliés de ceux qu’ils croyaient pouvoir supplanter.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès