• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Orwell 2.0 : Google promeut un agenda politique et idéologique sous couvert (...)

Orwell 2.0 : Google promeut un agenda politique et idéologique sous couvert de lutte contre la haine et les stéréotypes

Le Cri des Peuples traduit la première partie de cette enquête exclusive de Project Veritas initialement publiée le 24 juin 2019, et censurée immédiatement par Youtube et Vimeo. Elle révèle en détail la manière dont Google se serait transformé après la victoire imprévue de Trump en 2016 pour éviter qu’une telle chose se reproduise, et promouvoir un agenda politique et une idéologie bien précis. Depuis lors, Google surveillerait et censurerait toujours davantage ses usagers au prétexte de la lutte contre la haine, les stéréotypes et le racisme, s’efforçant d’orienter la pensée par la sélectivité des suggestions et résultats de recherche. Ces manipulations sont aujourd’hui de notoriété publique, mais ce documentaire en fait une démonstration édifiante.

Les révélations de Jen Gennai, Directrice de l'Innovation responsable de Google, piégée en caméra cachée dans cette enquête, dévoilent les manipulations de Google pour 'rééquilibrer' les résultats de recherche et filtrer les contenus de sorte à promouvoir les récits dominants, quand bien même ils contrediraient manifestement la réalité du monde. C'est particulièrement visible dans ltri sélectif des informations, certaines sources étant mises en avant et d'autres enterrées dans les résultats de recherche, non pas en fonction de leur audience réelle ou de ce que recherchent les utilisateurs, mais de leur conformité à la ligne éditoriale fortement politisée de Google. Jen Gennai a réagi en ligne en se présentant comme une victime, affirmant que ses propos étaient sortis de leur contexte, et que ce n'était pas tant l'élection de Trump que l'ingérence étrangère (une fable éculée et ridicule, comme l'a encore montré la dernière audience de Mueller) que Google travaillait à éviter pour 2020. Google n'a aucun agenda politique, affirme-t-elle. Mais ses dénégations sont extrêmement peu convaincantes, tant ses propos filmés étaient clairs, et aisément constatables sur le moteur de recherche de Google, comme la vidéo le prouve incontestablement. Du reste, le fait même que la totalité des commentaires en réponse à ses explications aient été supprimés (voir ici un échantillon des critiques courtoises et construites qui ont été passées à la trappe, mais qui restent accessibles en cache) en dit long sur la place de la liberté d'expression aux yeux du géant de l'internet.

Le 24 juillet, un autre ingénieur de Google (il ne s'agirait pas de celui qui s'exprime anonymement sur la vidéo), Greg Coppola, a fait des révélations similaires aux allégations de l'enquête de Project Veritas, affirmant que les algorithmes ne font que ce qu'on leur demande de faire, et qu'il sont programmés sur la ligne éditoriale de CNN et de tous les poncifs de la bien-pensance et du politiquement correct. Il est sur le point d'être renvoyé, ayant été placé en congé administratif le 25 juillet.

Après la suppression de mes comptes Youtube et Facebook —une autre illustration du processus de censure à l’œuvre—, je ne vais pas prendre le risque de publier ce documentaire sur ma chaîne Vimeo, cette plateforme ayant banni définitivement le compte de Project Veritas après la mise en ligne de cette enquête. Je publie donc cette vidéo sur Dailymotion et Rutube. J’y publierai prochainement la deuxième partie de l’enquête.

Pour soutenir ce travail et contourner la censure, abonnez-vous à la Newsletter Le Cri des Peuples.

Sayed Hasan

Tags : Politique Google




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • vote
    Julot_Fr 1er août 15:59

    tres bien d’exposer le sujet en langue francaise. pour plus d’info sur le sujet, je recommande sgtreport.com et billstill.com et https://www.youtube.com/user/bstill3


    • 1 vote
      tobor tobor 2 août 00:05

      Je voyais vimeo parmi les libres et les sympas. Merci pour l’éclairage sur la question !
      Très bonne vidéo dont j’attends impatiemment la suite !
      .
      Ça résume à merveille ce que je pense des applications "sociales" de l’I.A, peu importe son niveau d’accomplissement en tant que tel.

      Je ne regarde jamais les suggestions de gogole et je préfère taper mes mots jusqu’au bout. Leurs algorithmes ne m’ont jamais aidés, au contraire, cette I.A m’a toujours semblé être une connerie automatique.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès