• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pierre-Yves Rougeyron : fake news, féminisme, Maurras, Céline, (...)

Pierre-Yves Rougeyron : fake news, féminisme, Maurras, Céline, vaccins...

Entretien de janvier 2018.

Partie 1 :

1) Initiatives du Cercle Aristote : publications actuelles et à venir

2) Politique intérieure  : Notre Dame des Landes ; Réforme du BAC, réforme de l’enseignement ; L’état du souverainisme en France ; L’obligation vaccinale ; Harcèlement sexuel et le renversement de la charge de la preuve ; Censure de Céline et de Maurras et épuration de la culture française ; Le délire des Fake news.

Partie 2 :

Politique extérieure : 1) La question Kurde ; 2) Élection anticipée vénézuélienne ; 3) Que faire en cas d’explosion sociale en Algérie ; 4) Perspective d’une alliance militaire latine et méditerranéenne ; 5) La France doit-elle s’engager dans la nouvelle route de la soie ? ; 6) Hypothèse d’un contre axe France, Grande Bretagne, et sud de l’Europe ; 7) Le retour de Berlusconi ; 8) Les enjeux pour la formation du gouvernement Allemand ; 9) L’obligation des pesticides dans le Bio ; 10) Macron en Chine ; 11) Libre échangisme et partenariat économique UE / Japon ; 12) La réforme fiscale de Trump et crise systémique à venir ; 13) L’avenir de l’Euro à court terme ; 14) Doctrine : Chaban-Delmas ; 15) Disparition de Dolorès O'Riordan, chanteuse de "The Cranberries" ; 16) Digression sur la sortie du film « les heures sombres » consacré à Winston Churchill ; 17) Hommage à Daniel Lindenberg et Christian Malis.

Tags : France Livres - Littérature Vaccins Censure Désinformation Enseignement Sexe Culture Japon Euro Algérie Venezuela Notre-Dames-des-Landes Silvio Berlusconi Donald Trump Féminisme




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Le Sudiste 9 février 00:13

    On pourra dire ce qu’on veut mais en tout cas il est toujours aussi rigolo.


    • vote
      thierry3468 11 février 12:03

      IL faudrait qu’il se lache un peu le bougre car tout ceci donne vite envie de se jeter par la fenetre .Le bourreau qui nous accompagne au gibet ne fait rien pour détendre l’atmosphère.
      A la maison,je crois que nous sommes bien loin de la série "happy days".Je vous conseille donc de visionner Rougeyron en dehors d’un épisode dépressif sinon je crains que vous sautiez par la fenetre avant de voir le second volet.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès