• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi INTERDIRE la CHASSE ? - avec le naturaliste Pierre Rigaux (...)
#98 des Tendances

Pourquoi INTERDIRE la CHASSE ? - avec le naturaliste Pierre Rigaux ...

Vidéo de Demos Kratos : Interview de Pierre Rigaux ...

Premiers écologistes de France les chasseurs se posent en régulateur de la nature, mais que faut-il vraiment réguler lorsqu'on constate que plus de 25% des animaux sauvages abattus sont en réalité des animaux d'élevage ?

Tags : Environnement Animaux Nature




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sls0 sls0 23 septembre 19:35

    Je suis un grand chasseur devant l’éternel.

    Chasseur photographique, avec un grand-père et un père braconniers il y a de quoi être dégouté du gout du gibier à vie.

    Le grand-père était encore plus excité que le chien quand il voyait un lièvre. Mon père c’était plus le défi du garde chasse, je devrai dire les gardes chasses, ils étaient souvent deux pour le pister.

    Les sorties avec les deux lascars, une bonne école pour la chasse photographique et l’amour pour la forêt la nuit.

    Pour moi, pour celui qui a envie de bouffer du gibier qui ne manque pas, qu’il l’attrappe et le bouffe.

    C’est plus morale que d’acheter sa barquette de viande sous cellophane à la limite. En promenant les chiens le matin je passe devant un abattoir, c’est pas plus sympa que la chasse pour l’animal.

    Je n’aprécie pas trop les chasseurs malgré que j’en ai vu un vraiment désolé que sa balle après avoir tué un cerf ait blessé mortellement une biche.

    Mon maitre pour le tir à l’arc instinctif était aussi chasseur, je n’ai jamais vu une personne avec autant de rigueur, pour lui une personne qui ne tuait pas proprement devait être interdit de chasse.

    Deux flèches c’était pour le grizzly ou le buffle.

    Je suis aussi allé dans des endroits où la chasse est un moyen de subsistance.

    En Lorraine un pote m’a invité 3 fois à une chasse interdite qu’est la chasse à l’épieu*, c’était plus pour me tester que l’attrait de la chasse. Ca me paraissait plus égalitaire. Tout compte fait c’est le sanglier qui dérouille par contre le coté adrénaline de la chasse ne manque pas.

    Bref je n’apprécie pas trop les chasseurs en général et je n’ai pas d’intérêts à les défendre.

    Cette vidéo je l’aurai préféré moins partisane, il y a des arguments qui tiennent la route et d’autres non.

    Un moment il y avait la peste porcine en Lorraine, du coup les chasseurs ne les chassaient plus. Résultat c’était un peu la cata coté cultures.

    Je me rappelle dans les Ardennes avoir essayé une méthode soft avec les sangliers, surveillance de nuit avec le chien et piégeage avec des pétards d’exercice militaire.

    Après une semaine et de piètres résultats, ancienne méthode, 3 sangliers d’abattus et plus de problèmes.

    Tout compte fait hormi le sanglier et peut être le chevreuil la chasse de régulation n’est pas une excuse à 100%. 

    10% environ des chasseurs ont un fibre plus écolos que les écolos de salon.

    Je n’ai pas d’avis tout compte fait, j’attends toujour des arguments qui tiennent la route d’un coté comme de l’autre.

    Chez moi la chasse est interdite depuis 2009, les fermiers régulent eux mêmes, le respect de la loi c’est pas trop top ici. Très écolo chez moi, c’est une ressource. Des réserves pour occuper les militaires et une marine hyper chiantes dès qu’on sort en mer. 

    Bon coté des choses, ici la nature veut dire quelque chose. Autre bon coté des choses j’aime manger du lambi qui a presque disparu des Caraïbes, avec des réserves et une marine chiante ici on en trouve facilement et on en mange.

    Quand on détruit une haie au bord d’un champs, quand on bétonne à tour de bras, quand on arrose de pesticides à tour de bras on fait du dégât vis à vis de la faune sauvage.

    Maintenant on se fatigue plus trop à nettoyer les insectes sur l’avant de la voiture, pas trop les chasseurs les responsables pour les insectes. Plus rien à bouffer pour pas mal d’animaux, normal qu’ils disparaissent.

    En France il y avait des hérissons dans mon jardin, la nuit les renardeaux y venaient jouer et un chevreuil bouffait mes salades. Les sangliers n’y rentraient pas, les restes de bouffe je les mettaient en bord de forêt a 10-12 mètres.

    J’avoue qu’avec le sacage de mon jardin j’avais parfois envie de me transformer en chasseur de chevreuil.

    *pour ceux qui voudraient s’y mettre.

    Rien de tel que le pieu en inox, c’est peut être chiant à affûter mais il plie mais ne casse pas.

    Moletage du manche, au début on a les mains moites, du moins j’avais les mains moites.

    Cela dit, la chasse à l’épieu c’est pas mal pour clore rapidement la discussion avec un beauf chasseur ou un viandard.

    Format Obélix le pote, ça donne confiance et il y a les chiens qui font le plus gros du boulot.

    Le pieu est autorisé pour achever et non chasser. Les gardes ne font pas chier sinon il faut le blesser par balle après l’avoir tué.


    • 1 vote
      Laconicus Laconicus 23 septembre 19:45

      @sls0
      La chasse à l’épieu se pratique-t-elle pour la galinette cendrée ? 


    • 1 vote
      pegase pegase 24 septembre 13:12

      @Laconicus

      Interdit, en France vous avez seulement droit au fusil de chasse, carabine pour le gros gibier, et aux arcs avec des pointes de chasse ...

      Curieusement les arbalètes sont complètement interdites ... pourquoi ? difficile de savoir, à mon avis pour les capacités de pénétration bien plus importantes qu’une balle pour le gros gibier, et les performances balistiques ... Ce qui rend ces engins particulièrement dangereux pour des tiers personnes en forêt ...


    • vote
      sls0 sls0 24 septembre 18:14

      @pegase
      Le carreau d’arbalète ricoche effectivement mais pas plus qu’un balle.
      A puissance égale un arc est bien plus performant que l’arbalète, j’ai eu les deux.
      Pour chasser un arc demande un très gros investissement en apprentissage et en rigeur que l’on va chasser et non braconner. Une arbalète le braconnage est possible son avantage c’est son bruit relativement bas. Elle est bruyante par rapport à un arc mais sans commune mesure par rapport au fusil.
      Si on blesse un animal on double facilement avec un fusil ou un arc, c’est impossible avec une arbalète ce qui justifie son interdition.
      Pour braconner le collet est roi.
      Le petit gibier la 22lr avec silencieux c’est top.
      Mon père avait un browning semi auto qui se démontait en deux ce qui permettait le port sous une veste 3/4.
      Je devrait braconner du gros j’emploierai du gros calibre style 44 que je rechargerai moi même pour avoir une vitesse de 330m/s dans une carabine à répétition avec silencieux.
      Dans une armurie au USA j’ai vu à air, je n’ai pas demandé de détails j’accompagnais un pote mais le calibre me paraissait du .50, l’élan est mouchable avec les obus que ça doit envoyer.


    • vote
      revolQé1 revolQé1 25 septembre 11:56

      @sls0
      Idéalement pour tirer de la subsonique, les armes à verrou sont beaucoup plus intéressantes que les semi-auto,on arrive à du moins 90% de bruit voir juste le ’’clic’’ du percuteur.

      Ce Monsieur dans la vidéo parle d’une multiplication des chasseurs depuis 70 ans ce dont je doute fort.
      Je suis dans une région où les sangliers pullulent, et lors des battus autour de chez moi, je vois l’age moyen des chasseurs qui est passé de 30 ou 40 ans à 60 ans et plus.
      Lui se base je pense sur le nombre de permis délivrés ,or, il y a 50 ou 70 ans, tout le monde n’avait pas le permis alors que les 2 trous étaient très souvent de sortie le dimanche, quant aux ados accompagnant, ils ne servaient pas forcement que de rabatteurs eux non plus,mais on était beaucoup moins regardant au niveau des autorités.
      Pour rabattre ou conduire des chiens, il faut maintenant être titulaire d’un permis valide... !!!

      Originaire de Sologne ,j’ai vu certains de mes ainés passer leur permis alors qu’ils chassaient depuis bien longtemps déjà.


    • vote
      pegase pegase 25 septembre 17:05

      @sls0

      A puissance égale un arc est bien plus performant que l’arbalète, j’ai eu les deux.

      Ah non non, aujourd’hui vous prenez le dernier modèle chez la marque "excalibur", vous mettez tout dans une orange à 300 mtr de distance .... avec votre arc c’est dix fois moins ....

      La flèche file a à 500 kmh avec un poids entre 20 et 25 grammes, alors qu’une balle 7,62 Otan, qui est déjà un gros calibre, c’est seulement entre 9,5 à 11,3 grammes ...


    • vote
      pegase pegase 25 septembre 17:07

      @sls0

      d’ailleurs les gilets pare-balles n’y résistent pas ... à moins de disposer des lourdes plaques céramiques, et encore, c’est même pas sûr ....


    • 2 votes
      vesjem vesjem 24 septembre 21:24

      pour la surveillance des problèmes que subit la nature, il y a 1 000 000 de chasseurs répartis sur tout le territoire, très responsables sur la raréfaction des espèces (car disparition du gibier => disparition du chasseur), et très renseignés sur les dégâts chimiques et physiques que subit la nature ;

      alors que les quelques écolos ou quelques fonctionnaires dont c’est le métier, très peu nombreux comparativement,

      sporadiquement disséminés sur le territoire au gré de leur humeur, n’ont ni la motivation, ni la quantité pour quadriller tout les territoires

      dans les années 60, lors des premiers épandages de pesticides (notamment graines traités au mercure pour neutraliser on ne sait quoi), une hécatombe d’animaux (perdrix, faisans, rongeurs etc...) s’est produite, au grand dam des chasseurs voyant leur propre existence en danger (toute relative toutefois) ; ce furent donc les chasseurs les premiers lanceurs d’alerte de ces pollutions chimiques ;

      ils le demeurent aujourd’hui


      • vote
        pegase pegase 25 septembre 17:17

        @vesjem

        Ben oui mais ils se plaignent que les sangliers bouffent de la bromadioline que les paysans épandent au tracteur, à cause des rongeurs qui prolifèrent, et en même temps ces abrutis font des cartons sur les renards qui mangent beaucoup de rongeurs ... où est la logique là dedans ? 

        C’est n’importe quoi smiley


      • vote
        vesjem vesjem 25 septembre 22:40

        @pegase
        comme dirait l’autre, il suffit juste de rectifier le tir...


      • 1 vote
        HELIOS HELIOS 24 septembre 23:56

        mmmh... je donne là un drôle d’avis mais... si 25% des animaux abattus sont des animaux d’élevage, pourquoi empêcher cette chasse... ce n’est que de l’abattage ... en donnant une chance aux animaux.

        Il faut au contraire l’encourager et ne permettre que ce modèle là... chasse dans un poulailler géant, après tout rien a redire.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès