• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi la plupart des russes ne changeront pas d’avis

Pourquoi la plupart des russes ne changeront pas d’avis

En 2015, Artem Grishanov composait une chanson militante pour dénoncer les exactions et les bombardements dans le Donbass perpétrés par la junte putschiste de Kiev de l'époque, laquelle a laissé en place jusqu'à aujourd'hui ses membres les plus radicaux à des postes clés, même s'ils sont peu exposés.

La vidéo accompagnant cette chanson a été montée à partir de tout ce qui a été mis en ligne à ce moment là par les habitants. Naturellement, vous serez obligés de garantir votre âge et votre accord pour avoir le droit de visionner cette production non conforme aux standards euro-atlantiques :

Contrairement à tout ce que j'observe aujourd'hui quant à la sollicitude manifestée envers toutes les productions pseudo-pacifistes - y compris musicales - réclamant plus d'armes pour le régime de Kiev, cette vidéo de Grishanov n'a jamais bénéficié d'un relayage significatif de la part des grands démocrates se déclarant si enclins à faire "barrage à l'extrême droite".

En 2014-2015, le choc pour la population russe face à cette hypocrisie de l'Europe a été si grand qu'il a fallu encourager la diffusion de contenus allant dans le sens d'un immobilisme pragmatique, tant que la Russie n'était pas prête à supporter les sanctions massives. Cette production indépendante fut en effet reprise et relayée même dans les milieux politiques russes à l'époque :

Aujourd'hui, il est fort probable que Poutine et son équipe aient révisé pragmatiquement le calcul en fonction du nouveau contexte. Huit ans de préparation, et de l'autre côté armement massif de l'Ukraine par toutes les puissances atlantistes étrangères. La décision est certes lourde, mais les analyses ont sûrement abouti à cette conclusion : La guerre sera inévitable, même si la Russie n'attaque pas en premier, et plus tard elle éclatera plus difficile ce sera...

Je me permettrais alors de dispenser un dernier conseil aux démocrates hypocrites qui feront encore "barrage à l'extrême droite" le week-end prochain : Inutile de vous fatiguer, les russes ont fini par comprendre que vous déclarez être leurs ennemis et ça ne les fera par revenir sur leur façon de considérer ce conflit : Bien triste mais inévitable, et de votre faute. Toute tergiversation sur le pouvoir absolu d'une propagande n'est que tentative de se convaincre soi-même qu'on est du bon côté. Les liens familiaux et relationnels qui existent entre les russes et les ukrainiens (d'amitié comme de détestation, selon comment ça se passe) sont trop nombreux pour qu'une simple propagande médiatique puisse les convaincre d'autre chose que ce qu'ils ont personnellement perçu. A bons entendeurs...

 

Tags : Russie Guerre Ukraine Union européenne




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • 8 votes
    berry 18 avril 11:55

    Le Premier ministre ukrainien Denys Shmyhal a déclaré que les unités situées sur le territoire de Marioupol « se battront jusqu’au bout », alors qu’elles n’ont aucune chance de recevoir des renforts et de remporter la bataille. Cette décision revient à les condamner à mort.

    Les responsables ukrainiens ont intérêt à effacer les traces du bataillon Azov ; entre les néo-nazis tatoués de croix gammés, les djihadistes syriens venus prêter main forte et les officiers instructeurs de l’Otan, les images fournies au monde entier pourraient être très préjudiciables pour le pouvoir de Kiev.
    Si tout ce beau monde est carbonisé et pulvérisé sous les bombes, le problème est résolu.


    • 8 votes
      juanyves juanyves 18 avril 12:44

      @berry
      Il se pourrait bien que la grève de la faim ou la soif les fassent sortir avant d’être enseveli : il suffit d’être patient. Et les russes aimeraient bien les prendre vivants. Le temps joue pour les russes. L’électricité peut aussi être un problème dans les souterrains. Ventre vide n’a pas d’oreille.


    • 5 votes
      V_Parlier V_Parlier 18 avril 17:24

      Hier soir je recevais des nouvelles d’une personne ayant de la famillle à Marioupol (et heureusement tout s’est bien terminé pour eux). Et qu’a-t-elle déclaré à propos de l’intervention russe ? Qu’elle arrivait bien tard et qu’elle espérait que c’était parce-que la Russie n’avait vraiment pas pu faire ça avant !


      • 10 votes
        Mr.Knout Mr.Knout 18 avril 19:48

        @Paroissien de dame P

        Tu ne comprend même pas la plus basique des stratégies employés par les russes : Mobiliser l’ensemble des renforts sur des fronts secondaires pour prendre en tenaille le gros de l’armée ennemie.
        D’où les nombreux couac monté en epingle par la propagande ukrainienne mais qui n’avaient aucun importance, à l’Est les troupes avancent lentement pour limiter les degats mais ne laisse aucune possibilité de retraite aux bataillons criminels qui attaquent les populations russophones.


      • 6 votes
        Mr.Knout Mr.Knout 18 avril 19:50

        C’est au passage une lecon magistrale de ce que doit faire une nation qui outrepasse le droit international pour maintenir la paix et protéger des populations civiles soumises à une guerre d’épuration : Eradiquer les criminels en uniforme.


      • 9 votes
        V_Parlier V_Parlier 18 avril 20:33

        @Paroissien de dame P
        Il n’y a que des contradictions dans cette déblatération en roue libre... (sans parler de l’inversion accusatoire : un tyran qui envoie sa jeunesse au casse pipe pour mâter les réfractaires au putsch, tiens donc, c’est pas durant les 8 dernières années qu’on aurait vu ça en Ukraine pardi...)


      • 4 votes
        V_Parlier V_Parlier 18 avril 20:43

        @Mr.Knout
        Souvenons nous de l’itinéraire démocrate de l’Ukraine post-maidan. Tout est fièrement assumé en plus :
        https://www.youtube.com/watch?v=zy_IurNbMdQ&list=PL1fQfU9jb9Uz66X5ThA5upF_FJxoEmqYP&index=22
        https://www.youtube.com/watch?v=ZYoOCz65KY8&list=PL1fQfU9jb9Uz66X5ThA5upF_FJxoEmqYP&index=23
        https://youtu.be/SD80TTVCPDw?t=45
        https://www.youtube.com/watch?v=DDBZ_aUje8c&list=PL1fQfU9jb9Uz66X5ThA5upF_FJxoEmqYP&index=27

        Et tout ça c’était justifié par le prétexte bidon de Yanukovich qui fait tirer dans la foule : https://www.youtube.com/watch?v=3CCaEaC3aks&list=PL1fQfU9jb9Uz66X5ThA5upF_FJxoEmqYP&index=7 . C’est ce qui avait servi pour que l’UE cautionne le putsch otanazi, alors qu’une fois le pot-aux-roses révélé ça n’avait soi disant plus aucune importance.


      • 5 votes
        V_Parlier V_Parlier 19 avril 07:01

        @Paroissien de dame P
        Et toi tu te persuades de quoi ? De pas grand chose apparemment car il n’y a jamais rien de concret derrière les insultes. Et "mes conneries" c’est quoi ? Tu es au niveau de la cour d’école, en manque d’inspiration. "La Syrie", ça il fallait le faire pour la mettre dans la liste. La Libye et l’Irak aussi alors, tant que tu y es, c’étaient les russes ? Quant à la Tchétchénie et à la Géorgie, tu as peut-être là aussi oublié qui a commencé à massacrer qui. Il faut dire que comme depuis 8 ans ce qui se passait en Ukraine te semblait normal...


      • 3 votes
        microf 19 avril 14:28

        @V_Parlier

        Dans mes commentaires á l´époque oú des personnes avaient été brûlées vivent dans la maison du syndicat, j´avais souhaité que la Russie intervienne, hélas, mais il n´est jamais trop tard, enfin la Russie est lá et va terminer le travail d´erradication du nazisme et de démilitarisation de l´Ukraine. 


      • vote
        orage mécanique 20 avril 09:51

        Au moins maintenant, on sait que Poutine a une armée de Brelles qui se prend des fessées dés qu’elle sort de ses casernes



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès