• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Qu’est-ce que le Hezbollah ? Entretien exclusif avec Naïm Qassem, n°2 du (...)

Qu’est-ce que le Hezbollah ? Entretien exclusif avec Naïm Qassem, n°2 du mouvement

Qu’est-ce que le Hezbollah ? Ce mouvement chiite, né au début des années 1980, fait souvent parler de lui ces dernières années. S’il s’agissait au départ d’un simple mouvement de résistance, celui-ci s’est progressivement imposé comme le principal pôle de ralliement des libanais face à Israël, qui a envahi plusieurs fois le Liban et qui occupe toujours illégalement plusieurs de ses territoires. Ce virage s’est opéré notamment dans les années 1990, sous l’impulsion d’Hassan Nasrallah (alors nouveau leader du mouvement), et a pris la forme de l’entrée du Hezbollah sur la scène politique libanaise.

Depuis, sa popularité n’a cessé d’augmenter, bien sûr au Liban mais aussi bien au-delà. Ce succès est dû d’une part à la victoire des combattants du Hezbollah qui ont repoussé l’offensive israélienne en 2006, mais aussi à la probité de ses méthodes. En effet, le mouvement évite soigneusement les deux principaux écueils que sont la corruption et l’intégrisme.

Lors de mon voyage au Liban et en Syrie pour le tournage du documentaire « Voyage au pays de Bachar », j’ai pu rencontrer brièvement Naïm Qassem, vice premier secrétaire du Hezbollah. Voici la vidéo de cette entrevue.

Le Hezbollah est constamment dans la ligne de mire des États-Unis et d’Israël depuis plus de 15 ans. Le 2 février 2005, Georges W. Bush menace dans un discours la Syrie pour son soutien au Hezbollah. Le 7 février, l’ambassadeur syrien à Washington s’entend signifier que son pays doit cesser ses relations avec le Hezbollah. Le 14 février, l’ancien premier ministre libanais Rafic Hariri est assassiné à Beyrouth, les médias occidentaux essayant de faire porter le chapeau aux présidents libanais et syrien, Emile Lahoud et Bachar Al-Assad (je reviendrai dans un prochain article sur la personne d’Emile Lahoud, et son refus de désarmer le « Hezb’ » lorsqu’il était général en chef des armées libanaises, malgré les pressions internationales).

Plus récemment, en janvier 2015, profitant de la stupeur en occident suite aux attentats de Charlie Hebdo, Benjamin Netanyahou a tenté d’amalgamer le Hezbollah à des groupes terroristes comme DAECH (ISIS) ou Boko Haram, dans une conférence de presse donnée aux côtés de l’ambassadeur de France. On notera que le premier ministre israélien en profite également pour carrément déclarer la guerre aux « forces de l’Islam » (sic) !

En mai 2017, Donald Trump a fait lui aussi une liste à la Prévert lors de son discours à Riyad, amalgamant le Hezbollah à Al-Qaïda. Et, il y a de cela un mois seulement, la pseudo démission de Saad Hariri fut l’occasion pour l’Arabie Saoudite de tenter de mettre politiquement la pression (en vain) sur le fameux mouvement chiite.

On le voit, le « petit » Hezbollah, un acteur pourtant non-étatique mais soutenu par de puissants parrains (syriens et surtout iraniens), semble être LE grain de sable qui, depuis 1982, contrecarre partiellement l’expansionnisme israélien et l’impérialisme américain dans la région. Et pour appréhender à quel point aujourd’hui l’accusation de mouvement terroriste à son encontre est de l’ordre de la mauvaise propagande, je vous propose de visionner ce très bon documentaire réalisé par Jean-François Boyer et Alain Gresh en 2007 : « Le Mystère Hezbollah »

Raphaël Berland

Tags : Etats-Unis Israël Islam Liban Terrorisme




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • vote
    ezechiel 16 décembre 2017 10:47

    Le Hezbollah est un mouvement politique religieux, un courant néo-nazi (sur la vidéo de l’article, les soldats défilent en faisant le salut nazi), il conserve sa haine du Juif, et vise à la destruction d’Israël.
    Son chef suprême, Hassan Nasrallah, est un doctrinaire du palestinisme, branche de la religion islamique qui unit musulmans et chrétiens sous la bannière de l’islam pour éliminer les juifs à la fin des temps par le retour de Jésus, fils de Marie.
    https://blogs.mediapart.fr/jjames/blog/291015/lhistorienne-bat-yeor-raconte-la-naissance-du-palestinisme

    Le but étant de ramener les chrétiens vers l’Islam afin de construire un état islamique sous la charia au Liban et sur toute la planète, partout où se trouvent des musulmans :
    "Notre plan, en tant que véritables croyants, n’a pas d’alternatives, il consiste à établir un État Islamique sous les lois de l’Islam. Le Liban ne sera pas une république islamique par elle-même, mais fera partie de la Grande République Islamique gouvernée par le Maître du Temps (Mahdi), et son royal député, le législateur de la jurisprudence, l’imam Khomeini."
    [...]
    "Sa jurisprudence n’a pas de frontières géographiques, elle s’étend partout où il y a des musulmans."
    Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah

    Dans ses discours, Nasrallah milite pour la destruction de l’État d’Israël, en attendant la venue de Jésus fils de Marie, qui reviendra sur Terre pour punir les juifs et combattre Israël et le sionisme.
    "Israël est notre ennemi. C’est une entité agressive, illégale et illégitime, qui n’a pas d’avenir sur notre territoire. Son destin se manifeste dans notre sang et notre devise : "Mort à Israël ! L’administration américaine est derrière Israël."
    Hassan Nasrallah sur Al Manar TV le 18 février 2005


    • 2 votes
      Clocel Clocel 16 décembre 2017 14:36

      @ezechiel

      Assez bas de gamme votre propagande.

      On ne tord plus les esprits avec de vulgaires copiés/collés.

      Il doit se trouver plus de forcenés en Israël qu’au Liban et vous pourriez sans doute y prendre quelques leçons de tolérance.


    • vote
      ezechiel 16 décembre 2017 15:04

      @Clocel "Assez bas de gamme votre propagande."

      Qu’est-ce que vous me reprochez exactement ?


    • 2 votes
      ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 16 décembre 2017 20:09

      @ezechiel

      C’est sûr qu’à force d’aller casser les couilles à ses voisins, on les radicalise contre soi. Les néo-nazis, les vrais cette fois, sont plutôt les sionistes. Mêmes procédés d’intimidation, de propagande, recours systématique à l’armée, discours belliciste, tronqué et fallacieux...


    • vote
      ezechiel 17 décembre 2017 01:16

      @ken_le_sous-vivant "C’est sûr qu’à force d’aller casser les couilles à ses voisins, on les radicalise contre soi."

      Il me semble qu’en 1948, ce sont les pays arabes qui ont cassé les couilles à Israël et qui ont attaqué ensemble ce pays pour tenter de jeter tous les Juifs à la mer.


    • 1 vote
      ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 17 décembre 2017 02:08

      @ezechiel

      MDR, se justifier avec ce site ultra-sioniste est une galéjade, non ? Vous me faites marcher ? Sérieux ? Dreuz ? MDR !

      Ah la sélectivité des faits historiques, le grand dada de ceux qui sont prêt à tout pour justifier les délires, un peu comme les pseudo indépendantistes régionalistes d’ailleurs.

      Il me semble que les colonisateurs dans la région ne sont pas les pays arabes, vous me suivez ? Les arabes, les chrétiens et les juifs vivaient en relative bonne harmonie dans la région avant que l’Angleterre ne décide d’y regrouper des juifs afin de constituer le futur état d’Israël, vers la 1ère partie du 20è s. Là se situe le début du conflit moderne du proche orient.

      Merci qui ? La perfide Albion bien entendu !


    • vote
      ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 17 décembre 2017 02:10

      @ken_le_sous-vivant

      *pour justifier leurs délires


    • vote
      ezechiel 17 décembre 2017 11:16

      @ken_le_sous-vivant "Les arabes, les chrétiens et les juifs vivaient en relative bonne harmonie dans la région avant que l’Angleterre ne décide d’y regrouper des juifs afin de constituer le futur état d’Israël"

      La Palestine au XIXème sièle est un territoire semi-désertique quasiment abandonné de l’empire ottoman. Tous les témoignages de voyageurs en Palestine, de Chateaubriand à Karl Marx, montrent que ces peuples ne vivaient pas en "relative bonne harmonie" comme vous voulez le faire croire :

      "Ces gens persécutés sont tenus en tel mépris ici qu’il leur est interdit de rester montés devant un Musulman, alors que l’on accepte que les Chrétiens restent sur leurs mules et leurs ânes, quoiqu’il ne puissent monter à cheval sans la stricte permission du Pacha."
      l’explorateur James Silk Buckingham - 1816
      Juifs et Chrétiens sous l’Islam - Bat ye’or p99
      http://www.amazon.fr/Juifs-Chr%C3%A9tiens-sous-lIslam-int%C3%A9griste/dp/2911289706

      "Le Juif à Jérusalem n’est guère plus estimé qu’un chien."
      William Tanner Young, vice consul britannique à Jérusalem en 1839
      Juifs et Chrétiens sous l’Islam - Bat ye’or p127

      "Quoique de faibles lueurs, situées à un horizon lointain, signalent de manière évidente la promesse de voir sa longue nuit toucher à sa fin, le Juif demeure néanmoins un objet de dédain, et nulle part le nom de "Yahoudi" (Juif) n’est méprisé davantage qu’ici même, dans la cité de ses aïeux."
      le missionnaire Gregory Wortabet - 1856
      Tudor Parfitt - The Jews in Palestine p180-181
      http://books.google.fr/books?vid=ISBN0861932099&redir_esc=y
      http://www.americanthinker.com/2005/11/the_legacy_of_jihad_in_histori.html

      Sur les Juifs en Terre Sainte :
      "l’affreuse misère de ce peuple"
      François-René de Chateaubriand - Itinéraire de Paris à Jérusalem - 1807
      http://www.amazon.fr/product-reviews/2070415163/ref=dp_top_cm_cr_acr_txt?ie=UTF8&showViewpoints=1

      "Rien n’égale la misère et la souffrance des Juifs de Jérusalem, qui résident dans le quartier le plus infect de la ville que l’on appelle le Hareth-el-Yahoud, ce quartier d’immondices compris entre les monts Sion et Moriah où sont situées leurs synagogues, objets constants de l’oppression et de l’intolérance des Musulmans, exposés aux insultes des Grecs, persécutés par les Latins et ne vivant que des aumônes à peine suffisantes transmises par leurs frères d’Europe."

      Karl Marx - Musulmans, Chrétiens et Juifs dans l’Empire Ottoman - New York Daily Tribune, 15 avril 1854, rapporté après son voyage en Palestine dans :
      http://www.amazon.fr/Karl-Marx-Radical-Critique-Judaism/dp/0710082797

      Le sionisme, c’est la réorganisation de territoires quasi abandonnés de la Palestine, par une immigration afin de rendre la dignité à un peuple persécuté pendant des siècles sur leur Terre historique.


    • 2 votes
      ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 17 décembre 2017 19:08

      @ezechiel

      Toujours ce discours victimaire, ça m’exaspère... Des ultras/extrémistes, il y en a toujours et partout en petit nombre.

      Pourquoi les Français, ne se posent-ils pas en victimes éternelles de l’empire romain, des anglois, ou des bosches ? Et que dire des Acadiens par rapport aux Anglais ?

      Question subsidiaire : Pourquoi les juifs se sont-ils fait chasser des centaines de fois ces derniers siècles de tant de villes et pays ?

      Un début de réponse à l’aide d’une célèbre citation de de Gaulle :

      Si une communauté n’est pas acceptée, c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème.

      Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre.

      Quand elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous imposer ses mœurs.


    • vote
      ezechiel 18 décembre 2017 07:59

      @ken_le_sous-vivant "Si une communauté n’est pas acceptée, c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre."

      Merci, je comprends mieux à qui j’ai affaire.


    • 4 votes
      Hieronymus Hieronymus 16 décembre 2017 18:04

      toujours la barbe, les lunettes et cette abominable casquette vissée sur la tête quelque soit le lieu et les circonstances !

      on enlève son couvre chef quand on est à l’intérieur, question de respect, saperlipopette !

       smiley


      • 1 vote
        ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 16 décembre 2017 20:03

        @Hieronymus

        Quand on ne peut pas attaquer le fond...


      • 1 vote
        ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 16 décembre 2017 20:01

        Je suis étonné car en écoutant Meyssan, je m’étais forgé la conviction qu’il s’agissait d’une résistance multi confessionnelle, mais ce court extrait d’un dirigeant est très islamo-centré. Je les voyais plus laïcs dans ce combat...

        Merci pour ces infos.

        Bref, du moment qu’ils défoncent l’armée israélienne...


        • 1 vote
          Hijack ... Hijack ... 16 décembre 2017 23:12

          @ken_le_sous-vivant

          Le Hezbollah, laïc ? ... Meyssan n’a pu dire ça. Il avait dû dire qu’il peut y avoir quelques chrétiens et juifs parmi eux mais très rarement et s’il en était, ce serait fait très discrètement --- mais l’idéologie et la direction sont bien musulmanes, car c’est un parti qui se dit révolutionnaire (et c’est vrai) /// Hezbollah veut dire (grossièrement traduit) parti, de Dieu. Contrairement à ce qui se dit à leur encontre, n’ont jamais voulu rien détruire, simplement se défendre. 

          .
          J’en profite pour dire que Nasrallah se dit (et l’a mille fois prouvé) antisioniste (comme quelques juifs connus le sont) et non antisémite. Lui, contrairement à bcp d’arabes (et non arabes également), considère que les juifs sont menés par la barbichette par des cabalistes sataniques leur faisant croire n’importe quoi ; Hezbollah luttent donc contre le sionisme (et encore, s’il leur cherche noises) mais pas contre Israël l’état (même s’ils sont contre son organisation) ...

          .

          Contrairement à bcp d’armées arabes, sont très bien entraînés, bien organisés, pourtant cent mille fois moins armés que les groupes terroristes qui se disent islamistes mais soignés par Israël ... Le Hezbollah s’inspire par ailleurs des stratégies vietnamiennes et nord coréennes (tunnels entre autres) contre l’agresseur zunien. 


        • vote
          ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 17 décembre 2017 02:20

          @Hijack ...

          Vous déformez mes propos. Meyssan n’a jamais dit ça en effet. Je parlais de ma propre opinion que je m’étais forgée, à tort donc à postériori. Pour moi, quand on me parle de résistance multi confessionnelle (ce que raconte Meyssan), la case laïque s’allume dans mon cerveau, d’où ma surprise à l’écoute de ce n°2 du mouvement. Maintenant c’est plus clair, c’est un mouvement de résistance musulmane.


        • 1 vote
          Hijack ... Hijack ... 17 décembre 2017 13:31

          @ken_le_sous-vivant

          Oups !!! Désolé ... j’ai effectivement pensé plus vite que je ne lis, surtout, j’avais imaginé tes propos, à tort. Déformation acquise avec les propos de certains (mignonets bienpensants), pour tout ce qui tourne autour de Meyssan ... conspi/complotiste et bla bla bla ...

          .

          En paralant pour toi (mon tutoiement n’est utilisé que par règle dans les forums) ... et te dis, que reconnaître ses erreurs de compréhension passées et répondre aussi simplement que tu le fais, prouve ton intelligence et ouverture d’esprit.

          .

          Donc, oui,tu as parfaitement compris le Hezbollah (rien n’est à jour les concernant, car reconnus non terroristes à l’Onu récemment --- les médias n’arrivent tjrs pas à assimiler la chose) est un mouvement armé de résistance et, s’ils sont musulmans, auraient pu être chrétiens, vu que les chrétiens orthodoxes sont o.k avec, comme les russes et bcp de chrétiens d’Orient.


        • vote
          ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 17 décembre 2017 18:49

          @Hijack ...

          Il n’y que les abrutis bornés qui ne reconnaissent pas leurs erreurs, et ça fait du monde en FR, et sur AV par extension... Malheureusement :(


        • vote
          Hijack ... Hijack ... 17 décembre 2017 20:46

          @ken_le_sous-vivant

          Heu ... et encore, en France, c’est bien moins pire qu’ailleurs ... car au moins, ça bouge.


        • vote
          simplesanstete 17 décembre 2017 20:42

          De très braves gens qui sont chez eux et qui le défende vaillamment....pas sous tutelles comme tous les arabes ! LA FRONTIÈRE DU CASINO de l’ouest, le buck(dollar) stop there, de l’Iran à la Pologne....comme dans la bible la mer s’ouvre le long de cette ligne !La Turquie est à la croisée des chemins et elle entrain de basculer vers les roumis, les russes comme en parle le cheik avec provisions Imran Hossein , jonction des chrétiens orthodoxes et des muzz tant attendue....Ste Sophie de retour !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès