• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quartier Jaune - Acte 53 : "trois heures d’affrontements" - blacks blocks (...)

Quartier Jaune - Acte 53 : "trois heures d’affrontements" - blacks blocks présents ou pas ?

Quartier Jaune - Acte 53 : "Trois heures d'affrontements" - blacks blocks présents ou pas ?

Dans mon précédent article sur les événements de la place d'Italie ce samedi 16 novembre, Maisto, président de Sud Radio, péremptoire et très explicite, nous déclarait que les blacks blocks n'étaient pas présents. Ici QG, la Web-Télé de Aude Lancelin (QG TV) nous dit le contraire :

Le Reporter, Adrien AdcaZz, "collègue" de Maxime Nicolle chez Quartier Jaune, parle lui de :

"Trois heures d'affrontements entre forces de l'ordre, manifestants et blacks blocks "

Qu'en pensez-vous ?

Merci

Quartier Jaune - « Acte 53 : un anniversaire en enfer »
•Sortie le 17 nov. 2019
QG TV
"Ne manquez pas le premier reportage d'Adrien AdcaZz pour QG. Une immersion stupéfiante au coeur des événements de la place d'Italie ce samedi 16 novembre, lors de l'anniversaire des "1 an" des Gilets jaunes. Trois heures d'affrontements entre forces de l'ordre, manifestants et blacks blocks. Les plus intenses qu'ait connu le mouvement depuis le mois de décembre 2018".

-----------------------------------------------------

D'autre part le lendemain, dimanche 17 novembre 2019, à Paris, dans le quartier des Halles à Paris (centre de Paris), une centaine de GJ manifestaient gentiment, autour de Maxime Nicolle, Jerome Rodrigues ou encore Priscillia Ludosky !

On notera l'abscence totale de présence policière !

Va-t-on vers une tentative de récupération politique -avec l'accord tacite du gouvernement Macron- autour de ces "leaders", considérés, quelque part, malléables (en leur faisant miroiter quelque carote par exemple) et respectueux des "valeurs" dune "certaine" gauche ?!

Je crois que la journée du 5 décembre prochain, pourrait nous donner une première réponse à ce propos !

le figaro :

'Anniversaire des « gilets jaunes » : les images du rassemblement aux Halles à Paris

Pour le premier anniversaire du mouvement des « gilets jaunes », une petite centaine de personnes dont Maxime Nicolle ou encore Priscillia Ludosky, se sont rassemblés dans le quartier des Halles ce dimanche 17 novembre 2019.'

http://video.lefigaro.fr/figaro/video/anniversaire-des-gilets-jaunes-les-images-du-rassemblement-aux-halles-a-paris/6105117698001/

Qu'en pensez-vous ?

Merci

Tags : Politique Information et Médias Paris Manifestation Police Violence Polémique Emmanuel Macron Gilets jaunes




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • vote
    mat-hac mat-hac 21 novembre 19:49

    La BlackRock a le culot de faire croire que les gilets jaunes seraient contre la résistance française, pourtant eux-mêmes résistants à la stupidité Macron.


    • vote
      sls0 sls0 22 novembre 16:31

      Le pauvre Mao qui voit des black-blocs partout.

      Sait il au moins ce qu’est un black-bloc ? Ce qu’est sa stratégie ? Non.

      Il se base sur les dires négatifs d’un président de radio dont le rôle premier est de faire de la propagande. Ou il se base sur Alcazz qui lui doit être plus honnête mais qui se base sur quoi pour dire qu’il y avait des black-blocs ? S’il en connait ok.

      A voir la vidéo qui malheureusement n’offre pas une vue d’ensemble on y voit de la black-bloc touch.

      Les block-blocs c’est une stratégie et c’est des cibles.

      Pour ceux qui veulent améliorer leur connaissance sur ce sujet c’est ici.

      C’est un squelette mais ça évolue vite au gré des événements.

      Une tactique générale décidée en assemblé, ensuite une hiérachie ponctuelle et un cloisonnage pour les buts à atteindre sur le terrain, une infiltration ou un espionnage est inefficaces contre ce fonctionnement.

      Ce bon Mao qui s’étonne qui n’y a pas de présence policière importante pour une manif pacifique d’une centaine de personnes dont des têtes connues des gilets jaunes. Il crie à la collusion.

      Personnellement comme décideur je n’aurais pas mis de flics non plus sinon on aurait crié à la provocation policière. Un stock de flics à deux patés de maison est suffisant en cas de dérapage improbable.

      Depuis le temps que les préfectures voient des manifs, ils savent gérer. Avec les gilets jaunes et les consignes de violence données par le gouvernement ça perturbe cette mécanique bien huilée.

      Ici une centaine de vieux briscards gilets jaunes qui ont prouvé que la violence ne leur faisait pas peur, une provocation policière aurait été franchement contre productive même un mec aussi stupide que Castaner doit s’en douter donc traitement habituel, pas de flics trop visibles.

      Mon bon Mao, si une gonzesse vous balance des pierres et des coups de pieds, effectivement vous n’envisagez pas une collusion qui ira jusqu’au plumard.

      C’est pas parce qu’un gonzesse n’est pas agressive envers votre personne qu’elle finira automatiquement dans votre plumard. Votre récupération politique c’est du même ordre.

      Mon bon Mao une porte lointaine mais assez confuse dans le monde black-bloc http://www.ainfos.ca/fr/

      Au Canada où ils ne sont pas mauvais coté infiltration, ils ont quand même niqué ma mafia, les hells angels, avec de gros moyens en infiltration et provocation ils n’ont eu que 2 black-blocs dans leur tableau de chasse, pour armes de guerre, des grenades ça c’est sérieux, des peines en accord avec la peur qu’ils inspirent. Deux mecs qui se font baiser pour des grenades ! Deux mecs stupides, à quoi serviraient ces grenades ? Beau tableau de chasse en effet, deux mecs stupides.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles







Palmarès