• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Réforme des retraites l’arbre qui cache la forêt
#58 des Tendances

Réforme des retraites l’arbre qui cache la forêt

Phrase clé du document

Prévoir la mise en place d’incitations comportementales pour accroître le niveau des contributions volontaires.

Tags : Retraites Emmanuel Macron




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Serge ULESKI Serge ULESKI 6 janvier 19:39

    Casse de l’hôpital, casse des APL, casse de l’assurance chômage, casse du droit du travail, casse des retraites, cadeaux fiscaux faites aux plus riches et aux entreprises du CAC 40... 

     

    Macron qui n’a pas et ne souhaite pas d’avenir politique dans l’hexagone après 2027 soigne son CV à l’international d’autant plus qu’il n’a pas été choisi par "le système" puis « élu » contre MLP au second tour de l’élection présidentielle ( autant dire qu’il a été élu avec son score du premier tour), pour que les pauvres soient un peu moins pauvres et les riches un peu moins riches, mais bien plutôt ... le contraire ! Rappelons ceci pour ne pas l’oublier : tout comme Shröder, Blair et Merkel, Macron, à son départ, devra laisser derrière lui plus de pauvres qu’en arrivant ; seule condition à l’obtention d’un poste prestigieux et hyper-rémunérateur à l’ international (cela vaut pour tout locataire de l’Elysée ou de Matignon).

     


    • 1 vote
      REMY Ronald REMY Ronald 7 janvier 11:37

      La querelle sur l’âge pivot à 64 ans n’est qu’un leurre très habile pour faire passer cette réforme très louche orchestrée par des gens très louches. Comprenez bien que derrière l’exercice de saucissonnage de vos dates négociées cas par cas pour vos départs à la retraite en fonction des critères de pénibilité (et des capacités de nuisance sociale en vue d’obtenir des privilèges), cette vidéo démontre que nous sommes bien face à un processus organisé et prémédité de nationalisation rampante de l’ensemble des caisses de retraites au profit… des professionnels internationaux des fonds de pensions.

      Merci à l’auteur.

      Vidéo à diffuser puis à archiver pour rediffuser à nouveau.

      .

      Pour les personnes hésitant encore sur le très large « complot » financier qui menace la France et l’Europe toute entière, deux autres liens pour animer le débat (et pour préparer l’indispensable révolte des citoyens, tous partis confondus, y compris dans LaREM) :

       

      Les banques voyous préparent la prochaine crise financière mondiale.

      et

      Menace légalisée sur la totalité de vos dépôts bancaires.

      .

      La lutte continue.

      Y compris pendant des élections municipales maintenant sans compromis ni pitié pour les complices déclarés de cette réforme spoliatrice (notamment contre l’emblématique Benjamin Griveaux à Paris).

      .

      "En Marge" exige non seulement le retrait de ce projet de «  nationalisation privative  » au profit des spéculateurs internationaux (dont on a la preuve qu’ils sont devenus fous et veulent se refaire grâce au pactole des retraites), mais exige également la démission du Premier Ministre pour trahison des engagements de 2017 sur les prélèvements obligatoires, pour mensonges répétés et complot maintenant avéré et aggravé contre l’intérêt des citoyens.


      • vote
        Julot_Fr 9 janvier 14:37

        @REMY Ronald

        D accord avec vos idees.. mais comment on s y prend pour arreter ceux qui controlent la france depuis le depart de DeGaule ? Toutes les institutions francaises y compris la police ont etes tournees contre les citoyens. Aussi pour completer votre analyse sur la prise de controle par les milieux financier je recommande ’ les raisons cachees du desordre mondiale’ de valerie bugault qui suggere que l acces aux pouvoir des milieux financiers a ete permises par les paradis fiscaux anglosaxon et banques centrales


      • vote
        REMY Ronald REMY Ronald 11 janvier 02:14

        @Julot_Fr
        Vladimir Poutine avait été choisi par les oligarques le croyant à la fois A=compétent et B="docile". On a vu comment Poutine a su retourner complètement la situation à son profit.
        .
        Notre petit groupe a soutenu Emmanuel Macron avec le même espoir :
        A=> Compétence en matière bancaire (donc capable de repérer si besoin les failles et faiblesse du système bancaire et capable de ne pas se faire embobiner comme les politiciens ordinaires par éventuel charabia de banquier). Des compétences utiles pour la grande crise financière que nous annonçons (hélas sans être pris au sérieux).
        B=> Pulsion lui donnant envie de se libérer de ses mentors et de prendre véritablement les rennes. En bref, de leur faire "le coup de Poutine".
        .
        L’espoir "B" est bien sûr incertain.
        .
        Avions nous fait le bon choix ? 
        Objectivement, aucun autre candidat alternatif sur l’étagère en 2017 (tous aussi nuls les uns que les autres).
        Avons nous mieux aujourd’hui ? 
        Pas de personnalité alternative aujourd’hui non plus à ma connaissance.
        D’où le fait que "En Marge" soutient Emmanuel Macron tout en réclamant la démission du Premier Ministre (parce qu’ayant renoé les engagements 2017 de Macron), du Ministre des Affaires Etrangères et du Président de l’Assemblée Nationale.
        .
        L’alternative pourrait être une "action directe" sur les grands décideurs de la très haute finance (action hélas très aléatoire et qui serait très mal vue par le grand public)

        .
        Nous préférons rendre juridiquement et politiquement possible une action soudaine et légale "à la Roosevelt"(*).
        .
        (*NB : le 5 mars 1933, 2 jours après avoir été élu, Roosevelt lança une réorganisation brutale de tout le système bancaire américain (fermeture de toutes les banques du pays entre le 6 et le 10 mars dans le but d’évaluer leur solvabilité et leur capacité à empêcher la faillite des épargnants

        )

        avec application parallèle de la loi Glass-Steagall, instaurant une séparation hermétique entre banques de dépôts, banques d’affaires et compagnies d’assurance.

        .
        Roosevelt avait des c* à cette dure époque ; Macron en aura t-il le moment venu pour prévenir la crise ou la traiter intelligemment et radicalement ? De notre point de vue, pas s’il garde autour de lui la majorité de ses actuels (très mauvais) conseillers.
        D’où nos deux articles pour alerter le public :

        Les banques voyous préparent la prochaine crise financière mondiale 

        et

        une situation explosive, y compris pour vos simples dépôts bancaires 

         



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Albar


Voir ses articles







Palmarès